AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782371261112
580 pages
Editions addictives (14/11/2016)
3.99/5   365 notes
Résumé :
Après un début de vie chaotique consacré à sa mère alcoolique, ses trois petits frères livrés à eux-mêmes et ses jobs sous-payés, Thelma a décidé d’échapper au destin médiocre qui l’attend… et de s’occuper d’elle, enfin. À 21 ans, elle décroche une bourse pour entrer à la prestigieuse université de Columbia, New York. Les mecs ? Pas envie. Les loisirs ? Pas le temps. Les amis ? Tout juste divertissants. Thelma sait qu’elle tient son unique chance de s’en sortir. Et ... >Voir plus
Que lire après Corps impatientsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 365 notes
Cela faisait un moment que je n'avais pas lu un roman des auteures Emma Green, honte à moi je l'avoue ! A l'annonce de la sortie de [Corps Impatients], je n'ai pas pu résister à la tentation. Une couverture intrigante et sensuelle et un résumé prometteur m'ont totalement convaincue de découvrir l'histoire de Thelma et Finn…

L'expression qui colle parfaitement à l'histoire de nos deux héros est « Nous deux contre le reste du monde ».. Malgré l'interdit et les obstacles qui se dresseront sur leur passage, Thelma et Finn étaient destinés à être ensemble.

Thelma Bellamy, 21 ans, a décidé de prendre son destin en main, après une enfance chaotique dans le Bronx elle va obtenir une bourse pour intégrer l'université de Columbia.. Direction New-York où elle va faire la connaissance de ses nouveaux colocataires. Abraham, Jazz et Phoebe.. Trois personnages aux caractères bien distinct avec lesquels Thelma ne va pas s'ennuyer. Elle va vivre une année riche en surprise et en rebondissement qui la propulseront vers un avenir bien différent de ce qu'elle a vécu jusqu'à présent.

Thelma a un objectif et rien ni personne ne pourra la faire changer de trajectoire.. Sauf bien sûr le plus sexy des profs de littérature : Finn McNeil. Mais Thelma est loin d'être une midinette qui finira dans le Cercle des Étudiantes Transies d'Amour du professeur McLove.

Le résumé se suffit à lui-même pour vous donner envie de découvrir cette histoire. Les auteures ont une fois de plus orchestré une histoire très riche en émotions, avec de nombreux rebondissements, servis par des personnages hors du commun.

Elles évitent avec brio tous les clichés qui se rattachent à la célébrité et à la pauvreté. Thelma est une héroïne comme je les aime. Exit la jeune femme transie d'amour, ici c'est une femme forte qui a du vécu, des traumatismes plein la tête et pourtant elle surmonte tout ça haut la main. Elle assume des responsabilités qu'elle ne devrait pas avoir et elle le fait comme si sa vie en dépendait parce que c'est un peu le cas.. C'est un peu une Wonder-Women notre Thelma. Elle s'occupe très bien de ses trois frères qui vivent avec une mère alcoolique et totalement démissionnaire. J'ai adoré son personnage, enfin une nana qui en impose. Indépendante, têtue et grande gueule, elle cache en elle ce feu qui ne demande qu'à prendre. C'est aussi une fille passionnée et ça se ressent dans tout ce qu'elle entreprend.

Finn McNeil est un héros masculin très sexy. Mais là encore il se démarque de ce que l'on trouve dans d'autres romances. Finn a plusieurs étiquettes et c'est un homme surprenant. Bien loin de son image de professeur McLove il se trouve être quelqu'un de très secret. Un peu comme Thelma il se cache derrière un masque qui ne lui correspond pas et j'ai adoré le voir se mettre à nu.. Oui oui je vous vois venir.. Finn McNeil.. nu.. = gros fantasme. Oui je suis démasquée. Mais pour une fois j'ai été séduit par l'homme au-delà de son apparence physique. Tout en lui vous fera craquer, en commençant par sa sensibilité, sa façon de nous montrer qui il est réellement. Finn entre dans mon top 10 des BBF !

Ensemble ils vont vivre une histoire interdite, il va y avoir de nombreux obstacles sur la route de leur bonheur.. Mais l'amour est plus fort que tout !

J'ai tout de suite été séduite par la relation prof/élève, j'avoue que cette notion d'interdit engendre une excitation supplémentaire et avec le couple Thelma/Finn ça a été très intense.

L'intrigue évolue sans cesse avec le tempérament sulfureux de nos deux héros. Tous les personnages secondaires s'intègrent naturellement dans le décor. le quatuor qu'elle forme avec ses colocataire est explosif. Prenez Abraham, un jeune homme cultivé, doux et délicat, Jazz, une capricieuse superficielle, un brin lunatique et Phoebe, cette jeune femme masculine mais néanmoins fiable et discrète et vous obtenez la coloc parfaite pour affronter une année à l'université. Et Thelma va vivre des moments intenses avec eux. Je les ai adoré chacun pour des raisons différentes.

La famille cabossée de Thelma est aussi en premier plan de ce roman très riche. Les frères de Thelma, Neo, Anakin et Sparrow sont de sacrés chenapans. A des âges difficiles leur soeur va batailler pour que leur vie soit moins pénible au quotidien. Mais ce ne sera pas toujours facile loin de là.

On navigue énormément dans le monde de Finn et j'ai adoré ça.. Les auteures évoquent le monde de l'édition, la célébrité et les répercussions que cela a sur la vie de nos héros. Une partie très intéressante d'ailleurs.

Je crois que je pourrai vous parler de ce roman un certain temps car il y a beaucoup de chose que j'ai aimé mais je pense que j'en ai déjà dévoilé assez ^^

La plume des auteures est harmonieuse, impossible de distinguer qui a écrit quoi.. Cependant nos héros ont vraiment des caractères bien déterminés et la narration à la première personne nous fait vivre tout cela au travers des yeux de Thelma ce qui rend le récit encore plus poignant avec tout ce qu'elle a vécu. Les auteures ont réussi à me surprendre pendant tout le récit, aucune longueurs, tout s'enchaîne avec cohérence et un rythme très agréable. Et plus j'avançai dans l'histoire et plus j'en redemandai..

En bref, Corps Impatients c'est le récit d'un amour interdit qui bravera tous les dangers pour avoir la chance d'exister. L'interdit est délicieusement décrit, les scènes érotiques m'ont scotchés sur place, elles ne sont pas si nombreuses que ça je trouve dans les 500+ pages de ce roman mais elles sont terriblement passionnées, sensuelles, originales et nous font ressentir tout l'amour qu'il y a entre Thelma et Finn. Elles ont un goût de désespoir parfois, comme si c'était leur dernière étreinte. Les auteures intègrent des thèmes de société très sensibles et elles les traitent avec justesse et intelligence pour ne pas tomber dans le mélodrame. L'humour est également très présent ainsi que l'autodérision ce qui déclenche des joutes verbales électriques entre nos héros. J'espère avoir été assez claire pour vous faire comprendre qu'il faut vous jeter sur ce roman.

Cette lecture en trois mots :

Intense – émouvante et incontournable
Lien : https://lmedml.wordpress.com..
Commenter  J’apprécie          52
Cette fois-ci le duo d'auteures que j'adore ne m'a pas convaincu entièrement même si l'histoire d'amour est très jolie.
Thelma 21 ans rentre à Columbia grâce à une bourse amplement mérité. Mais Thelma n'est pas une étudiante comme les autres. A seulement 21 ans, elle gère seule ses 3 petits frères car leur mère a sombré dans l'alcool et médocs. Elle s'est inscrite à une double cursus pour être sure d'avoir un avenir rapidement et prendre en charge ses 3 frères avant que les services sociaux interviennent.
Thelma aura la chance d'intégrer les cours tant convoités du riche écrivain Finn McNeil surnommé professeur Mclove. Monsieur est riche, célèbre et incroyablement beau. Entre eux ça va crépiter grave, attiser des jalousies, mettre en péril l'avenir de Thelma….
Emma Green propose une trame intéressante qui aurait pu ma plaire du début jusqu'à la fin. Mais je l'ai trouvé trop longue et j'ai été déconcertée qu'elle abandonne certaines idées pour nous mettre trop de chapitres où le couple copule, s'engueulent ou sont superbement heureux. Je n'ai pas compris que l'auteure ne reste pas sur l'amour interdit, sur les ragots, la jalousie des ex de Finn mais aussi la personne qui publie les photos. Je ne comprends pas pourquoi l'auteure n'a pas rajouté plus de scènes de Thelma qui débarque dans le milieu professionnel de Finn, de Thelma en cours avec son prof. J'ai eu cette impression que l'interdit disparaissait très vite de la trame et que l'auteure brodait son roman. Je trouve que l'intrigue Rachel se finit abruptement, j'en suis restée sur ma faim. Je n'ai pas compris vraiment l'intérêt de l'intrigue Jazz qui tombe comme un cheveu sur la soupe et disparait dans le même paragraphe. D'ailleurs comment le journaliste pouvait t'il être au courant? Pourquoi l'auteure ne s'est-elle pas arrêté au mariage? L'intérêt d'un tome 2 alors que les personnages principales sont tout autre. J'ai un doute pour la suite des évènements.
Dans ce roman que j'ai trouvé quand même agréable à lire, plusieurs petites choses m'ont donc chiffonnées, c'est dommage. Par contre, je peux affirmer que j'ai apprécié Thelma et toute sa tribu mais professeur McLove m'a pas fait grand effet. Par rapport à tous les mâles alphas du duo, j'ai trouvé Finn beaucoup plus effacé. Affaire à suivre sur Corps insoumis pour connaitre l'happy end de Thelma et Finn….
Commenter  J’apprécie          80
Une copine m'a offert ce livre pour mon anniversaire et depuis, il traîne dans ma pal depuis au moins 3 ans. Lu sur un coup de tête, il m'a rappelé ô combien et pourquoi j'aime autant ce duo explosif. "Corps Impatients" est un roman drôle et léger, poignant et tendre sur la volonté d'échapper à la fatalité de son destin, de se battre pour nos rêves et de croire aux bonnes choses de la vie, comme l'amour.

Tout dans ce roman est fait pour qu'on en tombe fou d'amour. Les personnages sont caractériels, mignons, touchants, une personnalité de feu, drôles et si sarcastiques que ça ne peut que davantage nous séduire. La trope de la romance entre Prof/élève n'est pas ma préférée, mais ici elle est si smooth que je l'ai dévoré, cherchant les moments entre Thelma et McLove. le tout, narré par une plume comme à leur habitude : addictive, fluide, hilarante et sensuelle, tout en légèreté. le genre d'autrices qui ont beau en être à leur énième roman, elles ne vous déçoivent jamais : toujours une excellente lecture ou un coup de coeur, des passages authentiques et séduisants, tendres et sensibles avec une bonne dose d'humour et de jeux de mots pour nous faire chavirer en un claquement de doigts.

Thelma est une personnage dotée d'une grande force : elle se refuse à suivre les traces de sa mère et à finir ses jours sans avenir au fin fond du Queens. Alors elle travaille, se tue à la tâche, étudie comme une acharnée pour pouvoir viser les étoiles. le tout, en s'occupant de sa tribu de 3 frères survoltés, ayant chacun leur propres caractère. Je l'ai adoré autant qu'elle a pu me taper sur le système. J'ai aimé la voir se plier en 4 pour prendre soin de ses petits frères, de sa mère qui est en proie aux addictions et qui n'est pas présente pour ses enfants, la voir reprendre le rôle de mère et toutes les responsabilités qui viennent avec job, gérer cela d'une main de fer, avec son caractère de feu tout en étant la grande soeur gentille et drôle. J'ai aimé voir toute la hargne et détermination qu'elle met, tout le sang, la sueur et les nombreuses larmes qu'elle verse pour réussir à faire quelque chose de sa vie qui la passionnera et la fera vibrer. Et j'ai fondu comme neige au soleil à chacune de ses interactions avec McLove, oups Finn. Que ce soit avec leurs joutes verbales, leurs moments de tendresse et d'amour ou encore les moments de bienveillance entre Finn et toute la famille de Thelma. Mais le syndrome du héros de Thelma m'a quelques fois refroidi : toujours à vouloir se sacrifier pour protéger Finn à chaque nouvelle difficulté.

Finn est LE personnage que j'ai préféré : il est passionné et passionnant, charismatique, se dévoue corps et âme aux autres, quand il aime c'est sans conditions, le genre à réaliser vos moindres souhaits, même ceux qui ne vous sont pas encore passés par l'esprit, d'une bienveillance sans limites, toujours présent et débordant d'amour pour les siens, d'une loyauté sans failles. Mais toujours avec cet esprit rebel, à gratter sous la surface et à vous rentrer dedans pour rendre les interactions plus intéressantes et comiques. Il était aussi fascinant qu'intrigant. C'est le personnage dont on tombe amoureux sans s'en rendre compte. Ce sont tous les petits détails auxquels il fait attention ou toutes ses petites attentions à lui qui font que le rythme cardiaque s'accélère et le coeur fait des loopings.

Aussi on ressent sans difficulté, tout l'interdit sur lequel repose dans la relation entre Thelma et Finn. On a cette sensation qu'au détour de chaque page, ils peuvent finir par se faire prendre, que leur amour les consume, on les voit s'apprivoiser, grandir mutuellement, devenir la meilleure version d'eux aux côtés l'un de l'autre, voir grandir cet amour en quelque chose de tellement plus puissant et intense qu'un simple interdit à franchir et j'ai adoré cela. On a ressentir l'urgence et la passion dévorante aux travers de leurs mots et ce fut un carton plein.

Quant aux personnages secondaires, ils sont aussi importants et développés que les principaux, on les aime tout autant. Que ça soit Phoebs l'armoire à glace d'une douceur et bienveillance folle, Jazmin qui est une bonne amie malgré le fait qu'elle s'est égarée en chemin à vouloir tout avoir on fini par tout perdre, Abraham qui est le plus souvent drôle malgré lui et d'une loyauté sans limite. Ou encore, les frères de Thelma qui apportent tous quelque chose au roman: que ce soit de la légèreté, de la gaieté, de l'innocence lorsque tout devient trop sérieux et éprouvant, etc. Ils sont les petits rayons de lumière de ce livre. J'ai adoré voir toute cette diversité mise au centre du roman et les jeux de mots cinématographiques tordants.

La plume des autrices est comme à leurs habitudes, sans prétention, addictive, simple qui va vous toucher directement en plein coeur, sensuelle au possible, terriblement romantique, et immersive. Elles ont le don de vous plonger en seulement quelques lignes, dans la vie de leurs personnages, de l'histoire qu'elle vous livre, des messages qu'elles souhaitent vous faire passer tout en douceur pour en atténuer la brutalité. Et leur plume arrive enfin à vous faire voyager sans peine. À chaque fois que je réouvrais le livre, j'avais l'impression de sauter directement dans les rues de New York, prenant le métro pour aller à l'université avec Thelma ou de vivre dans son quartier du Queens avec sa joyeuse tribu de sauvageons.

Encore une fois, j'étais frustrée à certains passages de ne pas avoir le point de vue de Finn. On l'a dans les deux bonus à deux moments clé de leurs histoires, mais il y avait certains passages où je mourrais d'envie d'entrer dans la tête de ce professeur charismatique, impassible au charme de son élève, impuissant face à son attirance physique et émotionnelle pour elle.

Un excellent premier tome, où les contraires s'attirent pour braver le plus sensuel des interdits : un prof à la renommé internationale, vivant dans le luxe, et une étudiante travaillant corps et âme pour échapper à son quartier du Queens. Une attirance inattendue, une passion dévorante pour un amour des plus inconditionnel résistant à toutes les épreuves. Impatiente de lire la suite. PS: ce sont des tomes compagnons, ce qui veut dire que vous pouvez lire un tome sans avoir lu les précédents. Mais au regard des fins des livres, je vous recommande quand même de les lire dans l'ordre. L'expérience n'en sera que meilleure.
Lien : https://lecturesdejenn.wordp..
Commenter  J’apprécie          10
Depuis très longtemps on m'a conseillé de lire les romans d'Emma Green. On m'a toujours dit que du bien de leurs romans, on m'a toujours dit que j'allais adoré leur plume etc. J'en avais quelques uns dans ma PAL et à l'occasion d'un challenge j'ai réussi à en sortir un et j'ai enfin pu découvrir un de leur roman! J'avais vraiment très hâte puisqu'à force d'en entendre parler en bien et je voulais à tout prix me faire mon propre avis et ainsi découvrir leur univers. Résultat? J'ai plus qu'aimé!

Je suis tombée complètement sous le charme de leur plume. C'est addictif à souhait, j'ai lu cette brique quasiment d'une traite. Impossible de le lâcher, j'ai été prise dans l'histoire comme rarement. J'étais dans ma bulle, plus rien n'existait autour de moi au plus grand désespoir de Monsieur d'ailleurs haha. J'ai vraiment apprécier ma lecture et encore le verbe apprécier est un euphémisme tant ma lecture fut bonne! Je suis vraiment heureuse de pouvoir enfin dire que j'ai lu un roman d'Emma Green! Et c'est le premier d'une très longue liste. J'ai bien l'intention de lire et dévorer tous leurs romans. Et je pense qu'elles vont vite finir dans la liste de mes auteurs préférées!

Bref vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimer ma lecture. Comme je vous le dis juste au dessus, j'ai vraiment été conquise par la plume fluide et addictive. On tourne les pages encore et encore et on arrive assez vite à la fin! Malgré le nombre de page c'est vraiment un roman qui se lit relativement vite. Enfin je suis quelqu'un qui lit de base assez vite mais vous voyez l'idée quoi.

J'ai eu un coup de coeur pour la romance de ce roman. Un coup de coeur pour les deux personnages principaux. D'abord on a Thelma, elle m'a énormément touchée et émue. Elle a une vie vraiment pas facile avec une mère qui est là sans être là avec ses problèmes d'addiction. Elle doit s'occuper seule de ses trois frères en plus de gérer ses études et sa propre vie. D'ailleurs j'ai beaucoup aimé les prénoms de ses frères qui m'ont beaucoup fait rire! Sa relation avec ses frères est vraiment une relation merveilleuse au vue des circonstances. C'est vraiment une relation vraiment très touchante qui m'a vraiment émue. Chacun de ses frères est différent mais ils sont tous attachants à leur manière. Je trouve que Thelma est vraiment quelqu'un de fort. Elle gère ses frères, sa mère, sa vie et ses études puisqu'en plus elle suit un double cursus. Peu de gens serait capable de faire le quart de ce qu'elle fait et pour ça je l'admire. Ensuite on a Finn, le professeur de Thelma. Il est très mystérieux et j'aime beaucoup trop les personnages comme ça. On ne sait pas trop ce qu'il ressent à première vue.

J'ai beaucoup aimé voir la relation entre les deux évoluer au fil du roman. La romance peut, pour certains, paraître rapide mais au final reste cohérente. Et puis je ne sais pas vous, mais moi j'aime énormément les histoires interdites comme ça. Je suis toujours attirée par ce genre d'histoire. J'adore la romance en générale mais alors quand il s'agit des romances interdites, là vous êtes sûre de capter mon attention. Thelma et Finn sont tous les deux des gens écorchés par la vie et qui au final se complètent parfaitement bien. J'aurais juste aimé que les personnages soit peut être plus approfondi sur leur passé.

Je vous avoue au début j'ai eu un peu peur de lire ce pavé. J'avais peur que ce soit trop long pour une romance ou trop répétitif etc vous voyez? Et au final pas du tout. Non seulement ça se lit très vite mais en plus on ne s'ennuie pas du tout! On a droit à des rebondissements juste incroyables qui nous laisse littéralement sur le cul! Je vous avoue que quand je lisais et que je tombais sur un rebondissement de fou j'étais la bouche grande ouverte en lâchant un énorme « haaaaaan oh mon dieu ». Ces rebondissement viennent pimenter la romance, viennent ajouter de l'action au roman et vous laissent vraiment bouche bée. Je suis passé par toutes les émotions possible, la joie, la peur, la colère, la tristesse. Et j'aime quand un roman me transporte comme ça et me fait passer par toutes les émotions! Et puis cette fin mon dieu CETTE FIN! Je me suis dis mais non on peut pas finir comme ça c'est si cruel! Et bien plus qu'à lire le deuxième tome n'est ce pas!

Pour mon premier Emma Green, je ne suis clairement pas déçue. J'ai été transporté dans leur univers, et je suis tombée littéralement sous le charme. J'ai très hâte de lire le deuxième tome pour découvrir la suite parce que cette fin ce n'est pas possible! Mais j'ai aussi très hâte de découvrir leurs autres romans. D'ailleurs, selon vous lequel je devrais lire en priorité ensuite??
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          30
Une nouvelle lecture de Emma M. Green, je ne cherche pas à savoir, je fonce ! Jusque là, je n'ai jamais été déçue par leurs romans, elles arrivent à nous offrir des personnages auxquels on s'attache irrémédiablement : des jeunes femmes souvent courageuses et déterminées et des héros masculins toujours aussi attirants et intéressant.

Thelma est une jeune femme décidée, de celle que l'on admire, sa persévérance, la façon dont elle a de tout gérer fait d'elle une personne combative qui ne se laisse pas miner par la vie qui n'a pas été forcément tendre avec elle jusque là. Thelma fait des études en double cursus à l'aide d'une bourse afin de pouvoir à la fois réaliser son rêve : écrire et assurer son avenir avec un cursus qui lui permettrait d'avoir un boulot plus tard. Elle s'occupe de ses trois frères car sa mère alcoolique et droguée ne s'en occupe pas correctement, partagée entre sa vie universitaire et ses obligations familiales, elle a une image de l'homme et de l'amour écornée par la vie que sa mère a mené jusque là. Plutôt dure et directe, elle affirme que jamais elle ne se laissera embrigader dans une relation amoureuse mais ça c'était avant qu'elle ne tombe sur Finn McNeil.

Finn McNeil donne trop envie de retourner sur les bancs de la fac pour craquer pour son prof. Ce qui se dégage de lui est juste trop attirant, trop tentant, les auteures ont encore su rendre leur héros à la hauteur de nos espérances, on le croquerait sans hésitation. Quand Thelma le rencontre pour la première fois, la description de son personnage est juste à tomber, on se sent à la place de Thelma, attirée comme un aimant. Finn est un écrivain connu pour ses écrits, ses émissions, il est célèbre dans le milieu, une vrai star, sa place en tant que professeur dans cette université est une façon pour lui de se rendre vraiment utile et rattaché à un monde moins superficiel. Son cour est très prisé et les étudiants y sont soigneusement sélectionnés, cela n'empêche pas d'y trouver son fan club qui se place au premier rang pour le plaisir des yeux.

Dès le départ, c'est un jeu qui s'instaure entre eux, Finn ne lui cache pas son attirance et le lui fait comprendre de bien des manières, des regards qui en disent longs aux rapprochements, on sent ce jeu sensuel d'approche feintée qui met en émoi les sensations de Thelma en sa présence. Elle craque complètement pour Finn mais il est clair qu'il est impossible d'avoir une relation avec lui, d'abord car elle s'interdit de s'attacher à qui que se soit et ensuite car c'est interdit : il est prof, elle est son élève, ses objectifs n'en seraient que dangereusement compromis et c'est impensable d'y porter préjudice. Leurs débuts répondent aux premiers émois de leur corps, les frissons occasionnés aux petits contacts volés, aux regards ardents, leur promiscuité s'avère être torride et pleine de promesses.

Vivons cachés, vivons heureux, ils n'ont guère le choix s'ils veulent pouvoir continuer de se fréquenter. S'instaure alors entre eux cette relation cachée, de l'université, des proches trop curieux, de la presse qui suit le moindre fait et geste de Finn, mais autour d'eux gravitent des indésirables, de ceux qui ne pardonnent pas, qui espèrent, qui envient et leurs agissements rythmeront le récit de leur relation de rebondissements. Leur histoire n'est pas de tout repos, oscillant entre les moments sensuels et torrides qu'ils partagent, à cette vie de famille assez chaotique que Thelma essaye de maintenir à flot et ceux qui leur veulent du mal, on n'a pas le temps de s'y ennuyer. On les suit ainsi sur plusieurs mois, les voyant s'attacher l'un à l'autre au delà de cette attirance physique, ils vont s'aimer et braver tous les obstacles pour que leur vie à deux puisse être.

C'est un récit captivant, on aime découvrir la personnalité des personnages, entre une Thelma indépendante et si sure de ses choix et un Finn qui nous étonne car il est loin de l'image de McLove véhiculée sur lui, on les explore et on comprend que l'un et l'autre vont si bien ensemble. Leur relation est transcendée par la clandestinité, cela rajoute du piment, eux-même en ont conscience. L'ensemble est très bien rythmé par les rebondissements liés aux interventions extérieures. Les auteures arrivent à nous rendre attachants leur deux personnages principaux mais aussi les proches comme les frères de Thelma qui a eux seuls sont une histoire, rien que leurs prénoms déjà en dit long.

Corps impatients, c'est une alchimie terrible entre Finn et Thelma, une alchimie qui va au delà de cette attirance physique qui les percute dès leur première rencontre. Leur entente physique les rapprochera alors qu'ils céderont aux interdits qui leur sont imposés par leur place dans le monde universitaire, pour se lier l'un à l'autre de bien belle façon. L'amour les cueillera alors que tous deux sont parfaitement conscients des dangers qu'ils encourent en se côtoyant et en cédant à leurs envies, mais c'est plus fort qu'eux, ils semblent liés l'un à l'autre.
Lien : http://www.livresavie.com/co..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
- Je t’aime, Finn McNeil. Je t’aime quand tu me provoques. Quand tu le touches. Quand tu me résistes. Quand tu me domines. J’aime que tu connaisses mon corps par cœur. Que tu m’aies livré tous les secrets du tien. Et j’aime que tu m’emmènes là où aucun autre ne m’a jamais emmenée... Encore et encore.
Commenter  J’apprécie          140
- C’est à leur capacité à résister à leurs instincts les plus primaires que l’on reconnaît les êtres humains supérieurs aux autres, continu-t-elle en m’ignorant. En tant que femme, plus particulièrement, on ne peut pas se permettre de se laisser aller. On doit travailler deux fois plus dur pour se forger une réputation. Se montrer exemplaire. Se fixer un but et s’y tenir.
Commenter  J’apprécie          20
Presque dix jours sans un regard, un sourire, un contact, un foutu mot sur ma copie...
C’est donc ça, le manque. Celui qui vous suit à la trace, vous grille le cerveau, vous retourne l’estomça, vous réveille la nuit.
Commenter  J’apprécie          20
- Je sais que tu n’es pas très douée pour le bonheur, me murmure Finn une fois les pieds sur terre, mais tu as le droit de profiter sans te poser de questions, pour une fois juste deux jours. Il n’y aura pas de prix à payer pour ça, Thelma…
Commenter  J’apprécie          10
Parler en citations, c’est facile. Une forme de paresse de la pensée. Ça évite d’avoir à chercher ses propres mots. 
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Emma Green (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emma Green
Le duo Emma Green aurait été ravi de vous rencontrer à Livre Paris ! Pour votre plus grand plaisir, elles vous parlent de "Recherche Coloc" et d'un projet à venir
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus



Lecteurs (1090) Voir plus



Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
353 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre

{* *}