AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782080606082
Éditeur : Flammarion (25/01/1994)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
paulotlet
  01 juillet 2013
La collection des Temps Nouveaux, revue anarchiste créée par Jean Grave, totalise plus de 900 numéros. On y trouve des signature prestigieuses comme celles de Kropotkine ou d'Elisée Reclus. Dans cette autobiographie, Jean Grave (1854 - 1939) évoque ses souvenirs de militant anarchiste et d'animateur inlassable de la revue. L'auteur propose une description détaillée des milieux libertaires, sans omettre les conflits internes qui opposaient illégalistes et individualistes, qu'il abhorrait, et communistes libertaires. Un témoignage de première main sur le mouvement libertaire au tournant du siècle.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
paulotletpaulotlet   02 juillet 2013
Ah! oui, j’en ai connu de ces jeunes, venus au mouvement pleins de bonne volonté, pleins de désintéressement, mais qui, s’étant laissé prendre aux raisonnements spécieux des prôneurs de l’illégalisme, se pourrirent dans le milieu où ils s’étaient laissé entraîner, allant échouer au bagne ou en prison.
Pratiquer le vol, c’est se diminuer. Il faut mentir, tromper. Cela n’élève pas les caractères, bien au contraire. Beaucoup de ceux qui commencèrent à pratiquer le vol avec l’idée de servir la propagande, finirent par le pratiquer pour vivre, et jouir crapuleusement, lorsqu’ils avaient réussi « un bon coup ». C’était forcé. L’argent corrompt, surtout lorsque pour l’avoir on a risqué sa liberté, en usant de moyens inter­lopes.
Si l’on en juge par ce qui fut dit au procès, il y avait mêlés à la bande Bonnot, des individus louches. Il y avait également des individus ayant plus d’appétits que d’idées, et aussi des vaniteux. Mais il devait y avoir également des individus qui avaient commencé par être sincères. Garnier semble avoir été l’un de ceux-là, si j’en crois l’impression que m’a laissée ce qui a été dit de lui.
Bonnot lui-même, qui semble avoir été le type féroce du « struggle-for-lifer », avait peut-être commencé avec des rêves de fraternité et d’émancipation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jean Grave (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Grave
Jean Grave et les Temps Nouveaux.
autres livres classés : histoire de la presseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox