AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Paul Gratias (Éditeur scientifique)
ISBN : 2743617349
Éditeur : Payot et Rivages (31/10/2007)

Note moyenne : 2.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Qui a tué le mari du chef de la gare ? Pourquoi veut-on couper la queue du Prince de Württemberg ? Que fait donc le grand détective, un chronomètre dans la main, l'autre fourrée sous les jupes d'une dame ? Pourquoi Watson essaie-t-il d'arracher les oreilles de Tony Blair ? Holmes et Watson sont-ils condamnés à manger du pigeon à tous les repas ? Quel mystère se cache dans le caleçon de la mort ? Eternel et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Davalian
  04 avril 2016
Jean-Paul Gratias et les éditions Rivages/noir nous ont concocté un bien décevant corpus de pastiches et parodies consacrés à Sherlock Holmes.
Pour ne rien arranger, les deux meilleures nouvelles figurent au début de l'ouvrage. Dan Fiorella nous propose une rencontre entre Sherlock, Watson et Arthur Conan Doyle avant de passer la main au très décevant le Bleu de la mer. Nous voici avec deux dénouements qui conchient allègrement le canon. Jean-Marie Villemot a voulu à tout prix mettre en parallèle deux histoires… sans décrocher celui de l'originalité.
Bob Garcia compose une histoire intéressante. Dommage, toutefois que le dénouement soit aussi prévisible. Cela dit, ce récit devrait plaire aux fans qui trouveront ici leurs marques. Assurément il s‘agit du meilleur pastiche d'autant qu'il est suivi par un trop long Meurtre à Insectville. le célèbre détective étant transformé en mante religieuse (logique dans une ville peuplée d'insectes) assisté d'un docteur Grillon pour être lancé sur la piste du Dracula local !
La surprenante conclusion de L'ultime chambre close réveille le lecteur tombé dans un demi-sommeil… du moins si celui-ci s'est accroché après le dénouement absolument idiot de la Nouvelle qui rend maboul. Suivent ensuite deux récits à caractère érotique. L'aventure du clitoris en feu est moins burlesque que Sherlock Holmes contre le caleçon de la Mort, bien que ce dernier propose une orientation digne du théâtre de l'absurde.
Le Dance Mix et les aventures de Duschnock-Holmès achèvent de faire sombrer ce recueil. Difficile donc de recommander ce livre. Les adeptes vont hurler au loup et les réfractaires ne pousseront sans doute pas jusqu'à la fin (ni au début sans doute) cette lecture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Eric75
  29 janvier 2011
A trop vouloir verser dans le décalé, on tombe dans le surréalisme. C'est un peu le problème de ce recueil de nouvelles, signées de différents auteurs, qui ont tous à leur façon parodié (pas toujours pastiché) les aventures dites "canoniques", ou "Conaniques" comme l'évoque à juste titre l'avant-propos, du "détective le plus célèbre du monde" Sherlock Holmes. Celui-ci, et le Dr. Watson, sont donc transposés dans des univers délirants d'animaux anthropomorphes peuplés d'hommes-chiens (Le Mystère qui rend maboul), ou d'insectes (Meurtre à Insecteville), on plonge dans le burlesque façon Monthy Python (Sherlock Holmes et le caleçon de la Mort), voire dans le délire surréaliste et paranoïaque d'un Salvador Dali (Le Mari du Chef de Gare).
Ces parodies ne sont pas toujours convaincantes, les scénarios sont usés et sans surprise, l'exercice de style, fastidieux et rarement à la hauteur.
On retiendra cependant deux nouvelles sortant du lot, deux petits bijoux du genre, relevant davantage du pastiche : "L'aventure du clitoris en feu" et " L'Existentialiste convaincu". La première nouvelle, texte jouissif (si j'ose dire) et en tout cas plus subtil que son titre ne le laisse penser, respecte le style Holmesien et la psychologie des personnages du canon ; la seconde met en scène un Sherlock Holmes qui convainc son client qu'ils ne sont tous les deux que des personnages de fiction, avec des arguments imparables et un retournement de situation final.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CorrailCorrail   16 août 2015
"Quelle heure est-il Holmes? chuchotai-je.
Holmes sortit sa monte et la consulat
- L'heure où les forces du mal se déchaînent passée de trente minutes", répondit-il."
Commenter  J’apprécie          30
DavalianDavalian   29 mars 2016
- Les gens savent que j'existe réellement. Ils savent qu'ils peuvent compter sur moi. J'ai quand même résolu l'affaire de Jack l'Éventreur à trois reprises.
- Ah, c'est sûr. Et d'ailleurs dans l'un des cas c'était vous l'assassin.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jean-Paul Gratias (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Paul Gratias
Extrait de l'émission "D@ns le texte" en compagnie de Jean-Paul Gratias, traducteur de James Ellroy, et de Natalie Beunat traductrice de Dashiell Hammett.
autres livres classés : pasticheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Jean-Paul Gratias (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1560 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre