AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de fichetoux


fichetoux
  13 août 2014
…IN CASE OF EMERGENCY BREAK GLASS…

« Un thriller à l'atmosphère glaçante, inspiré d'une histoire vraie. »… tout un programme !

Bon, et bien je dois un être un vieux con désabusé, blasé et insensible avec un coeur de pierre parce que je n'ai vraiment –mais vraiment pas été emballé par cette lecture !

A défaut d'atmosphère glaçante ( je dois avoir un métabolisme différent question sensibilité au chaud et froid), j'ai plutôt envie de parler d'atmosphère fade et insipide,d' un gris délavé et terne sans aucunes nuances ni clair obscur, morne comme un jour de brouillard avec une gueule de bois qui s'éternise : et question gris, en Belgique on s'y connaît…même que nous avons des canaux qui se pendent, en toute humilité…mais avec poésie.
Car niveau histoire, sur près de 400 pages, il n'y a qu'ébauche de démarrage vers la page 224 et vitesse de croisière atteinte à la page 230 (attention école, zone 30 km/h).

C'est long, c'est lent, ça traîne c'est plombant (si pas de plomb ne fait que du vulgaire verre, trop de plomb assassine le cristal ; mais là n'est pas la question, ici le mélange est de toute façon foireux) et ne sert en aucun cas à faire monter la tension et instiller le frisson d'effroi (là où un King nous fait mariner avec brio en avançant mm par mm pendant des centaines de pages, ici Helen Grant nous rend neurasthénique)

Les personnages sont caricaturaux au possible, n'entraînant pas vraiment la sympathie, voire pire, l'empathie : donc la psychologie des personnages, la dynamique familiale avec ses conflits, les émois et les affres de l'adolescence m'ont strictement laissé indifférent : zéro pointé !

Maintenant, à décharge, je m'étais fait une image mentale toute personnelle au vu du titre et du début avec un mix du passage du vitrail dans « le secret de la pyramide »( Young Sherlock Holmes) et le décor bucolico-sylvestre du film « Les yeux de la forêt » (The watcher in the woods)…image mentale qui s'est vite dissipée pour en faire place à une autre, récurrente tout au long de la lecture (à charge pour l'auteur, l'histoire se déroulant en Allemagne y étant pour beaucoup) : un épisode de Derrick !

Donc, sur l'échelle « Derrickienne », il est clair que c'est un thriller à l'atmosphère glaçante…mais qui se souvient ou qui sait qui est Derrick, ? Certainement pas la jeune génération à qui est censé s'adresser cet ouvrage.

C'est dans cette optique « Derrickienne » mécanisme de défense 2eme degré face à la pauvreté de ce livre que je lui accorde plus que généreusement un 2 étoiles…

Dommage, j'avais de grandes espérances pour cette lecture.

Fred-Fichetoux-Beg mode Heart Of Glass activé
Commenter  J’apprécie          165



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (16)voir plus