AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Chartres (Traducteur)
ISBN : 2266196626
Éditeur : Pocket Jeunesse (03/02/2011)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 176 notes)
Résumé :
Bianca doit suivre ses parents qui deviennent enseignants dans un établissement ultra chic. Le premier jour elle essaie de s'enfuir de l'établissement quand un charmant et mystérieux étudiant l'aborde. Mais qui est-il ? Une attirance réciproque se développe rapidement.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
DarknessLolita
  31 mai 2015
Evernight de Claudia Gray est juste... une catastrophe!
Dès les premières pages j'ai été refroidie par l'absence de style de ce livre: l'écriture est faible, très faible. Et malheureusement ce défaut n'est rattrapé ni par l'histoire, déjà vue et plutôt ennuyeuse, ni par le développement des personnages qui ne suscitent ni l'intérêt ni la sympathie. Il s'agit d'une histoire d'amour bidon et je pense que ce roman est vraiment adapté pour un jeune publique.De plus je n'ai vraiment trouvé aucun point à peu près positif à part le fait que la simplicité du livre m'a aidé à le terminer. Donc les points négatifs qui m'ont vraiment ennuyé sont les suivants:
- Bianca découvre Lucas, ils ne se sont parlés qu'une fois et c'est déjà l'amour fou, elle lui appartient déjà. C'est une histoire d'amour bidon, trop rapide, trop niaise...et pourtant j'aime vraiment les histoires d'amours dans les romans au contraire!
-Je n'ai aimé aucun personnage, tous m'ont vraiment énervé et je les ai trouvé exaspérant.
-Le résumé de quatrième de couverture ne correspond pas au livre non plus.
-L'histoire est assez illogique...
Inutile de vous préciser que je ne lirais pas le tome 2...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
hinahon
  27 mars 2013
Au départ, en lisant le résumé et en voyant l'illustration de la couverture, j'avais un peu peur de lire ce livre. Allait il être assez intéressant?
Eh bien finalement, sans être un de mes livres préférés, ce livre m'a réservé de bonnes surprises.
Au début, ce livre n'est pas sans rappeler l'univers de plusieurs séries:
- le côté academy dans un vieux manoir fait penser à Harry Potter, encore plus quand on commence à voir les amitiés se nouer.
- Bien sur, le côté vampire dans un monde adolescent fait penser à Twilight. Cependant ce livre est loin de ressembler à cette saga. Encore une fois, aucun vampire qui brille au soleil. Même si ce livre est plus destiné au côté le plus jeune du public adolescent, l'histoire paraît parfois plus « mature » que celle de Twilight. La romance est moins présente, il y en a oui, mais pas à outrance. Ne vous attendez pas à de grandes déclarations, un mariage, ou même à une nuit enflammée, vous seriez déçu.
- La couverture nous amène à faire un parallèle avec Roméo et Juliette, et effectivement, sans vous dévoiler l'histoire, je peux vous dire qu'une fois le livre terminé, vous comprendrez que ce parallèle est justifié.
Pour ce qui est de l'histoire en elle même, même si elle est clairement destinée à un public jeune, elle ne manque pas de scènes d'action. Les personnages ne sont peut être pas aussi développés que dans des livres destinés à un public plus adulte, mais ils sont tout de même assez attachants ou détestables selon les cas.
Attendez vous à être déroutés, cette lecture vous réserve des surprises, par moment vous serez amenés à remettre en cause votre lecture, reprendre vos certitudes et vous laisser porter par une nouvelle vision de l'histoire.
Le manque de maturité est vraiment ce qui « gâche » un peu l'histoire. J'ai bien aimé ce livre, pourtant ce manque de maturité amène des personnages peu « profonds », leur personnalité aurait mérité d'être plus développée. Même principe pour l'intrigue. Ce livre n'étant qu'un premier tome, peut être que cette petite déception sera effacée quand je lirais la suite de l'histoire.
Au final, je vous conseille ce livre. Je ne pense pas que se sera le meilleur livre que vous puissiez lire, mais pour ses nombreux rebondissements et sa vision originale du monde vampirique, c'est un livre intéressant. Je pense que vous pourriez avoir une bonne surprise au final !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
murielan
  09 août 2013
Bianca a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie dans la Evernight Academy où ses parents viennent d'être nommés comme profs. Elle n'arrive pas à trouver sa place au milieu de ces fils de riches qui semblent tous se connaitre. Sa rencontre avec Lucas va tout changer et bouleverser la tranquillité de cet internat pas comme les autres ...
Un roman fantasy bit lit ayant pour trame une histoire d'amour impossible entre deux ados.
Je n'ai pu m'empêcher de faire le parallèle avec Twillight (pour l'histoire) et Harry Potter (pour le décors) mais j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs dans ce premier tome, le temps, peut-être de bien mettre en place les personnages. Je vais tout de même poursuivre ma lecture de cette saga pour savoir ce que le destin réserve à ces amants maudits...
Commenter  J’apprécie          70
ReadLo
  13 avril 2013
Alors mon avis sur ce tome, Lucas a toujours l'impression que quelqu'un veut du mal à Bianca ce qui est assez touchant d'un côté. Cela dit le prénom Bianca me fait penser à Bernard et Bianca le dessin animé bref retour à mon avis, le chapitre 7 est une révélation alors le truc qui tue, vers la fin de ce chapitre la bombe explose d'un coup, je cris scandale, Bianca est un vampire et Lucas un humain rien de bien extraordinaire.

Au chapitre 8, j'ai trouvé que l'histoire est mal ficelé ce que je veux dire c'est que Bianca savait ce qu'elle était, mais on n'a pas eu vent avant qu'elle ne passe à l'étape suivant, ce qui fait que par moment cela est incompréhensible.
Lucas me fait rire par moment, il relève question sur question et suggestion sur suggestion ce qui est compréhensible Bianca l'a pris pour de la nourriture et il n'en sait rien.

Un élève au nom de Ranulf m'a bien fait rire, Evernight est une école pour les vampires de l'ancien temps pour les aidés à ne pas se sentir dépassé avec le temps moderne et bien ce cher vampire est né ou mort au Moyen âge ce qui fait pour lui le IPod qui est devant lui fonctionne avec un esprit, un moment de décompression de rien du tout, mais c'est déjà ça.

Bianca embrasse petit à petit sa vraie nature sans pour autant avoir franchi la ligne, mais ce qui me dérange c'est qu'elle savait ce qu'elle allait devenir, au chapitre 8 j'ai eu encore ce moment de chut, je trouve que les évènements ce suivent oui, mais que c'est mal ordonné, certaine chose peuvent être floue comme d'autre révélatrice c'est ce que le très cher Lucas va apprendre et la chute sera brutale.

Les choses avancent à une vitesse surprenante normal avec 305 pages l'histoire se tasse ce qui fait plusieurs points peuvent être négligé ce qui reste mon avis, il n'y a pas vraiment de méchant, du moins pas de suite, c'est un mélange de mystère et d'énigme et plein de question et de fait.

L'auteur a répondu a certaine question comment tuer un vampire, comment le devenir, mais le meilleur c'est qu'ils peuvent donner naissance. L'humour du livre c'est de voir les vampires qui essaie de ne pas se perdre avec le changement de temps, Joséphine la folle qui partage la chambre de Bianca surnomme la télé la boite à bêtise.
Et comme j'ai dit les choses vont vite on passe d'un moment de tranquillité à un moment d'action, et bien encore une révélation, Lucas n'est pas ce qu'il dit être...

« Et si Roméo et Juliette avait été des vampires » c'est ce qui est écrit sur la couverture de devant et bien voyons comment elle a réussi son exploit, la réponse et bien je ne vais pas vous la donner, bien sûr vous pouvez toujours me le demander.

Comme j'ai dit il n'y a pas vraiment de méchant, juste la directrice qui a un visage qui ne dit rien de bien, mais les choses seront découvertes dans la suite.

L'amour donne parfois des ailes, les paroles de Lucas sont si touchant que même moi je l'aurais pardonné d'avoir menti.
Alors conclusion final, l'histoire sera sur 4 tomes ce qui nous laisse le temps de nous faire à l'idée de ce qui se passe réellement, pour ce premier tome et bien le destin à bien fait les choses, disons elle a gardé en tête que dans Roméo et Juliette de Shakespeare c'est deux familles qui se déteste et que leur enfant se sont laissé emporter par la flamme de la passion et que c'est voué à l'échec, mais j'imagine qu'elle ne va pas en faire un mélodrame qu'ils meurent à la fin dans le but de cessé la guerre qui se livre entre eux...
Lien : http://read-a-passion.skyroc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
fantasybooksaddict
  24 octobre 2013
Dans ce livre dès les premières pages, on pense savoir ce qui va arriver: une jeune fille qui intègre un pensionnat, qui finit par s'apercevoir qu'il est remplie de vampires et pour conclure, elle tombe amoureuse de l'un d'eux, ce qui amène pleins de soucis. Pendant une centaine de pages, c'est ce à quoi ressemble l'histoire, et franchement, on en vient quelque peu à s'ennuyer! Les deux héros principaux, Bianca et Lucas, sont attachants mais pas suffisamment. Pour moi, ils manquent de profondeur. Au fur et à mesure que les pages défilent, l'histoire se complique à telle point qu'on pourrait effectivement penser à Roméo et Juliette. Et justement, la phrase sur la première de couverture est bien représentative du livre : "Et si Roméo et Juliette avaient été des vampires ?". C'est bien de cela que parle ce bouquin. On retrouve facilement les deux clans, les Montaigus et Capulet dans les divers partis du monde sombre de ce livre.
Le suspens y est aussi bien géré, du moins dans les premiers chapitres puisqu'il n'est vraiment présent que là. Lorsque survient la grosse surprise de la page 125, l'histoire prend enfin un autre sens! Je vous assure que l'on ne se doute pas une minute de la nature de l'héroïne avant la fameuse révélation de cette page... que je vous laisse découvrir d'ailleurs (et oui je joue encore le rôle de la grosse sadique lol)! D'ailleurs, ce qui est étonnant, c'est que l'héroïne semble déjà au courant alors que nous, ben, on est resté dans le flou tout le long, grâce à la plume de l'auteure, ce qui est un poil frustrant! XD
A partir de là, tout est repris à zéro, le roman se redessine, de nouveaux enjeux apparaissent, ce qui ajoute du piquant à l'histoire, même si dans le fond la problématique est toujours la même : Une histoire d'amour maudite. Ils ne peuvent en aucun cas être ensemble même s'ils sont prêts à tout, à n'importe quel prix!
Le roman s'appuie aussi sur le climat mystérieux et effrayant, d'Evernight. Cetta academy n'est pas une école comme les autres, on s'en doutait, mais l'auteure a plus d'un tour dans son sac!
J'ai été un peu déçu par la fin un peu trop brève à mon gout. En effet, le seul passage super intéressant est celui-ci et on a l'impression que l'auteure y passe vraiment trop brièvement... Alors que dans le reste du bouquin, certains passages traînent un peu trop en longueur. J'aurai préféré que ce soit un peu mieux équilibré...
Côté personnages, que vous dire, ce ne sont pas vraiment les 2 personnages principaux qui m'ont passionné mais plutôt les personnages secondaires comme les parents de Bianca, Baltazar et la directrice d'Evernight!! Celle-ci est bien évidemment la "méchante" de l'histoire, on se demande quels sont ses véritables objectifs mais on en apprend pas mieux dans ce premier tome, ce qui pique notre curiosité!!
Personnellement, j'ai eu un gros coup de coeur pour les parents de Bianca et Baltazar, celui-ci est le seul "snobinard" (selon les dires de Bianca) d'Evernight à être ami avec Bianca et franchement, il est super craquant même si on se demande pourquoi il traîne avec elle et quelles sont ses véritables motivations à son encontre...
Quant aux parents de Bianca, à mes yeux, ils sont un peu le couple modèle qu'on espère toujours être un jour! de plus, ils sont très attachants de par leurs actions et de par leurs dires! Et très protecteur envers leur fille, Bianca!!

Lien : http://fantasybooksaddict.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   08 mars 2018
Puis je m'aperçus que ce n'était pas la voix de Joséphine.

Paniquée, je me redressai en sursaut. Les événements de la nuit précédente me revinrent en mémoire d'un seul coup. Alors que j'aurais dû me réveiller dans ma chambre à Evernight, j'étais dans un lit avec

Lucas... et il ouvrait les yeux.

L'image devint plus claire. Une femme d'une quarantaine d'années se tenait sur le seuil de la porte et nous regardait.

Lucas ravala sa salive puis sourit.

— Salut, m'man, dit-il

D'accord, on est au XXIEsiècle : je me doutais bien que tu n'attendrais pas d'être marié pour faire ce genre de chose, commença la mère de Lucas.

Elle se tenait appuyée contre l'encadrement de la porte, les bras croisés.

— Mais bon sang, Lucas, tu savais que je venais te chercher. Tu étais vraiment obligé de m'accueillir de cette manière ?

— Ce n'est pas ce que tu crois, répondit-il. Comment pouvait-il être aussi calme ? Au lieu de bredouiller des excuses et de se répandre en explications confuses — ce que j'aurais fait —, il posa une main sur mon épaule.

— Bianca et moi avons partagé une chambre parce qu'on est fauchés. On a même dû vendre quelque chose pour se la payer. Et personne ne t'a autorisée à entrer sans frapper, il me semble, alors calme-toi.

Elle haussa les épaules.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   08 mars 2018
Je le tirai vers le kiosque qui se trouvait à coté de nous.

- On va se tenir au chaud, proposai-je

- Ah, voilà une idée qui me plaît.

Nous nous assîmes sur le plancher du kiosque et Lucas me prit dans ses bras. Je posai ma tête sur son épaule. En un instant, les milliards de questions qui m'avaient assaillie ces dernières semaines s'évanouirent. Je m'étais sentie heureuse en dansant mais seulement parce que j'avais fait abstraction de la réalité. La situation me paraissait différente à présent. Je savais qui j'étais, où j'étais, et je me sentais en paix. Je fais désormais entièrement confiance à Lucas. Avec lui, je n'avais plus peur de rien. Je fermai les yeux et appuyai ma tête dans le creu de son cou. Lucas frissonna mais je ne pensais pas que c'était à cause du froid.

- Tu sais que je cherche seulement à faire en sorte qu'il ne t'arrive rien, murmura-t-il.

Ses lèvres effleurèrent ma joue.

- Je veux te protéger.

- J'ai pas besoin que tu me protèges, Lucas, dis-je en enroulant mes bras autour de sa taille. Je veux que tu chasses ma solitude. Je ne veux pas que tu te battes pour moi, je veux que tu sois avec moi.

Il rit un peu tristement.

- Tu as besoin que quelqu'un te défende en cas de danger. Et je veux que ce soit moi.

J'approchai mon visage du sien. Nous étions si près que mes cils frôlaient son menton. Des ondes de chaleur m'irradiaient le corps et je dus rassembler toutes mes forces pour dire:

- Lucas, tout ce que je veux, c'est toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   08 mars 2018
La flèche enflammée se planta dans le mur.

En un instant, les parois en bois envahit la salle, m'irritant les poumons et la gorge. J'entendis mes nouveaux amis pousser des cris effrayés puis les vis brandir leurs armes, prêt à se battre.

"Tout ça est entièrement de ma faute", pensai-je.

Un déluge de flèches s'abattit sur nous et vint alimenter les flammes. À travers le nuage de cendre, je cherchai désespérément le regard de Lucas. Je savais qu'il me protégerait s'il le pouvait, s'il lui arrivait quelque chose à cause de moi, je ne me le pardonnerais jamais.

L'air me faisait tousser. J’attrapai la main de Lucas et nous nous précipitâmes vers la porte. Trop tard.

De grandes silhouettes sombres et terrifiantes se dressaient devant nous. La menace était claire. Ils venaient me chercher. Ils voulaient punir Lucas d'avoir bafoué leurs règles. Ils n'hésiteraient pas à tuer.

"Je suis la seule responsable. Si Lucas meurt..."

Nous n'avions nulle part où aller, aucun moyen de leur échapper. Rester ici se révélait impossible. L’incendie faisait rage ; déjà, les flammes me léchaient le visage et me brûlaient la peau. Le plafond ne tarderait pas à s'effondrer.

Dehors, les vampires attendaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   08 mars 2018
e voulus d'abord m'assurer qu'Erich était bien parti. Alors que je scrutais l'obscurité, je crus voir une ombre au milieu des tuiles. Erich avait-il eu un complice ?

—Hé ! m’écriai-je. Qui est là ?

La forme se redressa lentement. À la lumière du clair de lune, je distinguai Lucas.

—Lucas ? Qu'est-ce que tu fais là ?

Question stupide. Il était venu ici pour les mêmes raisons que moi : protéger Raquel. Lucas ne ré- pondit pas. Il m'observait avec de grands yeux exorbités. On aurait dit qu'il me voyait pour la première fois. Il recula.

— Lucas ?

Au bout de quelques secondes, je compris. Mes canines acérées dégoulinaient de sang. Mes lèvres en étaient imbibées. Il avait dû m'entendre parler à Erich. Il m'avait vue le mordre. « Lucas sait que je suis un vampire. » La plupart des gens ne croient pas aux vampires et ne se laisseraient pas facilement persuader du contraire. Mais Lucas n'avait pas besoin d'être convaincu. Un vampire sanguinolent se tenait devant lui. Il me regardait soudain comme une étrangère. Non, pire ! Comme un monstre. La vérité que je tentais de cacher depuis tous ces mois venait d'éclater.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   08 mars 2018
Attends ! suppliai-je, la bouche toujours pleine de sang. Je peux t'expliquer.

—Reste où tu es, répondit-il.

Il était livide.

—Lucas, s'il te plaît.

—Tu es un vampire, dit-il lentement.

Je ne sus quoi répondre. Aucun mensonge n'aurait pu me sauver à présent. Il ne cessait de reculer, au risque de perdre l'équilibre. Il se déplaçait toujours avec agilité et détermination mais la stupeur l'avait rendu maladroit. Je voulais lui parler, le rattraper pour qu'il ne tombe pas. Mais je ne pouvais pas l'aider, il ne m'aurait pas laissée m'approcher.

Plus maintenant. Un seul geste et il partirait sans doute en courant. Le plus loin possible de moi. Tremblante, je m'assis sur le toit et le suivis des yeux tandis qu'il disparaissait dans la nuit. Il n'osa pas me tourner le dos avant d'avoir franchi plus de la moitié du trajet vers les chambres des garçons. J'enroulai mes bras autour de mes genoux. D'énormes larmes coulaient sur mes joues. Jamais je n'avais eu aussi peur, ni aussi honte de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Claudia Gray (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claudia Gray
Claudia Gramy parle (en anglais) de son livre Evernight
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Evernight tome 5; La vangeance de Balthazar

Quel est le nom du vampire qui a attaqué Skye au début du livre?

Redgrave
Charity
Lorenzo
Constance

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Evernight, tome 5 : Balthazar de Claudia GrayCréer un quiz sur ce livre
.. ..