AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782371262799
660 pages
Éditeur : Editions addictives (23/05/2019)
4.44/5   86 notes
Résumé :
Son premier amour ? Son plus grand interdit.

Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire, qui n’a jamais trouvé sa place nulle part. Envoyée chez son père biologique qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables.
Rive... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
4,44

sur 86 notes
5
20 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Beli_LivreSaVie
  28 mai 2019
Pas moyen de résister à un Emma Green, avec celui-ci on embarque pour l'Australie, l'idée m'a de suite bien plu ! Et quel dépaysement, j'ai adoré. L'histoire est basée sur un schéma bien connu, de la jeune femme qui hérite de demi-frères du côté de son père et qui va tomber amoureuse de l'un d'eux. Une idée souvent traitée, mais comme je le dis souvent, on adore lire ce type de scénario. Et quand on sait que ce sont des auteurs que l'on apprécie particulièrement, on sait alors que l'idée proposée sera traitée avec originalité !
Ce qui m'a beaucoup plu dans ce roman, c'est la force de chaque personnage : chacun d'eux s'impose à sa manière et rend sa place au sein de cette configuration familiale importante et indétrônable ! Ils sont quatre frères, et tous sont bien différents, ce fut un plaisir de les suivre et de découvrir la personnalité de chacun d'eux. Dans l'ordre, nous avons Ashley, le plus âgé, le plus sage, le plus calme, un personnage qui saura se substituer à leur père mais sans jamais quitter sa place de grand frère. Toujours présent, aimant, plaisant et agréable à cotoyer, c'est le grand frère par excellence. Je l'ai beaucoup aimé, il va aussi prendre les choses très à coeur et sera donc particulièrement touché par ce qui va se passer. le deuxième né, c'est River, le bad boy, celui qui fera battre le coeur de notre héroïne, il est suivi de Jagger, un personnage que j'ai adoré suivre : toujours le mot pour rire, souvent un peu salace dans ses propos, il met aussi souvent le pied dans le plat. Il enchaine les filles, une, deux, trois… un vrai bourreau des coeurs. le petit dernier, treize ans est le plus sensible, celui qui arrive encore à s'émouvoir de ce qu'il se passe et qui, alors qu'il sort tout juste de l'enfance, le montre et on n'a qu'une envie, le préserver. Un petit génie qui malgré un handicap physique, déborde de vie et d'envies. Voilà bien une fratrie très sympa et agréable à cotoyer ! Je crois que rien que sur chacun de ses frères, je pourrai m'étendre un long moment car ils sont juste géniaux. Il faut dire que Emma Green leur ont laissé prendre leur place et prennent plaisir à les décrire.
Alors au delà de ses frères, où Céleste a-t-elle atterris ? Un père ok, qu'elle n'a pas connu mais qui est bien son père biologique. Leur histoire de famille est tout à fait passionnante, on prend vraiment plaisir à la découvrir au fil des pages de ce roman. Bien des secrets s'y cachent et ils vont être déterminants dans l'évolution de cette histoire. Céleste rencontre donc quatre frères et un père, la mère des garçons, donc sa belle-mère, c'est un peu un courant d'air : elle est toujours en déplacement pour son travail. Ce qui quelque part vaut mieux pour Céleste, car elle la déteste et ne se gêne pas pour le lui dire, sans détour. Elle n'attend qu'une chose, que Céleste commette une erreur pour l'éjecter, la rayer de leur vie, qui n'avait pas besoin de sa présence. L'attitude de son père vis à vis de sa femme est particulière, il faut dire que leur vie à tous l'a été aussi, il est parfois dur de construire quelque chose de solide sur des bases instables. Nous découvrons donc une famille à la fois très soudée et qui pourtant a des parents qui ne semblent plus vraiment être ensemble.
River, le frère qui va semer la discorde ! Un jeune homme fort intéressant, il est brut de décoffrage mais il est aussi tellement habité par la complexité que c'es fascinant de le découvrir. Il se passe tellement de choses dans sa tête à ce moment même où Céleste arrive dans sa vie que c'est un chamboulement supplémentaire qu'est son arrivée, sera-t-elle profiteuse ou au contraire destructrice ? River, c'est un peu le jeune homme rebelle, qui ne sait pas vraiment où est sa place ? Ce qu'il vaut et ce qu'il va devenir. Tandis que son ainé est très posé, son autre frère très déluré, et le plus jeune plein d'ambition, lui c'est l'incertain, un peu artiste dans l'âme. Donc forcément, pour tomber amoureuse, il a tout ce qu'il plait à une fille. Il n'est pas de ceux qui accueillent Céleste à bras ouverts, pour lui, elle n'est qu'une complication de plus dans cette configuration familiale instable : elle est le reflet du péché, de l'interdit, du malheur de sa mère. Et ce qui n'arrange rien, River n'arrive pas à la voir comme une soeur, non c'est plutôt des pensées interdites qui lui viennent en tête quand il est à ses côtés, ce qui le déstabilise d'autant plus.
Disons-le clairement, Céleste et River sont frère et soeur par leur père, ils partagent donc le même sang ! Et pourtant, l'alchimie exercée entre eux est énorme et même nous lectrices, avons du mal à comprendre comment ils font pour se contrôler. On sait que c'est mal, mais cela parait tellement normal et naturel qu'ils soient si attirés l'un par l'autre. Autant dire que lorsqu'ils cèdent un peu de terrain à ce désir, la culpabilité s'accentue, bien qu'ils soient vraiment très inspirés par ce qu'ils vivent au côté l'un de l'autre. C'est plus vis à vis des autres qu'ils se sentent mal, ceux qui essayent d'intégrer Céleste comme une soeur, vis à vis de ce père qui tente lui aussi d'assumer ce rôle qu'il n'a jamais su jouer auprès d'elle. La situation est compliquée et l'impact de ce rapprochement sur leur famille mais aussi sur la position de Céleste chez eux, pourrait être juste dévastateur. Nous apprenons en effet que la venue de Céleste en Australie, n'est pas fortuite, et elle n'est pas forcément sure d'y rester, si elle n'agit pas comme elle faut. Sa position n'est pas enviable, elle ressent elle aussi ce besoin de trouver sa place au sein d'une famille.
Toute cette configuration nous pose alors spectateur de ce qu'ils vont tous vivre, que cela soit Céleste, River, comme leurs frères, leur père et d'autres encore. Beaucoup d'émotions et d'enjeux vont être mis en jeu avec l'arrivée de Céleste, tout va changer, en bien, en mal, ils vont vivre des bouleversements profonds car rien n'est si simple que ce que l'on supposait au départ. J'ai alors grandement apprécié la complexité de l'histoire, ses interdits, ses secrets et tous ses personnages qui vont subir les impacts du passé. le récit est entrainant, on apprécie tous les personnages pour ce qu'ils représentent et le couple interdit que forment River et Céleste nous transporte. L'ensemble est rythmé par tout ce que va déclencher cette attirance, nous comprendrons alors bien des choses sur les attitudes de chacun, l'impact des erreurs du passé sur la vie actuelle de chaque membre de cette famille pourrait avoir des conséquences catastrophiques. On en mesure l'enjeu et l'on constate que cela a forgé leur personnalité alors que bien des choses auraient pu être autrement, sans tous ces secrets.
L'Australie, j'adore voyager à travers les romans que je lie. L'Australie, cela reste la destination un peu à part, on ne s'y rend pas facilement et c'est un pays qui intrigue de bien des façons. Ici, on se retrouve dans un lieu où les animaux sont choyés et secourus par la famille, nous offrant ainsi bien des moments d'émotions. Mais ce sont tous des passionnés dans ce qu'ils font. J'ai beaucoup aimé découvrir le dépaysement à travers le regard de Céleste qui vit alors un changement radicale, mais aussi à travers ce que vivent au quotidien ces locaux qui aiment tant leur pays. Ce voyage si loin de chez nous, fut une très belle aventure.
La lecture se fait toujours avec autant d'aisance, on devient toujours très rapidement accroc aux textes d'Emma Green, ici l'alchimie du lecteur au roman a encore une fois fonctionné. Il y a tant d'éléments qui font la force de leurs récits : d'abord leurs personnages qu'elles arrivent à rendre si touchants et attachants, on les aime, on craque pour eux, on apprécie les accompagner. Leurs histoires qui sont d'un abord assez classiques prennent toujours une tournure et ont un impact auxquels on ne s'attend pas, même si on le sait, alors quand on commence un de leurs romans, on se dit que l'on va forcément passer un bon moment. Un roman qui réussit encore une fois à nous séduire en nous procurant de bien belles émotions.
Lien : http://www.livresavie.com/th..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lixia
  16 juin 2019
Et voilà un coup de coeur ❤️ supplémentaire pour les écrits de ces femmes simples, marrantes et talentueuses qui arrivent toujours à nous faire réfléchir, aimer et découvrir avec douceur, émotions et bouleversements intenses. L'amour est partout, il ne faut jamais le rejeter ni l'ignorer, mais au contraire toujours lui tendre la main car la vie est au bout du chemin.
Céleste est une jeune lycéenne tout juste majeure qui se trouve plus bas que terre.
Elle qui est incapable de s'aimer et de se supporter a déjà tenter l'impossible pour trouver sa place, où qu'elle soit, et c'est pour cela qu'elle se retrouve désormais en Australie, chez ce père qu'elle n'a jamais connu, Bailey, et loin des seules personnes qui compte pour elle, Amir et Apolline, respectivement son meilleur ami et sa petite soeur.
C'est une adolescente brisée, au coeur et a l'âme anéantis qui ne sait pas qui elle est et qui ne l'a jamais su. Elle est bouleversante, touchante et réveille compassion et chagrin face à cette vie qu'elle n'aurait jamais dû affronter et surtout affronter seule.
Son arrivée en Australie suscitera autant de joie que de rancoeur, autant d'interrogations que de révélations.
Elle se fera une amie extraordinaire, Jamie, apprendra à percevoir la vie sous un autre angle grâce aux animaux de la réserve de son père, et tombera, pour le première fois, sous le charme d'un garçon.
Mais sera-t-elle assez forte pour subir les nouveaux rebondissements de sa vie, régler ses problèmes avec ses anciens démons et être assez courageuse pour s'affirmer et vivre enfin sa vie comme elle l'entend et en étant elle-même ?
River Farrow fait parti de la nouvelle fratrie que Céleste découvre auprès de son père biologique. C'est un adolescent de 19 ans mystérieux, taciturne, rebelle et en colère contre la Terre entière. Il suscite également beaucoup d'engouement auprès de la gente féminine.
Pourquoi renferme-t-il autant de douleur au fond de lui ? Sa famille a l'allure si parfaite se cache derrière des apparences trompeuses que les secrets sont en train de faire exploser doucement mais sûrement.
La nouvelle venue sera son déclic pour ouvrir les yeux et choisir d'enfin affronter les problèmes, passés ou présents, les uns après les autres. Et le problème présent prendra une place énorme pour finalement pas grand chose.
Pour cela, il ne sera pas seul et les conséquences qu'il pensait subir ne seront qu'une épreuve vite oublier.
Parviendra-t-il à faire éclore et à conserver ce bonheur qui tape à sa porte ?
Une lecture forte. Une histoire coup de poing. Une romance pleine de messages et de leçons.
Les mensonges. La peur. le mal-être. le harcèlement. L'incompréhension. La souffrance. La solitude.
Tant de sentiments négatifs qui pourraient être éviter par l'écoute, l'entraide, le soutien, la franchise, la vérité, l'amour et la compréhension.
J'ai dévoré ce roman, m'identifiant peut-être, et sûrement même, un peu trop au passage. Un soulagement pour moi, une force pour d'autre, une compréhension pour certains et un cri du coeur qui j'espère sera entendu par beaucoup d'autres.
J'ose espérer qu'un jour ce genre de situations pourra tout simplement disparaître pour le bien de tous, et j'ai une très forte pensée pour, malheureusement, tous ceux et celles pour qui cela et trop tard.
Quand au reste, vive l'amour et F#%* les autres 😜
Ne ratez pas ce chef d'oeuvre plein d'émotions brutes et intenses, et de vérités qui ne devraient jamais être ignorées ☺️.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesTentatrices
  23 mai 2019
(JENNI) :
Sans grande surprise, une fois de plus les auteures derrière le nom d'Emma Green viennent taper fort pour faire un carnage dans nos coeurs !
On y retrouve dans cet écrit les caractéristiques de ces auteures que l'on adore tant. À savoir une plume unique et sensible ainsi qu'un travail affiné et recherché pour l'exploiter à bon escient !
Contrainte et forcée de fuir la France car sa mère est à bout de force, Céleste débarque sur le tarmac de L'Australie pour y rejoindre son père, du moins son géniteur puisqu'il a été absent dans sa vie. Sur place elle fait face à sa nouvelle famille, constituée de parents dépassés et qui vont se montrer intransigeants et méticuleux sur certaines règles de vie, et aussi faire connaissance avec 4 garçons, qui sont en fait ses demi-frères...
Aller vivre chez son père c'est une chose. Mais c'est autre chose que de débarquer chez son père que l'on connaît à peine et qui vit de l'autre côté de la planète au beau milieu d'une réserve animalière.
Et puis s'il n'y avait que ça à gérer ça irait mais il se trouve que dans sa nouvelle fratrie bien soudée, l'un d'eux est peu commode avec elle, du moins au premier abord… mais il fait son effet par son charme naturel sans artifice. Désarmée et déboussolée, River va la troubler et l'attirer... entre eux c'est bien plus que de l'affection… malheureusement un quelconque rapprochement est interdit puisqu'ils appartiennent à la même famille...
L'histoire de Céleste nous touche lorsque l'on connaît les raisons qui la font se réfugier en Australie. Tant de douleur et d'injustice qui nous fait vriller ! J'ai eu mal par ce qu'on lui a fait subir, et je dois dire que le thème traité est ma plus grande crainte et peur en tant que mère. Un enfant ne devrait pas subir ce genre de chose. Les jeunes entre eux peuvent tellement être ignobles et les dégâts causés sont irréversibles... laissant la personne visée impuissante et totalement démunie. Céleste en a fait les frais et est une victime sur qui on s'est acharné pour lui pourrir son existence. Quoi de mieux que de la laisser se confier au fil des chapitres pour la découvrir et la connaître sous toutes les coutures, à travers son unique point de vue pour nous faire part de ses confidences mais aussi pour rentrer dans sa vie afin d'en savoir davantage sur son quotidien et sur son immersion dans une famille où chaque membre apporte un cachet particulier au récit, et qui en plus nous entraîne dans un paysage aux couleurs chaudes, aux côtés d'animaux sauvages, qui pourrait même vous donner envie d'en apprivoiser certains...
Une lecture exaltante, qui vous peinera autant qu'elle consolera vos maux ! Des passages hilarants contrebalancés par des parties profondes et criants de vérités nous rendant accro au récit mêlant romance, amour, maltraitance, méchanceté et problèmes familiaux. L'histoire aborde différents sujets, mais tous bien sensibles et d'actualités. Si j'ai été emballée sur une bonne partie du livre, je dois néanmoins admettre que sur le 3/4 j'ai commencé à perdre patience et à trouver le temps long. Certaines choses se résolvent trop facilement et simplement alors qu'elles ont entraîné un lourd impact... Mais dans l'ensemble, c'est vif et addictif !
Cet endroit devait la sauver sauf que ce garçon sera sa perte ! Cette fuite en avant en Australie avait principalement pour but de lui permettre de voir autre chose, pour laisser durant un petit temps son passé et ses douleurs derrière elle… malheureusement son quotidien ne sera pas un long fleuve tranquille. Elle ne veut en aucun cas créer le moindre problème puisqu'elle a (déjà eu et a toujours) son lot de complications dans la vie en attirant divers problèmes… mais quand le coeur s'en mêle, il sera difficile d'entendre la voix de la raison… River et Céleste vont vivre de nombreux tourments… et vont nous démontrer qu'ils ont un mental d'acier pour gérer leurs démons tout en continuant de rester debout ! Ce duo a du répondant et est vraiment charmant ! Tantôt méfiant qu'intense, à fleur de peau qu'impulsif, farouche et hostile à tout ce qui les entoure... S'ils ne parviennent pas à contrôler ce qui les aimante l'un à l'autre, beaucoup de personnes autour d'eux pourront être blessés et affectés par leurs choix et décisions. À eux deux ils vont faire de lourds dommages collatéraux maïs parviendront-ils malgré cela à mener leur propre combat pour protéger ce qu'ils ont de plus précieux ? Lisez pour le savoir…
Lien : https://wp.me/p6618l-fHQ
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vidia
  05 août 2019
Hello tout le monde,
Je viens tout juste de terminer la romance de Emma M Green : The boy next room. Si vous souhaitez une lecture qui va vous faire soupirer et lever les yeux au ciel, c'est bonne pioche. Ne vous attendez pas à quelque chose de recherchée, de profond. Ça manque cruellement de crédibilité, c'est un amas de clichés qui vous saoulent très rapidement. Ce sont des longueurs et des longueurs de texte pour tourner en rond. J'ai lu normalement la moitié du tome pour ensuite lire en diagonale, voir carrément sauter des pages et lire que les rares lignes de dialogue.
C'est de la romance avec des déclarations mièvres à vous faire faire une crise d'hypoglycémie tant c'est de la guimauve. Les auteures peignent toujours le même tableau, un beau gosse sauvage et rebelle et une fille avec un caractère fort mais aussi fragile. Elles ont voulu aborder le sujet du harcèlement scolaire pour ne pas être crédibles vu les agissements de Céleste lorsqu'elle se fait tripoter une première fois et qu'elle offre sa virginité dans une petite pièce avec lit de camp. Plus glamour et dans une pièce qui donne confiance tu meurs....
A chaque apparition de River le héros nous avons droit à une description de ses avant bras musclés, bronzés à sa tenue dans les moindres détails. On a un grand frère mature, un ado surexcité qui ne pense qu'au sexe et sort avec pleins de nanas en même temps et un petit frère génie plus intelligent que tout le monde et j'en passe tellement je suis déçue... Franchement j'ai eu du mal avec la crédibilité de certaines scènes.
La romance partait sur un sujet scandaleux puisqu'au début on apprend que River et Céleste ont le même père et sont donc demi frère et soeur pour ensuite découvrir que non finalement River n'a pas le même père... Bref aux yeux de tous ils sont dégueulasses, au yeux des héros c'est une relation interdite mais excitante, à mes yeux c'était juste affligeant.
Le début partait vraiment bien mais à partir du milieu du récit tout se casse la gueule. C'est d'une lourdeur et d'une longueur... Bref si vous voulez un truc bourré de clichés et sans profondeur, foncez !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kimysmile
  19 octobre 2019
J'aime beaucoup le duo Emma Green, que j'ai découvert cette année, et qui m'aura déjà fait vivre 1000 émotions. The boy next room m'a été fortement conseillé par l'une de mes amies, et je ne regrette pas une seconde de m'y être plongée car j'ai ressenti un vrai coup de coeur lors de ma lecture.
Dans cette histoire, il va être question de beaucoup de thèmes différents, avec en tout premier lieu, la famille. Et c'est d'ailleurs ce que j'ai le plus aimé dans cette histoire. Les relations familiales vont être ébranlées, et ce, de 1001 façons différentes. Faire réellement la connaissance de son papa lorsqu'on arrive à l'âge adulte, devoir faire face à des vérités qu'on est peut-être pas prêt à écouter, se découvrir une nouvelle famille, etc….en voilà des thématiques qui m'ont happée tout au long de ma lecture… Emma Green est parvenue à donner une consistance assez impressionnante à son histoire. Et puis, je ne parle même pas de la romance, qui est magnifique et tout en émotions. J'aime quand les histoires d'amour apparaissent telle une évidence, et pour River et Céleste, c'est exactement ce qu'il s'est passé. J'ai eu des papillons dans le ventre toute ma lecture.
Dans les émotions ressenties, j'avoue avoir éprouver quelque chose de similaire à la saga Did I mention I love you d'Estelle Maskame qui avait été un gros coup de coeur pour moi. Si vous aimez les belles romances, et les histoires de famille, je pense sincèrement que The boy next room peut vous plaire. En tout cas, pour moi, ça a été magique. 🙂
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (75) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2020
Mon corps est en ébullition. Lorsqu’il glisse ses mains sur moi, je lutte contre ma pudeur, dis adieu à ma timidité, mes doutes et mes peurs. Dans des gestes désordonnés, dans l’urgence absolue, pour ne plus avoir à penser, je retire son tee-shirt, me débarrasse du mien ; j’embrasse ses pectoraux, effleure ses tétons, plante mes ongles dans ses épaules ; il mord dans l’un de mes seins. Je me cambre, vais à la rencontre de son sexe bandé, emprisonné dans son jean noir. Je le touche à travers le tissu, le caresse, le presse, tout en embrassant le garçon qui gronde de plaisir entre mes lèvres.
– Tout doux, Ciel…
– Ciel ? répété-je.
– «  Céleste  », c’est bien ce que ça signifie, non ? demande-t-il.
– Tu parles français, maintenant ?
– J’ai cherché la traduction de sky juste pour tes beaux yeux, me répond l’insolent en souriant. Tu es belle à en crever, Ciel. Je te veux, Ciel. Je veux te sentir. T’entendre gémir. Crier. Jouir.
Ma bouche se referme sur la sienne, pour le faire taire. Je déboutonne son jean et découvre qu’il ne porte rien en dessous. Ça me transcende.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2020
Ses mots me touchent et son aura m’enveloppe, me réchauffe partout. L’assurance dans sa voix apaise tout mon corps – à l’exception de mon pouls. L’attirance revient, magnétique, irrépressible. Mon esprit imagine une seconde l’impossible : je me hisserais simplement sur la pointe des pieds pour l’embrasser. Il glisserait ses immenses bras autour de moi, j’enfouirais mon visage dans son cou et il me serrerait un peu, juste ce qu’il faut, pour que son corps et le mien ne fassent qu’un. Et tout irait presque bien.
– Non, murmuré-je finalement. J’ai juste besoin que ce quelqu’un ne soit pas toi.
Autour de nous, les pom-pom girls sont revenues cancaner, les basketteuses se préparent à rejouer, Calloway frappe vigoureusement dans ses mains et tout ce petit monde inexistant vient briser notre bulle. River arrache son regard doré du mien. Je croise celui, inquiet, de Kasper, au loin. Je mesure tout ce que l’on risque à se parler comme ça, se regarder comme ça, se désirer comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KimysmileKimysmile   08 octobre 2019
C'est toujours par amour qu'on fait les plus grandes erreurs. Parce qu'on craint de perdre ceux qu'on aime le plus...
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   25 novembre 2020
River Farrow est vraiment canon mais il aime un peu trop faire des mystères, si tu veux mon avis… Tout ce que je sais, c’est qu’il n’a jamais eu de petite amie attitrée à Willunga High. Que toutes celles qui ont essayé d’être son « officielle » pendant le lycée se sont retrouvées avec le cœur brisé. Et qu’il fait déjà des ravages dans son école d’ostéo.
– Je vois, marmonné-je, dépitée.
– Je vais me renseigner auprès des mecs que je connais et qui connaissent des mecs qui connaissent des…
– Pas besoin d’aller jusque-là.
– Tu rigoles ? C’est moi que ça intéresse ! J’ai deux objectifs pour cette dernière année : en deux, décrocher mon diplôme, et en un, décrocher River.
Cette idée me débecte et me fait sourire faussement. Je sais qu’elle est le genre de filles à tout faire pour obtenir ce qu’elle désire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 novembre 2020
J’ai toujours pensé que neuf était mon chiffre porte-bonheur, puisque l’on est obligé d’en avoir un, dans ce monde qui ne tourne pas rond. À choisir, le neuf m’a toujours semblé le moins mauvais. C’est même celui que j’ai choisi sur mon maillot de basket – puisque j’ai décidé de continuer ce sport qui vide la tête et me fait du bien. « Neuf », symbole de renouveau. Un espoir, même minuscule, un début, peut-être un mieux. Un truc neuf, c’est intact, pas encore usé, abîmé, détruit, c’est une page blanche à écrire, ça promet quelque chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Emma Green (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emma Green
Le duo Emma Green aurait été ravi de vous rencontrer à Livre Paris ! Pour votre plus grand plaisir, elles vous parlent de "Recherche Coloc" et d'un projet à venir
autres livres classés : australieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4108 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..