AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean Amsler (Traducteur)
EAN : 9782020403610
190 pages
Éditeur : Seuil (09/11/1999)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 11 notes)
Résumé :
En 1647, alors que les princes s'apprêtent à mettre fin à la guerre de trente ans, le poète Simon Dach invite les écrivains allemands à se réunir en congrès.
Pendant quatre jours, ces lettrés faméliques, réchappés des batailles, des brigands et des épidémies, bâfrent, troussent les servantes, se querellent, et surtout ils parlent et participent à la grande fête baroque du langage.
Jamais la verve de Günter Grass ne s'est alliée à tant de finesse et d'é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ambages
  27 janvier 2019
Je suis contente, j'ai lu ce livre et jusqu'à la fin. Ce n'était pas gagné pour moi car il n'est pas d'un abord facile quand on est une inculte complète. J'ai cru que jamais je n'arriverais à le terminer et pourtant, je l'ai fait (suis contente, contente ^^ ). Et le summum, c'est qu'à la fin j'y ai pris plaisir. Comme quoi, persévérance… Mais qui a mis le feu à l'auberge ?! Je ne le sais pas vraiment, j'ai juste une idée.
Je me suis aperçue que les écrivains ripaillent, s'amusent, se fâchent, s'amourachent ou parfois se lovent dans des bras chaleureux le temps d'un songe, glosent, critiquent, s'enivrent et poétisent le temps d'une réconciliation. Fin XVIIème, durant quatre jours, ces lettrés jouent du langage et se demandent comment faire la paix, la saluer à sa juste valeur au travers des mots.
J'ai dû jouer du dictionnaire pour les suivre et ça ralentit sérieusement la lecture mais ça enrichit : un houppier, le regrattier, encoconner, entroller, le godron (d'accord, sont plutôt difficiles à recaser) ou encore l'irénisme. Et c'est là que je remercie Günter Grass car j'ai pu retrouver une envolée qui m'avait échappée du Président. D'une idée à une autre… on en apprend beaucoup avec ce roman. Pour répondre à un commentaire interrogatif, faut-il le lire ? Je dirai oui mais c'est mon premier Grass, donc aucun recul par rapport à son oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
cicou45
  10 juin 2011
L'histoire se déroule en 1647 en Allemagne. Une Allemagne ravagée par la guerre qui continue sans cesse à faire des ravages et à laquelle les princes s'apprêtent à mettre fin. Cependant, rien n'est jamais aussi simple dans un monde qui n'est plus que chaos. Aussi, l'illustre poète Simon Dach a -t-il l'idée de réunir les grands hommes de lettres de l'époque afin de fixer une fois pour toutes une seule et honorable langue allemande mais également pour rédiger un manifeste pour la Paix.
Durant les quatre jours que ces hommes passent ensemble, bien des histoires vont se dérouler et , malgré leurs divergences, ce qui les réunit tous est le fait de croire que l'on peut guérir tous les maux de la terre par des mots. Quelle belle utopie...Si seulement cela était réalisable...
J'ai trouvé cet ouvrage un peu difficile d'accès en raison du langage que les poètes emploient entre eux pour critiquer ou louer leurs ouvrages respectifs. de plus, le frand nombre de personnages, tous qualifiés par leur nom de famille à connotation allemande, bien évidemment, fait que j'ai eu un peu de mal au début à me souvenir de qui est qui.
Cependant, pour terminer sur une note plus que positive, le thème abordé ici est plus qu'original et perment à tous les gens passionnés de lecture de rêver un tant soit peu en se disant que les écrits possèdent une force extraordinaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pdupaty
  15 octobre 2015
En 1647, les négociations entre les princes allemands pour mettre fin de la guerre de trente ans s'éternisent et le Saint Empire est profondément divisé. Avant que les traités de Westphalie ne soient conclus, le poète Simon Dach réunit la plupart des hommes de lettres germaniques de l'époque à l'auberge de Telgte, un village de Westphalie entre Münster et Osnabrück (les deux villes où avaient lieu les négociations de paix), pour échanger autour de leurs créations littéraires dans la joie et la bonne humeur malgré toutes leurs différences politiques, morales et religieuses.
Pendant quatre jours, ces lettrés faméliques, réchappés des batailles, des brigands et des épidémies, bâfrent, troussent les servantes, se querellent, et surtout ils parlent et participent à la grande fête baroque du langage. Car l'objet est aussi de participer à l'élaboration d'une langue allemande commune à tous.
Günter Grass a écrit là un roman court qui mêle savamment érudition et humour sur un fond historique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
AmbagesAmbages   27 janvier 2019
Rist annonça comme avant-propos que, voulant anticiper la conclusion d'une paix qui se négociait toujours au fracas des armes, il avait commencé d'écrire une pièce de théâtre qui s'intitulerait : L'Allemagne exalte la paix. On y verrait paraître un premier rôle féminin : "la Vérité". "Car il faut bien que la Vérité proclame ou annonce quelque choses chères au cœur de plusieurs, mais peut-être pour le vif déplaisir d'un grand nombre. Ainsi donc, Allemands, soyez attentifs !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
brigetounbrigetoun   08 mai 2010
en l'an quarante sept, comme après vingt-neuf ans de guerre la paix n'était toujours pas faite, la rencontre devait avoir lieu entre Münster et Osnabrück, soit pour remettre en honneur le dernier lien qui restât, la langue commune, soit -ne fût ce que par la bordure - pour tenir sa petite partie dans le concert politique.
Finalement on était qui. Quand tout gisait en ruine, seuls brillaient les mots. Si tous les princes s'étaient ravalés, le crédit échéait aux poètes..
Et ainsi, tant qu'à la fin tout s'accorde, faire naître la compagnie tout ensemble pegnitzienne, fructière et sincère du Sapin et de la Tonnelle de Courges patriotiques
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AmbagesAmbages   26 janvier 2019
Puis Dach se rassit, appela au premier rang les auteurs de l'appel à la paix et, par précaution, comme une protestation de Logau soulevait des mouvements divers, il ajouta : Mais pas de dispute, mes enfants !
Commenter  J’apprécie          50
cicou45cicou45   09 juin 2011
"Tel est notre sort sur la Terre :
Tout ce qui vit court à sa fin,
Sachez que le mort de son groin,
Boit avec nous dans notre verre
Et mâche avec nous notre pain."
Commenter  J’apprécie          40
AmbagesAmbages   25 janvier 2019
Où Patrie gisait terrassée, Poésie ne pouvait fleurir.
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Günter Grass (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Günter Grass
Vidéo de Günter Grass
autres livres classés : sotieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2275 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre