AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782930757834
263 pages
Éditeur : PIXL (23/06/2016)
3.57/5   50 notes
Résumé :
Lorsque Bébé se réveille en sursaut dans un avion qui atterrit au cœur des montagnes enneigées, elle se demande ce qu'elle est venue faire dans cette galère. L'explication est en fait très simple : elle s'est fait retourner le cerveau par sa meilleure amie. La voilà coincée pour deux semaines dans un chalet somptueux parmi des amis trop fêtards, le genre à faire couler le champagne à flots. Tout ce qu'elle déteste. Tout ce dont son cœur cabossé n'a pas besoin. C'est... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,57

sur 50 notes

MecaniqueNocturne
  17 décembre 2018
C'est la première fois que je ne sais pas comment entamer un avis, tant le contenu me paraît à charge et négatif. Ça me fait toujours un peu mal au coeur de parler d'une déception car j'ai conscience de tout le travail que représente l'écriture d'un livre et je ne tiens pas à le dénigrer. e l'ai vu passer sur beaucoup de blogs et les avis avaient tous l'air très élogieux et positifs. Avec le recul je me dis que je n'ai pas saisi les premiers signaux d'alerte qui apparaissaient dès le résumé. Pas de doute, on est vraiment dans de la romance dans tout ce qu'elle a de plus classique. Sauf que, j'ai fait l'erreur de me fier entièrement au titre. Amusée par l'annonce de "Ceci n'est pas qu'une comédie romantique", j'étais persuadée que l'autrice allait justement prendre le contre-pied du genre et me prouver qu'un contenu plus poussé m'attendait. Je suis donc partie tout de suite d'un faux postulat, ce qui a forcément influencé ma lecture, et ce, dès les premières pages. J'en profite d'ailleurs pour préciser que je ne suis pas du tout une habituée des romances, ce n'est pas mon genre littéraire de prédilection, ce qui pèse également beaucoup dans ma critique.
Alors, par quoi commencer... Les personnages peut-être. En effet, qu'il s'agisse des personnages principaux ou secondaires, je n'ai pas du tout accroché à leur personnalité. Ce que je reproche principalement à l'héroïne - qui, déjà, arrêtons nous 5 secondes sur son prénom, s'appelle Bébé - c'est son comportement qui ne reflète pas du tout son âge. Elle est censée avoir 27 ans, mais a l'attitude d'une adolescente. Elle est donc infantilisée par tout le monde et est même la première à entretenir cet aspect crédule, candide et naïf. Bien qu'elle soit capable de faire preuve d'un minimum de lucidité et d'auto-dérision sur ce trait de sa personnalité, cela ne l'incite visiblement pas à évoluer. D'ailleurs, si je le relève, c'est que c'est poussé à l'extrême, au point de, rapidement, ne plus être crédible. Bébé est capable de s'effondrer PHYSIQUEMENT, juste parce qu'elle ressent l'envie qu'on l'embrasse... Elle passe son temps à rougir, à tomber littéralement au sol à la moindre émotion, sans compter le nombre incalculable de fois où elle pleure en 259 pages. Cette fille passe le plus clair de son temps à se dévaloriser, face à celui qu'elle appelle sans arrêt "mon Monsieur Parfait" avec son "sourire Colgate". Je vous donne un exemple concret avec ces citations : "c'est Superman et moi j'ai l'air d'une marmotte incapable de faire quoi que ce soit de ses dix doigts..." ou "Encore une fois, il vole à mon secours". Alors je peux comprendre que le schéma de la fille fragile face à un mec mystérieux et viril fonctionne, mais là c'est juste trop. En fait le point qui m'a le plus gêné c'est clairement la crédibilité de l'histoire. Pourtant j'ai beaucoup d'imagination et je ne suis pas du tout à la recherche d'un récit à tout prix réaliste. le fait de jouer avec les clichés peut être intéressant, mais seulement s'ils sont plus tard remis en question et que l'auteur s'en sert pour nous surprendre par la suite. Là, ce n'est pas du tout le cas. Jusqu'au dernier chapitre j'ai espéré me tromper, me disant que Bébé allait me faire un doigt d'honneur, s'autonomiser et se prendre en main. Mais non, l'histoire s'est déroulé sans surprise, de manière plate et linéaire de A à Z. Et franchement, quand je me retrouve face à des protagonistes qui ne sont même pas capables de lâcher un gros mot, et qui remplacent donc, à tout bout de champs, le mot "merde" par "m....miel d'acacia", je n'arrive clairement pas à rentrer dans un processus d'identification aux personnages.
En fait, ce qui me frustre c'est que Julie Grêde nous donne des billes pour faire gagner en profondeur ses personnages. Par moment, elle apporte de la matière pour révéler leurs côtés un peu plus sombres et là je trouvais cela intéressant et prometteur pour la suite. Sauf que ces quelques informations sont survolées, comme jetées le temps d'une page, sans réellement impacter le cours des choses par la suite. le peu d'éléments un peu sombres sur le passé des héros sont peu exploités mais ils reviennent pourtant de manière redondante. Au final, j'ai eu l'impression que de nombreux passages auraient mérité d'être approfondis sur ce registre ou alors coupés. Mais cet entre-deux m'a vraiment laissé un goût de frustration et l'idée que finalement, si, CE N'EST QU'UNE comédie romantique.
J'ai également été très gênée par certains éléments, envers lesquels je ne me sentais pas du tout en adéquation avec l'auteure. Clairement, mon minimum de principes féministes grince des dents quand je vois que dès que Bébé arrive dans le chalet, elle est cantonnée à la "chambre rose". Mais le pire ça reste cette phrase sur laquelle j'ai longuement bloqué : "Mais pour autant, il est bizarrement on ne peut plus viril, je n'aurais jamais deviné son homosexualité.". Il s'agit d'un passage où un nouveau personnage, Raphaël, est introduit. Déjà la tournure de la phrase est limite, niveau cliché homosexualité/virilité, mais ce qui m'a réellement gêné c'est qu'a aucun moment ce positionnement est remis en question. C'est à dire que cette phrase n'est pas balancée par un personnage pour ensuite être remis à sa place par un autre, ni par l'apparition d'un argument opposé qui va venir rectifier le tir par la suite. Pourtant j'estime être quelqu'un d'ouvert d'esprit et tolérant, mais là j'ai du mal à trouver une excuse sur le fait qu'on puisse encore publier ce genre d'idées en 2016... de plus, de manière générale je n'ai pas du tout accroché au style d'écriture. Alors que le vocabulaire est simple et accessible, j'étais parfois obligée de relire une deuxième fois certains passages, car la forme et la syntaxe me déstabilisait. Voici un exemple concret avec cet extrait : "Juste à ce moment, on frappe à la porte. Dieu existe. Va ouvrir!, crie Papillon. Mais je ne me lève pas, Papillon et Conscience m'observent, surpris. Quelqu'un qui s'est tu depuis quelque temps est toujours là avec eux, tapie dans l'ombre: Honte. Honte. Et même si Colère s'est fait la malle, Orgueil a pris sa place. Je vous saoule avec mes personnifications à la con ?". Les citations, au début de chaque chapitre , ne m'ont pas non plus touché, car je les ai trouvé plutôt insipides et elles ne venaient pas spécialement appuyer un thème ou une ambiance liés au chapitre. J'ai eu l'impression qu'on m'a juste déposé là des extraits de "Twilight", de "Titanic", de "Love Actually" ou encore de "Dirty Dancing" simplement pour en remettre une couche sur le too much romantique.
Avant de me jeter des pierres, je tiens quand même à vous rassurer, il y a quelques éléments que j'ai tout de même apprécié. de manière générale, j'ai trouvé l'ambiance du chalet à la montagne très agréable et réconfortante. le fait de se retrouver bloquée avec un inconnu dans ce contexte était une idée intéressante, tout comme les événements dramatiques qui font l'objet de révélations sur le passé des personnages. Je peux aussi soulever les touches d'humour de l'auteure, qui renforcent le côté feel good de cette lecture. Et de manière générale, même si je n'ai pas apprécié la forme, je ne peux pas nier que "Ceci n'est pas qu'une comédie romantique" se lit vite et bien.
En conclusion, je pense simplement que je n'étais pas du tout la bonne cible pour ce livre, et qu'amorcer une lecture de romance avec celle-ci était clairement risqué.
Lien : https://mecanique-nocturne.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Thychat
  01 août 2016
Le titre et la couverture de ce roman m'ont particulièrement attirée et je suis ravie de l'avoir découvert. Merci aux éditions jourdan PIXL pour ce service presse.
Dès le début, Julie Grêde nous présente un personnage féminin qui semble plein d'énergie et d'humour. J'ai tout de suite accroché au style et à l'histoire.
J'ai trouvé le choix des noms des personnages plutôt drôle et très recherché. En effet, notre héroïne que tout le monde appelle Bébé, s'appelle en réalité Grey, mais ne supporte plus son prénom suite au succès de la trilogie 50 nuances. JB a également décroché le gros lot, mais je ne vous en dirais pas plus ;)
D'ailleurs, cette référence au papillon intérieur avec qui dialogue Bébé m'a inévitablement fait penser à la déesse intérieure d'Ana. Était-ce un choix voulu par l'auteure ?
Si le début du roman nous présente deux personnages en huis clos, la suite en intègre beaucoup d'autres. En effet, nous rencontrons de façon un peu impromptue les amis de Lo qu'on n'attendait plus. J'ai d'ailleurs eu peur qu'ils n'arrivent jamais, mais une fois là, l'histoire prend un tournant très intéressant. J'ai donc beaucoup aimé le scénario qui contient quelques rebondissements appréciables et qui nous entraine au coeur d'une bande d'amis assez sympathiques. Tous ont une personnalité bien propre et comme dans chaque groupe nous retrouvons quelques pestes. Raphaël a été mon personnage secondaire préféré, mais j'aurais aimé que Julie Grêde développe un peu plus toute cette petite bande.
Si j'ai bien aimé la romance et que je l'ai trouvée plutôt mignonne, j'aurais aimé avoir plus de tension entre Bébé et JB. Tout est arrivé un peu trop vite à mon goût et l'auteure aurait pu développer davantage son histoire.
JB est un homme qui essaye de se reconstruire et qui a sa part d'ombre au même titre que Bébé. Ces deux-là semblent avoir énormément de points communs et éprouvent immédiatement un très bon feeling. À certains moments, j'ai ressenti des papillons dans le ventre, exactement comme notre héroïne et c'est tout à fait ce genre d'émotions que je recherche dans mes lectures. L'ambiance de ce roman est vraiment plaisante, mais j'avoue avoir un peu décroché vers la fin. J'aurais aimé moins d'introspection et de dialogue intérieur entre le papillon, la conscience et Bébé…
Tout cela m'a paru vraiment redondant. Tout le monde rabâche à Bébé que les sentiments de JB sont vrais et malgré cela, elle s'acharne à lui en vouloir. Certes son passé n'aide pas, mais j'ai trouvé un gros manque de communication entre les personnages. J'aurais aimé plus de scènes où ils s'expliquent.
J'ai également été plus d'une fois déroutée par les différents passages au passé composé, alors que le récit est au présent, c'est dommage. J'aurais aimé plus d'échanges au lieu des différents paragraphes résumés.
Concernant le style de l'auteure, s'il est assez fluide et engageant au début, j'ai trouvé que sur la fin certaines phrases étaient maladroites et mal tournées.
Par contre, je donne une mention spéciale pour les citations de films au début de chaque chapitre, j'ai adoré.
En résumé, une comédie romantique qui plaira aux amateurs du genre.


Lien : http://www.1001chroniquesenf..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Leshayah
  02 septembre 2016
Comme dans la plupart de ce genre de lecture il y a des passages bien niais, des passages ou un simple frôlement de mains mène presque à l'orgasme, un magnifique jeune homme celibataire, trop beau pour l'héroïne qui se trouve moche alors que bizarrement tout le monde la trouve belle, mais qui tombe quand même fou amoureux d'elle au premier regard.
M'enfin....on sait à quoi s'attendre avec les erotico-romances modernes, pas de surprise là dessus malheureusement.
Par contre j'ai bien apprécié la partie humour et les petites apostrophes de la narratrice au lecteur. Certaines répliques étaient très bien senties.
Les personnages et la complication étaient plus profonds que ce à quoi je m'attendais. Et une fois dedans, je l'ai lu d'une traite, je voulais savoir.
Bref, pas de surprise mais un bon petit moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          90
lazoilezelee
  21 juillet 2016
Je n'aime pas les comédies romantiques mais...
Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre qui est l'archétype même de la comédie romantique. En effet, nous retrouvons comme personnages une jolie jeune femme qui s'ignore, sensible et un chouia pleureuse dont le super beau gosse tombe amoureux contre toute attente. Sans oublier les moult péripéties qui vont se mettre entre eux avant qu'ils puissent se retrouver seulement à la toute fin du roman. Non, je ne spoile pas, je vous donne le plan de toute comédie romantique, voyons.
En bref, tout ce que je déteste au plus haut point... Et pourtant, j'ai adoré !
Oui, oui, vous avez bien lu, je n'aime pas du tout les comédies romantiques pour tout ce que je viens de citer, dont le schéma hyper classique qu'on retrouve partout et pourtant... Ce livre m'a conquise de la première à la dernière page. Je me demande encore pourquoi l'auteure a attendu si longtemps pour se lancer dans l'écriture de son premier roman : un vrai régal à savourer...
Sa plume ne laisse vraiment pas indifférent, c'est même elle qui m'a fait adorer ce roman. Elle est dynamique, fluide, douce et drôle aussi. Plus que l'histoire, c'est définitivement le style qui m'a emporté.
A deux doigts du coup de coeur
L'intrigue est mignonne tout plein, c'est vrai que ce n'est pas ce qu'il y a de plus original, mais c'est traité de telle manière que ça ne peut que plaire malgré tout. Au programme, douceur, humour, amour, diversités, amitié...
C'est une histoire qui fait rêver : l'auteure nous propose un personnage masculin tout simplement magique, à tel point que la lectrice serait presque jalouse de la protagoniste. Un homme beau, charismatique, patient, attentionné mais qui n'est pas aussi parfait qu'on ne pourrait le croire, et c'est ça qui le rend encore plus intéressant !
Bébé, la protagoniste qui porte bien son nom, n'est pas en reste, certes elle pleure autant qu'un nouveau-né, elle est fragile et sensible au possible, mais elle a réussi à me convaincre. Moi qui ne supporte pas les pleureuses, les dépendantes amoureuses, les belles filles qui s'ignorent... J'ai pourtant adoré ce personnage haut en couleur. Elle ne m'a a aucun moment agacé pour ainsi dire, même si j'ai trouvé la scène du bain très bizarre...
le couple en lui-même m'a également plu, il faudrait être difficile, ils sont tellement mignons !
Mode fleur bleue ON
C'est un roman qui fait rêver, qui n'aime pas lire de jolies histoires d'amour, de pratiquement ressentir les mêmes émotions que les personnages que nous suivons ? C'est un livre qui fait sourire ET qui donne le sourire. Une histoire qui fait vibrer.
Mode fleur bleue OFF
Mais alors pourquoi ce n'est pas un coup de coeur ? Je ne saurai pas trop vous dire.. Sans doute parce que j'aime tout de même les livres avec un peu plus de consistance que ce soit en nombre de pages ou en profondeur.
En résumé,
Une excellente comédie romantique mais pas que !

Lien : http://www.lesperlesdekerry...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LesLivresdeFlo
  30 décembre 2019
Qui dit Cold Winter Challenge dit romance de Noël. C'est un passage obligatoire. Ces romans contribuent grandement à me mettre dans l'ambiance des fêtes de fin d'année, et comme c'est la seule période de l'année où je supporte tous ces clichés romantiques, je ne me prive pas. Je fais le plein pour l'année à venir.
Le titre de celui-ci m'intriguait beaucoup. Une comédie romantique qui n'est pas que ça ? Qui est plus ? Les avis étaient plutôt positifs, alors je me suis laissée tenter. L'impression générale après ma lecture est assez positive, mais ce n'est quand même pas un sans faute pour cette romance.
La première partie du roman m'a beaucoup plu. On entre dans le vif du sujet dès les premières pages c'est clair, mais c'est efficace, c'est ce que je cherchais donc aucun soucis pour moi. Bébé et JB font connaissance rapidement, ils se lient et se livrent vite, c'est une sorte de coup de foudre, j'accepte. J'ai aimé suivre Bébé dans son dilemme permanent. Jb est parfait. Trop pour être honnête. Il lui plaît. Elle se désespère de craquer si vite. Il a toutes les qualités et lui fait du bien moralement. Elle se trouve ridicule et niaise... C'est très drôle de suivre ses réactions et ses sentiments, et j'ai éprouvé beaucoup de sympathie pour Bébé. JB par contre est un personnage un peu à part. Trop parfait pour être vrai, je suis d'accord. Il a toutes les qualités, et même quand un défaut apparaît, finalement il se transforme en point positif. Mon côté fleur bleue a aimé voir cet homme idéal, ça rend l'histoire vraiment magique et très divertissante. Mais d'un autre côté c'est tellement peu probable que j'ai trouvé que ça rendait parfois le roman trop naïf, et trop enfantin. On aime les romances, on accepte les clichés et les codes... mais là, c'est vraiment trop gros pour que ça passe.
Dans la seconde moitié du roman par contre la tendance est inversée. JB et Bébé sont passés à l'acte, et là intervient la dispute, le moment fatidique où leur histoire est mise à mal. Je sais que ça fait partie de certains codes du genre. Mais là le problème, c'est que ça prend des proportions démesurées. Si je comprends bien sûr pourquoi Bébé en vient à faire la tête à JB, je ne comprends pas son entêtement par la suite. Cette histoire prend une dimension énorme pour pas grand-chose finalement. La dispute dure bien trop longtemps à mes yeux. Bébé aurait du comprendre et pardonner à M. Parfait bien avant. Ça a un peu gâché lecture. Bébé devient bien trop agaçante, voir antipathique, et ses discours intérieurs avec son papillon et sa conscience deviennent ridicules à force. Les blagues les plus courtes... vous connaissez la suite. JB quant à lui devient bien plus attachant. On voit son côté sombre, ses failles et ses faiblesses, et on le voit se battre pour Bébé. C'est seulement à ce moment-là que j'ai commencé à vraiment l'apprécier finalement.
Je pense que je m'attendais à une comédie romantique qui cassait les codes. Et ce n'est pas du tout ce que j'ai trouvé au final. C'est une romance qui joue et utilise ces codes établis. du coup ce n'est pas un mauvais livre, mais il ne correspondait pas à mes exigences. Les personnages secondaires par exemple sont peu développés (ben oui ils ne font partie du couple star...). D'ailleurs je l'ai lu il y a moins d'une semaine et je ne me souviens d'aucun de leur prénoms ô_O. La meilleure amie de Bébé est finalement très effacée, alors qu'elle a un rôle très important dans la vie de Bébé et dans les péripéties de son couple. L'ami gay est un cliché sur pattes. Et les autres invités sont caricaturaux, et presque pas développés non plus. Ils sont là pour l'événement tragique qui amènera Bébé à s'éloigner de JB quoi... leur rôle s'arrête ici. Ce n'est pas grave ni rédhibitoire, mais je m'attendais tellement à un roman qui renverserait les codes des romances, que j'ai été un peu déçue.
EN BREF : Un roman qui n'a pas malheureusement pas répondu à mes attentes. Je m'attendais à un livre qui cassait les codes des romances, alors qu'en réalité ils sont tous présents. Tant pis. Ça reste une lecture assez agréable, bien que pas très originale, à lire en période hivernale pour un moment sans prise de tête, avec une romance de Noël très classique.
Lien : https://leslivresdeflo.home...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Carole94pCarole94p   06 juillet 2016
- Ben voyons ! Un gars juste mon type : un magnifique blond aux yeux verts, gaulé comme un footballer, adorable, qui ne prend pas d'alcool et qui me cuisine mon plat préféré... Je ne suis pas idiote, je ne crois plus au Père Noël... Qu'est-ce qui est prévu après ? Qu'est-ce que Lo a écrit sur le programme ? Tu me fais un strip-tease ?

Les paroles sortent de ma bouche tandis que je m'efforce de m'obliger à regarder mon interlocuteur dans les yeux. Très en colère, j'y parviens. JB n'a pas l'air le moins du monde pris la main dans le sac mais arbore un sourire de franche hilarité... attendrie.

- Merci pour tous ces compliments, Bébé. Connaissant Lo depuis pas mal de temps, je comprends que tu puisses envisager un tel scénario mais... je ne suis pas chippendale, donc si tu veux un effeuillage, il va falloir attendre un tout petit peu, histoire de faire plus ample connaissance. (Après une hésitation) Un chouia.

Il appuie sa réplique d'un clin d’œil qui me ferait fondre si je n'étais pas assaillie par la honte. Encore une fois, il vole à mon secours
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
geisha79geisha79   06 octobre 2016
Juste à ce moment , on frappe à la porte. Dieu existe. Va ouvrir!, crie Papillon. Mais je ne me lève pas, Papillon et Conscience m'observent, surpris.
Quelqu'un qui s'est tu depuis quelque temps est toujours là avec eux, tapie dans l'ombre: Honte.
Honte. Et même si Colère s'est fait la malle, Orgueil a pris sa place. Je vous saoule avec mes personnifications à la con ?....
Commenter  J’apprécie          40
Carole94pCarole94p   06 juillet 2016
Dieu grec : recheck. Enquête terminée, conclusion : Apollon parfait, gros risque de damnation même pour la plus prude des saintes.
Commenter  J’apprécie          50
geisha79geisha79   05 octobre 2016
Dieu grec: recheck. Enquête terminée, conclusion: Apollon parfait, gros risque de damnation même pour la plus prude des saintes.
Commenter  J’apprécie          40
geisha79geisha79   05 octobre 2016
Grey... je sais que tu as envie d'être seule.
Mais si tu veux parler, tu sais où me trouver. Mais...juste... c'est lui qui est dégueulasse, c'est lui la merde, pas toi. Peut-être que quand tu l'as rencontré, un peu de toi l'a rendu meilleur. Peut-être qu'à ton contact, il est devenu quelqu'un de bien, un moment, et que c'est pour ça qu'il t'a aimée. Tu es adorable et douce, Grey. N'importe quel mec ferait semblant d'être quelqu'un de bien pour être avec toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4248 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..