AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782894354193
480 pages
Éditeur : Editions Michel Quintin (01/01/2009)
3.46/5   13 notes
Résumé :
Éloise traverse l'Atlantique pour se rendre en Angleterre, où elle fera sa maîtrise en littérature anglaise à la prestigieuse Université de Bristol. Pour elle, c'est un rêve qui se réalise. Une fois sur place, elle compte se mettre en quête des secrets bien enfouis entourant la vie de Guenièvre et du roi Arthur, les héros de sa légende préférée.Pourtant, bien des surprises l'attendent là-bas, à commencer par l'arrogance et la froideur que lui témoignera Wallegh, son... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
SebastienCreo
  30 septembre 2015
Je ne sais pas dans quelle circonstance, que je me suis intéresser à cette auteur du québécoise. Moi aussi, j'aime les légendes et il y a eu tellement depuis la fameuse mort d'Arthur Pendragon. Dans ce livre on suit les aventures du québécoise Éloise qui a été accepter à l'université de Bristol, spécialiser en légende Arthurienne. Sa thèse repose sur les derniers évènements de Guenièvre épouse du roi Arthur. On sent que l'écrivaine à fait un peu de recherche, le seul bémol c'est qu'elle fait un lien très grossier en l'histoire avec un grand H et les légendes qui ce rapporte à Arthur Pendragon. La première partie du roman, j'avais l'impression de lire une autre version de Dan Brown en tout cas on pas loin. Puis vient, les interrogations sur son directeur de thèse Wallegh, alors-là accrochez-vous, vous aurez de rebondissements en n'en plus finir: demi-frère de Jésus, vampire ou même incube. On fini par ce perdre. L'auteure à une belle plume mais les ficelles de son intrigue sont grossière malgré un bonne recherche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
IsabelleFleury
  05 juin 2018
Bien écrit, par une auteure québécoise de surcroît, cette lecture m'a tout de même déçue. Jusqu'au milieu du roman, j'ai apprécié l'histoire où des personnages historiques se mêlent à la légende du roi Arthur. Je ne suis pas une grande fan du fantastique, mais je m'y suis laissée prendre. C'est par la suite que ça devient juste "too much".
Éloise, étudiante québécoise part faire sa maîtrise en littérature anglaise à l'Université de Bristol en Angleterre. Son directeur de recherche, Wallegh, est un bien curieux personnage. Éloise finit par découvrir qu'il a accepté de chapeauter son projet, non pas pour sa recherche, mais bien parce qu'elle est celle dont la légende parle, la 7e fille d'Avalon, qui pourra obtenir la rédemption de Wallegh.
Et là, le "too much" commence. On découvre que Wallegh est un vampire, mais qu'il n'est pas pur. Il est aussi incube. Et finalement, il est le frère de Jésus! Ouff!!!
Commenter  J’apprécie          10
valal11
  02 octobre 2012
Ce roman m'est tombé dans les mains lors d'un salon du livre. Je trouvais la couverture très jolie et lorsque j'ai lu que le personnage principal était une étudiante en littérature, j'ai été attirée. Je dirais que j'ai aimé ce roman. La trame narrative est assez bien. Je ne dirais pas qu'il s'agit du roman du siècle, mais je le recommanderais sans hésiter. Si on s'intéresse un peu à la légende arthurienne, on trouvera dans Les 7 filles d'Avalon une proposition intéressante de l'histoire d'Arthur. le début est un peu long (on a hâte de tomber dans le vic du sujet), mais lorsqu'on tombe sur les indices qu'il nous faut, la lecture se fait facilement. Il faut aussi ajouter que Granger écrit très bien, ce qui rend la lecture fluide et agréable.
Commenter  J’apprécie          00
Cielvariable
  28 mars 2013
Je trouve que ce n'est pas vraiment un roman pour les jeunes, mais plutôt pour les adultes qui s'intéressent aux légendes du roi Arthur et à la littérature médiévale fantastique.
Commenter  J’apprécie          10
reggie50
  01 novembre 2011
Histoire rocambolesque, époustouflante ficelée avec soin. J'ai hâte au deuxième tome
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   02 juin 2018
Wallegh en était à la cinquante-troisième candidature lorsqu’il s’arrêta brusquement. Il étira ses lèvres en un demi-sourire, alors qu’une étincelle allumait son regard gris.

— Mon cher Philip, je crois que nous avons ici l’heureuse élue, murmura-t-il.

L’assistant releva la tête et haussa un sourcil, puis déposa négligemment le dossier qu’il examinait lui-même.

— Vraiment ? Faites-moi voir.

Il repoussa son fauteuil de cuir capitonné et défroissa sa chemise en un geste rapide et précis. Tout en contournant l’imposant bureau du directeur, Philip vit celui-ci sourire de plus belle et se redresser sur son siège, tandis qu’il scrutait le document attentivement. La date de naissance de la candidate lui sauta aux yeux : le 7 juillet.

— Une Québécoise qui a fait son baccalauréat à temps partiel, commenta le maître. Elle a fait ses lettres à l’Université d’Ottawa et se dit passionnée par tout ce qui concerne l’Angleterre médiévale. Elle prétend aussi posséder une connaissance et une compréhension approfondies de l’œuvre de Shakespeare.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   02 juin 2018
Le hurlement des sirènes de police était assourdissant. Malgré les efforts de Fabrice pour réconforter Alfie, rien n’apaisait les interminables gémissements du chien. Il avait beau lui caresser les flancs et le derrière des oreilles en lui murmurant que tout allait bien, la pauvre bête n’arrivait pas à se calmer. En ce triste 21 mars, l’angoisse était presque aussi palpable que le nuage de brume qui enveloppait les murs gris du manoir. Cela faisait deux jours qu’Éloise était portée disparue.

Tandis que les policiers examinaient des photos d’elle, Fabrice sentait le remords le ronger jusqu’au plus profond de son être. À cela se mêlait une certitude qui le hantait depuis quelque temps déjà : elle était morte. Le lien métaphysique inexplicable qui existait entre eux depuis toujours semblait rompu. Il ne percevait ni ne ressentait plus l’essence de sa sœur jumelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : avalonVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2426 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre