AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745960547
Éditeur : Milan (25/09/2013)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 25 notes)
Résumé :
"Cela fait 30 jours, deux heures et 17 minutes que Calder a laissé Lily sur les berges du Lac Supérieur. Et lorsqu'enfin Calder revient, leurs retrouvailles ne se passent pas tout à fait comme Lily les avait rêvées. Après avoir révélé à son père son terrible secret (comme Calder, il est un triton, un homme-sirène, issu des amours d'un humain et d'une sirène), ce dernier accapare Calder. Obsédé par sa nouvelle identité, le père de Lily demande à Calder de l'initier à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Lire-une-passion
  01 mai 2017
Étant donné que je viens de relire le tome 1, il aurait été bête de laisser encore une fois le tome 2 traîner dans ma PAL quelques années de plus, d'autant plus que cette relecture m'a beaucoup plu !
Cette fois-ci, nous sommes du point de vue de Lily, qui se voit « abandonnée » par Calder, son petit-ami triton. Si dans le premier tome, la vengeance qui nourrissait le coeur de Caulder était forte, il a fini par mettre sa colère de côté. Son amour pour Lily a été plus fort. Malheureusement, il est obligé de s'éloigner d'elle un certain temps, afin de retrouver ses soeurs sirènes meurtrières. Elles, n'ont pas oublié leur vengeance, et comptent bien la mettre à exécution. Mais pour Caulder, la seule chose qui lui importe, c'est de protéger celle qu'il aime. Alors qui de l'amour fraternel et l'amour simple va gagner ? Lequel des deux aura le dernier mot ?
J'ai vraiment apprécié que pour ce tome 2, nous soyons du point de vue de Lily. Cela apportait un plus, étant donné que dans le premier tome, nous ne savions pas très bien ce qu'elle ressentait, bien que Caulder pouvait certaines fois le ressentir. Cette fois-ci, nous sommes dans sa tête à elle, dans la tête d'une adolescente amoureuse, qui ne sait plus que ou qui croire. Est-ce que Caulder va revenir à elle ? Et si oui, quelles en seront les conséquences ? Et elle, pourquoi ne deviendrait-elle pas une sirène, pour être enfin avec lui ? Mais toutes ces questions trouvent une seule réponse qu'elle découvrira au fur et à mesure des révélations qui lui seront faites.
Encore une fois, j'ai enchaîné les pages sans m'en rendre compte. L'auteure a cette facilité de nous embarquer dans son univers. Moi aussi, j'aurais aimé être aux côtés de Caulder, avoir une queue à la place des jambes qui me propulse dès que je le demande. Malheureusement, tout comme Lily, nous ne sommes que spectateurs de ce que nous propose l'auteure, et c'est aussi frustrant qu'excitant. Et toute cette histoire autour de la famille de Caulder, bien qu'on ne soit plus dans sa tête, prend une certaine importance que j'ai apprécié découvrir. On en sait un peu plus sur son passé, il commence à se livrer à Lily, et j'ai aimé qu'il montre cette sensibilité qu'il se refusait de dévoiler dans le premier opus.
Même si pour Lily, Caulder est important, ce qui lui importe plus, c'est sa famille. Son père, qui apprend quelque chose sur un pan de sa vie, et qui va le changer à jamais ; sa mère de plus en plus mal et renfermée ; et Sophie, sa petite soeur, pour qui on s'attache énormément. Même si elle est la plus jeune, elle n'en est pas moins très intelligente. Elle cache bien son jeu, elle se fait passer pour une petite fille qui ne comprend pas ce qu'il se passe autour d'elle, mais en réalité, elle écoute, regarde et surveille tout ce qui se passe. Et ce trait de caractère est terriblement attachant !
J'aimerai vous parler en long, en large et en travers de ce qui se passe dans ce second tome, mais ce serait gâcher la surprise. Et même si je sais que nous n'aurons jamais la suite en français (et je le déplore vraiment), je n'aime pas spoilé. Alors, je vous en dirai le minimum, voire même rien. Enfin si, comme dit plus haut, tout commence à s'enchaîner et à se révéler. Lily apprend des choses qui pourraient, aussi, changer le cours de sa vie. En bien ou en mal ? Ça, je vous laisserai le découvrir par vous-mêmes. Ce n'est pas une série bourrée d'actions et de retournements de situation, mais malgré tout, elle devient vite addictive, et on tourne les pages sans s'en rendre compte. Ce n'est qu'arrivé à la fin qu'on se dit : « Déjà ? ».​
​En résumé, c'est un second tome que j'ai adoré découvrir. Être du point de vue de Lily apporte un plus que nous n'avions pas dans le premier opus. Nous avons ainsi les deux sons de cloche. Nous savons ce que pensent les deux amoureux, et c'est appréciable. Ce tome 2 est plus centré sur la famille de Lily, ce que j'ai aussi apprécié. Cela permet de mieux les connaître, et, dans un sens, savoir aussi ce qu'ils ressentent et ce qu'ils pensent de tout ce qui leur arrive. le seul regret que j'ai , c'est que je ne pourrai jamais lire le dernier tome, qui n'est pas en français, mais plus disponible non plus en anglais... Dommage, j'aurais aimé avoir le fin mot de l'histoire... C'est donc avec goût d'inachevé que j'ai terminé ce tome 2, même si je l'ai beaucoup apprécié.
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Megworld
  08 octobre 2013
J'avais beaucoup aimé le premier tome : Attirance pour plusieurs raisons. Déjà, parce que la mythologie créée autour des sirènes et des tritons m'avait passionnée et ensuite, parce que nous étions du point de vue de l'un d'eux : Calder. J'avais peur de trouver Lily moins intéressante mais ça n'a pas du tout été le cas. Ce deuxième opus est un coup de coeur, je l'ai trouvé encore plus intéressant.
L'histoire reprend là où nous avions laissé nos héros. Lily est retournée dans son ancienne ville pour passer ses examens et n'a pas vu Calder depuis un mois. Il n'a donné aucun signe de vie durant ce laps de temps et elle tente de se faire à l'idée qu'il l'a oublié et que leur histoire est finie. Evidemment, notre triton ne tarde pas à pointer le bout de son nez et tout deux prennent une décision : ils doivent dire la vérité à Jason, le père de Lily. Comme nous l'avions appris dans le tome 1, Jason est un triton et il ne peut plus lutter contre sa nature.
A partir de là, tout change pour notre couple. Lily est jalouse, à juste titre d'ailleurs. Son petit ami passe le plus clair de son temps en compagnie de son père et elle ne les vois tout deux presque plus.

Lily est un personnage que j'ai trouvé tout de suite attachant. Je me suis sentie très proche d'elle et je n'ai eu aucun mal à entrer dans sa tête. Je la pensais marginale mais en fait, pas du tout. Elle s'habille comme elle aime et se fiche des avis extérieurs, c'est une jeune femme naturelle qui n'a pas peur d'être elle-même. C'est aussi une rêveuse et une poète qui aime coucher sur papier ses sentiments et expériences.
Dans ce tome, Lily se sent lésée. Pendant que Calder et son père sont sous l'eau, elle en profite pour tester ses propres limites. L'appel de l'eau est de plus en plus fort pour elle aussi et elle se rend vite compte qu'elle peut rester anormalement longtemps en apnée. Lily est une "demi" bien qu'elle préfère se surnommer elle-même "mutante". Bien qu'elle développe des aptitudes de sirène, aucune queue ne remplace ses jambes.
Le point de vue de Calder m'a manqué et pourtant, j'avais l'impression de connaître encore ses pensées. le fait d'avoir été dans sa tête tout au long du premier tome m'a permis de bien le connaître et j'ai ainsi compris pourquoi il aidait autant Jason. Calder n'est pas un "amoureux transi", il aime Lily mais ne passe pas son temps à la couvrir de mots doux. Leur relation est forte et n'a pas besoin de ça. Ils ne se connaissent pas depuis longtemps mais on sent à travers leurs échanges à quel point ils sont proches, ils ont besoin l'un de l'autre.

L'écume des mensonges est un tome rempli de mystère mais aussi de tension. Lorsque les restes de Tallulah, tuée par Jack Petit dans le premier volume sont retrouvés, Calder craint que son secret ne soit révélé. de plus, Jack clame haut et fort que les sirènes existent et devient au fil des pages, complètement fou. Ces créatures deviennent pour lui une obsession, au point de se mettre à dos toute la ville.
De plus, des morts suspectes frappent la ville et l'auteure n'hésite pas à nous lancer sur des fausses pistes. le dénouement est d'ailleurs bien trouvé. Durant toute la lecture, on se demande qui est le responsable de ces atrocités. Lily et Calder enquêtent et plus ils avancent, plus nous apprenons de choses sur l'univers créé par l'auteure. J'ai été complètement émerveillée par chaque nouvelle information. La mythologie autour des sirènes est bien pensée et captivante.
Comme avec Attirance, l'auteure a parfaitement décrit les paysages et l'ambiance aquatique du roman. On visualise parfaitement cette île et j'ai beaucoup aimé les scènes sous l'eau qui sont évidemment très présentes.

Pour conclure, L'écume des mensonges est un coup de coeur. L'auteure nous plonge dans un univers fascinant et original autour des sirènes et des tritons. Il me tarde de lire la suite!
Lien : http://megworld.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Saefiel
  24 janvier 2014
* Attention Spoilers du Tome 1*
Après avoir adoré le premier tome de cette trilogie, c'est avec un entrain non dissimulé que je me suis lancée dans cette lecture. J'avais hâte de retrouver les personnages que j'avais appris à apprécier et surtout d'en découvrir plus sur cette nouvelle mythologie des sirènes que met en place l'auteur.
Cette nouvelle intrigue se déroule peu de temps après la fin du premier tome (à peine un mois je crois). Tallullah, une des soeurs de Calder, est morte en essayant de tuer Lily et le jeune homme n'est plus en relation psychique avec ses soeurs : il est libre. Plusieurs choses sont restées en suspens à la fin du premier livre : le père de Lily semblait avoir développé des aptitudes de Triton dont il ne s'est même pas rendu compte et Maris et Pavati, les deux autres soeurs de Calder, pensent que Lily est morte, mettant ainsi fin à leurs désirs de vengeance sur le père de Lily : Jason Hancock qui est aussi leur frère. Mais Calder a du partir en migration dans des eaux plus chaudes, et lorsqu'il revient un nouveau mystère s'épaissit sur les bords du lac qui va mettre en danger les sirènes et l'équilibre déjà fragile des deux familles.
Malheureusement, c'est du point de vue de Lily que ce second tome est narré. Et je pense que ça dessert l'histoire. Dès le premier tome elle me tapait vraiment sur les nerfs, mais de l'avoir en tant que narrateur ça m'a carrément insupportée. C'est un personnage capricieux et nombriliste que je n'arrive pas du tout à apprécier même en faisant des efforts. Je ne comprend pas le choix de l'auteur étant donné que la narration du point de vue de Calder était le plus du premier roman, il apportait un peu de piment et d'originalité dans la romance paranormale. Alors que là on repart sur la banale histoire de l'être humain folle amoureuse de la créature mythique. Par chance, Anne Greenwood Brown a eu l'intelligence de ne pas tomber dans la mièvrerie et c'est ce qui va sauver la romance et une partie de l'histoire.
Calder quant à lui, me plaît toujours autant mais ne pas pouvoir savoir ce qu'il pensait m'a manqué. On découvre aussi un peu plus la famille de Lily et j'ai trouvé ça plaisant. Ma préférence va à Sophie, la soeur de Lily, une petite fille discrète qui fait preuve de beaucoup d'intelligence et d'un grand sens de l'observation.
Outre la narration, L'écume des mensonges a un vrai problème de rythme. le début est très lent, on s'enfonce dans les problèmes existentiels de Lily et l'intrigue se met trop lentement en place à mon goût. Ce n'est que dans les 100 dernières pages que l'on est vraiment submergés par l'action et l'enquête qui est menée à ce moment là m'a beaucoup plu (même si j'avais deviné une partie de la fin). L'écriture de l'auteur reste toujours très plaisante et son imaginaire autour des sirènes
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Thalyssa
  26 novembre 2013
Dans cette suite d'Attirance, on échange le point de vue de Calder contre celui de Lily. La jeune fille vivait certes une histoire compliquée entre les révélations sur les origines de sa famille et son amour pour un triton, mais elle restait combattive et active. Elle avait aussi ce petit côté bohème qui me plaisait tant, mais que je n'ai pas retrouvé dans L'Écume des Mensonges. Elle parle toujours de poésie mais se renferme sur elle-même. Elle devient de plus en plus passive, et ses doutes soulèvent également en elle de la jalousie. Elle ne semble pas savoir ce qu'elle veut : un coup, elle prie pour que son père accepte Calder, un autre elle leur reproche de passer trop de temps ensemble. Elle se plaint de tout et de rien et si je devais résumer l'intégralité de ses actions dans ce second tome, le tour serait malheureusement vite fait.
Il était aussi rafraîchissant d'avoir un narrateur masculin, vivant dans une famille de sirènes de surcroît. Calder m'avait charmée de bien des façons, de par son caractère, ses dilemmes, ses peurs, ses regrets… mais il m'a manqué dans cette suite, où une humaine plaintive fait difficilement le poids. Anne Greenwood Brown n'accorde que très peu de place aux parents et à la petite soeur de Lily, à Maris et à Pavati,… L'univers tout entier se resserre autour d'une adolescente qui ne donne pourtant pas matière à…
Les dialogues m'ont aussi un peu fait froncer les sourcils. Pourquoi retirer tant de « ne/ni » dans les phrases négatives ? le niveau de langage des personnages est tout de même trop « soutenu » pour justifier un tel choix, surtout qu'il n'en était pas de même dans le 1er tome, si je me souviens bien.
Au niveau de la trame, c'est assez lent. Je n'irai pas jusqu'à dire que je me suis ennuyée, mais c'était trop banal, trop commun. Et la révélation finale aussi prévisible que le mythe de Maighdean Mara - l'ancêtre des sirènes - a été complètement survolé et sous-exploité. J'en attendais beaucoup, mais ai été terriblement déçue de voir la légende prendre fin aussi vite. Il y aurait eu matière à de jolis rebondissements, mais l'auteure a choisi encore une fois de tout miser sur autre chose (je ne détaille pas davantage pour ne spoiler personne).
Je ne manquerai toutefois pas le troisième tome, mais j'espère sincèrement que l'auteure se recentrera sur les sirènes et Calder, qui est de loin le personnage le plus attachant de cette saga, ainsi que celui qui a le plus grand potentiel au niveau de l'intrigue.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Alyxiel
  19 avril 2015
Résumé : " "Cela fait 30 jours, deux heures et 17 minutes que Calder a laissé Lily sur les berges du Lac Supérieur. Et lorsqu'enfin Calder revient, leurs retrouvailles ne se passent pas tout à fait comme Lily les avait rêvées. Après avoir révélé à son père son terrible secret (comme Calder, il est un triton, un homme-sirène, issu des amours d'un humain et d'une sirène), ce dernier accapare Calder. Obsédé par sa nouvelle identité, le père de Lily demande à Calder de l'initier à sa nouvelle vie, et tous deux passent beaucoup de temps sous l'eau, délaissant Lily. Des cadavres sont un jour retrouvés aux abords du lac. Tout semble accuser les soeurs de Calder, des sirènes maléfiques, mais Lily craint que son père n'en soit l'auteur… le tueur est finalement révélé. Jack Petit, un ami de Lily, est obsédé par les sirènes, et veut à tout prix révéler leur existence. Il a tué dans l'unique but de mettre en danger les sirènes, de les faire accuser. Lily ayant découvert son secret, il tente de la tuer à son tour, en la noyant. Mais une soeur de Calder la sauve, et Lily se transforme en sirène. "
Changement de narrateur pour ce second tome. On voit l'évolution du père de Lily par ses yeux, ainsi que Calder et ses mystères. Sa vision plus humaine est intéressante :elle met en exergue la complexité de ses sentiments et de ses doutes.
Cependant, je n'ai pas été plus exaltée que pour le premier tome. C'est un roman qui se lit bien mais personnellement, je n'ai pas ressenti ce petit truc qui en ferai un roman exceptionnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EntournantlespagesEntournantlespages   03 novembre 2014
- Qu’est-ce que t’as apporté ? Un duvet ?
Il se glissa hors du hamac et je le lui tendis. Il l’étala et, peinant un peu à trouver l’ouverture, se faufila à l’intérieur.
- Il y a de la place.
- J’en ai attaché deux ensemble.
Ses yeux verts brillèrent dans l’obscurité.
- Ça veut dire qu’on n’est plus fâchés ?
- Sophie dit que je dois être gentille avec toi. Et puis, j’aime le poisson frais, pas congelé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
naiisnaiis   14 octobre 2016
- je peux voir le prisme chez les gens. (Sophie) C'est pour ça que je voulais faire le projet de sciences. Quand tu es heureuse, tu es si jolie, Lily - on dirait de la glace à la framboise -, mais là, maintenant, tu n'as pas l'air trop en forme. Ça va ?
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : sirènesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Anne Greenwood Brown (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3480 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre