AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'agent secret (24)

Sachenka
Sachenka   29 novembre 2015
- Je ne suis pas encore habitué, dit-il, à vos repas copieux. Dans le pays d'où j'arrive, nous avons perdu l'habitude de manger.
- Mais c'est nécessaire de manger.
- Oh! nous avons trouvé un moyen peu coûteux. Nous regardons les images qui représentent de la nourriture... dans les magazines illustrés, au lieu de manger...
Commenter  J’apprécie          140
Sauveterre
Sauveterre   24 janvier 2019
Il s'en remettait à Londres pour l'entourer de sécurité.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   09 janvier 2013
 Pas besoin d’une guerre pour vous enlever le goût de tout. L’argent, les parents, bien d’autres choses, y réussissent tout aussi bien. 
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   09 janvier 2013
Les poètes du XVIIIe  siècle écrivent qu’on peut donner son cœur à tout jamais. Ce n’est pas vrai selon les psychologues modernes, mais l’on peut avoir tant de chagrin et tant de désespoir qu’on se rétracte devant la possibilité de sentir une fois de plus. Impuissant, perdu, il restait devant la porte toujours ouverte de cet hôtel sordide où les chambres se louaient à l’heure.
Commenter  J’apprécie          30
emdicanna
emdicanna   07 avril 2018
sa femme, il n'en gardait qu'une image vague. Il avait eu pour elle une passion, et il est très difficile d'évoquer une émotion, une fois qu'elle est morte.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   09 janvier 2013
Avoir la corde au cou rendrait réel le cauchemar.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   09 janvier 2013
On eût dit qu’un certain code de foi et de moralité avait été perdu voilà des siècles et que le monde était en train de s’efforcer à le reconstruire, en se servant de désirs subconscients et du témoignage peu valable de la mémoire humaine… peut-être même de certains hiéroglyphes gravés sur la pierre.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   09 janvier 2013
Il avait imaginé que la méfiance, qui était l’atmosphère même de sa vie, venait de la guerre civile, mais il commençait à croire qu’elle existait partout : elle faisait partie de la vie humaine. Les gens n’étaient unis que par leurs vices ; il y avait un point d’honneur chez ceux qui pratiquaient le vol et l’adultère.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   09 janvier 2013
Le charbon est souvent plus nécessaire que les chars blindés.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   09 janvier 2013
Il détestait la violence physique ; tuer un homme d’une balle, être tué soi-même, étaient des actes mécaniques en conflit seulement avec la volonté de vivre ou la crainte de souffrir. Mais les coups de poing étaient une autre chose, les coups de poing sont humiliants ; être battu vous place dans une position avilissante par rapport à l’assaillant ; il détestait cette idée autant qu’il détestait l’idée d’une certaine promiscuité.
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Graham Greene, in english in the text !

    Orient Express ?

    Orient Express Train
    Stamboul Train

    5 questions
    19 lecteurs ont répondu
    Thème : Graham GreeneCréer un quiz sur ce livre