AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2752910983
Éditeur : Phébus (05/10/2017)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Son profil ressemble aux portraits auxquels on attribua le nom de M. de Silhouette. Si on y pose une perruque poudrée, il n’y a plus de doute. C’est bien Mozart qui déambule parmi les flots de voitures.
Mais que fait à Prague, à notre époque, le compositeur de Don Giovanni ?
Il participe au nouveau roman d’Eugène Green. Tout comme René Descartes, la comtesse Polyxena de Lobkovic, mais aussi Eva et ses amants, Miloš et Zdeněk. Autant d’hommes et de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Fx1
  11 octobre 2017
Bonsoir a tous et bienvenue pour une nouvelle chronique !
Votre serviteur est heureux de vous retrouver !
Aujourd'hui nous allons parler d'un auteur que votre serviteur apprécie énormemement en temps que cinéaste, mais c'est la premiere fois qu'il lis sa prose ...
Eugene Green, c'est un univers particulier ...
Ces oeuvres cinématographiques sont l'antithèse d'un cinema de divertissement, ce sont des oeuvres d'une intelligence rare, d'une beauté plastique indéniable, sans les atroces SFX que l'on trouve partout...
Fôrce est de reconnaître que Ie passage à l'écris laisse un peu dubitatif ...
Quand l'on apprecie l'oeuvre de Eugene Green, on s'attend à retrouver à l'écris ce qui fait la singularité de son cinema ...
L'histoire est certes prenante , bîen qu'un peu déstabilisante, du fait des sauts dans le temps multiples que le lecteur rencontre ...
Au fond, le probleme, du moins l'un des problèmes, vient du fait que le lecteur ne peut clairement identifier le genre littéraire auquel se raccroche cette oeuvre ...
Il pars dans diverses directions, pour finalement fâire machine arrière et reprendre une autre voie, qu'il doit encore abandonner ...
Pour apprécier cette oeuvre de qualite, Il fâut au fond, etre amateur de romans labyrinthiques ...
Tel un voyageur perdu, le lecteur progresse, sans savoir réellement ou ïl va, avançant dans un brouillard dans lequel l'auteur adore le perdre ...
Et cela s'avère un peu problématique à terme ...
Le style s'avère un brin décevant ...
De la part d'un si grand formaliste, l'on pouvait s'attendre à un style d'une grande ambition, un style complexe, qui demande plusieurs lectures pour bien saisir le propos de l'auteur ...
Helas, si cette oeuvre s'avère au dessus de la moyenne relativement à ce critère, elle tasse ces ambitions et déçoit un tantinet le lecteur ...
Au final, une oeuvre labyrinthique, qui doit trouver son lecteur pour etre apprécier à sa juste valeur ...
Un grand merci à Babelio et aux éditions Phebus .
Portez vous bien et lisez des livres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Audrele
  03 octobre 2017
Reçu dans le cadre de l'opération Masse critique, L'Enfant de Prague est édité par Phébus dont les couvertures sont souvent jolies et le papier très agréable à toucher. Détails me direz-vous mais non, c'est important parce que tout cela fait partie de l'expérience.
Ceci dit, on peut passer à la critique du contenu qui est tout aussi agréable à lire qu'à toucher. La plume d'Eugène Greene est légère, élégante, érudite et parfois ironique. Nous suivons plusieurs personnages à différentes époques mouvementées de l'histoire de la Bohème : la Comtesse Polyxena de Lobkovic rebelle et résistante ; Eva, Milos et Zdenek, amants pris dans le tourbillon communiste et qui vont tenter de résister ; la Duskova, cantatrice qui revient dans sa ville natale vingt ans après l'avoir quittée ; le fils du Comte de Kunstat, seul survivant de sa famille qui erre dans les rues à la recherche de son château ; un homme mystérieux au nez aquilin... Ces personnages, fantômes ou vivants, vont se rencontrer sans toujours se reconnaître, sans toujours s'apprécier et témoignent du lien fort qui unit Prague à ses citoyens, ils témoignent de la force de cette ville, de sa capacité à se remettre des événements qui ont jalonné son histoire. Prague mérite bien un roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jaklek
  01 novembre 2017
Si cet opus ne m'a pas enthousiasmée ( mais pas non plus désenchantée), au moins m'a t-il appris qui est l' Enfant de Prague ( et sa genèse- merci Wikipédia). Prague est une ville à L Histoire riche, chargée d'épisodes tragiques, mais d'une rare culture ; je ne connaissais pas ce volet et je dois donc en remercier Eugène Green ; ma prochaine visite ne se limitera plus aux seuls musées... Ipso facto, merci à Masse Critique par laquelle cet ouvrage m'est parvenu.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AudreleAudrele   04 octobre 2017
Ils sont en train de matérialiser par la chair ce qui n'était qu'une figure de l'esprit. [...] La magie du désir qui depuis si longtemps troublait leurs esprits s'incarne maintenant, dans la puissance immense, mais immatérielle de la lumière nocturne.
[...] La vague se gonfle et monte, de plus en plus haute, de plus en plus démesurée. Mais enfin elle échoue et se brise.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Eugene Green (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eugene Green
Eugène Green -Shakespeare ou La lumière des ombres : un portrait subjectif
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1180 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre