AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782265002111
248 pages
Fleuve Editions (01/02/2006)
2.96/5   37 notes
Résumé :
Shandril, une jeune orpheline qui ignore tout de son passé, s'enfuit un jour de l'auberge de la Lune montante en compagnie d'une bande d'aventuriers. Au cours de son périple, elle est confrontée à l'une des créatures les plus redoutables des Royaumes. Et elle découvre alors que la seule énergie capable de vaincre ce mal doit transiter par son propre corps grâce à la magie du grand Elminster. Le sort du monde repose sur ses frêles épaules. Shandril devra trouver le p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Overbooks
  30 septembre 2011
La séquence de Shandril raconte les aventures de Shandril, une jeune servante à l'auberge de la lune fumante. Une nuit, elle décide de s'enfuir et de rejoindre la compagnie de la Lune écarlate. Au cours de son tumultueux voyage, elle découvre qu'elle possède le magefeu. Pour l'aider à le contrôler, elle pourra compter sur l'aide du mage Elminster, du jeune sorcier Narm et de nombreux autres acolytes.
L'histoire commence très rapidement, voir trop rapidement. On est immédiatement immergé dans l'univers des Royaumes Oubliés, ce qui est assez déstabilisant quand on découvre cet univers. J'ai donc eu des difficultés à me plonger dans ce roman. Un prologue ou une chronologie en complément de la carte placée au début du livre m'aurait aidée à appréhender plus facilement ce monde assez complexe. Néanmoins je pense que ce démarrage rapide ne doit pas être un inconvénient pour les lecteurs familiers des Royaumes Oubliés.
De nombreux personnages secondaires viennent en aide à Shandril au cours du roman. J'ai eu à de nombreuses reprises l'impression que l'auteur n'écrivait que pour les lecteurs connaissant déjà les Royaumes Oubliés car la grande majorité de ces personnages ne sont pas présentés ni même décrits. Je ne me suis donc pas particulièrement attachée à ses personnages. Je ne me suis pas non plus attachée aux personnages principaux. Shandril veut vivre une grande aventure mais pleure au moindre obstacle ! Seul deux personnages ont retenus mon attention : le mage Elminster et l'Ombrageuse.
Par ailleurs la construction du récit est assez particulière. L'auteur alterne très souvent de point de vue, et le changement de personnage se fait souvent de manière un peu brutale. Cela demande un petit moment d'adaptation, heureusement facilité par le style fluide de l'auteur.
En conclusion, je suis assez mitigée ! Je me suis souvent sentie frustrée de ne pas pouvoir vivre pleinement les aventures de Shandril à cause de ma méconnaissance de l'univers des Royaumes Oubliés. Je ne suis jamais rentrée vraiment dans l'histoire, mais comme le style de l'auteur est agréable et qu'il y a de multiples rebondissements, la lecture n'a pas été déplaisante. Je ne lirais pas le tome 2 de cette saga à sa sortie. Mais comme j'ai beaucoup aimé le mage Elminster, je lirais très certainement les romans qui lui sont consacrés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Darlic
  01 août 2021
Idée de départ / Accroche du début de livre : 9/10
Développement des personnages : 6/10
Style de l'écriture : 7/10
Rendu de l'histoire : 7/10
Total 29/40 Babelio 4/5
Ha Magefeu l'un des précurseurs de l'univers de fantasy que j'ai découvert lors de mon adolescence. Il faut savoir qu'a une certaine époque la fantasy n'avait pas autant le vent en poupe que de nos jours, maintenant même ce qui est de piètre qualité est édité afin de répondre à l‘offre et la demande.
Il faut savoir aussi que les royaumes oubliés s'était un collectif d'auteurs issus directement jeux de rôle sur table. Donc ça n'était pas forcément des auteurs de qualité. Bien qu'à notre époque Star wars édite de véritables étrons par des auteurs sans talent. Au final il y a toujours des rapports de qualité au fil des époques.
J'avais gardé plutôt un bon souvenir de Magefeu et de la charmante Shandrill, écrit de la main de Ed Greenwood (Bois vert). Malgré les années j'ai de nouveau apprécié la relecture de ce roman. Certes, ça n'est pas d'une très grande originalité, mais le rythme est plutôt bon. de nombreux combats et de rebondissement autour de la femme possédant l'ultime pouvoir de feu destructeur tant convoité.
Comme on dit souvent trop d'action tue l'action, ici nous dirons plutôt trop de héros tuent les héros. Ici il y a effectivement plein de beau monde de l'univers Des royaumes oubliés, Eminster, Orage, Alustriel, les ménestrels et les chevaliers du Myth Drannor. Un peu comme L'infinity wars au cinéma, un vrai bordel ! Car comme le livre est petit ces différents personnages ont durs à trouver leur place, tout comme leurs redoutables ennemis.
Mais toutefois le roman à de bonnes qualités et une réelle qualité narrative pour l'époque. L'histoire d'amour est certes cul-cul mais l'auteur ne s'y attarde pas trop, fort heureusement et malgré la grande quantité de personnages, il arrive à nous offrir une grande épopée fait de moments épiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mduquet
  30 décembre 2014
La série Les royaumes oubliés selon moi est une série qui au gré des ses trilogies vont s'améliore, murir et prend de l'expérience. On ne peut exploiter une histoire de ce type, surtout quand on introduit de nouveau caractère et élément, en un seul tome de 250 pages. La série à l'occasion nous amène se type d'orphelin, une histoire sans saveur et médiocre, un défilement saugrenue d'évènement, personnage exécrable et dialogue inutile. Nos yeux parcours cette lecture, mais nos pensées vogue vers des lieus plus intéressant ! Résumé cette histoire vous désopilerait. Espérons qu'il s'agit du dernier navet de cette série.
Commenter  J’apprécie          80
reveline
  28 septembre 2011
J'ai trouvé l'immersion dans l'univers d'Ed Greenwood particulièrement ardue et pour cause puisque le lecteur est plongé illico dans le coeur d'un récit complexe, peuplé de nombreux personnages, grouillant de créatures en tout genres, nourri d'enjeux politiques dont il ne sait rien. Les premiers chapitres égarent le lecteur dans ses incompréhensions et ses questionnements. Et cela s'explique très facilement par le fait qu'il faille lire les autres cycles composant Les Royaumes oubliés pour savoir de quoi il retourne et resituer enjeux et personnages. le « flou » dans lequel nous laisse l'auteur est donc imputable à la méconnaissance du lecteur et non pas au roman en lui-même. Ce dernier est même plutôt sympathique à lire malgré quelques bémols :

- le lecteur manque de points de repères car aucun rappel n'est fait de la mythologie, de la politique, ni même des enjeux en cours dans les royaumes que les personnages traversent. Seule une carte au début du livre permet de se situer.
- Pas de réelle intrigue, ni de réels enjeux.
- Des événements qui s'enchainent trop vite.
- Des personnages sympathiques (surtout Elminster, le magicien) mais manquant de nuances. Les gentils sont très gentils et les méchants très méchants.
- Une héroïne, Shandril, qui passe son temps à pleurer et à éclater en sanglots. D'ailleurs nos deux « héros » passent leur temps à devoir être secourus.
- Une histoire d'amour précipitée à laquelle on ne croit pas. Sans oublier les dialogues « guimauve » entre nos deux tourtereaux. D'ailleurs, en parlant de dialogues, je les aie trouvés un peu bizarres dans ce roman. Est-ce un souci de traduction ou les dialogues sont-ils « décalés » ? Parfois les personnages semblent répondre à côté de ce qu'on leur demande !
- le style d'Ed Greenwood est plat.
- Nos héros s'engagent toujours dans des combats désespérés et s'en sortent toujours comme une fleur ! Pratiquement jamais de morts ni de graves blessures et quand il y en a elles guérissent en un tour de main ! Cela manque un peu de crédibilité.

Il y a quand même des points positifs pour venir contrebalancer un peu mon opinion :

- Un univers riche et fourni en personnages intéressants et en créatures malfaisantes.
- de l'action non-stop. Mais une action « éclatée » entre diverses factions de personnages, ce qui fait qu'il y a toujours un endroit où l'on se bat dans ces royaumes.
- Beaucoup de magie, d'effets sons et lumières dans les combats.
- de l'humour surtout grâce à Elminster.
- Une bonne utilisation des dragons avec une idée assez originale.
- Les Ménestrels, chargés de veiller sur l'instruction et la culture.

En conclusion, « Magefeu » est un récit fantasy plaisant mais pas extraordinaire.
Si ma lecture manquât, certes, de connivence avec les us et coutumes de l'univers créé par Greenwood et Salvatore, elle n'en fut pas pour autant désagréable, au contraire, elle m'a même donnée envie de lire les autres cycles de cette saga pour découvrir plus avant ces Royaumes Oubliés.
Lien : http://labibliothequeanuages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sydouce
  14 octobre 2011
Shandril est une jeune orpheline qui s'enfuit un jour de l'auberge où elle a grandi. Elle rejoint alors un groupe d'aventurier afin de voir le monde. Sa route ne sera pas facile et en chemin elle va découvrir qu'elle est bien plus que la simple jeune fille qu'elle pense être. En effet elle porte en elle une magie très puissante et unique « le Magefeu ». Elle devra donc apprivoiser son pouvoir et échapper aux nombreux ennemis qui vont se mettre sur sa route … Et oui posséder un si grand pouvoir attise les jalousies.
Le résumé me semblait prometteur, étant une adepte des univers fantastiques, je me suis dit que ce livre était fait pour moi. Mais cette lecture m'a parut particulièrement longue : en effet il m'aura fallu pas loin de 2 semaines pour lire les 280 pages et ce pour plusieurs raisons. Malgré le style d'écriture relativement fluide de l'auteur, je me suis retrouvée à plusieurs reprises perdue dans les changements de point de vue. Ce qui de fait, ne m'a pas permis de m'attacher aux nombreux personnages présents dans ce premier tome.
L'intrigue est malgré tout intéressante même si par moment j'ai trouvé que certaines situations se résolvaient un peu trop facilement et que d'autres me semblaient peu crédibles. Mais une fois encore ce n'est que mon humble avis. Les personnages, comme je le disais plus haut, ne m'ont pas captivée plus que ca. Shandril et Narm sont assez sympathiques et leur romance apporte une petite touche agréable à l'histoire sans pour autant être un élément essentiel.
Lien : http://twilightlefruitdefend..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
mduquetmduquet   30 décembre 2014
Si la gêne et le danger sont toujours au coin de la rue, à quoi bon partir à l'aventure? Quelque chose en l'homme pousse certains à de telles absurdités. D'autres récoltent les fruits des richesses, des connaissances et des rêves qu'ils rapportent de leurs lointains périples. Pour quelles autres raisons tolérerait-on d'aussi dangereux imbéciles?
Commenter  J’apprécie          10
DarlicDarlic   01 août 2021
- Sans les démons et les bêtes, Myth Drannor aurait souffert de surpopulation la saison passée, et elle aurait fait de l'ombre à Valombre... Pourquoi ces mages sont-ils tous plus bornés les uns que les autres ?
Mérith lui adressa un sourire :
- Tu sais bien, ma chère, qu'aventuriers et imbéciles sont des synonymes.

( page 38 - Fleuve noir - 1994)
Commenter  J’apprécie          00
DarlicDarlic   01 août 2021
Le pire avec les magiciens, c'est qu'ils s'imaginent pouvoir changer le monde. La grande erreur des dieux, c'est qu'ils laissent parfois une poignée d'entre eux le faire.

(page 99 - Fleuve noir - 1994)
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : heroic fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2028 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre