AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203088524
Éditeur : Casterman (07/01/2015)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Depuis une île lointaine, nous suivons le voyage mouvementé d'un jeune garçon qui a perdu une partie de son âme et tente de la retrouver. Pour déjouer les coups du sort et se sortir des mauvaises passes ce dernier se sert de l'art absolu, celui de conter. On découvrira ainsi comment une vieille femme terrassa un géant en lui faisant manger des saucisses grillées, comment la femme du pôle sud et l'homme du pôle nord tombèrent éperdument amoureux sans jamais parvenir ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  17 avril 2015
Le pôle nord et le pôle sud ne sont pas sensé s'attirer mais au contraire se repousser. Et pourtant, l'homme du nord est poussé par une force inconnue vers cet autre pays du froid, sur l'envers de la Terre. C'est qu'une part de son âme l'y attend. Un long voyage vers l'inconnu...
Une lecture étrange que celle de L'encyclopédie des débuts de la Terre. Elle a le gout des légendes et des contes. Une histoire qui contient plein d'histoires. Un peu comme une pensée qui en déclenche une autre, qui en fait naitre une deuxième, qui en rappelle une suivante. Cela peut paraitre décousu à première vue, mais il y a quand même un fil rouge. Celui du conteur du nord qui traverse des pays inconnu, qui écoute les récits des peuples qu'il rencontre et à qui il raconte son histoire.
Certains parties sont directement inspirés des légendes scandinaves, de la bible, de l'odyssée même. Un peu de tout donc.
Je n'ai pas trop accroché aux dessins. Ils ont pourtant une âme assez particulière, qui correspond à celle de ces contes. simples, presques primitifs. Noir et blanc la plupart du temps, avec parfois un soupçon de couleur. Un peu de rouge, de jaune ou de bleu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BVIALLET
  20 février 2015
Il était une fois un homme du Nord qui rencontra une femme du Sud quelque part dans les confins glacés de l'Antarctique. Tous deux tombèrent immédiatement amoureux mais une sorte de champ magnétique contraire les empêchait de pouvoir s'approcher à moins de trente centimètres l'un de l'autre. Alors pour profiter d'un semblant de contact, chaque nuit, ils échangeaient leur place dans le lit pour sentir quand même la chaleur et le parfum de l'autre. Et chaque jour, l'homme du Nord racontait une histoire à la femme du Sud. Il commençait toujours par celle des trois soeurs qui se disputaient le droit de s'occuper d'un bébé trouvé dans un couffin sur la banquise...
Cette « Encyclopédie des débuts de la terre » n'en est pas vraiment une. Ce n'est pas non plus une suite de contes et légendes comme pourrait le laisser supposer la présentation d'ensemble mais un simple « roman graphique », presque un grand conte inspiré par quelques grands textes faciles à reconnaître au passage. Isabel Greenberg s'est livrée à une relecture de l'Odyssée et s'est surtout énormément inspirée de la Bible puisqu'on retrouvera au fil des pages les histoires de Moïse, de Caïn et Abel, de l'arche de Noé, de la tour de Babel et même de Jonas et la baleine. Tout le travail de l'auteure a consisté à les adapter, à les revisiter et à les transformer de fond en comble sans en dénaturer l'esprit. le lecteur qui s'attend plutôt à un travail sur les contes et légendes nordiques et sera pour ses frais. le graphisme est séduisant par sa simplicité naïve proche du minimalisme ou du trait enfantin, toujours en noir et blanc, sans fioritures, avec parfois une petite touche de couleur très discrète. Les visages ronds et inexpressifs sont également interchangeables. Un agréable ouvrage plein de rêve, de poésie, de mythologie retravaillée, d'amour, d'humour et d'humanité. On appréciera également la qualité de la présentation éditoriale de ce bel album à forte couverture cartonnée.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
svecs
  03 février 2015
repéré parce que nominée plusieurs fois aux Eisner awards cette année (Best Graphic Album et Best Writer/Artist), j'étais curieux en ouvrant ce livre. le titre est intrigant et la graphisme séduisant dans sa simplicité.
Il y est question de l'amour fou entre un eskimo qui descend du pôle nord vers le pôle sud. Il y tombe amoureux d'une belle eskimode, mais un étrange phénomène magnétique les empêche de se toucher
Qu'est-ce qui a amené ce jeune eskimo à entamer se voyage ?
C'est ce qu'Isabelle Greenberg nous fait découvrir
Elle situe cette histoire dans la terre des permiers jours, une terre qui n'est pas encore la nôtre. une terre à trois lunes. Son héros étant un conteur, elle construit son récit à travers un enchassement d'histoires: la méta-histoire qui ouvre et referme le livre, et le récit du conteur, parsemé lui-même de cpn,tes. Un peu à la manière de Neil gaiman qui aime à utiliser une narration où le narrateur parle d'un conteur qui parlke d'un conteur... le récit se joue à plusieurs niveaux, donnant à l'histoire une dimension particulière.
C'est un prétexte pour l'auteur de se réapproprier des mythes fondateurs (essentiellement judéo-chrétiens), mais resitués dans une dimension apocryphe. Tour de Babel, déluge... mais dans un monde qui mélange eskimo, civilisation d'inspiration viking ou arabe.
J'y retrouve cette capacités des auteurs anglo-saxons de créer des univers complexes, cohérents et originaux, à la manière de Jeremy Bastian dernièrement.
Je m'attendais sans doute à trop de ce livre. Il est très bien, mais il lui manque quelque chose pour être vraiment excellent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
alouett
  16 janvier 2015
Isabel Greenberg nous emmène à la rencontre d'un jeune homme au parcours singulier. Lorsqu'il était enfant, il fut installé dans un panier en osier que l'on a laissé dériver, soumis aux caprices d'un courant d'eau. L'enfant fut recueilli par trois soeurs des terres du Nord. Bien qu'inséparables, elles en viennent rapidement à se chamailler. Chacune revendique la maternité de l'enfant. Elles décident alors de consulter le vieux sage de leur Île et insistent pour qu'il partage l'enfant en trois à l'aide d'une incantation. Face à tant d'insistances, le vieil homme cède à leur demande mais à une condition : les trois garçons ne doivent jamais de rencontrer sans quoi, nul ne peut prévoir ce qui se passera.
Les années passent. Les soeurs apprennent à vivre seules et élèvent chacune l'un des garçons. Mais la satisfaction s'efface rapidement derrière l'amertume. Aux treize ans des garçons, elles sollicitent de nouveau l'aide de l'Homme médecine pour que les garçons soient rassemblés. Ces derniers, représentant trois partie d'un tout, fusionnent pour ne faire qu'un. Mais une quatrième partie du garçon, un tout petit bout d'âme, manque à l'appel. Elle semble être partie à l'autre bout du monde, sur les lointaines terres du Sud. le jeune homme décide de partir en quête de cette parcelle de lui, prêt à braver tous les dangers pour retrouver une harmonie intérieure. Ses talents de conteur seront une aide précieuse dans ce périple.
En feuilletant rapidement l'album, on pourrait croire que l'on est face à un recueil de plusieurs petites nouvelles. Quatre grandes parties semblent elles-mêmes se diviser en plusieurs sous-parties. Cela corrobore – me semble-t-il – avec l'idée que l'on se fait d'un ouvrage ainsi titré : « Encyclopédie des débuts de la Terre ».
Pourtant, il n'en est rien et l'abondance de sous-parties n'est autre qu'un moyen utilisé par l'auteure pour offrir des respirations à son récit. le lecteur est invité à suivre le voyage d'un jeune conteur dont l'objectif n'est autre que de répondre à la sempiternelle question : qui suis-je ?
L'épaisseur du trait doublée à la rondeur qui le caractérise permet de profiter d'une atmosphère chaleureuse où la convivialité et la simplicité sont de mise. Isabel Greenberg, artiste anglaise que je ne suis absolument pas en mesure de vous présenter puisque je découvre, avec cet ouvrage, la qualité de son travail ainsi que son aisance à installer confortablement son lecteur dans un univers dont il ne connaît ni les codes, ni les us, ni les coutumes. L'auteure s'attarde régulièrement à délivrer quelques clés de compréhension et à jalonner son récit de quelques repères. Contre toutes attentes, ces derniers vont nous être familiers à tel point que c'en est surprenant. En effet, sitôt que l'on est en possession de certaines informations (la géographie des lieux ou le mode de vie de cette petite communauté par exemples), on se rend compte que nous ne sommes pas en terrain inconnu.
Lire l'intégralité de l'article sur le blog :
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Magdalae
  06 novembre 2018
Quelle joie de retourner dans l'univers primitif d'Isabel GREENBERG après avoir tant apprécié LES CENT NUITS DE HÉRO. Avec ce roman graphique, Isabel Greenberg explore une genèse imaginaire de notre monde. Au long de plusieurs chapitres comme des tableaux, L'ENCYCLOPÉDIE DES DÉBUTS DE LA TERRE suit les aventures d'un Conteur et de son odyssée pour retrouver une partie de lui-même perdue lors d'un rituel magique. Originaire des Terres du Nord, il va traverser le monde entier, se faire capturer par la tribu des Dags de Britanitarka, s'echapper pour devenir le Conteur officiel du Roi-Soleil de Migdal Bavel et enfin continuer son périple pour retrouver son bout d'âme perdue. Mais c'est sans compter l'intervention des Dieux (le dieu Homme-Aigle et ses enfants Corbeaux Gamin et Gamine) qui vont tantôt lui faciliter la tâche, tant lui jouer des tours. Peut-être qu'au bout du compte, il arrivera à trouver son âme-soeur ! 💞
Comme toujours avec Isabel Greenberg, les histoires s'enchassent et elle rend hommage à d'autres histoires traditionnelles en écho (comme le Jugement de Salomon quand il s'agit de diviser un bébé en 3 pour 3 soeurs désireuses d'avoir chacune un bébé ou encore l'histoire du Déluge biblique sans parler de la Tour de Babel). Tout pour faire de ce roman graphique une histoire universelle capable de faire rêver petits et grands ! C'est toujours un plaisir de replonger dans ce monde peuplé de géants, de vieilles biques et recouvert de neige ! 🌨️ A lire sans hésiter : coup de ♥️ garanti !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
Telerama   11 février 2015
Puisant à sa guise dans les mythes grecs, la Bible, les légendes nordiques, les contes des Mille et Une Nuits, Isabel Greenberg les réinterprète par bribes (ou clins d'oeil) et les fond dans un récit au long cours où elle convoque les dieux et les hommes, mais aussi les créatures de son cru, comme les kwils ou les spectres des morts.
Lire la critique sur le site : Telerama
Auracan   26 janvier 2015
L'auteure nous donne l'impression de retomber en enfance et la qualité de sa narration contribue à ce que parfois, on ait presque l'impression d'entendre ce qui nous est raconté, alors que l'on est pourtant en train de lire. Cependant, s'ils sont bien porteurs d'une extraordinaire poésie, ces contes des mille et une nuits polaires se révèlent parfois cruels, cyniques ou teintés d'un humour un rien absurde et "so british".
Lire la critique sur le site : Auracan
BoDoi   20 janvier 2015
Isabel Greenberg s’approprie les mythes fondateurs de l’humanité et les assaisonne à sa manière, pleine de douceur, d’empathie, et d’un goût certain pour le fantastique onirique. Ses personnages sont attachants, mêmes ses dieux oiseaux pourtant irascibles. Avec son trait épais allant à l’essentiel, et ses noirs et hachures évoquant la gravure, elle vise et atteint un graphisme hors du temps.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   17 avril 2015
-C'est le premier homme du Nord à quitter son pays. Ne le trouves-tu pas courageux? Il va vers l'inconnu... A la recherche du merveilleux et du nouveau!
-Et cela te réjouit?! Ecoute gamine : si les humains se mettent à tout explorer, rien ne les arrêtera. Ils feront de grandes découvertes et se rêveront si puissants qu'ils ne croiront plus en nous.
Commenter  J’apprécie          50
alouettalouett   16 janvier 2015
Tandis que la Mer Gelée s’ouvrait sur le vaste océan et qu’on n’apercevait plus le pays du Nord, le Conteur sentit son cœur battre la chamade. Derrière lui se trouvaient les histoires anciennes et sacrées de son peuple. Et devant lui, de nouvelles histoires, prêtes à être vécues et apprises.
Commenter  J’apprécie          20
lilice_brocolislilice_brocolis   05 avril 2015
L'amour par climat très froid
Lorsque l'homme du Nord et la femme du Sud rapprochèrent leurs canoës dans les mers glacées du pôle Sud, tous les deux comprirent qu'ils venaient de trouver l'âme soeur.
-Salut. Elles sont jolies tes mouffles.
-Les tiennes aussi.
Commenter  J’apprécie          00
alouettalouett   16 janvier 2015
Les gens du Nord pensent que l’Univers a été créé dans l’œil du Dieu Oiseau, Homme-Aigle. Quand il cligne des yeux, la nuit vient. Et quand il s’endort commence le long hiver nordique.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Isabel Greenberg (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3378 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre