AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B086CX5R96
256 pages
Éditeur : Librinova (25/03/2020)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 10 notes)
Résumé :

De vieilles prostituées loufoques, une ex-taularde haute en couleur, une gérante de café à la vocation ratée, un plombier vantard et raciste : tout ce petit monde se croise à « La Mouette », un café de quartier, qui leur est bien plus qu’un bistrot de passage.

Lorsque le café est menacé de fermeture par de véreux promoteurs immobiliers, ces habitués du comptoir sont prêts à tout pour sauver leur quartier général. Et s’ils se sauvaient eux-même... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Meps
  16 mai 2020
Deuxième lecture d'un livre en auto édition pour moi, merci aux éditions Librinova et à NetGalley de me redonner la chance de me faire une meilleure opinion que la première... qui n'est pas forcément toujours la bonne.
Cela m'a permet de découvrir la face brillante de cette auto-édition. Certes il y a quelques imperfections. Mais je tiens avant tout à souligner que ce livre donne ce qu'il promet. En effet, avec un titre aussi cocasse, on s'attend forcément à une comédie, on recherche avant tout à sourire et même à rire. J'ai retrouvé pas mal de ce que j'aime par exemple chez une Ana Gavalda, un ton léger qui vous emmène dans une histoire humaine, pleine de bons sentiments. La guimauve n'est pas toujours loin, mais de ce genre de guimauve qu'on apprécie parfois de déguster pour enchanter notre quotidien.
Le choix de personnages très marqués et presque outrés (la mamie Alzheimer qui se trompe dans les expressions et sa soeur ex-star du porno... le plombier éléctricien macho et raciste, le jeune cinéaste-musicien timide mais gentil, l'habitué du bar du coin ex docteur mais surtout ancien alcoolique en rémission, la serveuse-patissière métisse et sexy) aurait pu être casse gueules et mener à une histoire trop abracadabrantesque comme aurait dit un de nos anciens présidents. Mais l'auteure a eu l'intelligence de montrer toutes les facettes de ces personnages et nous les dessiner ainsi en 3d, ce qui donne finalement à cette "bande" parisienne des côtés très attachants, on se verrait bien appartenir au groupe.
L'effet "film de potes" qu'on connait bien dans le cinéma français fonctionne ici à plein et permet à l'ensemble de devenir très touchant.
Deux écueils pour moi empêchent le livre de s'élever encore plus haut. Tout d'abord un suspense beaucoup trop vite éventé. le lecteur se voit offrir des panneaux indicateurs avec certains chapitres qui lui indiquent bien clairement de qui il va devoir se méfier à tout prix. On peut y voir une volonté de mettre le lecteur dans la confidence avec l'auteure des malheurs qui s'annoncent pour les "héros", mais cela aurait mérité de laisser tout de même une part plus grande de mystère. Deuxième erreur pour moi (mais là c'est peut-être encore plus personnel) : la volonté de vouloir à tout prix chercher à caser tout le monde quoi qu'il arrive. On sent un plan global destiné à ce que tout le monde puisse trouver sa moitié, parfois là aussi bien téléguidé en avance. Comédie ne doit pas forcément signifier "et ils se marièrent TOUS et eurent des enfants pour ceux à qui la nature laisse encore cette possibilité". Même si tout n'est pas officiellement annoncé, on ne peut que relier les futurs couples et cela amène un côté artificiel dommageable alors que le reste sonnait si naturel.
A la lecture des remerciements, je ne peux m'empêcher de pointer ce qui fait l'énorme différence entre mes deux lectures d'auto-fiction. Jeunes ou moins jeunes qui se lançaient dans l'écriture, soyez bien entourés. Ayez des amis, des relations qui vous relisent, vous conseillent, vous évitent de partir dans des directions sans issue. L'écriture est un travail beaucoup moins solitaire qu'on ne le pense, le collectif est une garantie de qualité indéniable quand on voit le résultat obtenu avec cette mouette qui aura mis du soleil dans mon début de déconfinement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
bagus35
  28 avril 2020
Merci à Librinova de m'avoir permis la lecture de ce bon roman .Macha tient un bistro de quartier qui vivote grâce à ses habitués hétéroclites comme Armand ,le médecin à la retraite qui ne boit plus ,Marco ,le plombier électricien un peu macho qui en pince pour la tenancière , Lola ,une ancienne prostituée hackeuse …. Tout ce petit monde va se battre pour la survie de leur bistro de coeur.Un roman plein d'humour et de personnages attachants.
Commenter  J’apprécie          181
leBoudoirdulivre
  28 mai 2020
Merci à NetGalley et à Librinova pour ce feel-good. Je venais de terminer un autre feel-good très similaire ce qui je dois le reconnaître n'a pas réussi à me mettre à la place d'un premier lecteur qui découvre cet univers. Entre les similitudes, les coquilles (étais-ce une épreuve non-corrigée) et un manque de consistance, un peu fouillis à certains endroits malgré les personnages loufoques qui ont donné de la couleur et de la vie, je n'ai pas senti d'intérêt pour ce livre malgré les nombreux commentaires positifs qu'il suscite.
Carmen est au commissariat. Depuis le décès de son mari et de ses jumeaux, elle n'a plus toute sa tête et est devenue cleptomane. Connue par tous les commerçants, cette fois-ci c'est la goutte de trop et Lola, sa soeur aînée va devoir prendre une décision.
Au bar, La Mouette, Macha essaie depuis des années de maintenir son commerce à flot et le constat de la visite des inspecteurs de l'hygiène est sans appel. Seule, depuis que sa fille Iris l'a laissé, Macha ne tient que grâce à son bar et ses habitués.
Carmen déboussole le quotidien de sa soeur et on les retrouve à La Mouette où Lola y retrouve sa femme de ménage. C'est dans ce café que le docteur Armand va tomber amoureux de Lola.
Quand Lola trouve Maxime, un étudiant, elle ne voit pas d'autre choix que de lui laisser la garde de sa soeur pour qu'elle puisse reprendre son train-train habituel.
Celui-ci s'attend au pire face à l'incongruité de l'annonce de Lola mais tant pis il n'a pas le choix et sa rencontre avec une mamie perverse va être des plus bizarre.
Chaque personne qui entre à La Mouette a ses soucis, son passé. A La Mouette, ils oublient tout le temps d'un moment et si La Mouette ferme ses portes, ce serait la fin de l'ambiance si particulière du lieu et de sa gérante.
Impossible, sauf que Macha ne peut pas payer le devis de la mise aux normes et quand une agence immobilière lui fait une proposition de rachat, Macha y voit l'occasion de résoudre ses problèmes.
Quand leurs vies se retrouvent perturbées, chacun avec ses spécialités va aider Macha pour éviter une terrible injustice.
Macha va-t-elle réussir à démasquer la personne derrière les catastrophes qui sévissent dans sa vie ?
Deux mamies loufoques, une mère célibataire qui enchaîne les aventures comme le poker, un plombier macho, un ancien chirurgien en guerre avec ses démons, un nouveau venu bien trop parfait pour être honnête… Les habitués de la Mouette sont aussi atypiques que chaleureux, s'entraidant les uns les autres comme une famille.
Une lecture qui malgré ses personnages hauts en couleur ne m'a pas marqué, des coquilles et un manque de consistance m'ont fait perdre le fil d'une histoire qui aurait pu m'intéresser.
Lien : https://leboudoirdulivre.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pilly
  16 mai 2020
C'est l'histoire d'un quartier.
Un quartier dans lequel il y a un bistrot. Normal.
Un bistrot qui s'appelle "La mouette". Original.
Et à "La mouette", y passent des personnages hauts en couleurs. Et c'est peu de le dire !
Au fil des pages, nous découvrons chaque personne avec son histoire : ses rancoeurs mais aussi ses espoirs, ses tristesses et ses joies, ses faiblesses, ses forces... ses amours... et ses emmerdes...
C'est la vie quoi !
Ce livre est à l'image du titre : truculent.
C'est un bon moment à passer avec des personnages qui nous font sourire, rire, mais qui peuvent aussi nous attendrir.
Le va-et-vient entre un langage soutenu et un autre plus fleuri a été assez jouissif pour moi.
Sincèrement, j'ai passé un bon moment avec toute cette petite troupe.
Une lecture qui change les idées et qui détend.
#NetGalley
Commenter  J’apprécie          30
Eowyne
  08 juin 2020
Un livre feel-good avec un titre loufoque qui m'a intrigué. C'est la vie d'un quartier autour d'un restaurant "Si la mouette est rieuse" et aux clients de terminer cette phrase ! Ou alors aux lecteurs ! Un quartier de Paris avec une patronne qui ne s'en sort pas financièrement et qui a vu ses rêves s'envoler, une serveuse qui essaie de se racheter une conduite après un dérapage, des personnes âgées amoureuses, qui yoyotent ou qui se rappellent leur bon vieux temps de prostitués, des petits jeunes qui ont des rêves pleins la tête... Bref, une galerie de personnages drôles et attachants qui ont pour mission de sauver ce restaurant. J'ai passé un bon moment de lecture et j'ai ri malgré quelques coquilles et des personnages très caricaturaux et pas très réalistes. Une lecture rapide et entrainante. #SiLaMouetteestrieusecestquelethonadelhumour #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
MepsMeps   14 mai 2020
Maxime avait fini par aimer ces heures matinales où la journée se préchauffait avant d'ouvrir vraiment les paupières. La rue commerçante où se trouvait "Bandes Sons" s'ébrouait au rythme des boutiques qui s'illuminent, des camions de livraisons qui débarquent leurs caisses et des échanges entre livreurs et boutiquiers.
Commenter  J’apprécie          90
bagus35bagus35   23 avril 2020
Elle était tellement réjouissante avec ses yeux en 3D et son sourire tout ridé.
Et tellement plus fraîche que tant de gens blasés de son entourage.
Commenter  J’apprécie          150
bagus35bagus35   20 avril 2020
Un temps humide à crisper toutes les articulations fragiles et à troquer l'apéro contre une tisane sous la couette.
Commenter  J’apprécie          150
PillyPilly   15 mai 2020
Elle aimait voir ces vies qui se croisent sans se toucher, ces gens qui se posent, tendus ou avenants, ces riens échangés au-dessus d'une tasse ou ces serments prononcés au détour d'un dessert. Une salle de café, c'est le miroir du monde. Comme une symphonie sans partition et dont elle, Macha, se sentait chef d'orchestre.
Commenter  J’apprécie          20
bagus35bagus35   24 avril 2020
Un type aussi , disons ...brut de boulon et tartinant du lieu commun au kilomètre !
Commenter  J’apprécie          90

autres livres classés : arnaqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16870 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre