AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375900065
Éditeur : Editions Artalys (24/09/2016)

Note moyenne : 4.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Sur le plan professionnel, tout va bien pour Ian Riley. Son agence de publicité X//MARKS acquiert une excellente réputation. Elle trouve un allié en le propre père de Ian, avec lequel il est bien obligé de se réconcilier. Il arrive aussi à lutter contre ses propres démons. Mais une lourde menace pèse sur sa compagne Terry : le père de la jeune femme, Conrad Russell, reste décidé à briser leur union, quitte à sacrifier sa propre fille. Il commence à effectuer des act... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  02 mars 2017
Je remercie Jess des éditions Artalys pour l'envoi de ce dernier service presse en format numérique pour la maison d'édition. Il ne s'agit aucunement d'un arrêt du partenariat classique, disons que la maison d'éditions Artalys a fermé ses portes. Par conséquent c'est le dernier service presse que je ferais pour eux. J'avoue aussi que j'ai ce dernier tome depuis un petit moment. entre deux, la trilogie a été reprise par la maison d'édition L'ivre-Book, vous pourrez retrouver les ebooks et version papier sur leur site si vous le désirez.
Bien passons à l'histoire. Ici il s'agit de la totalité du tome 3, pas d'épisodes comme pour les deux premiers tomes qui existent également en tome complet. J'ai retrouvé avec plaisir la confrérie des oursons de la boite de X//MARKS, sans oublier Ian et Terry qui sont au coeur d'une intrigue plutôt complexe. Sex, Drug and Rock'n roll, enfin presque ! Les oursons ont de plus en plus de responsabilités et qu'importe la publicité qui leur est faite, tout est bon à prendre. le bon comme le mauvais. Paul ne va pas les aider dans le bon au départ, mais un petit Jiminy Cricket va lui rappeler qu'il vaut mieux faire attention s'il veut un avenir plus radieux avec la femme qu'il aime. Les ennuis ne sont pas si minimes que cela, les chers père de Ian et Terry n'en font qu'à leur tête ! Un passé qui revient en pleine face pour eux deux, mais aussi qui va engluer des personnages dont je n'aurai pas cru. Finalement, les premiers aperçus ne sont peut-être pas ce que l'on doit voir. Gratter la couche (de gras, de pin-up, d'alcool et autres substances pas forcément illicites) fait que nous pouvons nous rendre compte de comment sont manipulés les gens.
Les événements s'enchaînent, l'intrigue commence à se dénouer. Des révélations sont faites. Ian est toujours persécuté par son Charlatan mais également par cette tête flottante dans l'air... Je dois avouer que je ne voyais pas le monde de la pub de cette manière et j'espère qu'ils ne sont pas tous ainsi. Car même s'ils travaillent bien ils sont graves déjantés ! Les liens entre les personnages sont forts : amitié, amour, haine, rien n'est épargné à certains ! La traîtrise est un point traité. Il est vrai que sans connaître la personne, sans avoir travaillé avec, ni même discuté réellement, nous avons des a-priori. Ce qui arrive à l'un des membres de l'une des agences de publicité. Cela aide de le dire ainsi, non ? (rires) Les questions que nous pouvions nous poser tout au long de la lecture depuis le tout premier épisode sont résolus.
Les personnages sont hauts en couleur. D'ailleurs j'ai beaucoup aimé les vilains pas beaux qui vont se faire bouffer ! Il me sera difficile de parler de tous, surtout que j'ai déjà écris pas mal d'avis sur cette "trilogie". Ian a énormément muri depuis le début, il est moins strict aussi. Son côté sombre a pris le pas sur pas mal de ses décisions. Sa relation avec Terry est parfois difficile, surtout que je la comprends parfaitement lorsqu'elle lui demande d'arrêter. (Ayant connu cela, elle est soit folle - amoureuse - soit très courageuse de rester avec, personnellement je suis partie) Personne n'est blanc ou noir, le gris l'emporte sur chacun d'entre eux. Shirley, Paul, Connard, pardon Conrad, Emy, Jérôme et tous les autres car ils sont si nombreux et tous autant intéressants. Leur psychologie est resté en enfance, mais jusqu'à un certain point. Terry a évolué également. Plus mûre par moment, plus sûre d'elle-même, elle garde cette fragilité qui plaît. le rôle qu'elle joue avec Ian dans l'intimité ne lui plaît pas plus que cela, elle connaît ses besoins et fait en sorte de l'aider.
J'avoue que la fin, je ne la voyais pas ainsi. Tout n'est pas tout rose (YES !) tout n'est pas tout noir non plus ! Les aléas de la vie, les manques, les attentes, les désirs, le travail, la joie de vivre, tout y passe. Les peines font partie de la vie. Il y aura toujours des bâtons dans les roues, il y aura toujours des moments pénibles mais je pense que pour cette confrérie des oursons en perdition, ou pas, ils sauront toujours trouver le moyen de se remonter le moral.
En conclusion, un dernier tome qui apporte bel et bien une conclusion finale à cette trilogie. Je n'ai plus de questions en suspend c'est aussi le principal. Après je dois avouer que certains passages sont passés sans que je ne m'y attarde, mais j'ai passé un bon moment de lecture dans l'ensemble. En plus il y a une vraie histoire, ce n'est pas que de l'érotisme pour de l'érotisme, donc cela me va !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/publicite-pour-adultes-tome-3-sara-greem-a128635200
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Amnezik666
  27 septembre 2016
J'ai déjà eu l'occasion de vous signaler, lors de mes précédentes chroniques, que cette trilogie était bien plus qu'une banale escapade érotique dans le monde de la pub ; on est bel est bien en présence d'une intrigue solide, pleine de surprises et d'une grande richesse. Cet ultime opus va encore plus loin en ce sens, l'érotisme est moins présent et beaucoup plus soft (mais pas trop… quand même !), même la stratégie marketing mise en place par Ian et ses oursons passe au second plan (la machine est rodée, vogue la galère) ; cette fois Sara nous propose une intrigue digne d'un thriller, et d'ailleurs le rythme imposé est nettement plus intense que dans les deux précédents opus, les ultimes chapitres devraient même mettre vos nerfs à rude épreuve.
Le voile se lèvera peu à peu sur toutes les questions restées en suspens, nul doute que certaines de ces révélations ne manqueront pas de vous surprendre. Quoiqu'il en soit les pièces du puzzle s'imbriquent avec naturel au fil des pages, consolidant ainsi une intrigue déjà parfaitement maîtrisée.
J'ai retrouvé les personnages comme s'il s'agissait d'une bande de potes perdus de vue depuis quelques mois, le plaisir est toujours intact, voire même encore plus intense. En effet j'ai apprécié de retrouver un Ian plus apaisé, déterminé à faire la paix avec lui même et avec son père (même si la route promet d'être longue et tout sauf tranquille). Déjà dans le tome précédent nous avions vu Terry gagner en assurance, la tendance se confirme et s'accentue même ici ; elle n'hésite plus à s'imposer et fait preuve d'une grande force face à l'adversité. Et bien entendu il y a les inévitables oursons en peluche de la pub, égaux à eux même (et parfois même encore plus trash qu'à l'accoutumée) pour notre plus grand plaisir (vous pouvez compter sur eux pour mettre de l'ambiance en toutes circonstances… et à faire front ensemble si l'on se prend à l'un d'eux).
De nouveaux personnages feront aussi leur apparition et seront appelés à jouer un rôle primordial dans le déroulement de l'intrigue, je pense notamment à Ronald, rencontré lors du mariage (et quel mariage d'anthologie !) de Shirley.
Si vous avez aimé les deux premiers opus, vous ne pourrez qu'adorer ce final en apothéose. Si vous ne connaissez pas cette série je vous invite à la découvrir au plus vite. Que les plus prudes ne se laissent pas intimider par l'étiquette érotique, il y a tellement plus à découvrir dans ce roman (ceci dit ça reste tout de même réservé à un public averti).
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tislerkarine
  27 novembre 2017
Publicité pour adultes tome 3, je suis époustouflée par les rebondissements et les vérités dévoilées. Sara ton livre est exubérant, drôle, passionnant et excitant. le monde des Oursons en peluches de la pub n'a plus de secrets et il est valorisé par ce roman. Une romance érotique qui tourne au thriller endiablé et en un exutoire sombre. Si vous avez lu les 2 premiers tomes et si vous les avez aimés, et bien le tome 3 vous scotcheras sur votre chaise, vous allez être embarqué et même envoûté dans cette fin d'histoire plus que provocante, les Oursons sont plus déjantés que jamais, plus "poudré" et plus "détendus". Ian est plus amoureux de Terry au point de risqué sa vie. Jérôme, Gabriel, Shirley, Tilda, Marco et les autres oursons vont vous surprendre. Je vous recommande cette trilogie qui j'en suis sure va vous passionner comme elle m'a passionner. Merci a Sara Greem pour ta confiance et ta gentillesse. On remet ça quand tu veux ma belle. Bonne lecture
Commenter  J’apprécie          00
JessSwann
  01 octobre 2016
Un dernier tome en apothéose. Après un début assez"calme" qui permet à Ian de faire le point et de se "guérir" tandis que les oursons sont de plus en plus déjantés et que Terry gagne en assurance, les choses se corsent et gagnent en intensité. J'ai apprécié le retour d'Emy (parce que moi je l'aimais bien) et l'évolution psychologique de Ian tandis que la menace se précise. le tome nous apporte toujours des scènes sexuelles assez hot mais l'intrigue et la personnalité des personnages reste au premier plan ce qui rend le tout très agréable. Mis à part les deux/trois chapitres d'introduction que j'ai parfois trouvé un peu longs sur le coup, le roman reste très dynamique et, à postériori, on comprend que l'auteure ait pris son temps pour poser certains contextes. Je vais rester très superficielle sur mon avis, je ne veux pas spoiler les lecteurs mais j'ai vraiment aimé le scénario et ce tome est sans nul doute celui où je me suis le plus attachée aux oursons ( je les aimais déjà avant mais ce tome montre vraiment l'amitié qui les lie). La fin est bien amenée et très jolie (même si j'aurais apprécié plus de zones d'ombres, mais je sais que ce n'est pas le gout de la majorité des lectrices). J'ai vraiment apprécié l'évolution des personnages, notamment Ian ( qui réussit à faire un vrai point sur lui-même), Terryy (qui sort enfin de sa coquille), Shirley (qui se révèle une alliée féroce), Emy (qui regagne des galons, ce qui casse le manichéisme de l'histoire) et Jérome (dot toute l'évolution est cohérente et travaillée).

Ce que j'aime : la psychologie des personnages, les rebondissments

Ce que j'aime moins : la fin un peu trop bisounours pour moi, même si tout n'est pas parfait ^^

En bref : Une belle conclusion aux aventures des oursons de la pub qui démontre une fois de plus qu'on peut faire de l'érotique et travailler les personnages !

Ma note

8,5/10
Lien : http://jessswann.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
elinareant
  01 octobre 2016
Le retour des oursons
Nous retrouvons ici nos chers oursons, le loup et le charlatan.
De l'humour de l'amour de la haine du sexe des drogues
Un 3eme et dernier tome a la hauteur des précédents et même plus j'ai beaucoup aimé
Merci Sarah de nous avoir offert un moment hors du temps avec nos amis les oursons et a qui rien n'est épargné.
Nous rions (j'ai adoré le mariage et les assiettes :P) nous frissonnons (non mais quel sal... Ce Conrad.... Désolée les oursons ont une mauvaise influence sur moi ;))
Bref un très bon moment j'ai mis du temps a le lire mais je ne me n'arrivait pas a les quitter :'(
Tiens d'ailleurs je viens de m'apercevoir que Conrad porte bien son nom :P coquine va ;)
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   02 mars 2017
Je levai les yeux du document.
— Vous êtes une merde, monsieur Riley… murmura le bonhomme.
Je pris un air de défi et sautai des paragraphes. L’attente avait assez duré.
— Je vous passe les détails, monsieur... Vous connaissez la teneur de ce courrier. J’étais simplement venu vous informer que vous êtes… licencié.
Enfin je l’ai dit !
Je lançai le papier sur le bureau et sortis sans un regard en arrière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszsgabrielleviszs   02 mars 2017
Depuis quelque temps, ma douce devenait franchement rebelle. Je la rattrapai à la réception. Aucun ourson n’était en vue. Heureusement. Mais l’odeur de l’herbe était plus que prenante.
— Terry, mais qu’est-ce qui te prend ?
Elle se retourna, les bras croisés.
— Je ne veux pas que tu te drogues, tu le sais bien ! Et là ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Je ne veux pas que tu commences à t’étioler à cause de toutes ces bêtises.
C’est vraiment officiel… Je suis devenu un parrain des oursons.
Je soupirai.
— Terry, je t’ai demandé de me laisser du temps et…
Elle tapa du pied.
— Je me fiche que les autres, tes oursons déjantés se droguent, mais toi, tu n’es pas comme ça.
Je la repris dans les bras.
— Ma chérie, l’herbe me permet de garder les pieds sur terre. Elle me calme. J’ai tellement de choses à gérer que parfois j’en perds la tête. Laisse-moi du temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Amnezik666Amnezik666   26 septembre 2016
La plupart des sociétés appliquent la tyrannie du présentéisme. Méthode dont la rentabilité n’est qu’illusion. Une entreprise pérenne sait comment délivrer à son client une excellente qualité de services. Or l’excellence prend vie grâce à un équilibre plus ou moins stable entre vie privée et vie professionnelle. De plus, un employé non motivé ne peut fournir qu’un travail médiocre
Commenter  J’apprécie          00
Amnezik666Amnezik666   27 septembre 2016
Je garde à l’esprit que les vraies priorités ne sont pas celles que la société nous dicte. Mais les valeurs humaines qui habitent nos cœurs.
Commenter  J’apprécie          10
Amnezik666Amnezik666   23 septembre 2016
Souvent, les entrepreneurs dénigrent leurs collaborateurs et ne comprennent pas que si un patron s’en met plein les poches, c’est surtout grâce aux « petites mains ».
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
284 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre