AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Guy Saint-Jean (01/01/1900)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 9 notes)
Résumé :
«Je m'appelle Cassandra Lemieux-Richer, Cass pour les intimes, Cassie pour mon frère Raphël, Ma grande pour mon père et Toutoune pour ma mère. Toutoune. Beurk.

J'ai dix-sept ans, et voici mon roman.»

En plus d'être passionnée par l'écriture, Cassandra rêve, comme toutes ses amies, d'amour et... de tout ce qui vient avec. Mais elle est toujours celle que les garçons n'aiment que «comme amie». Lorsque celui qu'elle croyait amoureux d'ell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
Depuis que je sais lire, j’ai bien dû dévorer des centaines, sinon des milliers de livres de toutes sortes. J’ai toujours eu une nette préférence pour les histoires mettant en vedette une héroïne belle, forte, courageuse, intelligente, à la fois généreuse et impitoyable, sachant toujours quoi dire ou comment réagir dans n’importe quelle situation, et au sarcasme décapant. C’est sans doute parce que ce genre de fille est tout le contraire de moi et correspond parfaitement à ce que j’aurais aimé être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
C’est que j’aurais bien aimé lui ressembler, moi aussi, mais le sort en décida autrement. Au lieu d’être grande, mince, blonde aux yeux bleus et de carrure athlétique, je suis plutôt petite, pas vraiment grosse mais certainement rondouillarde, avec de gros seins et des lunettes. Mon sport favori et le seul où j’ai, je crois, un certain talent, est...l' écriture. Un vrai cliché de loser sur deux pattes. Mais on est qui on est, n’est-ce pas?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
Il avait les lèvres douces, l’haleine délicieuse, et ses mains dans mon dos me donnaient des frissons. C’était un baiser assez exubérant: sa langue fouillait ma bouche et il avait l’air impatient. J’adorais ressentir cette impatience, savoir que c’était moi qui la provoquais. C’était comme une drogue, je ne voulais pas arrêter.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
C’était bien de savoir qu’un cœur pouvait se briser plusieurs fois avant même d’être rapiécé !
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
Les hommes peuvent vieillir et on les trouve toujours attirants, parfois même plus. Mais aussitôt qu’une femme dépasse trente-cinq ans, on la rejette comme une vieille sacoche!
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Marie Gray (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Gray
Le suicide n'est pas une option - Marie Gray - YouTube
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Aznavour or not Aznavour ?

Aznavour a écrit et chanté For me, formidable. Vrai ou faux ?

Vrai
Faux

6 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Charles AznavourCréer un quiz sur ce livre