AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213599092
Éditeur : Fayard (07/05/1997)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Wilfred vend des chemises dans un grand magasin de New York. Mais en marge de cette existence monotone, il mène une vie déchaînée. Le jeune homme a la foi, et là est son drame : comment concilier la chair et l'esprit ? Tous les personnages de ce livre se débattent avec leurs sentiments, grands ou petits, pour la chair et contre la chair, avec leur âge, leur physique, leur foi, leur vide, dans cette nuit terrestre qui s'éclaire violemment à la dernière seconde du liv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
zohar
  08 février 2011
Tout d'abord, le titre du livre est issu d'un vers de Victor Hugo : " Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière " (Les Contemplations).
Ensuite, et pour la première fois, la religion se trouve au coeur même d'un livre de Green : la question éthique, dans ce roman, est de savoir comment vivre sa foi et ses "attirances/plaisirs" charnels ?
( la réponse est donnée. voir citation...)
Enfin, j'aime énormément lire les écrits de Julien Green car la force de cet écrivain tient au fait que (toute) son oeuvre peut se lire comme le témoignage réaliste d'une aventure psychologique ( soulevant par là même des interrogations métaphysiques), insérée dans un contexte social donné.

Commenter  J’apprécie          140
Tounis
  03 janvier 2018
Premier contact avec l'oeuvre de Julien Green, Chaque homme dans sa nuit a été pour moi une lecture agréable et digne d'intérêt.
Pourtant, on peut se poser des questions sur le catholicisme de Wilfred, et la religion telle qu'elle est présentée tout au long du texte. En effet, elle apparaît toujours comme un pur moralisme, empêchant les différents personnages d'assouvir leurs passions, tout en les obligeant à ressentir une culpabilité permanente. Ainsi, plusieurs personnages cachent leur chapelet pour qu'il n'assiste pas à leurs actes de dépravation. Quant au fait que le personnage principal soit catholique, cela semble essentiellement destiné à l'opposer au reste de sa famille, protestante. Bien que cette présence pour le moins schématique du fait religieux dans le roman m'ait déçu dans un premier temps, j'ai fini par l'interpréter comme une critique de la société puritaine américaine que l'auteur a sans doute bien connue.
Le récit, quant à lui, m'a intéressé dès le début. le personnage principal, vivant à la marge de sa famille, entre la société raffinée de ses cousins et les cercles obscurs fréquentés par Max, ne manque pas de profondeur. Constamment mal à l'aise parce qu'il constate que l'image que ses proches ont de lui ne correspond pas à la réalité, il passe au fil du roman d'une obsession pour la sensualité à la découverte d'un amour plus grand, malheureusement impossible sans être complètement désespéré. Les personnages qui gravitent autour de lui, tous fragiles et généralement malheureux, évoluent également sans que les actes de Wilfred ait toujours les effets escomptés.
Cela m'amène à un dernier constat. Chaque homme dans sa nuit : le titre insiste sur la solitude qu'éprouve chaque personnage face au problème qui le ronge. Mr Knight ne parle pas à sa femme, Phoebé est trop timide pour se livrer, Angus se livre mais a déjà décidé ce que son cousin devait penser de lui, Max est difficile à comprendre et Wilfred refuse de parler du seul sujet qui l'obsède : la religion. Sans doute cela rejoint-il ma première remarque sur la critique de la société. A aucun moment n'est esquissée une quelconque vie communautaire, une amitié où règne une confiance suffisante pour laisser tomber le masque, une affection permettant d'aborder librement les souffrances induites par les limites des personnages. En cela, considérant l'évolution individualiste de notre société, Chaque homme dans sa nuit n'a rien perdu de son intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sabrinapsy17
  13 septembre 2012
très bon livre!
la folie est un labyrinthe. si l'on pouvait retracer le cheminement d'une idée dans le cerveau d'un fou, on trouverait peut_être la réponse qui le délivrerait de sa folie.
Commenter  J’apprécie          30
VACHARDTUAPIED
  03 avril 2013
Wilfred semble appartenir à un monde lointain, trop lointain pour moi et toujours cette prégnance du catholicisme....
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
isachon42isachon42   04 septembre 2012
dans le silence même de la maison, il reconnut cette parfaite immobilité des choses qui ne changent pas alors que nous devenons autres à chaque jour.
Commenter  J’apprécie          110
AmorinaAmorina   23 octobre 2014
(…) Mais on ne commande pas plus à ses émotions qu'on ne commande à l'amour, et il se trouvait qu'il ne pensait qu'à l'amour, à l'amour dans ce qu'il a de plus violent. Est-ce qu'il savait pourquoi il en était ainsi ? La rage de vivre était en lui si forte qu'il eut l'impression de l'avoir volée au mourant.
Commenter  J’apprécie          30
AmorinaAmorina   23 octobre 2014
Si l'on savait tout ce qui me passe par la tête , se dit-il, je crois qu'on me prendrait pour un fou, un vrai, de ceux à qui on lie les bras, mais je voudrais bien qu'on me fasse voir un homme parfaitement raisonnable à tous les moments de sa vie : ce serait peut-être lui qu'on enfermerait.
Commenter  J’apprécie          30
zoharzohar   08 février 2011
"Nous ne pouvons nous passer de la foi. Sans elle rien n'a de sens."
Commenter  J’apprécie          90
AmorinaAmorina   23 octobre 2014
Il avait un chapelet dans sa poche, mais quand il allait faire le mal, en ville, il le laissait toujours chez lui, dans un tiroir, afin que le petit crucifix ne vît rien.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Julien Green (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Green
Julien Green s'entretient avec Viviane Forrester dans A Voix nue.
autres livres classés : religionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Zen
Catholique

10 questions
1129 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre