AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264076434
10-18 (20/05/2020)
3.38/5   100 notes
Résumé :
En se rendant pour affaires dans une ferme abandonnée, Lucas Burton découvre le cadavre d'une jeune fille. Ses ennuis commencent lorsque Penny Gower, employée au centre équestre, voit sa voiture quitter les lieux. En l'absence de piste solide, l'inspectrice Jess Campbell, chargée de l'enquête, subit la pression du nouveau commissaire, Ian Carter. C'est alors qu'une autre victime est retrouvée.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
3,38

sur 100 notes

iris29
  25 mars 2021
Anne Granger délaisse les romans policiers historiques pour nous plonger dans un roman de style cosy-mystery. ( Petits meurtres entre gens de bonne compagnie ).
Pour le cosy , c'est vite dit, car , si on est évidemment bien loin des descriptions sanglantes et suspens insoutenable, ce premier tome est très sérieux, un peu sérieux pour le style cosy ...
Jess , jeune inspectrice est appelée pour le meurtre d'une jeune femme retrouvée dans une vieille, ferme que son propriétaire laisse à l'abandon depuis trente ans. Il faut dire que le pauvre Eli ne s'est jamais remis du meurtre de ses parents par son frère jumeau. de ce décor lugubre, on apprendra rien de plus, et le cadavre sera identifié.
Pour remonter la piste, Jess ne dispose que d'un indice : une mystérieuse Mercedes grise a été aperçue près des lieux.
Entre notables, centre équestre et pub, l'enquête avance à grand pas, très réaliste..
Et si on retrouve le côté "campagne anglaise" propre au genre " cosy mystery", Ann Granger saupoudre son histoire , d'une petite touche de fantastique, qui apporte un côté sombre et effrayant, mais aussi une note attendrissante et originale. Si l'inspectrice peut attraper les "méchants" , elle ne pourra jamais rien contre les fantômes...
Rien que pour cette particularité , originale dans ce genre littéraire, ce premier tome est réussi et je signe d'or et déjà pour la suite qui sortira en mai : Manoir, magouilles et coq au vin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          544
jmb33320
  01 février 2022
Ce roman policier est de facture classique, malgré sa couverture qui pourrait laisser croire à une sorte de polar humoristique anglais comme il y en a beaucoup depuis quelques temps.
Ann Granger a du métier, cela se sent vite. Et je me suis rapidement pris au jeu de cette enquête. Les chapitres sont presque entièrement dialogués. L'inspecteur de police, Jessica Campbell, est tenace. Elle est solitaire, mais n'a pas de lourd passé qui pourrait la faire craquer. Ses équipiers et chefs sont du même modèle. Sérieux, quoi !
Le point de départ est la découverte du cadavre d'une jeune femme dans l'étable d'une ferme à l'abandon. Elle était serveuse dans un pub-restaurant haut de gamme. Toutes les étapes de l'enquête s'enchaînent, avec leur lot de surprises, de l'identification à la découverte du coupable.
Si vous aimez les séries ou mini-séries policières anglaises, avec un arrière-plan assez sombre, ce roman vous plaira sûrement. J'en lirais volontiers un autre.
Commenter  J’apprécie          320
Papyriri
  26 mars 2022
Un polar gentillet , sans prétention , nous sommes loin des séries antérieures de l 'auteure l'énigme est transparente , je ne vous aide pas, mais appliquez le " principe d'Agatha" et vous résoudrez le petit mystère sans problème Sinon les personnages sont sympas , l inévitable passage chez tonton Sigmund n 'est pas trop pesant et s'intègre bien au récit . Sans doute vais je continuer les aventures de Campbell et Carter ça ne donne pas de céphalée , ni ne casse 4 pattes à un canard , mais la légèreté se fait rare ces derniers temps dans le roman policier .
Commenter  J’apprécie          202
livreclem
  02 janvier 2021
Un cosy mystery un peu plus sombre que les autres que j'ai pu lire.
Sur le terrain d'une maison abandonnée, le corps d'une jeune femme est découvert par un homme d'affaire qui s'empresse de fuir la scène et de taire sa mésaventure.
Le propriétaire du terrain appellera la police après être venu sur sa propriété et cela lui rappellera de bien mauvais souvenir.
Une enquêtrice va essayer de résoudre ce crime et va faire connaissance des villageois : pipelettes, avocat, comptable. On se laisse balader mais au 2 tiers du roman, on comprend assez vite le fin mot de l'histoire.
Une belle dernière lecture de 2020.
Commenter  J’apprécie          180
blackbookspolar
  14 novembre 2020
Alors que sa ferme est condamnée depuis près de trente ans suite aux meurtres de ses parents par son propre frère, Eli reçoit un jour un appel lui signalant qu'un rôdeur aurait été aperçu sur sa propriété. Lucas Burton est en effet venu sur les lieux, mais pourquoi et qui est-il ? Ni une ni deux, Eli se rend sur place pour voir ce qui se passe et là, dans l'étable, il tombe sur le cadavre d'une jeune femme. L'inspecteur Jess Campbell est chargée de faire le point sur la situation. Qui, dans cette campagne anglaise a bien pu étrangler cette jeune fille ? Ici, tout le monde semble se connaître mais peu semblent vouloir parler. Jess devra donc mener son enquête tout en faisant connaissance avec son nouveau patron fraichement débarqué. Entre pluie et ragots de village, il est temps de démêler cette histoire.

Une grande première pour moi que de lire un roman de la pourtant célèbre Ann Granger ! J'ouvre le bal avec ce cosy-murder à l'ambiance très british qui, pour le coup, n'a absolument rien à voir avec mes thrillers et polars habituels. Évidemment, ici il n'est nullement question de roman noir, et pour une habituée comme moi, cette lecture est assez surprenante. Il est donc possible de lire un policier ni sanglant, ni sombre et ni tordu ? Eh oui… C'est bien là le concept du cosy-mystery, cosy-murder, appelez ça comme vous voulez.

D'après mes recherches, l'auteure est à la tête d'une série de romans policiers et historiques assez prolifiques. Il était temps que je saute d'un univers à l'autre pour découvrir ce qu'elle cache derrière ce nom si souvent salué. Je m'étais préparée à ne pas vivre une lecture haletante, j'avais principalement envie de me plonger dans la campagne anglaise, accompagnée par une cup of tea et mon plaid en pilou-pilou (vacances obligent) durant cette période automnale et confinée. J'ai beaucoup apprécié l'histoire en générale. Assez proche des téléfilms de l'après-midi, on commence, on ne s'arrête plus. Non pas que le suspense soit intenable, mais simplement parce que derrière cette histoire de meurtre(s), on retrouve une ambiance agréable que l'on n'a pas envie de quitter. Voilà pourquoi je peux dire que j'ai aimé ma lecture.

Les personnages sont sympas bien qu'un peu stéréotypés (mais c'est ça aussi qui fait le charme), j'ai été ravie de rencontrer Jess Campbell et Ian Carter (son nouveau patron) qui, d'après ce que j'ai compris, devraient revenir dans d'autres aventures! Soit. Je serai au rendez-vous, bah oui, je me suis prise au jeu tiens !

Chaussez vos bottes en caoutchouc, vous allez marcher dans la gadoue ! Ann Granger vous emmène au vert, là où vous trouverez de petits pubs, un haras, des fermes et des cottages où des habitants un peu rustres n'aiment pas qu'on les dérange. C'est distrayant et en effet, j'imagine parfaitement Campbell et Carter en acteurs d'une saga prometteuse. Croisons les doigts et espérons que ces deux personnages soient un peu plus approfondis car j'avoue, je reste un peu sur ma faim sur ce point là. Avec une petite touche de cosy, comme le veut le genre littéraire, on sera bien, car là, on ne ressent malheureusement pas les feux de cheminées et l'odeur du thé. Un oubli ? Non, un focus sur l'enquête, tout simplement.

Vous l'aurez compris, j'ai lâché mes romans noirs le temps d'une lecture, disons, plus légère et je ne suis pas déçue d'avoir fait ce choix. Ma curiosité étant piquée, il est fort possible que je me renseigne un peu plus sur cet univers littéraire auprès de mon libraire (quand ça rouvrira bien sûr) et pourquoi pas alterner mes lectures avec ce type de roman. Si vous avez des titres à me conseiller, je suis preneuse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   19 mars 2021
Les femmes victimes de meurtre étaient rarement âgées. Quand on avait une existence rangée et une relation stable, on ne sortait pas avec des étrangers, on ne fréquentait pas les bars ou les boîtes de nuit seule, on acceptait pas de monter dans des voitures dont on ne connaissait pas le conducteur.
Commenter  J’apprécie          160
faelifaeli   13 février 2021
- Je ne peux pas vous dire que je connaissais ce monsieur, déclara le voisin. J'ai dû le croiser à l'occasion dans le hall ou prendre l’ascenseur avec lui. Mais j'avoue que je ne connais même pas son nom. Les gens qui habitent ici travaillent tous à la City et, franchement, nous ne cherchons pas à lier connaissance...
Ainsi vivait-on dans les immeubles de luxe...
Commenter  J’apprécie          00
faelifaeli   13 février 2021
Vous savez, être trahie par un ami, c'est encore pire qu'être trahie par un amoureux éconduit. On peut concevoir qu'un homme que vous repoussez devienne fou de frustration et qu'il ait des envies de meurtre. Mais un ami, on est supposé pouvoir s'appuyer dessus, non ?
Commenter  J’apprécie          00
faelifaeli   13 février 2021
A ce moment-là, songea Jess, Burton était sans doute déjà mort. Elle frissonna, saisie par l'arbitraire de la condition de mortel. On peut toujours faire des projets...
Commenter  J’apprécie          00
faelifaeli   13 février 2021
Beaucoup de meurtres sont commis par des gens amoureux (...)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Ann Granger (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ann Granger
Ann Granger se lance dans le cosy-crime ! Petits meurtres entre gens de bonne compagnie.
Toutes les informations sont disponibles ici : https://bit.ly/CottageFantomesEtGuetApens
autres livres classés : cosy mysteryVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Un intérêt particulier pour les morts" d'Ann Granger.

Quel est le nom de famille de Frank ?

Tibbett
Parry
Martin
Caterton

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Lizzie Martin et Ben Ross, tome 1 : Un intérêt particulier pour les morts de Ann GrangerCréer un quiz sur ce livre