AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  20 janvier 2021
Hook ou la revanche du capitaine Crochet, c'est ce bouquin qui te fait prendre un méchant coup de vieux quand tu l'ouvres. « Imprimé en Février 1992 » : autrement dit, le truc a presque ton âge, certes pas encore vénérable, mais que tu commences à sentir peser. Ça tombe bien, puisque le temps qui passe, c'est un thème central dans Hook.
Il y a Peter, qui a vieilli et tout oublié ; Crochet et sa phobie des horloges, montres et autres réveils ; La Flûte, dont seul le corps a subi l'épreuve des années ; et les Enfants Perdus, inchangés dans leur monde.

On ne s'y trompe d'ailleurs pas, puisqu'il faut attendre le tiers du livre avant que Peter n'arrive au Pays Imaginaire, là où dans le film culte, la progression était beaucoup plus rapide. Certains dialogues iconiques disparaissent d'ailleurs purement et simplement dans la version papier, tandis que l'on gagne à l'occasion le point de vue de Maggie ou Clochette. Autant le dire tout de suite : il est très difficile de lire le livre sans penser au film, même lorsque l'on ne l'a pas visionné depuis des années. Impossible de me mettre à la place du néophyte complet qui découvrirait Hook à travers ces 222 pages, connaissant moi-même l'histoire par coeur.

Ceci dit, le rythme du roman dans son ensemble est plutôt inégal : avec une entrée en matière extrêmement longue (surtout compte tenu de la faible épaisseur du truc, de format légèrement plus petit qu'un poche classique et imprimé très gros), l'évolution de Peter très... survolée et certaines scènes-clé manquent franchement d'impact. le rythme rapide de la narration évite au roman de trop souffrir d'un « effet résumé », mais le résultat est là : il n'y a pas d'ambiance. C'est à peine si l'on voit les pirates, l'émotion n'est que rarement là quand il le faudrait... Si la magie est au rendez-vous, c'est davantage grâce à la nostalgie qu'au texte, qui fonce droit vers l'essentiel. le manque de descriptions du Pays Imaginaire, passe encore, mais on peine vraiment à s'attacher à des personnages que l'on n'a même pas le temps de (re)connaître et qui sont rarement plus qu'un nom assorti de vagues détails physiques. du coup, il reste quoi ? Essentiellement les moments importants, ceux où les personnages agissent. Les scènes d'action sont elles bien écrites et plutôt immersives.

Paradoxalement, je n'ai pas passé un mauvais moment à lire. Cependant, si l'on ôte le vernis nostalgique, il faut reconnaître que le livre est sympa... mais sans pour autant être exceptionnel. Bref, quitte à (faire) découvrir l'oeuvre aujourd'hui, préférez encore le film.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus