AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702166490
Éditeur : Calmann-Lévy (26/02/2020)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
TROP DE LARMES ONT COULÉ
SUR L’ARCHIPEL DE STOCKHOLM

Une nuit de février 1944, à Stockholm, une mère de famille est retrouvée morte chez elle, clouée au sol. Trente ans plus tard, plusieurs femmes subissent exactement le même sort.
Dans les années 80, le meurtrier récidive mais ce n’est qu’aujourd’hui que des indices refont surface.
Britt-Marie, Hanne, Malin…
À chaque époque, une femme flic se démène pour enquêter, mais le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
missmolko1
  26 février 2020
Camilla Grebe est une de mes auteures favorites alors forcément quand un nouveau roman sort, je me jette dessus et encore une fois c'est un coup de coeur, dévoré en 24h. Et puis, c'est toujours avec plaisir que je retrouve certains personnages au fil de ses romans, il s'agit ici d'un tome 4, sa plume et son style et ses intrigues toujours aussi passionnantes. Chapeau bas à l'auteure qui ne tombe jamais dans la routine, ou dans la facilité aux fils des tomes, mais au contraire qui arrive à se renouveler et à innover avec brio.
Ce thriller est un peu particulier puisqu'il se déroule dans quatre époques différentes : les années 1940, les années 1970, les années 1980 puis de nos jours où un mystérieux tueur en série semblent frapper des femmes. Pas facile ce genre de scénario et pourtant l'auteure réalise un tour de force, celui de captiver ses lecteurs et ceux quel que soit la période décrite. Et je dois dire que c'est formidablement analyser et l'on voyage véritablement dans le temps. On y découvre avec stupeur comment les femmes ont dû se battre pour faire leur place dans la police (ce corps de métier est ici présenté mais bien évidement les femmes ont dû se battre dans bien d'autres domaines). L'évolution des moeurs prend des années et il n'est pas facile de faire évoluer les mentalités. Les hommes n'ont pas vraiment le beau rôle dans ce livre et il en prenne tous un peu pour leur grade. On sent que le mouvement #metoo a délié bien des langues et que les femmes osent aujourd'hui dénoncer (fort heureusement) des paroles / comportements qui ne devraient pas avoir lieu.
Camilla Grebe révèle dans les remerciements que ce roman lui a pris beaucoup de temps et de recherches et je ne suis pas surprise. En tout cas rien que pour ça, le livre vaut vraiment le détour, tant il est passionnant.
Niveau intrigue, encore une fois, c'est une réussite. L'enquête est bien menée à chaque époque. On découvre les moyens (ou le peu de moyens devrais-je dire) que les policiers utilisaient à l'époque. Encore une fois, c'est un impressionnant travail de recherches qui nous est présenté ici. Les meurtres font froid dans le dos et en tant que femme et maman, on s'offre quelques sueurs froides. On soupçonne bien du monde mais on est loin de la révélation finale qui nous attend.
Niveau personnage, j'ai adoré faire la courte connaissance d'Elsie, d'enquêter aux côtés de Britt-Marie que j'ai adoré et puis c'est avec un grand plaisir que j'ai découvert une Hanne toute jeune et que j'ai retrouvé Malin et Manfred de nos jours, pour une quatrième enquête.
Je n'ai qu'un mot à dire pour finir, a quand le cinquième tome ?
Lien : https://missmolko1.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   26 février 2020
Chaque jour, Elsie grimpe dans le tramway à la gare de l’Ouest, descend à la place Norrmalmstorg et marche jusqu’au commissariat de la rue Mäster Samuelsgatan, situé à quelques encablures.
Une vie qui en vaut bien une autre.
Une vie indubitablement meilleure que celle de sa mère et de sa grand-mère. C’est presque inimaginable, mais aujourd’hui les femmes peuvent faire quasiment tout ce que font les hommes – exercer un métier, voter, se divertir, vivre seules. Et, oui, même travailler dans un commissariat, au cœur du monde masculin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
missmolko1missmolko1   27 février 2020
Avant de partir, elle dépose un baiser sur le front de son fils endormi. Ses fins cheveux luisants de sueur sont plaqués contre ses tempes et sa bouche est ouverte.
Un frisson de bonheur la traverse lorsque ses lèvres effleurent sa peau de bébé toute douce.
Commenter  J’apprécie          60
missmolko1missmolko1   25 février 2020
Son visage est parsemé de taches de rousseur de toutes tailles, comme des îles jetées au hasard dans un océan. L'une d'elles, bien plus grosse, plantée à la racine de son nez, rappelle à Britt-Marie un des continents sur un planisphère, mais elle ne parvient pas à déterminer lequel.
La géographie n'a jamais été son fort.
Commenter  J’apprécie          170
missmolko1missmolko1   26 février 2020
C'est là, dans le quartier de Klara, qu'Elsie rend l'âme. A l’époque du froid, de la peur et du rationnement.
Elle se change en ombre et disparaît dans l'oubli éternel.
Mais au moment où son histoire se termine, une autre commence.
D'une certaine manière, sa mort est le prélude à tout le reste, une graine magique capable de pousser pour devenir un arbre puissant.
Parce qu'il n'existe pas de fin, juste de nouveaux récits qui prennent leur source là où s’achèvent les anciens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
missmolko1missmolko1   26 février 2020
Hanne apprend la nouvelle à la radio le lendemain matin. l'espace d'un instant, le mur invisible dressé entre elle et Owe se dissipe et disparaît, comme un mauvais rêve chassé par le soleil de l'aube. Ils se prennent les mains et parlent longuement - parce que la mort, celle qui divise et qui attise la haine, peut aussi réunir.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Camilla Grebe (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Camilla Grebe
Il est là ! le nouveau roman de Camilla Grebe "L'Archipel des larmes" (Calmann-Lévy Noir) s'est fait attendre après avoir été élu meilleur polar scandinave 2019 ! BePolar est allée jusqu'au chez l'auteure pour lui demander de nous en dire un peu plus sur cette nouvelle pépite qui lui a demandé pour la première fois un long travail de recherches... Place à son interrogatoire !
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

LE JØURNAL DE MA DISPARITIØN (Camilla Grebe)

Malin est originaire ...

de Stockholm
d'Ormberg
de Bosnie

12 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Le jøurnal de ma disparitiøn de Camilla GrebeCréer un quiz sur ce livre