AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745960539
Éditeur : Milan (03/04/2013)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 66 notes)
Résumé :
Quand l'amour devient un piège mortel...

Lily pensait que son petit ami était un type normal. Mais Calder cache un terrible secret : il fait partie d'une fratrie de sirènes meurtrières, qui puise l'énergie vitale des humains en leur ôtant la vie. Calder et ses soeurs n'ont qu'un but : venger la mort de leur mère en tuant le coupable. Et cet homme n'est autre que le père de Lily...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
Lire-une-passion
  12 juin 2013
Dès la première fois que j'ai vu la couverture, je me suis dit qu'il me le fallait. Il faut dire qu'elle est superbe ! Mais quand je l'ai vu en vrai, j'ai encore plus aimé. Elle est brillante et j'aime ce changement de couvertures. La plupart sont... normales alors que celle-ci sort du lot.
Et puis, une histoire sur des sirènes méchantes changeait des Walt Disney avec Ariel, il faut dire ^^ alors j'étais d'autant plus intriguée.
En lisant le résumé, j'étais persuadée que le point de vue serait de Lily, car la quatrième de couverture la cite de suite. Alors ma première surprise fut de constater que le point de vue était de Calder, le triton (et non la sirène ! :p). Au début, j'ai été un peu déçue que ce soit lui qui parle parce que je me suis dit « zut, on aura pas le suspense de savoir ce que pense Lily, les signes qui lui font penser que Calder est bizarre et non un petit-ami normal ».
D'ailleurs, en parlant de petit-copain. Je trouve que le résumé n'est pas vraiment représentatif de l'histoire parce que pour moi, Lily n'est pas véritablement en couple avec Calder.
Véritablement, ils se cherchent, se voient, créent un lien fort même si il agace rapidement Lily avec ses manières et ses façons d'être (que j'ai bien apprécié moi ^^). J'aurais plutôt dit qu'ils sont amis les ¾ du livre et non dès le début comme le fait penser le résumé.
Nous suivons donc Calder et Lily. Calder, un triton, Lily, une humaine. Mus par une vengeance, Calder et ses soeurs vont tout faire pour tuer le père de Lily, qui en fait n'a vraiment rien à voir dans l'histoire.
En effet, c'est une histoire datant de 50 ans (donc on voit déjà qu'ils sont assez vieux ^^). La mère de Calder, Maris, Tallulah et Pavati (j'adore les prénoms choisis) est morte en nageant après un homme qu'elle avait sauvé de la noyade. Ce dernier, pour avoir la vie sauve, lui a promis de lui donner son fils alors âgé de1 an en échange de sa liberté.
Évidemment, il ne tient pas sa promesse et dès qu'il rentre chez lui, s'en va avec toute sa famille loin de la sirène. Cette dernière, blessée, lui court (euh pas à proprement parlé lol) après mais va perdre la vie (je ne vous dis pas comment, vous le découvrirez tous seuls ^^).
Dès lors, ses enfants ont décidé de venger sa mort en tuant le descendant de cet homme, donc le père de Lily, Jason.
Il sera convenu entre eux quatre que Calder sera le mieux placé pour approcher cette famille et avoir leur confiance rapidement.
Mais ce dernier ne se doutera pas que plus il avancera, plus il tombera sous le charme de l'énigmatique Lily.
Niveau personnages, je ne me suis pas réellement attachée à l'un deux. Chacun a sa façon d'être, mais je n'ai pas été touchée par l'un ou l'autre. J'ai aimé Calder pour son sarcasme, son humour, sa gentillesse, sa loyauté. Lily, pour son caractère de « on me dit de faire ça, alors je fais le contraire ». Sa façon de s'habiller qui va à l'encontre de tout le monde. Tallulah, parce qu'elle est très proche de Calder, douce et attentive. Pavati, euh bah en fait elle je n'ai pas vraiment fait attention à elle. Je n'ai pas réussi à accrocher à son personnage.
Et puis Maris, celle que j'ai le moins aimé. Elle est une vraie sirène arrogante et prête à tout pour venger la mort de sa mère, ce qui peut se comprendre. Mais à la fin, j'avais envie de la baffer, tellement elle me soûlait à être comme elle était.
Sinon, il y a aussi Jack Petit. Oh bah lui, je ne l'ai pas aimé dès le début. Quelque chose en lui me disait « non, lui c'est pas la peine, quelque chose cloche chez lui ». Peut-être aussi le fait que Calder ne l'aimait pas plus que cela. Mais j'ai adoré leurs échanges pas très cordiaux, leur coup d'oeil méchant, leur façon de protéger Lily l'un de l'autre. de vrais mâles en compétition pour conquérir la même fille. Plusieurs fois je me suis surprise à sourire de ces moments qui donnaient du piquant à l'histoire.
Il y a un passage en particulier, qui n'a rien d'important dans l'histoire hein, mais j'ai ri en lisant le passage et j'ai été obligée de mettre un postit pour m'en souvenir (mémoire de poisson rouge). C'est le moment où Calder explique la façon qu'ont les oiseaux de se reproduire.
« Deux petits oiseaux bruns se chamaillaient dans les airs. Leurs ailes se frottaient tandis qu'ils essayaient de décider si oui ou non, ils formaient un couple bien assorti.
[…]
J'observai les oiseaux. La femelle céda finalement à l'insistance du mâle et ils se cachèrent dans un brèche profonde du grès. »
C'est sûr, c'est un passage qui n'a rien à voir avec l'histoire mais je l'ai trouvé tellement bien amené et naturel que ça m'a fait sourire car je ne m'y attendais pas. J'ai même comparé les oiseaux à deux ados qui vont se cacher derrière un fourré pour s'embrasser, c'est pour dire à quel point mon imagination déborde. Bref, revenons à nos moutons.
Il y a quand même une chose qui m'a vraiment manqué : l'action. Sachant que c'était censé être des sirènes méchantes je m'attendais à des bagarres, du sang, de l'action, des retournements de situation etc. Et finalement, rien de tout ça. L'histoire est plus centrée sur une relation amoureuse surnaturelle entre un triton et une humaine (et encore, j'ai trouvé qu'elle n'était pas assez approfondie à mon goût).
Et puis la fin m'a vraiment surprise et dans le bon sens ! Je ne m'attendais pas à une chut pareille et je dois dire que là, c'est une fin qui attise la curiosité ! Alors évidemment que je prendrais le tome 2. Je le sais depuis le début de ma lecture, même si au vu de mon avis on en a pas vraiment l'impression ^^
En résumé, un premier tome où je m'attendais à mieux mais je n'en ressors pas déçue. Une histoire qui est intéressante, bien menée avec une écriture fluide et une lecture qui se fait très rapide malgré la police d'écriture très petite.
Une romance surnaturelle intéressante mais qui pour moi n'est pas assez exploitée (peut-être aussi parce que ce n'est que le tome 1 et que l'auteure nous réserve beaucoup plus par la suite?). Un tome 2 que j'achèterai tout de même parce que je suis curieuse de voir comment va se dérouler la suite (il en faut peu pour m'inciter à en savoir plus, de toute manière!).
Un manque d'action pour une histoire de sirènes méchantes, ce qui m'a un peu froissée.
En somme, je ne suis pas déçue de ma lecture mais étonnée que l'univers des sirènes méchantes ne soit pas plus approfondi.
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pititecali
  19 septembre 2013
Mon avis : 4/5. Sans coup de coeur à cause d'un démarrage un peu "distant", le niveau est néanmoins bien remonté sur le dernier tiers !

Ô joie, il y a quelques mois (en juin) j'ai pu acquérir, en l'achetant d'occasion à une autre blogueuse, ce roman sur lequel je louchais depuis sa sortie, et notamment après avoir suivi les commentaires de lecture de Megworld, qui avaient achevé de me convaincre que j'avais super envie de le découvrir. (aucune personnalité, Cali !)

J'ai eu un peu peur sur les deux premières parties de la LC (LC avec Sandra effectuée sur la page Facebook le petit salon des trinomettes) je n'arrivais pas à vraiment entrer dans l'histoire, à m'attacher aux personnages. Je trouvais l'écriture agréable, sans pour autant y trouver un style extraordinaire. L'histoire était originale et me plaisait, mais sans plus, je me sentais assez extérieure à tout.
Heureusement, juste après les deux premiers tiers, il y a... le dernier tiers !! Ah ah ! Et là, je me suis comme qui dirait légèrement emballée. J'ai planté Sandra et la LC (bien involontairement), prise que j'étais dans le récit, et me suis envolée vers la fin avec plaisir et délectation. La joie d'être enfin "dans ma lecture" me faisant oublier tout le reste.
Dans un premier temps donc, les personnages m'ont paru assez flous. Je ne les comprenais pas trop, les connaissais peu, avais du mal à comprendre leurs réactions, leurs motivations. Tout s'est éclairé sur la dernière partie, et je me suis finalement pas mal attachée à notre triton Calder et à la petite Lily.
Calder est touchant, différent de ses soeurs sirènes, il ne s'est jamais senti complètement comme elle, et pourtant depuis des années, il vit et agit, comme toutes les sirènes, suivant les mêmes moeurs, et sans se poser trop de questions finalement. Et un jour, afin d'assouvir une vengeance longtemps ruminée, Calder se rapproche de Lily. Et comme de bien entendu dans toute histoire d'amour, c'est là que les choses sérieuses commencent, et que Calder et tout son univers basculent.
L'histoire est originale, et j'ai vraiment apprécié d'avoir un point de vue un peu moins édulcoré sur mythe des sirènes, qui sont ici des créatures cruelles, des "monstres", comme Calder le répète tout au long du livre, qui ne font ni dans la dentelle, ni dans le sentiment, qui cherchent juste à se nourrir des émotions des humains en absorbant leur vie. On est assez loin de la version Ariel, la petite sirène de Disney... Elle est bien racontée, bien écrite aussi, même si on reste dans une littérature "young adult" donc pas hyper fouillée stylistiquement parlant. Néanmoins, dans sa catégorie, c'est un bon roman et Anne Greenwood Brown a une plume tout à fait honorable.
J'ai cru, presque tout le livre, savoir exactement comment ça se terminerait. J'ai eu la joie de me faire surprendre à la fin, car j'avais un bout de la clé de l'histoire, mais ça ne s'est pas tout à fait déroulé comme je le pensais, et une révélation m'a vraiment vraiment agréablement étonnée. J'aime penser que je sais, et me rendre compte au bout du chemin que je me suis plantée, ça fait vraiment partie des bonnes surprises d'un livre pour moi :)
Durant toute la lecture, on oscille entre une romance et une histoire fantastique pure, l'équilibre se faisant finalement assez facilement, pour ne pas tomber plus d'un côté que de l'autre. Romance fantastique donc, mais vraiment fantastique. Il ne s'agit pas là juste d'une banale histoire d'amour avec l'unique particularité qu'un des deux protagonistes ne serait pas humain. Il y a plus, il y a une vraie trame fantastique (et pas forcément très gaie, beaucoup de cruauté, une motivation des sirènes pas franchement honorable ou fleur bleue) qui fait que ce roman peut plaire à tous les genres de lecteurs.
Alors, étant donné que je n'ai "vraiment accroché" que sur 1/3 du roman, le reste étant sympa mais sans plus, je ne peux pas donner une note plus haute ni faire une chronique plus enthousiaste, mais croyez-moi, si le début avait été aussi bon que la fin, je pense qu'on aurait pu avoir un coup de coeur.
Maintenant que j'ai terminé, j'ai super envie de lire et découvrir la suite, qui devrait sortir à la fin du mois et qui changera de narrateur pour se placer du point de vue de Lily :

attirance2
Et j'espère de tout mon coeur que pour ce tome 2, je serai totalement envoûtée dès le départ et qu'on finira sur un beau coup de coeur. Parce qu'on sent que la collection Macadam fait des efforts pour nous présenter des textes de qualité et des histoires originales, et que ça fait du bien, ce petit coup de fraicheur :)
Un petit mot sur les couvertures : Si je ne les trouve pas particulièrement attrayantes ou magnifiques, elles sont loin de me rebuter, elles sont agréables, douces et brillantes. Un peu sombres et pas assez "fantastiques" peut-être, je dirais qu'il manque vraiment les sirènes, attirantes et magnifiques, limite hypnotiques, cet élément fantastique qui fait quand même une grosse part de l'histoire du livre, et qui apporterait ce petit quelque chose qui m'attirerait plus l'oeil. Mais soit, elles sont comme elles sont, et elles ne font pas honte à ma bibliothèque ! :)
En résumé, oui, complètement, je vous conseille ce livre, qui que vous soyez et quel que soit le type de lecture que vous préférez, vous trouverez à l'intérieur de quoi prendre du plaisir, c'est certain :)
Je vous publierai un lien vers l'avis de Sandra dès qu'il sera disponible !

Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tiboux
  01 septembre 2013
Dans un précédent billet - intitulé Ma Wish-List Estivale - j'avais présenté les romans pour lesquels je ressentais un réel désir de dépenser des sous. Une fois n'est pas coutume, il n'a pas eu le temps de prendre la poussière ni de s'installer dans la PAL car il est très vite tombé entre mes mains pour un moment de détente livresque.
En premier lieu, l'ouvrage possède un élément qui m'a poussé à l'achat. Il s'agit du thème abordé dans ce dernier. La couverture est assez explicite car elle dévoile son atout majeur à mes yeux. Il est question de sirènes. J'adore la littérature de l'imaginaire mais jusqu'ici, je n'étais jamais tombée sur ce sujet. Grâce à ce détail, je souhaitais me forger un avis sur l'univers proposé par l'auteure. Finalement, je suis ravie d'avoir succombé à la tentation car ce fut un régal du début jusqu'à la fin.
Oh oui que j'adore les vampires, les guerriers pour être précise. J'apprécie les créatures diverses mais je dois reconnaître que ça fait un bien fou de découvrir de nouveaux univers. En l'occurrence, cet ouvrage est une bouffée d'air dans la littérature imaginaire.
De plus, la narration se déroule à la première personne, élément que j'affectionne beaucoup. Après le thème original, j'ai eu le loisir de découvrir que mon guide est un personnage masculin. Majoritairement, il est question d'héroïne dans la littérature jeunesse plutôt que des gars. Encore une fois, la romancière a su se différencier en contournant ce qui est déjà proposé par d'autres écrivains. Cela permet de tirer son épingle du jeu ; ce n'est pas pour me déplaire. Jusqu'ici, Anne Greenwood Brown ne cesse de marquer des points.
Dès le début, je suis entrée dans l'histoire... en faisant la connaissance du héros : Calder. Les premiers chapitres permettent d'apprendre à connaitre ce jeune homme ainsi que ses états d'âmes, d'appréhender son univers également. Je ne suis pas ennuyée une seule seconde. Calder est un jeune homme attachant surtout quand il confie ses doutes, ses peurs. Il est toujours à se remettre en question. Je suis sensible à ce trait de caractère. Il est humain en somme. En sa compagnie, le temps est passé incroyablement vite.
La mythologie apportée par Anne Greenwood Brown est intéressante. Comme ce fut un baptême, je n'ai pas d'élément de comparaison. D'après mon ressenti, je trouve qu'elle est cohérente et très bien amenée au gré des pages. Dans l'ensemble, elle est assez simple mais ça fonctionne donc, c'est le plus important. Dans ce premier tome, les bases sont posées au sujet de l'univers. L'image que je me faisais des sirènes est intacte ; des créatures charmantes, calculatrices mais surtout dangereuses prêtes à tout pour arriver à leurs fins. J'aime beaucoup les détails qui caractérisent ces êtres surnaturelles. Par exemple, la manière dont fonctionne une fratrie de sirènes. Ils sont unis par des liens si fort que j'en suis presque jalouse. Ce n'est pas la seule particularité mais il faut bien un peu de mystère si vous n'avez encore lu ce premier volet. En tout cas, j'apprécie énormément leurs traditions.
J'étais tellement immergée dans l'histoire que je tournais les pages afin de savoir comment le bouquin se terminerait. L'intrigue est attrayante puisqu'il est question d'une vengeance. Tout du long, je me demandais si la quête de la fratrie allait aboutir ou pas. Cela me rendait très curieuse. le récit est très bien découpé ; notamment avec des chapitres assez courts. Dès le départ, j'ai eu un bon rythme. Ceci en partie grâce à Calder qui est un excellent narrateur. Il a su me captiver et m'entrainer dans ses péripéties.
Ci-contre, un petit message posté quand j'étais plongée dans Attirance. Je peux affirmer que je n'avais pas encore terminé le baiser des sirènes que je voulais déjà lire L'écume des mensonges. Donc, cela prouve aisément que j'ai adoré cette lecture. La romancière a distribué ces informations au compte-goutte tout au long du récit. Entre les descriptions, les actions, les rebondissements, le mélange se révèle juste divin. Cela a permis à mon esprit de s'évader à sa guise en toute quiétude. J'ai été suspendu aux lèvres de Calder jusqu'à la conclusion du roman. J'avoue avoir adoré les révélations, ce fut une agréable surprise.
Le baiser des sirènes donnait la parole à Calder pour introduire le lecture dans ce monde fantastique. A l'issu de la lecture, je me posais des questions sur la suite... Finalement, j'ai appris que Calder laissera sa place dans le second tome. En effet, Lily serait a priori notre nouvelle conteuse. Depuis cette information a filtré jusqu'à mes oreilles, j'ai encore plus hâte de plonger dans l'opus suivant. Depuis les révélations, je suis curieuse de retrouver l'univers, les personnages et surtout de voir l'évolution de la saga. Il me tarde de revoir les deux héros. J'affectionne beaucoup leur romance, c'est tout mignon. Ceci ajoute une petite note de douceur appréciable. Je me demande quel avenir auront-ils contenu de la situation de l'un d'entre eux.
Rendez-vous prochainement pour connaître mon sentiment sur la suite des aventures de Caler ainsi que Lily. Je ne pense pas attendre longtemps pour satisfaire ma curiosité. Vu que j'ai adoré ce premier volet, il y a de forte chance que j'accroche tout autant au suivant.
Si vous lisez trop de vampires, de loups-garous, de sorciers, vous devriez essayer les sirènes. Dans la littérature jeunesse, c'est franchement dépaysant. En tout cas, j'en redemande, c'est certain. Faut reconnaître que ça change. Cela permet de renouveler nos lectures et d'explorer de nouveaux horizons imaginaires.
PS : J'adore l'illustration de la couverture. le rendu est magnifique. Cependant, je trouve qu'elle ne colle pas réellement au récit. La sirène représenté donne le ton de l'histoire c'est vrai mais le personnage principal est un garçon. L'idéal aurait été de représenter un triton pour rester proche de l'univers abordé. C'est ainsi que je le vois. Peut-être que je suis la seule à avoir tilté sur ce petit détail.
Lien : http://bookmetiboux.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tari
  19 septembre 2013
Au départ, j'étais super enthousiaste (Oooh, des sirènes !). Et au final, je suis… eh bien, beaucoup moins enthousiaste. Vraiment beaucoup moins.
Calder est une sirène (ou plutôt, un triton, puisque c'est un homme). Lui et ses trois soeurs, Maris, Tallulah et Pavati, n'aspirent qu'à une seule chose, venger la mort de leur mère, des années plus tôt. Lorsque Jason Hancock, le responsable de cette mort et par conséquent proie de la fratrie, vient s'installer près du Lac Supérieur, repère des sirènes, elles entrevoient la possibilité d'enfin accomplir leur vengeance. Calder est donc chargé de se rapprocher de Lily, la fille aînée de Jason, afin de l'attirer dans leurs filets. Sauf qu'en se rapprochant d'elle, il en tombe amoureux. Et ça, c'était pas prévu au programme. Et ça change tout.
C'est vrai que ce livre a le mérite d'être original. Premièrement, contrairement à 90% des YA du même genre, ça ne se passe pas dans un lycée. Deuxièmement, le narrateur est un garçon, chose assez rare pour être soulignée. Mais surtout, ce qui fait l'originalité de ce roman, c'est que le garçon en question est un triton. C'est quand même pas tous les jours qu'on croise des histoires de sirènes, et encore moins des histoires de méchantes sirènes. Oubliez les gentilles petites sirènes d'Andersen, celles d'Attirance tiennent beaucoup plus des créatures qu'on trouve dans l'oeuvre d'Homère (je ne me souviens plus si c'est dans l'Iliade ou l'Odyssée, ou dans les deux), puisqu'elles se nourrissent des émotions des humains en les tuant, et qu'elles ne font pas vraiment preuve de pitié à l'égard de leurs victimes.
Donc, compte tenu de tout ça, ce roman sort vraiment de l'ordinaire. En apparence du moins. Parce que si on gratte un peu sous la surface, on se rend vite compte qu'il s'agit d'une romance YA tout ce qu'il y a de plus classique. Vu, vu, revu et corrigé. Ce qui ne veut pas pour autant dire que ce n'est pas bien, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit. C'est juste que vu l'originalité du thème, je m'attendais à ce que ce soit original jusqu'au bout. Or ça ne l'est pas.
Je dois avouer que j'ai mis vraiment longtemps à rentrer dans l'histoire. Au départ, je pensais entrer dans le vif du sujet tout de suite, puisque dès les premiers chapitres on sait de quoi il va en retourner. Erreur ! Ca traine, traine, traine en longueur, il faut attendre la fin (mais quand je dis la fin, je veux vraiment dire la fin, pas le milieu ou les deux tiers) pour que ça commence à s'activer un peu. Mais ça vaut quand même le coup de s'accrocher, parce que la fin est vraiment intéressante. Autant j'ai eu du mal au début, autant j'ai dévoré les 50-100 dernières pages.
Les personnages ne m'ont que moyennement convaincue. Calder, pour un méchant triton assoiffé de vengeance, je l'ai trouvé bien mou. Heureusement qu'il se réveille un peu à la fin. Quant à Lily, disons qu'elle m'a fait ni chaud ni froid. Mais il y a quand même quelque chose que j'ai apprécié chez elle : quand Calder s'approche un peu trop d'elle et de sa famille, qu'il se met à les épier la nuit, elle ne lui saute pas dans les bras comme une certaine Bella, au contraire, elle le trouve creepy (je ne sais pas comment traduire ce mot en français) et lui dit de dégager. Ca m'énerve tellement les héroïnes de romans qui trouvent les stalkers (encore un mot intraduisible) irrésistibles !
Ce qui m'a le plus plu au niveau des personnages, c'est le sentiment d'attirance/répulsion que nous, lecteurs, éprouvons face à la fratrie de sirènes. Elles sont cruelles, mais exception faite de Maris qui est LA méchante de l'histoire, elles sont quand même sympathiques par bien des côtés, et on ne peut pas s'empêcher de les aimer, tout en réprouvant le fait qu'elles tuent des humains.
Pour finir, je dirai qu'Attirance est une romance YA classique avec un fond d'originalité. Ce n'est rien d'extraordinaire, je m'attendais à beaucoup mieux, mais j'ai quand même passé un bon moment. En plus, c'est très joliment écrit, alors je pense que ça vaut le détour malgré tous les petits défauts.
Lien : http://i-read-therefore-i-am..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Emyline
  21 mai 2013
Tout d'abord, je remercie Livraddict et les éditions Milan pour ce partenariat. Attirance est un livre qui me tentait beaucoup, et je suis ravie d'avoir pu le lire.
La première chose qui m'a plu dans ce texte, c'est son thème. Il faut avouer qu'on voit peu de romans ayant pour personnages centraux des sirènes. Alors là, je ne pouvais que craquer. de plus, la mythologie des sirènes est totalement revisitée dans ce livre. Vous connaissez sûrement les mythes des sirènes chantant pour attirer les marins sur les récifs, ou alors la version plus gentille de Disney. Mais là, on est loin de tout ça. Ici, ce sont Calder et ses soeurs qui sont attirés par les humains, et non pas l'inverse. Les sirènes sont meurtrières, prédatrices. Elles traquent les émotions positives des humains pour les absorber en les tuant.
On a aussi une histoire de vengeance, la fratrie de sirènes voulant venger leur mère, et une histoire d'amour impossible entre une humaine et un triton, quelques scènes d'action et un mystère concernant la mère de Calder et ce qui lui est arrivé.
Une autre chose qui m'a charmé, c'est le fait que la narration s'effectue du côté de Calder. D'une part, on suit un personnage masculin et je trouve que ça change, et d'autre part on ne suit donc pas une humaine, mais une des sirènes –un triton- et j'ai trouvé ça vraiment bien. On suit le côté sombre de l'histoire et on entre bien dans le mode de vie de ces créatures.
Et puis, la romance prend son temps. Elle s'installe doucement, n'étant pas l'élément central du roman, et reste compliquée et peu sûre, même à la fin du tome. Et puis, Calder se livre à un combat intérieur, entre son attachement grandissant pour Lily et sa grande loyauté envers ses soeurs (Maris, Pavati et Tallulah) auxquelles il est lié. Je me demande comment tout ça va se développer par la suite.
Calder est donc le personnage central dont on suit le point de vue. Globalement il m'a bien plu, même si sa tendance à ne pas vouloir se « nourrir » façon sirène est quelque peu agaçant. Je l'ai trouvé bien construit, constant dans ses émotions et évoluant doucement. Il ne tombe donc pas subitement amoureux, au contraire, ça se fait vraiment progressivement. Je me suis rapidement attachée à lui, son désir de vengeance et de liberté. Et puis, on ressent bien les difficultés qu'il a à résister aux émotions positives. Il lutte pour ne pas tuer. Il est très différent de ses trois soeurs, malgré que la famille soit essentielle pour les sirènes.
A l'inverse, Lily m'a plutôt laissé de marbre. Hormis à la fin où elle prend plus d'importance, elle reste un peu de côté tout le long du roman, étant donné qu'elle ne connait pas le secret de Calder et qu'elle ne l'aime pas.
Les autres personnages sont plus effacés, même les soeurs de Calder, et on ne peut donc pas les jauger correctement. J'espère que les personnages secondaires seront plus présents dans la suite.
En bref, un bon premier tome qui pose de bonnes bases qui pourraient donner une histoire vraiment chouette. Je suis curieuse de voir ce que va donner la suite, surtout vu la fin inattendue et emplie de rebondissements qui nous laisse… perplexe concernant le déroulement des prochains évènements, on ne sait pas ce qu'il va se passer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   28 mai 2014
_ Calder, tu m'aimes bien, n'est-ce pas?
Là-dessus, j'éclatai de rire, désamorçant la tension.
Ses yeux s'ouvrirent aussitôt et le rouge lui monta aux joues. Elle me repoussa mais je la rattrapai. Cette unique seconde de séparation physique était trop douloureuse.
_ Parfois, tu poses des questions très bêtes, Lily.
Je lus le soulagement dans ses yeux.
_ Tu vois quelqu'un d'autre dans cette grotte? Tu crois que c'est dans mes habitudes de me dévoiler comme ça aux gens? Tu crois que tu aurais pu survivre si longtemps sous l'eau si je ne... t'aimais pas?
Inutile de tout avouer _ qu'elle m'obsédait, que je risquais ma propre santé mentale (et peut-être même ma propre peau, si Maris l'apprenait), que mon estomac faisait tellement de pirouettes qu'il était mûr pour intégrer une troupe d'acrobates de cirque. Que, comme l'avait pressenti Pavati, j'étais peut-être même aussi carrément amoureux d'elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MariloupMariloup   26 mai 2014
La première fois, il ne fit que baiser
Les doigts de cette main avec laquelle j'écris,
Et depuis, elle est plus pure et plus blanche...
Lente aux saluts mondains... prompte à faire "chut"
Quand parlent les anges. Bague d'améthyste,
Je ne saurais porter la plus visible à mes yeux
Que ce premier baiser! Le second visa plus haut,
Chercha mon front qu'il n'atteignit qu'à demi
Et tomba sur les cheveux. _ Oh, récompense inouïe! _
Ce fut le chrême de l'Amour, dont la couronne,
D'une sanctifiante douceur, l'avait précédé!
Le troisième, sur mes lèvres, se drapa
En pourpre, parfaite majesté! Depuis, en vérité,
Je suis fière, et dis... "Mon amour, qui est mien."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MariloupMariloup   26 mai 2014
_Ecoute, Calder. Par principe, tomber amoureux de sa proie est une erreur.
J'eus un large sourire. De nous quatre, Pavati était la seule qui avait de l'expérience dans ce domaine. J'ignorais tout de l'amour. Je savais seulement qu'aucun des amants de Pavati ne survivait assez longtemps pour un second rendez-vous.
_ Sérieusement, Pav? Par principe?
_ Sérieusement.
Je croisai les bras et reculai pour mieux la voir.
_ Et tu crois que je suis en train de tomber amoureux? D'elle? Est-ce que c'est seulement possible?
Elle passa son bras sous le mien.
_ Je n'en suis pas encore sûre. Mais sois prudent. Fais-moi confiance.
_ Tu ne devrais pas projeter tes propres penchants romantiques sur moi. Ce n'est qu'une fille, rétorquai-je en retirant mon bras.
_ C'est ça. Mais je te signale que ce n'est pas n'importe quelle fille. Si tu tombes amoureux d'elle, tu vas tout ficher en l'air.
_ Je ne te suis pas. De toute façon, laisse tomber. Cette conversation est ridicule. Tout est sous contrôle.
_ Comme tu préfères, mais je te surveille.
_ Surveille tant que tu veux.
Nos regards se tournèrent vers Lily, presque hors de vue à présent.
_ Elle n'est qu'un moyen d'arriver à nos fins.
_ Si tu le dis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ivy-ReadIvy-Read   29 avril 2013
Mes doigts se contractèrent tandis que l’instant me revenait : la capture, le plongeon, les jambes humaines cédant la place à queue et nageoires, ce fourmillement en moi au moment où je clouais ma proie au fond de l’océan, où j’absorbais cette lumière enivrante, aspirant l’émotion irradiant de son corps jusqu’à me sentir presque...
Commenter  J’apprécie          40
SlaySlay   20 novembre 2013
Je regrettai de n’avoir tué personne avant de quitter les Bahamas. Repousser mes limites était une expérience stupide. Qu’en avais-je retiré à la fin? Rien. L’amertume ô combien familière de la dépression se distillait déjà dans mes veines. La dose d’émotion d’une vie humaine m’aurait soulé. ça n’aurait pas été du luxe – surtout en sachant que j’étais désormais coincé avec Maris 24h/24 et 7j/7. Fermant les yeux, je me répétai: Concentre-toi, concentre-toi, concentre-toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : sirènesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Anne Greenwood Brown (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3442 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..