AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072473004
Éditeur : Joëlle Losfeld (04/10/2012)

Note moyenne : 2.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Ed Memoir est un jeune homme beau, intelligent, bronzé au soleil de Californie. Bien décidé à devenir riche en en faisant le moins possible, il ne lui manque que cinquante mille dollars pour acquérir un logiciel révolutionnaire, le Pandémonium, qui permettrait de faire de la publicité subliminale sur Internet (à l'insu des internautes, donc). Les emprunter à son frère? Ou plutôt monter «l'opération Charlie», complexe plan de braquage d'un bureau de change co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
le-mange-livres
  15 décembre 2012
"Comme si tout le monde ne trichait pas au Monopoly, sinon le jeu n'en finirait jamais."
Dans une Californie de carte postale, Ed Memoir est prêt à tout pour trouver les fonds nécessaires au financement du prototype du Pandémonium, une technologie potentiellement révolutionnaire ... mais potentiellement seulement. Prêt à tout donc, y compris à des actes répréhensibles tels qu'un braquage. Alors autant établir un plan bien huilé ... au moins potentiellement.
Le scénario est implacable, malgré (ou peut-être à cause) de son ordre chronologique bouleversé. On sait, dès le départ, que le braquage du bureau de change coréen est un fiasco - comme nous le rappellent le titre général et les chapeaux de chacun des chapitres, tous situés dans le temps (avant, après, juste avant, trois semaines après, cinq mois avant, trois jours après).
"Attention : ce qui suit est de nature à gâcher l'intrigue".
Hilarant, tordant, et terriblement bien construit avec ses dialogues excellents, L'échec brille d'efficacité et de drôlerie. le héros - ou plutôt l'anti-héros est doté d'un copain Billy plus bête que méchant, d'une copine femme fatale qui n'est pas sans évoquer la Jessica du Livre sans nom, et d'un ennemi odieux, vicieux et revanchard à souhait. Bref, dans ce roman qui tient de Westlake (mais en dépoussiéré), le lecteur jubile d'un plaisir coupable mais ô combien bon.
Un échelon de plus vers mon Objectif lune.
Lien : http://le-mange-livres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Readingintherain
  23 janvier 2013
D'habitude, je n'aime pas trop les héros qui sont des loosers. Je ne demande pas forcément qu'ils soient des superhéros, avec des muscles et que des réussites, mais si on peut éviter qu'ils foirent tout ce qu'ils commencent et que le lecteur soit en permanence en train de crier « Non ne fais pas ça! » je préfère. En fait, voilà, je n'aime pas que les héros soient des crétins. Je n'aime pas me sentir supérieure à eux. du coup, là, c'était quand même mal barré puisqu'on m'explique dès le début qu'Ed Mémoir va faire un sale coup pour trouver de l'argent et qu'il va se foirer dans les grandes largeurs. Ouais. Autant vous dire que je n'avais pas très envie de l'apprécier, mais en fait au fur et à mesure du roman, je me suis prise de tendresse pour lui, parce qu'en fait il fait tout pour y arriver, c'est juste qu'on lui met des bâtons dans les roues alors que ça pourrait marcher, ce braquage, malgré l'associé débile, les cagoules colorées, le chauffeur, tout ça…[...]
Lien : http://www.readingintherain...
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
le-mange-livresle-mange-livres   15 décembre 2012
Pour ceux que cela intéresse, Ed est assis sur le canapé dans son appartement, que le lecteur ne reverra plus, et donc que nous ne prendrons pas la peine de décrire.
Commenter  J’apprécie          40
le-mange-livresle-mange-livres   15 décembre 2012
Un endroit comme Los Angeles, où tout ce qui sort de l'ordinaire peut tourner à votre avantage.
Commenter  J’apprécie          10
le-mange-livresle-mange-livres   15 décembre 2012
Ed ne me connaissait pas en tant que Sven Transvoort bien sûr. Il me connaissait sous ce nom, mais pas comme le Sven Transvoort qui vendrait sa sœur à la foire pour un sou, si vous voulez.
Commenter  J’apprécie          00
le-mange-livresle-mange-livres   15 décembre 2012
Comme si tout le monde ne trichait pas au Monopoly, sinon le jeu n'en finirait jamais.
Commenter  J’apprécie          00
le-mange-livresle-mange-livres   15 décembre 2012
Attention : ce qui suit est de nature à gâcher l'intrigue.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : arnaqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14562 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre