AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811231986
Éditeur : Milady (22/09/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Harper Montgomery mène une existence assombrie par le chagrin et la culpabilité. Depuis la mort de sa femme, son quotidien se réduit à son travail à la compagnie ferroviaire et à sa fille, qu'il élève seul du mieux qu'il peut. Encore dévasté par la perte de son grand amour et rongé par un acte terrible qu'il a commis des années plus tôt, il ne désire qu'une chose : racheter ses erreurs passées.

Lorsqu'un train déraille à Two Rivers, dans le Vermont, H... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
ladesiderienne
  04 octobre 2017
Depuis 12 ans, Harper Montgomery est hanté par la mort accidentelle de sa femme Betsy, alors qu'elle était à quelques jours d'accoucher. Depuis il tente de survivre, partagé entre l'éducation de sa fille Shelly et son travail à la compagnie ferroviaire de Two Rivers, petite bourgade du Vermont. Mais le déraillement d'un train dans la localité va bouleverser son quotidien avec l'arrivée de Maggie, une rescapée de 15 ans, noire et enceinte. Relativement discrète quant à son passé, l'adolescente va gentiment s'imposer dans le duo qu'il forme avec sa fille.
Tammy Greenwood, que je découvre, va procéder par étapes pour nous faire découvrir toute l'histoire, en nous donnant petit à petit quelques pièces du puzzle. Elle va user de flashbacks multiples à diverses époques. Certains chapitres vont nous raconter la rencontre d'Harper avec Betsy, sa petite voisine, qui se déroule au début des années 60 et comment cet amour d'enfance va se transformer en unique raison de vivre. En alternance, on va suivre l'existence actuelle en 1980 de ce jeune père veuf. Régulièrement, l'auteure va nous confronter de façon plutôt énigmatique à un évènement dramatique qui s'est déroulé en 1968 et auquel a été mêlé Harper et qui lui a laissé un sentiment fort de culpabilité.
Ce roman (à la couverture magnifique) a attiré mon attention lors de la dernière opération Masse Critique car il parlait de ségrégation raciale aux États-Unis et qu'il était comparé au livre de Harper Lee, "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur". A part le thème de fond qui les rapproche, la construction et la forme ne sont pas les mêmes. Ce livre est un roman d'ambiance dans lequel se construit une histoire sentimentale dramatique. Les évènements extérieurs qui vont conduire à ce drame ne sont jamais décrits précisément. L'auteure se contente d'évocation : on comprend à travers les lignes que les actions de la mère d'Harper sont en lien avec la lutte contre la ségrégation raciale (alors qu'on pourrait la croire présente uniquement dans les états du sud du pays). De même, la guerre du Vietnam reste en toile de fond.
Je n'ai pas vraiment été séduite par cette atmosphère qui manquait à mon goût d'intensité. Ceci d'autant plus que les fréquents allers-retours passé-présent m'ont à maintes fois égarée. Il est certain pourtant que l'écriture poétique de l'auteure est agréable et plaira aux amateurs du genre. Pour moi, cette lecture se solde par un 11/20. Je remercie Babelio et les Éditions Milady pour ce voyage à Two Rivers même s'il n'a pas été à la hauteur de mes espérances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MaToutePetiteCulture
  13 octobre 2017
J'ai passé un très joli moment de lecture avec ce roman, qui aborde des thématiques très intéressantes et très fortes, le tout porté par une plume très subtile.
Le roman nous embarque dans deux périodes différentes : dans les années 1960 au moment de l'adolescence et des premiers émois amoureux de Harper, et les années 1980, moment du fameux déraillement de train qui va entrainer tout un tas de complications dans la vie de Harper. Nous allons donc suivre Harper sur une longue période, nous allons le voir grandir, s'affirmer en tant qu'homme, ami, amant et père. J'ai beaucoup aimé ce personnage, réfléchi et impulsif à la fois, et surtout extrêmement romantique.
A travers le personnage de Harper, l'auteure nous rappelle l'évolution des moeurs et de la culture américaine, mais nous parle également d'amour et de rédemption. L'histoire d'amour entre Harper et Betsy est vraiment sublimement mise en mots, elle est à la fois sublimée et raisonnée. L'auteure nous montre qu'un couple est forgé par deux personnalités, et que les désillusions sont courantes, que la vie n'a rien de simple, nos rêves de jeunesse restent parfois au stade de rêve, les choses que l'on s'était promis de réaliser deviennent petit à petit de plus en plus inaccessibles. Mais elle montre également la force du sentiment amoureux, à quel point il peut lier deux êtres, peut influer sur une vie, peut construire un idéal et mener à des extrêmes. Et surtout, même si la vie est tout sauf simple, elle renferme son lot de surprises, et qu'il n'est jamais trop tard pour trouver la rédemption.
La plume de T. Greenwood porte cette histoire de manière très subtile dans les sentiments des personnages, et très cinématographique dans les décors. La ville de Two Rivers me parait maintenant très familière, je n'ai aucun mal à me représenter la rivière, le bowling, l'école et les rues, ni les hectares de champs voisins. Par contre, si les décors sont bien décrits, les personnages le sont beaucoup moins : ils m'évoquent davantage un sentiment qu'un physique. L'auteure s'évertue également à construire son récit de manière très intelligente, avec une certaine aura de mystère voire de thriller, et même si j'ai vu la fin venir assez rapidement, je l'ai trouvée très audacieuse.
T. Greenwood est très clairement une auteure américaine à suivre. Two Rivers est un beau roman, un joli livre, une belle histoire d'amour, de famille et de rédemption, je recommande !
Lien : https://matoutepetiteculture..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chinouk
  24 octobre 2017
Harper élève seule Shelly, sa fille de 12 ans. La maman de celle-ci étant décédée à sa naissance. La vie de ce père protecteur se déroule tranquillement dans cette petite ville bien tranquille du Vermont.
Mais un jour, un accident de train se produit sur la rivière et l'arrivée de Maggie dans la vie de Harper va bouleverser la vie de ce père bien tranquille et faire remonter à la surface un événement traumatisant de son passé.
La citation du Sunday Age sur la quatrième de couverture résume assez bien le livre «Entre ces pages sombres, il se raconte une merveilleuse histoire d'amour et de pardon. »
Le livre va alterner passé-présent. Nous allons suivre Harper de nos jours, ainsi que depuis son enfance. Nous allons, par ce biais, faire la connaissance de ses parents, de ses amis et aussi de Betsy, la maman de Shelly. Avant chaque nouvelle partie du roman, vont nous être dévoilées des bribes d'une soirée d'automne de l'année 1968 , lors de laquelle un événement tragique est arrivé, qui va bouleverser la vie de Harper à jamais.
Dans ce livre, il va être question de ségrégation raciale, de la guerre du Vietnam, du Ku Klux Klan, mais surtout d'amour.
La construction du roman fait que petit à petit, nous allons découvrir toute l'histoire et nous rendre compte que finalement tout est lié.
J'ai trouvé que les thèmes forts de ce livre n'étaient que prétexte à cette histoire d'amour. C'est un peu dommage et pas ce à quoi je m'attendais finalement. J'ai eu parfois du mal à me situer dans l'espace-temps, je suis pourtant adepte de ce procédé en général, mais certains changements de chapitre m'ont un peu perdue.
Au final, je dirai que Two Rivers est une belle et triste histoire d'amour, très joliment écrite par Tammy Greenwood, une auteure que je vais continuer à suivre.
Lien : http://www.lespassionsdechin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Promenonsnousdansleslivres
  01 avril 2018
L'écriture de T Greenwood nous transporte, 474 pages de plaisir malgré le destin chaotique des protagonistes et des thématiques complexes abordées efficacement et avec beaucoup de profondeur.
Lien : https://promenonsnousdansles..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   30 septembre 2017
Soudain, j'avais treize ans, j'avais fini l'école, et le monde entier s'ouvrait devant moi comme une autoroute. Je voyais les choses ainsi : le chemin de terre qui filait vers l'est à partir de la rivière, celui qui ondulait, serpentait et offrait des ramifications vers d'autres chemins de terre, déboucherait sur le Maine, la destination choisie par Betsy.
La plupart des filles de treize ans auraient tourné leurs yeux pleins d'étoiles vers l'ouest, nourries par d'innombrables nuits d'hiver passées à lire, pelotonnées sous des couvertures, les aventures de pionnière de Laura Ingalls Wilder. Mais pas Betsy Parker. Bertsy était une aventurière du réel. Elle connaissait ses limites, était capable, était capable de distinguer le fantasme de la potentialité. Lorsqu'elle projetait de faire quelque chose, elle allait jusqu'au bout. Une qualité que j'adorais chez elle tout en la redoutant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ladesiderienneladesiderienne   03 octobre 2017
L'odeur que laisse un incendie est à la fois étrange et familière. Elle pourrait sembler anodine en premier lieu, comme les restes d'un feu de joie ou de camp. Mais il flottait au-delà quelque chose de plus pénétrant, de plus déconcertant, comme la sensation qui s'attarde après un cauchemar : le souvenir de la terreur, d'abord intense puis s'estompant peu à peu.
Commenter  J’apprécie          70
ladesiderienneladesiderienne   01 octobre 2017
J'enfourchai mon vélo et sortis lentement de la ville, remarquant pour la première fois que les feuilles avaient commencé à tomber. J'en fus surpris. Je ne ratais jamais le passage de l'été à l'automne. Comment avais-je pu ignorer une transformation aussi spectaculaire, ces mille nuances de rouge et d'or, cette combustion spontanée ?
Commenter  J’apprécie          60
Videos de T. Greenwood (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de T. Greenwood
10 conseils de lecture pour l'été 2015 : des romans jeunesse, des romans adultes, du fantastique, de la SF, de l'horreur, des classiques de la littérature.
Livres mentionnées : - L'été où Papa est devenu gay de Eriksen - Super de Eriksen - Les chroniques lunaires de Marissa Meyer - L'autre de Pierre Bottero - Mémoires d'elles de T. Greenwood - Manderley for ever de Tatiana de Rosnay - le silence des agneaux de Thomas Harris - Cent ans de solitude de Gabriel Gracia Marquez - Anna Karénine de Tolstoï - Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell
L'article sur Bottero : http://mademoisellecordelia.fr/pierre-bottero
Retrouvez moi : https://www.facebook.com/mademoisellecordelia https://twitter.com/MlleCordelia
+ Lire la suite
autres livres classés : ségrégation racialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2994 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre