AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1549580965
Éditeur : Auto édition (27/08/2017)

Note moyenne : 4.54/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Thomas Gordon, journaliste d’investigation au New-York Daily News, voit son existence basculer un jour de blizzard. Et rien ne l’avait préparé à ça. Comment reprendre le cours de sa vie lorsque l’on se retrouve soudain doté de dons paranormaux ? Comment rester les pieds sur terre lorsque l’on peut désormais sortir de son corps et dépasser les limites de l’Espace et du Temps ?
Bientôt les coïncidences s’accumulent et un puzzle hallucinant prend forme… Pour ne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
ManouB
  11 septembre 2017
Le roman débute à New York en pleine tempête...
Thomas Gordon, journaliste d'investigation au New-York Daily News doit sortir de chez lui pour tenter d'atteindre l'immeuble du médecin le plus proche, car les communications sont coupées depuis plusieurs jours et son fils, Andy, est gravement malade... Mais au moment où il aperçoit enfin la porte de l'immeuble, c'est l'accident et nous le retrouvons trois mois après, dans le coma...dans le box 7 de l'hôpital.
Margaret, l'infirmière qui s'occupe tous les jours de lui depuis trois mois, lui parle à haute voix, persuadée qu'il va bientôt revenir parmi les vivants. C'est ce qui arrive le jour où elle décide de lui faire écouter un magnifique CD de musique classique.
Kate, la femme de Thomas et Ellen, sa fille, sont bouleversées par ce retour attendu mais inespéré. Elles ne lui avouent pas tout de suite que si Andy ne vient jamais le voir, c'est parce qu'il est devenu... aveugle.
Alors que Tom est rentré chez lui et se remet peu à peu, il va découvrir qu'il n'est plus le même. D'étranges visions l'envahissent sans prévenir et il subit toutes les nuits des cauchemars épouvantables dans lesquels le hante le visage de deux petites filles jumelles.
Puis son état s'aggrave et son angoisse monte d'un cran, le jour où il s'aperçoit que ses visions se réalisent. Traumatisé, incapable de comprendre ce qui lui arrive, persuadé qu'il devient fou, il va finir par s'en ouvrir à Ben, son meilleur ami, journaliste d'investigation comme lui, qui va tout faire pour l'aider à y voir plus clair sur ces phénomènes paranormaux qui l'accablent.
Mais Tom n'est pas pour autant au bout de ses surprises...
En parallèle de l'histoire de Tom, le lecteur se retrouve à Paris à l'automne 1940. La ville est assiégée. Les juifs doivent se faire recenser et les listes d'attente devant les magasins pour s'approvisionner, sont de plus en plus longues.
Des familles entières de juifs sont arrêtées, ou obligées de fuir la violence et la haine. Il vaut mieux se méfier de son voisin et même parfois de ses amis.

Le jeune Simon Lewendel, encore lycéen, assiste effaré, à une arrestation en pleine rue. Terriblement choqué, alors que pourtant il est responsable de sa famille depuis que son père a été bloqué dans le sud de la France, suite à une ordonnance allemande interdisant aux juifs de regagner la zone occupée, il décide de s'engager dans la lutte et de rejoindre un groupe de résistants.
Ses deux soeurs, Pauline et Renée sont de jeunes musiciennes prodiges qui sont entrées au Conservatoire et ne peuvent quitter la capitale. Simon les laisse donc, avec sa mère, sous la protection de la famille Berger, et en particulier du père de Louis, son meilleur ami.
Mais dans tout le pays, c'est la descente aux enfers...
Tandis que Simon gagne la Bretagne, où il va faire la connaissance de Léo, Jeanne et bien d'autres jeunes résistants, aider à fabriquer de faux-papiers et s'investir de plus en plus dans des actions de plus en plus dangereuses, ses deux soeurs vivent dans la peur. Les délations, les rafles et les arrestations contre les juifs se multiplient dans la ville tandis que certaines rumeurs commencent à parler d'étranges trains qui transporteraient les déportés de l'autre côté de la frontière...
Simon est fou d'inquiétude et va tout tenter pour faire sortir ses soeurs de la capitale.

Tandis que le lecteur s'immerge dans le passé, et assiste impuissant au déroulement de la grande Histoire, Tom dans la vie contemporaine s'interroge sur ses pouvoirs paranormaux de plus en plus développés...
Est-ce le hasard, ou a-t-il été choisi pour accomplir une nouvelle mission sur terre ? Que doit-il découvrir en enquêtant sur les événements passés ? Quel lien y-a-t-il entre lui... et la famille de Simon ?
C'est un roman, pétri d'humanité, à la fois historique et fantastique...Le mélange des genres a été une heureuse découverte pour moi.
C'est un roman très bien écrit, qui nous parle avant tout des hommes, de leurs fragilités, de leurs peurs, de leurs croyances et des horreurs qu'ils ont été capables de commettre, ou bien au contraire, du dévouement et de l'engagement dont ils ont fait preuve.
Vous pouvez lire mon avis complet sur mon blog...
Lien : http://www.bulledemanou.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
KiaharaNour
  11 septembre 2017
LE FIL D'ARGENT - Rebecca Greenberg. Une claque !
Aujourd'hui, j'aimerais vous parler d'un roman exceptionnel, d'une auteure qui n'a déjà rien à envier aux plus grands. Je m'explique !
DEUX HISTOIRES, en apparence indépendantes.
En effet, nous suivons dès le départ deux histoires qui se passent à deux époques différentes. Nous découvrons Tom en 2011, plongé dans le coma suite à un accident, et Simon, jeune juif en 1940, pendant la Seconde Guerre mondiale. Si le roman en général est un mélange de genre, chaque histoire a sa propre caractéristique. le présent est un récit plutôt fantastique, mais aussi policier, et bien entendu, le passé est un récit historique.
LE PASSE, un devoir de mémoire.
Ne me demandez pas pourquoi, mais lorsque je suivais les péripéties de Simon, je voyais les choses se déroulaient en noir et blanc dans ma tête. Peut-être parce que j'imagine bien une adaptation au cinéma, car le scénario est très bien ficelé.
J'ai eu la sensation que Rebecca était présente à cette époque-là, tant les mots sonnent justes. Qu'elle était cachée dans le coin d'une rue, épiant les événements dans les moindres détails et qu'elle notait tout sur un petit carnet. Puis qu'elle nous a retranscrit l'horreur de ce qu'elle a vu, pour nous dire « N'oubliez pas, n'oubliez surtout pas. »
Je pense que c'est à ça qu'on reconnaît le talent d'un auteur. À cette façon de nous immerger dans une atmosphère qu'on a pas vécue et qui nous imprègne, pour la vie, d'un sentiment, d'une odeur ou d'une image particulière. C'est grâce à des écrivains comme Rebecca, qui, malgré les 80 petites années qu'on peut espérer exister, nous en font vivre en réalité des milliers.
« Il avait réussi. Mais pour combien de temps ? le prix à payer avait été élevé. Son bras n'était plus que lambeaux de chair et il craignait de ne plus jamais en retrouver l'usage. Mais que valait un bras en comparaison de la vie et de la liberté ? »
LE PRESENT, un pouvoir extraordinaire.
Si on pouvait souligner la richesse de la documentation historique qui fait partie du gros point fort de ce livre, dans cette partie-là, j'aimerais également mettre en avant l'étendue de ses connaissances médicales ou des événements « paranormaux ». J'ai appris énormément de choses, qui m'a poussée à effectuer moi-même des recherches sur internet pour en savoir plus. Je ne l'ai vu qu'en terminant la lecture, mais je vous invite à vous référer à sa partie « NOTES » à la toute fin, car elle vous livre des vidéos qui pourraient vous intéresser.
Pour en revenir à Tom, celui-ci va devoir apprendre à vivre avec des capacités extra-sensorielles. Il va devoir trouver des réponses à ses questions, se connaître. Une quête existentielle dans laquelle il s'obstinera à chercher la vérité.
LE LIEN ENTRE LES DEUX, un fil qui n'a pas été rompu ?
Rebecca arrive, très habilement à relier les deux histoires. L'écriture est fluide, tout est pensé pour que chaque mot soit à sa place et pas une autre.
« Voilà comment il voyait la chose. Un homme doit mourir. Son heure est venue. On a déjà prononcé le chef d'accusation. Pourtant, il a bénéficié d'un sursis. Une seconde chance. On ne l'a pas condamné, ni vraiment acquitté : entre le procureur et l'avocat, le Juge n'a pas voulu trancher. Son cas n'était pas évident… Il y a eu un non-lieu. […] C'est un Don. Un cadeau. Un don, c'est toujours un cadeau. Encore faut-il en faire bon usage. »
Je n'en dirai pas plus.
Merci Rebecca pour ce magnifique voyage, et je suis très fière de figurer parmi tes premiers lecteurs, car moi je crois en ce livre et je sais qu'il ira trèèèèèèèès loin !
PS : Je précise que l'auteure participe aux plumes francophones, qui est un concours organisé par Amazon. Elle a publié son ouvrage avec quelques mois de retard sur les autres, sûrement, car elle voulait peaufiner son livre jusqu'au dernier instant. Si vous l'envie vous en dit, si vous pensez que toutes ces années de travail doivent être récompensées, alors lisez ce livre, parlez-en autour de vous et commentez-le. Ainsi, vous lui permettrez d'avoir une grande chance de gagner, malgré son retard, et elle vous en sera très reconnaissante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Aucafelitterairedeceline
  16 mai 2018
Avant de parler du roman, je tiens à souligner que la couverture est magnifique !!! Si je pouvais en avoir une aussi réussie pour mon propre roman, je serais heureuse !
J'ai entendu parlé de ce roman via facebook, je suis également tombée sur lui dans un bon de commande au boulot, c'est ce qui m'a amenée à rentrer en contact avec Rebecca Greenberg. Nous avons eu une très belle conversation et je la remercie également de m'avoir permis de livre son roman avant sa sortie aux éditions City (juin 2018).
Dans ce roman, deux fils narratifs se croisent. Bien que se situant à deux périodes historiques différentes, un lien les unit : Tom. Comment ? Depuis son accident qui l'a plongé dans un long coma, il en ressort changé, doté de dons qui vont l'emmener dans un voyage bouleversant son existence (Je n'en dit pas trop sur ses dons dans le souci d'une lecture prochaine de votre part;-) ). le lien ne se fait pas immédiatement, et comme souvent dans ce type de récit, on se laisse vite embarquer. A certains moments, lorsque la tension est plus forte, j'étais impatiente de retrouver l'une ou l'autre des périodes.
Le premier fil narratif se déroule de nos jours. Tom, marié, père de 2 enfants, est bien entouré à son réveil. C'est doucement qu'apparaissent ses dons, comme s'ils s'insinuaient progressivement en lui. J'ai été un peu troublée par les ellipses narratives, on passe très vite des tranches de plusieurs mois de la vie de Tom, un peu trop souvent peut-être. Mais on perçoit bien une évolution du personnage et de sa vie de famille. J'ai bien aimé ce passage où Tom décide pour la 1ere fois de confier qu'il a un don à son ami Ben, et j'avoue que j'aurais aimé lire cette même conversation avec sa femme, mais ça aurait été redondant pour le récit. Cette partie du récit s'apparente surtout à une quête personnelle pour Tom, mais l'auteure se concentre aussi sur ses autres personnages : comment sa femme vit le don de son mari (leur relation aurait certainement pu être davantage écorchée à un moment donné peut-être) ? Ben, l'ami-confident, évolue de manière intéressante également.
Le second fil narratif se déroule durant la Seconde Guerre mondiale. J'ai senti que sur cette période que l'auteure a mis beaucoup d'attention, il y a de la documentation, un souci du détail. Elle aborde plusieurs thèmes : la résistance principalement mais aussi la délation, la collaboration, l'aveuglement face à la déportation des juifs par exemple. Écrire sur des périodes historiques demande forcément de la recherche et de savoir ensuite le restituer, et Rebecca Greenberg l'a très bien fait. Il y a plus d'actions, des rebondissements d'une autre nature, on vit aux côtés de personnages en danger et la tension est plus forte de ce côté du roman. Louis, Simon ou encore Léo sont des personnages très attachants, qui vont vivre des moments difficiles. Ici, l'auteure épargne moins ses personnages et certains passages sont poignants.
Ce livre pourra plaire à un large public, ça ne fait aucun doute. Mêlant ésotérisme et Histoire, ce roman a de multiples facettes. Ce n'est pas qu'un roman sur la Seconde Guerre mondiale, mais c'est en tout cas une approche intéressante pour aborder cette période. C'est aussi un roman sur la réalisation de soi, qui rappelle que la vie à un sens.
Pour finir, je félicite Rebecca Greenberg pour son roman et sa publication à venir. Je dois avouer que j'aimerais bien retrouver Tom dans un second livre. Je me dit qu'après tout, le faire travailler pour la police avec Hillworth, dans le fil d'argent, pourrait être une piste pour un autre roman.
Lien : https://celinevielauteure.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FelicieAussi
  26 décembre 2017
Alors.. comment dire. Je ne suis allée voir les commentaires qu'une fois le livre fini, histoire de ne pas être possédée par les avis des autres. Je voulais me faire mon avis à moi sur ce livre, qui apparemment, est très positivement noté. Et comme en général, je ne suis pas mouton dans les phénomènes de mode, j'y allais tempo lento.
Déjà, il est clair que la couverture, réalisée par le non moins célèbre M. Biasotto ne laisse pas de glace. C'est {encore une fois} ce qui a attiré mes z'yeux de lectrice compulsive en premier. Une fois le livre lu, elle prend tout son sens, reflète parfaitement l'histoire, tout en subtilités malgré les thèmes forts abordés dans le livre. Premier effet KissCoOl.
Le synopsis n'est pas mal non plus.. J'ai commencé ce livre ne sachant pas trop où je m'embarquais, ni si j'allais restée accrochée à ce fil rouge argenté jusqu'au bout. Car pour être honnête, le synopsis peut paraitre somme toute « classique » ; deux histoires, deux époques et un évènement que les deux rassemblent. de prime abord, c'est déjà vu, mais voilà.. non, pas ici. Des livres paraissant similaires sortent par-ci, par-là, des pages griffonnées d'une histoire qui tient à peine debout, des événements paranormaux que la Sorcière Bien aimée commande avec son nez, c'est du facile-pour-vendre.
Quand on veut toucher à des événements tels que la Seconde Guerre mondiale et ses atrocités, quand on touche au paranormal, au scientifique, à la télé-coportation, on le fait bien ou on reste au lit. Rebecca elle, arrive tranquille, se plante là et fait tout péter !
Je ne fais pas durer le plaisir, oui j'ai énormément aimé ce livre, lu quasi sans pause tellement j'étais happée par l'écriture addictive et riche que l'auteur nous proposait. J'ai aimé l'histoire et la façon dont l'auteur a assorti tous les thèmes. Les deux époques se rejoignent oui mais pas que : elles s'imbriquent même dans le présent avec une facilité déconcertante. Les chapitres nous transportent aux deux époques sans problèmes, tout est clair. Les mots ne sont pas écrits au hasard, ils ont leur place, savamment choisis et posés là où ils doivent êtres, parlent et balancent leur émotions en pleine figure..
Concernant le fameux fil d'argent qui n'est pas qu'un titre, c'est un je-ne-sais-quoi invisible mais que l'on pourrait facilement décrire : si fin et fragile, il est comme un ligne de vie. C'est notre ligne de conduite, il nous guide, nous pousse à revoir nos convictions ou nos croyances pour imaginer un monde paranormal proche de nous. A nous de réfléchir à nos actes car il ouvre une porte sur l'après, l'avant, ce que nous sommes pour le futur, dans le passé, il fait réfléchir. Tout au long du roman, il y a ce fil suspendu qui nous retient et qui nous empêche de reposer le livre. le fil argenté nous tient toujours l'Âme pour ne pas nous perdre.
D'après l'auteur (sur son blog), je cite :
le Fil d'Argent, aussi appelé « Corde d'argent » ou « Cordon d'argent« , est le lien qui relie le corps physique à la partie de l'âme qui l'habite durant son passage sur Terre.
C'est aussi lui qui permet à une personne de recevoir l'énergie spirituelle qui la maintient en vie.
Au moment de la Mort, le Fil est rompu et l'âme, libérée, se sépare définitivement du corps physique pour aller retrouver sa Source.
Parallèlement, la claque que j'ai pris, c'est pour tout le reste, les coulisses et le travail qu'à représenté ce livre. le travail minutieux de prospection de données scientifiques ou historiques, est titanesque mais hyper abordable… C'est simple, limpide et incisif. Les liens, archives et sources de ses informations sont listées en fin d'ouvrage. Elles ne sont pas juste mises là, on sent que l'auteur les a travaillées et s'est complètement immergée de ses recherches, elle a apprit et écrit son l'histoire, tout en gardant la crédibilité des faits scientifiques, historiques et paranormaux. Face à ça, on ne peut pas rester de marbre. le Fil d'Argent n'est pas juste « un bon livre ».
Le mix de tout en fait un réel chef d'oeuvre, quelque chose d'irréel et de puissant. Perso, je suis complètement emportée par ce roman, en tous points. Quand je vois que j'ai avalé ce roman en quelques heures seulement, est-ce réellement rendre hommage au travail de toutes ces années que l'auteur à fourni pour nous livrer cette pépite ?
Alors voilà, c'est un méga coup de coeur surprise.. Un put@in de bouquin.
Rebecca entre dans le monde littéraire telle une bombe et n'a rien à envier à personne. Elle est dotée de persévérance, de patience, d'un talent indéniable et d'une écriture addictive, elle peut être fière d'elle, ses proches aussi.. Ce roman est une merveille, riche de talent et de travail, de don de soi, d'amour et de partage d'Âme.
C'est un diamant brut. Merci Rebecca ♥♥♥♥♥
Lien : https://felicielitaussi.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fabie13600
  09 septembre 2017
Tout d'abord je tenais à remercier l'auteure pour m'avoir donné la possibilité et l'opportunité de découvrir son premier roman en autoédition.
Je ne vais pas vous raconter l'histoire car je trouve que le pitch vous montre un bel aperçu et qu'il faut la découvrir par soi-même déjà pour s'apercevoir du travail monstrueux qu'elle a dû faire au niveau des recherches pour que son histoire soit si prenante.
Elle nous embarque donc dans deux histoires qui se mêlent et s'emmêlent, qui nous prennent aux tripes pour différentes raisons et on a qu'une envie avancer coute que coute pour connaitre le dénouement.
J'ai adoré le personnage de Tom qui va vivre une aventure de malade mais c'est surtout sa personnalité qui m'a charmée. Il a un côté fragile en début de roman par la suite il va devoir affronter l'inexplicable et donc être déstabilisé mais c'est son entêtement, sa foi dans la découverte de la vérité que j'ai le plus apprécié.
Il y a beaucoup d'autres personnages qui sont également très inspirants, attachants ou au contraire écoeurants et dérangeants mais cela ce sera à vous de le découvrir.
J'avoue qu'elle a magnifiquement réussi à mêler dans son livre deux domaines que j'adore : le surnaturel et l'Histoire.

Et oui je suis vraiment attirée par tout ce qui touche au domaine du surnaturel, de tout ce qui est étrange, inexpliqué ou inexplicable et c'est bien ce que va vivre Tom.
Et bien entendu l'Histoire, notre Histoire à tous, car il ne faut surtout pas oublier les évènements passés bons ou mauvais. Ces instants où l'on peut être fier de notre pays ou à l'inverse en être quelque peu dégouté pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.
Dans ce cas précis, elle rend hommage à ces hommes et femmes qui se sont battus pour leurs idées, leurs convictions au détriment de leurs propres vies et même parfois celles des leurs. C'est tellement important de garder en mémoire ce côté sombre de notre histoire commune.
Rebecca nous embarque dès les premiers mots posés par notamment à son écriture simple, claire, précise et c'est un réel plaisir à lire.
L'histoire se lit facilement, malgré certains moments forts et durs selon les évènements relatés, grâce particulièrement à sa façon de les amener justement.
Les mots sont justes et toujours employés à bon escient ce qui permet de croiser ces histoires sans jamais nous perdre en cours de route.
Je voudrais aussi dire un petit mot sur la couv qui est simplement magnifique, parlante et très touchante.
En résumé je suis vraiment tombée sous le charme de cette auteure et elle peut me compter parmi son futur lectorat car je vais la suivre sans l'ombre d'un doute dans ses prochaines aventures avec grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ManouBManouB   11 septembre 2017
Le jeune homme valide s'attarda un instant sur le marchepied, immobile, pour scruter les parages. Peut-être cherchait-il désespérément quelques témoins de la barbarie ennemie, avant de disparaître aux yeux du monde. Son regard croisa celui de Simon...
"Ne nous laissez pas mourir en vain. Prenez la relève".
Commenter  J’apprécie          30
KiaharaNourKiaharaNour   11 septembre 2017
Voilà comment il voyait la chose. Un homme doit mourir. Son heure est venue. On a déjà prononcé le chef d'accusation. Pourtant, il a bénéficié d'un sursis. Une seconde chance. On ne l'a pas condamné, ni vraiment acquitté : entre le procureur et l'avocat, le Juge n'a pas voulu trancher. Son cas n'était pas évident… Il y a eu un non-lieu. […] C'est un Don. Un cadeau. Un don, c'est toujours un cadeau. Encore faut-il en faire bon usage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AzaLeonaAzaLeona   17 février 2018
Le Bonheur, les plaisirs, ce n’est pas tout. On peut se voiler la face et choisir l’insouciance toute sa vie, ou bien écouter les messages que l’On nous envoie et suivre le chemin que l’On nous trace, même s’il est épineux. En ce qui me concerne, je reçois beaucoup trop de messages pour pouvoir les ignorer…
Commenter  J’apprécie          00
ManouBManouB   11 septembre 2017
Que ses cauchemars soient des messages, ou bien qu'ils soient simplement là pour lui révéler ce que sa conscience retenait prisonnière, que venaient-ils lui apprendre ?...
Il devait chercher plus loin. Chercher des indices...
Commenter  J’apprécie          00
ManouBManouB   11 septembre 2017
Celui qui sauve une vie, sauve un monde.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : paranormalVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
43 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre
. .