AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Arnaud Mousnier-Lompré (Traducteur)
ISBN : 2841722430
Éditeur : L'Atalante (18/06/2003)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Depuis le Trône de Fer, Lionnepierre XIV gouverne mille planètes où règnent l'arbitraire, l'injustice et la corruption. Les temps sont mûrs pour la rébellion. La résistance clandestine des parias de la société impériale se renforce dans les souterrains de la capitale Golgotha. À la tête d'une alliance hétéroclite, Owen Traquemort le proscrit et ses compagnons d'aventure, irrémédiablement changés depuis qu'ils ont traversé le Labyrinthe de la folie, lancent une contr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  18 septembre 2014
Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...
Épisode V : L'Empire contre attaque.
C'est une époque de guerre civile. A bord de vaisseaux spatiaux opérant à partir de bases inconnues, les rebelles ont remporté leur première victoire sur l'abominable Empire Galactique. Au cours de la bataille Owen Traquemort, Hazel D'Ark et leurs compagnons ont empêché l'Empire de retrouver son arme absolue : le Négateur du Noirvide, machine capable d'annihiler des parsecs entiers de l'espace. Poursuivi par les sbires de l'Empire, Owen Traquemort regagne sa vase avec son vaisseau cosmique, porteur d'informations qui pourraient sauver l'humanité et restaurer la liberté dans la galaxie

Plusieurs entrées sont possibles pour s'éclater avec la saga "Traquemort" !
- une classique entrée « peplum sidéral » avec l'impératrice, sa garde prétorienne, son sénat, son armée, son pain et ses jeux, mais aussi la montée en puissance d'une l'Eglise intolérante, les menaces d'invasions barbares et les massacres de masses !
- une entrée « Robin des Bois galactique » avec des rebelles défenseurs de la veuve et de l'orphelin, qui volent aux riches pour donner aux pauvres, et qui se sont spécialisés dans les actions héroïques de dernières minute, genre sauver des enfants, des chiots et des chatons promis à l'exécution pour satisfaire les ambitions d'un gros con, carriériste d'abord, fanatique ensuite…
- une entrée « les Borgia dans l'espace », ou « Dallas dans les étoiles », tant les complots aristocratiques mêlent argent, pouvoir, coucheries et règlements de compte au disrupteur, au couteau ou au poison…
- une entrée « dans l'espace personne ne vous entendra crier » tant les mésaventures de John Silence et de son équipage ressemble à un pot-pourri de SF horrifique !
Sinon globalement, on est dans du cape et laser qui respecte les saines traditions du cape et d'épée.
Dans la prose quelques répétitions et quelques grosses ficelles pour introduire tel ou tel personnage et s'éclater avec. Toujours des sauts de ton et de registre, mais comme cela se fait essentiellement d'un chapitre à l'autre et que ces derniers sont assez longs (7 chapitres pour 630 pages), cela se fait plutôt en douceur et on a le temps de s'habituer à l'ambiance des lieux. le mélange entre tragique et comique marche mieux que dans le tome 1, le côté tragique marchait déjà bien mais ici le côté comique m'a offert quelques bonnes doses de fous rires. Et si le cycle de l'auteur prend s'affranchit de plus en plus du modèle de saga de George Lucas, on notera toutefois qu'il souffre tous les deux du même défaut : le héros se fait très régulièrement volé la vedette par ses alliés ou ses adversaires. Mais est-ce vraiment un problème ? ^^

Golgotha, manoeuvre d'approche : attention spoilers

Géhenne et Golgotha : attention spoilers

Des hommes à la mer : attention spoilers

Éclats de voix et détournements : attention spoilers

Rencontre d'esprits : attention spoilers

Des voix dans les ténèbres : attention spoilers

Les cercles de l'enfer : attention gros spoilers


Tout cela est d'une immense coolitude, et on laissera rager dans leur coin les commissaires littéraires habituels qui pire de n'avoir fait pour démocratiser la SF en France, l'ont affublée de l'étiquette intello qui fait fuir le grand public.
Sur ce je vous laisse à vos lectures, car je m'en vais de ce pas rejoindre mes compagnons de la rébellion...
La lutte contre la Garce de Fer Lionnepierre XIV continue mes amis ! Justice Forever ^^
« de l'action, de l'angoisse et des sauvetages de dernière seconde ! fit Rubis. C'est pas génial, la vie de hors-la-loi ? »
http://www.babelio.com/auteur/Simon-R-Green/9276/citations/557898
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
fnitter
  10 février 2012
Valable pour la série de 1 à 5 (un livre par an) les épisodes 6 à 8 ont été écrits 5 ans plus tard, les personnages initiaux sont morts depuis des siècles et j'ai choisi de ne pas m'engager dans cette nouvelle aventure.
Pour le reste :
Magnifique space opera. Ultra coloré.
Un univers totalement déjanté, exubérant, criard, excessif. cet univers mérite tous les superlatifs.
Les personnages, haut en couleur accrochent immédiatement la sympathie ou la haine, c'est selon. On les suit avec passion.
La lecture est aisée, linéaire.
On ne s'ennuie pas un seul instant. de l'action à tous les niveaux qui va crescendo au fil des tomes.
Tous les thèmes sont abordés (IA, pouvoirs de l'esprit, machines, vaisseaux spatiaux, extra-terrestres etc...)
De l'humour, du suspense.
A lire absolument.
Commenter  J’apprécie          104
Devi
  17 janvier 2018
Une excellente suite.
On y retrouve une bonne parties des personnages du premier tome. Owen Trquemort, Hazel d'Ark, Rubis Voyage, Jack hasard, Finlay Campbell qui a rejoint la résistance et bien d'autre.
Dans ce tome on rentre un peu plus dans le vif du sujet comme le titre l'indique on assiste ici au début de la rébellion. Les pièces se mettent en place et le roman est vraiment captivant.
Je le conseille très fortement à tout fan de SF qui aime les bonnes aventures épiques.
Commenter  J’apprécie          40
Louisia
  04 août 2016
Ce deuxième volet de l'épopée Traquemort est dans la continuité du précédent tome. Les personnages, toujours hauts en couleur, sont confrontés à une vie plus dure qu'avant, puisqu'au lieu de fuir, ils ont décidé de faire face à l'empire. J'ai adoré le changement qui s'opère en eux, autant physique que psychologique. Des duos surgissent dans des lieux improbables comme Silence et son investigatrice, Jack Hasard et Rubis Voyage. Ensemble, ils se découvrent une nouvelle nature, ce qui surprend franchement le lecteur. L'imagination débordante de Simon R. Green foisonne dans ce livre, on y rencontre de nouvelles intrigues à la cour, de nouveaux ennemis et des planètes toutes aussi étranges que leurs habitants. Ce livre est un plaisir et un grand voyage dans l'univers. Un petit regret tout de même : certaines longueurs ralentissent l'histoire, surtout lorsqu'il s'agit des affaires à la cour impériale. Heureusement, l'aventure est toujours au rendez-vous et c'est avec joie que j'achèterai le tome 3 intitulé La Guerre.
Lien : http://www.lesactus.fictives..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (75) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   11 septembre 2014
La planète connaît bien quatre saisons, comme les autres mondes colonisés, mais chacune ne dure que deux jours. On comprendra donc que le climat tende vers les extrêmes, voire le paroxystique : au printemps, il pleut, mais il s’agit d’une mousson incessante où il peut tomber jusqu’à trois centimètres d’eau en une heure. En été, il fait une chaleur à mourir, la peau nue se couvre de cloques en quelques minutes sous le soleil brûlant. L’automne voit l’apparition de bourrasques furieuses et de tempêtes capables d’arracher le matériel qui n’est pas solidement fixé pour le traîner sur plusieurs kilomètres. En hiver, des blizzards à n’y pas voir à deux pas enfouissent sous la neige la surface et tout ce que ne protège pas l’écran de force de l’usine ; on peut y mourir de froid en quelques minutes ; le sang gèle et les métaux de médiocre qualité se brisent.
Ces conditions ne sont pas naturelles ; il faut en imputer la faute à ces terroristes informatiques irresponsables que sont les cyber-rats. Ils se sont amusés à pirater les satellites de contrôle climatique de la planète, et en est résulté l’enfer cyclique que je viens de vous présenter. Je me trouve en ce moment devant l’usine, à l’aube du premier jour de l’hiver. La température a chuté de trente degré au cours de l’heure écoulée, le vent se lève, précurseur des bourrasques de neige à venir, et je vais devoir bientôt regagner l’abri du complexe sous peine de mourir d’une dizaine de causes naturelles différentes. Les techniciens impériaux ont reçu l’ordre prioritaire de réparer les satellites météo, et la rumeur affirme qu’ils ne devraient pas tarder à rétablir des conditions climatique normales. En attendant, tous les affiliés au clan Wolfe travaillent courageusement à mettre tous les systèmes en état de fonctionnement afin que la production industrielle de la nouvelle propulsion puisse commencer comme prévu et comme promis. Je serai là, naturellement, pour vous montrer la cérémonie d’inauguration en direct.
Ici Tobias Shreck, pour les Nouvelles impériales, qui vous parlait de Technos III. Et qui se gèle les miches, qui s’emmerde comme un rat mort, qui est crevé, qui les boules, mais alors vraiment les boules, et qui a méchamment la dalle. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
AlfaricAlfaric   15 septembre 2014
- Bonjour, cardinal. Superbe journée, n’est-ce pas ? Je trouve que c’est au début de l’automne qu’on se rapproche le plus d’un climat civilisé sur Technos III – avant l’arrivée des tourmentes-rasoirs, naturellement. En quoi puis-je vous être utile ?
- D’abord en coupant cette fichue caméra le temps que je reprenne la situation en main !
- Je regrette, cardinal, dit Toby d’un ton affable, mais les ordres de vos supérieurs sont tout à fait clairs : ils veulent que je couvre tout ce qui se passe ici aujourd’hui.
[…]
- C’est exact. Arrangez-vous pour prendre de bonnes scènes ; mais j’exige de visionner votre reportage d’un bout à l’autre avant diffusion. L’Eglise, dans sa grande bonté, m’a fourni du matériel récent spécialement conçu pour repérer les petites astuces comme les palimpsestes et tout ce que vous pourriez tenter de me dissimuler.
Certain d’avoir enfin eu le dernier mot, Kassar fit demi-tour et repartit à grandes enjambées vers ses troupes agitées en toussotant pour éclaircir sa gorge douloureuse. Cette fois, ses hommes allaient obéir, ou alors… Ce n’étaient pas les moyens de coercition qui manquaient. Flynn le regarda s’éloigner.
- Tu crois qu’il aurait fallu lui rappeler qu’on était en direct ?
- Ce n’est pas notre faute s’il ne lit pas attentivement ses instructions, répondit Toby d’un ton enjoué. Qu’un crétin pareil ait été promu cardinal, ça me dépasse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
AlfaricAlfaric   18 septembre 2014
Et c’est ainsi que débute la rébellion.
Owen Traquemort et Hazel d’Ark, accompagnés de l’homme qui est peut-être Jach Hasard et Jenny Psycho, dernier avatar en date du superespsi Mater Mundi, vont se rendre sur Brumonde, ignorants des terreurs qui les y attendent. L’Empire, appuyé par l’abomination baptisée Légion, est enfin prêt à envahir la planète rebelle. A Port-Brume, de vieux amis se retrouveront et des secrets longtemps enfouis referont surface.
Gilles Traquemort, Finlay Campbell, Evangeline Shreck et Julien Skye prendront la route de ce qui était naguère une monde de plaisirs mais porte à présent le nom de Haceldama, la Plaine de Sang. Ils y affronteront des rêves d’enfants transformés en cauchemars et risqueront la damnation de leur âme.
David Traquemort et son ami Kit Estivîle, surnommé le Petit Tueur, s’installeront dans le Bastion Traquemort sur la planète Virimonde, autrefois fief d’Owen et que David est décidé à s’approprier. Il ne peut savoir que le haut seigneur Dram, également connu sous le sobriquet du Faiseur de Veuves, nourrit d’autres projets pour cette paisible planète perdue aux confins de l’Empire, des projets qui s’achèveront dans le sang, la mort et l’horreur, et mettront l’amitié à l’épreuve.
Et pour finir, la rébellion éclatant sur cents mondes dans tout l’Empire, la guerre commencera. Le capitaine Silence et l’investigatrice Givre seront rappelés de mission et chargés de la défense de Golgotha, sur laquelle les forces rebelles convergent.
Ce sera la guerre désormais, sans merci et sans honneur, sans gloire pour les vivants ni pour le morts, et tout gravitera autour d’un seul homme, Owen Traquemort, l’espoir de l’humanité, le guerrier qui combat pour la paix et ne sait pas lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AlfaricAlfaric   05 septembre 2014
Cela ne convenait pas au Collège des seigneurs, dont les membres se battaient l’œil des croyances des classes inférieures du moment qu’elles demeuraient respectueuses et laborieuses, et n’avaient guère de temps à consacrer à quelque culte que ce fût, sinon à celui du profit et de la position sociale. Cette nouvelle attitude de l’Eglise avait donc mis dans une fureur noire les familles nobles qui n’avaient pas caché leur détermination à conserver leur liberté ancestrale de comploter, forniquer, se battre en duel, bref agir comme bon leur semblait sans se préoccuper des orteils qu’elles écrasaient au passage.
Le clergé, de son côté, présumait chacun secrètement coupable d’une faute quelconque et se tenait toujours à l’affût de munitions à utiliser pour abattre les puissants et les plier à la volonté de la hiérarchie ecclésiastique. Il usait donc de persuasion, d’encouragements, de pots-de-vin et de menace parmi la roture pour qu’elle espionne ses maîtres et rapporte des informations utiles si elle souhaitait éviter d’encourir le déplaisir de l’Eglise ; en représailles, les familles de l’aristocratie déclenchaient des purges dans les classes d’où sortaient ses domestiques, et ceux qui se trouvaient pris sous leurs feux croisés courbaient le dos en espérant passer inaperçus. En résumé, la vie avait pris un tour assez compliqué pour tout le monde dans l’Empire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
AlfaricAlfaric   15 septembre 2014
[Toby le journaliste repenti à Flynn le cameraman travesti]
- Et voilà notre chance de maintenir notre taux d’audience qui vous le camp. Kassar reprend ses hommes en main, tout le monde va obéir et jouer ensemble bien gentiment, et nos spectateurs vont changer de chaîne par troupeaux entiers ! Il n’y a pas de justice.
Et c’est alors que l’enfer se déchaîna. Des explosions se déclenchèrent tout autour de la zone d’exercice, ouvrant des crevasses béantes dans la surface métallique de la plaine. Le bruit assourdissant et des nuages de fumée noire plongèrent la scène dans la plus totale confusion. De tous côtés les explosions se poursuivaient ; des morceaux de métal surchauffés volaient en tous sens, et, avec un bel ensemble, les troupes ecclésiastiques et les mercenaires de Wolfe oublièrent toute discipline pour courir s’abriter. La fumée noire s’éleva dans le ciel et cacha le soleil, si bien qu’un crépuscule artificiel s’abattit sur le terrain. Des incendies faisaient rage de toutes parts, et personne n’arrivait à se faire entendre.
De nouvelles brèches apparurent dans la plaine, et des hordes de rebelles surgirent des tunnels qu’ils avaient creusés en dessous. Ils tiraient avec des disrupteurs dont pourtant, d’après tous les rapports, ils ne disposaient pas et lançaient des grenades dans toutes les directions. Les mercenaires et les Fidèles tentèrent de se ressaisir, mais ils étaient trop disséminés et encore sous le choc de l’attaque, et les rebelles enfoncèrent leurs rangs. L’acier scintilla et le sang se mit à gicler avant de former des flaques sur le sol de métal corrodé. Toby Schreck regardait le spectacle, bouche bée.
- Nom de Dieu de bordel de merde ! Flynn, dis-moi que tu filmes !
- Je filme ! Je filme ! La lumière est pourrie et il y a de la fumée partout, mais je filme !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Simon R. Green (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simon R. Green
Simon R Green interviewed at C2E2
autres livres classés : space-operaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2681 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre