AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de nilebeh


nilebeh
  10 juin 2016
Pierre Graziani a beaucoup circulé en Afrique, notamment au Kenya, au Congo, au Cameroun, au Nigéria, au Gabon. Peintre et écrivain, il a observé, fait des croquis crayonnés, mis en mots ses impressions. Il recueille les contes et récits fantastiques qui nourrissent encore aujourd'hui la culture africaine.
Bien sûr, il évoque la mangrove, cette forme de végétation touffue des tropiques et imbibée de l'eau de la rivière, les bêtes qui s'y cachent, voire les « mammiwattas » (ou mammy-water, ces femmes-poissons qui, paraît-il, attaquent les hommes sur les rives pour les entraîner vers les profondeurs aquatiques) , les oiseaux et les plantes innombrables, le tout en une langue parfois ampoulée, voire indigeste, malgré de jolis passages poétiques.
On apprend que pour les gens, parfois le Mont Cameroun « avance »...De page en page, un aperçu sommaire de l'Afrique , des sensations et émotions qui peuvent donner une petite idée de ce continent. On reste quand même largement suer sa faim et la composition de l'ouvrage, assez désordonnée, perd passablement le lecteur. Un lexique, des références seraient également bienvenus.

Merci à Babelio et à la maison d'édition « Écriture » pour cette découverte.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox