AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marcia Jacobs (Collaborateur)Marv Rubin (Illustrateur)Nathalie Savary (Traducteur)
EAN : 9782757812914
136 pages
Éditeur : Points (19/03/2009)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Apprenez à vous dévaluer sans effort, en toute liberté, et surtout à expier votre culpabilité en perdant vos amis, votre travail, votre grand amour! Ecrit pour les masochistes solitaires et pour les masochistes grégaires, ce manuel vous enseigne à l'aide d'exercices pratiques et scientifiques: l'art de vous rendre malheureux. Un soupçon de méthode, un zeste de bonne volonté, et le tour est joué !
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
gruz
  05 octobre 2012
A coté des nombreux livres de développement personnel, voici un livre de destruction personnelle, ça change.
Si vous êtes du genre à vous poser mille questions, à douter de tout et que cet état n'est pas encore assez développé pour vous, il vous faut lire ce manuel.
Si vous êtes plutôt hypertrophié du bulbe, gonflé du melon et des chevilles, convaincu de votre indicible aura, ce livre ne pourra en revanche rien pour vous.
Ce manuel est une suite de "conseils" et de tests pour être certain de gâcher encore plus votre vie que vous ne le faites actuellement. Tâche rude, mais objectif largement atteignable.
Mais rassurez vous, ces conseils sont à prendre au 12° degré, le texte est plein d'humour noir, de moquerie et d'(auto)dérision.
Un sympathique divertissement. Maintenant si vous le souhaitez, rien ne vous empêche d'appliquer ces préceptes au pied de la lettre.
Le plus étonnant dans ce tout petit livre, c'est qu'il pourrait avoir été rédigé tout récemment alors qu'il date de 1966 (1985 pour la traduction française adaptée). Comme quoi, dans l'art du défaitisme, rien ne bouge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Melopee
  05 juillet 2011
Depuis déjà bien longtemps j'avais noté ce livre, sans trop en retenir la source mais en me disant qu'avec un tel titre, l'ouvrage devait être foisonnant de second degré. Car Dan Greenburg s'emploie, tout au long du livre à tenter de nous montrer les mécanismes pour se faire du mal, pour se faire détester des autres et, pourquoi pas, pour ne plus avoir de vie sociale du tout.
Il nous met dans le secret de "la crainte à trois dimensions" : comment se paniquer pour finir totalement angoissé, et tout ça bien sûr requiert différentes étapes de travail. Il nous parle du pouvoir de la pensée négative et aussi nous donne des exercices pour se créer de l'angoisse.
Dan Greenburg invite à plonger dans tous nos petits malheurs du passé pour les faire revivre en les décuplant. Selon lui, il n'y a rien de tel que de cogiter sur tous les tourments car ils pimentent cette vie de masochiste. Enfin, le summum est de trouver appui sur les autres pour se déprécier et Dan Greenburg met ses derniers efforts à nous donner des exemples de conversations à tenir pour éloigner toutes les personnes sympathiques tentant de s'approcher. L'ouvrage le dit bien : pour réussir sa tâche de maltraitance personnelle, rien ne vaut les reproches, les rejets qui sont autant de signes de notre faculté à finir notre vie tout seul.
Prenez ce livre au second voire troisième degré car ici il ne s'agit pas de se prendre au sérieux. On rit de toute la méthode qui pourrait consister à se rendre antipathique. Chaque chapitre est illustré de petits schémas, tous aussi drôles les uns que les autres (exemples de cartes pour se dévaloriser à envoyer, hypothèses à retenir en cas de trajet en avion). Bref, il y a tout à fait matière à développer des craintes, des angoisses, à se dire que "non, tout de même, c'est quand même trop gros" et c'est justement ce qui est plaisant. Un peu d'humour noir et une bonne dose de recul enlèvent tout sérieux à la personne la plus masochiste soit elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Zebra
  19 juillet 2012
Divertissant, sans plus !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gruzgruz   05 octobre 2012
Si jamais vous sentiez la moindre velléité d'entreprendre une quelconque activité constructive, référez-vous, sans tarder, à la liste suivante, répétez-la à voix haute et continuez jusqu'à ce que vous ayez chassé toute tentation d'activité constructive :
1. Je ne peux pas le faire.
2. Je n'ai jamais pu faire quoi que ce soit correctement.
3. Je suis né sous la pire des étoiles possibles.
4. Je n'ai aucune chance, à quoi bon essayer ?
5. Je ne sais rien faire de mes dix doigts.
6. Je ne réussirai qu'à me faire du mal.
7. Ça ne marchera jamais.
8. Ce n'est pas dans mon horoscope.
9. Ça ne s'est jamais fait.
10. Ce qui compte, ce sont les relations, pas votre compétence.
11. C'est trop tard maintenant.
12. Il est plus tard que tu ne le crois.
13. On n'emporte rien dans sa tombe.
14. Qu'est-ce qui en sortirait de bon ?
15. Tout se paie un jour.
16. On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre.
17. Vanité, vanité, tout n'est que vanité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
MelopeeMelopee   05 juillet 2011
L'angoisse de base, à partir du moment où vous faites votre réservation jusqu'à celui où vous embarquez, est la suivante : quel que soit l'avion que vous avez choisi de prendre, c'est celui-là qui va s'écraser, et le seul moyen d'éviter un désastre inéluctable est de transférer votre réservation sur un autre avion. Ce que, bien sûr, vous êtres trop timoré pour faire. Mais si vous avez vraiment assez de cran pour changer d'avion, alors l'angoisse devient : ce n'est pas l'avion que vous deviez prendre qui va s'écraser mais bien celui que vous venez de choisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : masochismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
321 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre