AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812618215
204 pages
Éditeur : Editions du Rouergue (16/01/2019)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 95 notes)
Résumé :
L'été est trop tranquille dans le village d'Hugo, qui ne part pas en vacances. Ce gros lecteur de romans d'épouvante a beaucoup d'imagination, et à force de s'ennuyer, il finit par voir des choses inquiétantes. Mais ne les aurait-il pas inventées ? Tous ces chiens, par exemple, qui meurent les uns après les autres ? Une simple épidémie ? Un thriller pour jeunes ados, jouant sur l'épouvante jusqu'à ce que le danger devienne bien réel ! 
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (83) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  24 janvier 2019
Hugo doit passer ses vacances dans son petit village. Heureusement, Vadim, le garçon le plus populaire de sa bande, aussi.
Il essaye alors de se rapprocher de lui quitte à devoir dépasser ses peurs. Car Hugo, s'il adore lire les romans d'horreur, est par ailleurs très sensible.
C'est alors qu'un grand nombre de chiens sont empoisonnés. Or, le jeune garçon a aperçu une scène inquiétante dans le jardin de son voisin. Il décide d'enquêter...
Un roman bien construit qui commence par une scène de meurtre et l'annonce d'un été pas comme les autres. Puis on suit le héros dans son quotidien et dans son désir de briser un peu sa solitude, son invisibilité.
Mais très vite, au miroir de l'amitié, Hugo choisit sa propre voie. Un récit centré sur les sentiments souvent contradictoire du héros. le lecteur retrouve aussi la question des apparences et du regard que l'on porte sur les autres.
Et puis il y a tous ces animaux qui disparaissent et qui laissent leur compagnon humain dans le désarroi et avec qui le héros est en empathie.
Le final explosif apporte une conclusion positive et ouverte vers un monde où l'entraide est possible.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
nico60
  21 décembre 2019
bonjour, ce livre est très bien et il peut se lire de tous lecteurs qu'il soit débutant, jeune ou expérimenté . ce livre nous plonge dans la vie d'un ados durant un été . cet ados nous emmène dans une petite enquête sur une série de meurtre de chien dans son village . ce livre dons je ne connaissais pas l'auteure et que j'ai trouver en me baladant dans une librairie , à été pour moi une très belle découverte et ce fut aussi un très grand plaisir a le lire . bonne lecture les amis
Commenter  J’apprécie          140
Lacasadelectores
  03 février 2020
Le livre "L'été où j'ai vu le tueur" a été écrit par Claire Gratias. Il est écrit en deux parties.
C'est l'histoire d'Hugo, fan et lecteur de thriller, qui passe ses vacances chez lui avec son père sans ses amis. Vadim, le chef de sa bande d'amis, se retrouve seul avec Hugo. Ensemble, ils vont apprendre à se connaître et enquêter sur plusieurs choses anormales qui se passent à Saint-Hilaire.
Ce livre est intéressant par son histoire et se lit vite malgré sa taille. L'histoire est prenante et on veut savoir la suite même si parfois il y a des passages où il se passe peu de choses. Ils sont donc parfois ennuyants.
Ce roman est aussi émouvant car l'histoire reste celle d'Hugo et Vadim qui deviennent amis. Si vous aimez le suspense et les enquêtes, vous allez être servis ! Ce livre est conseillé aux adolescents et aux jeunes adultes.
Mathieu
-------------------------------------------------------------------------------------
Le livre L'été où j'ai vu le tueur a été écrit par Claire Gratias. Ce livre est écrit en deux parties.
C'est l'histoire d'Hugo, 12 ans, qui vit avec son père à Saint-Hilaire. Pendant les vacances d'été, Hugo reste seul car ses copains sont partis et son père travaille. Heureusement Vadim, le garçon le plus populaire du collège, reste lui aussi à Saint-Hilaire. Les deux garçons passent leurs journées ensemble et Vadim vient chez Hugo et découvre la « porte du diable », un puits profond prenant vie dans les cauchemars d'Hugo. le journal dédie une page à l'intrigue du village « le serial dog killer » qui empoisonne les chiens et les tue. Un nouveau garagiste s'installe en ville, Nils, et répare la voiture du père d'Hugo et le vélo de Vadim. Hugo décide alors, de faire réparer le sien. Il sympathise avec lui et parle de roman policier. Une nuit d'insomnie, Hugo regarde par la fenêtre et voit son voisin jeter un sac noir dans son puits. Qu'y a-t-il dans le sac ? En réalité, c'est le chien de Madame qu'il a jeté dans le puits car il s'est fait empoisonner. Alors qu'Hugo part à la pêche avec son père, il retrouve Rémi, son copain, rentré de vacances le jour précédent. Rémi lui raconte que, fin juin, il a trouvé un chien pas très loin de la rivière attaché par une chaîne dans un enclos devant une maison abandonnée. Il l'a caressé puis a aperçu un 4X4. Une personne vêtue de noire en est sortie et a donné un liquide bleu au chien. Il a alors tremblé puis vomi. Rémi est parti chercher des outils pour le détacher. Mais à son retour, le chien avait disparu. Il a aperçu le même 4X4, a entendu du bruit, et s'en est approché. Il a vu l'homme jeter le border collie dans la rivière. Au retour d'une balade, Hugo trouve son père avec une tâche rouge sur sa veste. Qui est le serial dog killer ? le voisin, Nils, Vadim, son père…
Ce livre est intrigant jusqu'à la fin. On veut tout de suite savoir la suite donc on le lit plus rapidement. Si vous aimez le suspense, ce livre sera sûrement le bon pour vous.
Mathieu
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NanouAnne25
  08 décembre 2019
A la lecture du titre et du prologue, je me suis dit que ce roman jeunesse avait les airs d'un thriller au suspense sombre. Il n'en est rien. Il y a juste ce qu'il faut de suspense pour les 10-14 ans sans les empêcher de dormir la nuit ou leur provoquer des cauchemars.
Hugo a 13 ans, il s'ennuie l'été dans son village car tous ses amis sont partis en vacances. Tous, sauf un. Celui qu'Hugo admire et vénère, le meneur de la bande. Hugo, lui, c'est plutôt le suiveur, le discret, celui qui est toléré, mais qu'on ne remarque pas non plus. Eh bien, l'été de ses 13 ans, la donne va changer. Suite à des décès inquiétants, Hugo, convaincu qu'il s'agit de meurtres, se lance dans une enquête qui mettra sa vie en danger. Je ne dévoilerai pas davantage l'objet de ces meurtres, la couverture donne quelques précisions à ce sujet. On devine assez rapidement qui est derrière tout ça. Néanmoins, les ingrédients d'un bon polar destiné aux jeunes sont réunis, on tourne les pages rapidement.
Commenter  J’apprécie          90
lacasadellibro
  01 février 2020
Un thriller à ne pas rater!!!!!
L'auteur de ce livre est Claire Gratias (je pense que vous le savez déjà), "l'été où j'ai vu le tueur" est loin d'être son premier roman,elle a écrit plusieurs romans comme "Breaking the wall"(que j'ai lu et adoré),"L'incroyable voyage de Simon", "Je voulais être libre" et sa trilogie "Orphans".En 2007, elle a reçu le prix Sésame pour son roman "Une sonate pour Rudy".
Revenons à notre livre, Hugo est un jeune garçon, l'été de ses 13 ans est très différent des autres. Tout commence une nuit lorsqu'il voit son voisin jeter un énorme sac poubelle noir dans son puits - que pouvait contenir ce sac? pourquoi jetterait-il son contenu dans le puits? - et le lendemain commencent les assassinats. Dans son village de Saint Hilaire les Flots, où jamais rien ne se passe, des chiens morts empoisonnés font l'objet d'un énorme scandale.Il décide alors d'enquêter. Hugo trouvera le tueur, mais serait-il trop tard ? Si j'aurais pu donner un seul conseil à Hugo, ce serait de se méfier de ses amis les plus proches .
J'ai adoré ce livre car non seulement le lecteur est mis sur plusieures fausses pistes la chute est tellement inattendue , toutes les hypothèses élaborées par le lecteur ne seront jamais à la hauteur de cette chute.Il est étonnant,surprenant et est surtout captivant. On ne peut pas lâcher ce thriller une fois qu'on l'a entre les mains.L'autrice veut émouvoir et provoquer des émotions chez le lecteur elle nous présente donc un personnage très attachant , il provoque chez nous des émotions inconsciemment. Connaissant d'autres oeuvres de l'autrice "l'été où j'ai vu le tueur" n'est qu'un autre succès parmi ses succès fulgurants. Mais ce livre a quand même ses défauts, à un moment donné on sent une monotonie dans les événements et c'est difficile de rentrer dans l'histoire dès le début.
J'attribue donc à ce livre la note de 4 étoiles car je considère que c'est un très bon livre à ne pas rater.Je trouve que c'est un roman à lire de toute urgence pour ceux qui aiment les thrillers,les polars et les enquêtes croustillantes pleines de mystères à déterrer, je vous promets que vous n'allez pas être déçus.
Et voici,selon moi, le meilleur moment du livre : “Le corps au bord de l'explosion , je me suis dirigé à tâtons dans l'obscurité. En pénétrant dans la première pièce, j'ai heurté un objet, sans doute un outil , et il est tombé. le bruit m'a paru épouvantable, mais le sol en terre avait amorti le choc. Il fallait que je fasse très attention, mon parcours était semé d'obstacles. Je me suis obligé à respirer profondément et à visualiser mentalement l'agencement des lieux”p.186
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Liberation   18 avril 2019
En creux, l’auteure de ce roman, Claire Gratias, aborde les sujets qui taraudent les adolescents, la place de chacun dans un groupe, l’amitié, mais aussi la taille, quelques centimètres de hauteur peuvent faire la différence dans une bande de garçons.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
DreamBookeuseDreamBookeuse   07 février 2019
Avec le recul, je me rends compte à quel point on est impressionnable quand on est jeune. Avec quelle facilité on s’emballe, inventant toute une histoire à partir de presque rien. Avec quelle rapidité on se révèle prêt à remettre en cause ce sur quoi est bâti notre univers, n’hésitant pas à en ébranler les fondements mêmes. Il arrive toutefois qu’on ait vu juste. Cela se produit rarement, mais c’est une éventualité à ne jamais écarter totalement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
4C4C   16 décembre 2019
- Salut, a fait l’ inconnu. Ton père est là ?
Je me suis souvenu à temps qu’ il était impoli de regarder quelqu’ un fixement comme j’ était entrain de le faire, et je me suis ressaisi. D’ autant que l’homme n’avait pas du tout la même voix que M. Verdier.
- Heu … non, mais il devrait pas tarder. C’ est pour quoi ?
L’ homme a mis sous mon nez un petit bidon du genre de ceux qui contiennent de l’huile de moteur.
- Je lui ai apporté ça. Pour sa voiture.
Je me suis enfin réveillé.
- Ah, oui ! Le problème de transmission.
- C’ est ça. Tu pourras lui donner ?
- Bien sûr !
- Merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
5_aubrac5_aubrac   14 février 2020
p.185
J'ai eu la sensation de me dédoubler. Une partie de moi était totalement paralysée, incapable de réfléchir autant qu'agir. L'autre, sans doute aidée par la giclée d'adrénaline, a analysé la situation en un quart de seconde. J'ai reculé de deux pas, et me suis retrouvé dos au mur.
À ma droite, la bibliothèque, à ma gauche, le chevet et le lit. Face à moi, Nils et son couteau. Mon bras droit s'est élevé et a effectué une rotation proche du mouvement que l'on fait pour servir au tennis. _La part des ténèbres_ (un livre de 400 pages) s'est abattu sur la tempe de Nils, lui fendant l'arcade sourcilière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DreamBookeuseDreamBookeuse   07 février 2019
La lampe était là. J’ai vérifié qu’elle fonctionnait avant de quitter la pièce. Au moment où je m’apprêtais à repartir, mon regard s’est arrêté sur les couteaux de cuisine alignés sur la barre aimantée, à droite de la gazinière. Une pensée idiote m’a traversé. […] La lumière de la cave s’est éteinte, me plongeant dans des ténèbres épaisses et glacées. J’ai lâche ma lampe en poussant un cri.
Commenter  J’apprécie          20
leslecteursonfireleslecteursonfire   13 février 2020
Chaque fois que je finissais un chapitre j'avais envie d'en commencer un autre car il y avait toujours un élément qui faisait qu'on avait envie de tourner la page. J'ai bien aimé l'histoire aussi car ça parlait aussi de chiens et j'adore les animaux.
rose
Commenter  J’apprécie          20

Video de Claire Gratias (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Gratias
Talents Cultura Romans Jeunesse 2019 : L'été où j'ai vu le tueur de Claire Gratias
autres livres classés : chiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

l'été où j'ai vu le tueur

Quels sont les amis d'Hugo?

Jean et Henri
Rémi et Vadim
Jérémi et Vadin

12 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : L'été où j'ai vu le tueur de Claire GratiasCréer un quiz sur ce livre

.. ..