AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070654354
Éditeur : Gallimard (02/11/2013)

Note moyenne : 3.34/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Rome, 1453 : Luca Vero, dix-sept ans, est arraché de son monastère par le représentant d'un Ordre mystérieux, qui agit au nom du pape. L'homme lui confie une mission cruciale : repérer dans le monde chrétien l'hérésie et la sorcellerie. Accompagné d'un serviteur drôle et dévoué, Luca se rend dans un couvent près de Rome où se passent des phénomènes étranges : les soeurs semblent frappées de folie et portent des stigmates. Tout semble accuser Isolde et sa servante ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  26 octobre 2013
Je remercie infiniment les éditions Gallimard jeunesse - on lit plus fort pour l'envoi de ce quatrième livre. Il y a tres longtemps que je voulais découvrir un roman de Philippa Gregory, connu pour ses romans historiques, Deux soeurs pour un roi ayant été adapté au cinéma ou encore la série The white queen plus récemment a la télévision. de plus, j'adore L Histoire donc j'étais comblé a la réception de ce roman. Mais quand on espère trop d'un roman, quand on croit que l'on va avoir un coup de coeur pour un roman, on est souvent un peu déçue, et c'est un peu mon cas.
{la suite peut contenir des spoilers}
Hérétique, commence par le récit en parallèle de deux personnages : Luca et Isolde. Luca vit dans un couvent, c'est un jeune garçon mature et très intelligent. Il est recruté pour partir sur les routes d'Italie pour enquêter sur les mystères et les peurs des habitants. Isolde quand a elle, est une jeune fille d'une famille riche, qui a la mort de son père est enfermé au couvent.
Ici il est pas compliqué de deviner que c'est le frère qui se cache derrière cela...... J'ai trouvé ça assez facile.

Luca va ici avoir deux enquêtes a résoudre, d'abord une première au couvent Isolde que j'ai trouvé vraiment passionnante et puis une seconde sur un loup-garou qui finalement n'en sera pas un!
L'enquête au couvent m'a vraiment plu, on y découvre la vie des soeurs au XVe siècle, la place de la femme est au couvent ou auprès d'un mari. On y découvre aussi la place de la religion a cette époque. Philippa Gregory nous entraine sur une fausse piste et j'avoue mettre fait avoir moi aussi. Heureusement le jeune Luca et son compagnon de voyage Freize son plus malin.
L'histoire du loup-garou est un peu moins intéressante a mon gout. On y découvre malgré ça les différentes croyance de l'époque.
Les personnages m'ont plu, Luca est le parfait héros, qui ne renonce a rien et qui va au bout de ses enquêtes, Freize est très drôle et m'a souvent fait sourire. Isolde est une femme qui veut être indépendante, mais son chemin est semé d'embuche et j'espère que la suite va lui apporter un peu de bonnes choses.
Je ne peux finir cette critique sont parler de l'écriture de l'auteure qui m'a énormément plu. Elle est très belle, ce qui selon moi ne se retrouve pas souvent dans les romans pour ados que je trouve parfois trop familier. Ici au contraire, l'écriture est agréable et le style fait que le roman se dévore.
C'est en tout cas une belle découverte que je vous recommande et je lirai sans aucun doute d'autres romans de l'auteure car j'ai beaucoup aimé ce voyage dans le passé.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
harmo20
  21 novembre 2013
J'avoue qu'au début j'étais assez sceptique sur ce livre, il ne m'attirait pas plus que ça mais j'ai été étonné car j'ai apprécié ma lecture !
La quatrième de couverture résume très bien le livre, si je fais un résumé personnel ça sera la même chose donc je ne vais pas à faire pour une fois.
Le Moyen-âge ne m'attire pas plus que ça, entre les sorcières brûlées, les femmes qui ne sont rien, les hommes qui savent tout… Bref, une époque que je n'apprécie pas particulièrement mais de temps en temps lire un livre concernant un autre siècle ne fait pas de mal. Direction le XVième siècle avec Luca, son serviteur, Freize et le clerc, Pietro.
Luca est un jeune homme très intelligent, il est orphelin et donc n'a pas d'attache, d'ailleurs, c'est pour ça qu'il a été remarqué par l'Ordre. Il a la tête sur les épaules et n'hésite pas à donner son point de vue. Il réfléchit bien et rapidement.
Freize est le serviteur De Luca, heureusement que ce personnage est présent dans le livre, il apporte un énorme plus, c'est un jeune homme qui a la joie de vivre et apporte de la gaieté par sa façon de parler et d'agir. Grâce à lui certains passages m'ont fait sourire.
Pietro est un clerc, c'est lui qui a les ordres de missions et qui rédige les rapports pour l'Ordre. Il est silencieux mais donne son avis à Luca quand il le faut, il permet d'ouvrir les yeux à Luca quand il le faut même si Luca reste le seul décideur.
Isolde est menée de force à l'abbaye pour devenir abbesse. Son père est décédé et son frère l'a carrément berné. du coup, Isolde devient abbesse mais à partir du moment où elle arrive à l'abbaye, d'étranges événements se produisent… Isolde a mené avec elle Ishraq son amie d'enfance, depuis toute petite elles ne se quittent plus. Ishraq n'a pas de religion, c'est une femme forte qui a énormément de connaissance.
Le style de l'auteure est agréable à lire, l'intrigue est prenante, dès que Luca arrive à l'abbaye on veut découvrir avec lui ce qu'il se passe dans ce lieu. On est pris dans l'histoire, du coup, ce livre se lit bien. Tout concerne la religion, normal à cette époque ils étaient très porté sur la religion. Les femmes n'ont aucun droit et la peur est très présente. Entre sorcellerie, magie, enfer, Satan, loup-garou, mystère… Luca a énormément de travail !
Par contre, Philippa Gregory a gardé un côté mystérieux autour d'Ishraq, quelques mystères n'ont pas été dévoilé et j'espère vraiment qu'on en sera plus par la suite…
Les mystères sont vite résolu, les indices arrivent en abondances et le résultat n'est que appréciable. Vu qu'il y a le côté jeunesse, l'auteure ne laisse pas un grand suspense. D'ailleurs, en parlant de jeunesse, ce livre n'est pas à mettre dans la main de n'importe quel jeune car certains mots ne sont pas faciles à comprendre.
En conclusion, un mélange de jeunesse et d'histoire intéressant. Philippa Gregory a très bien su détailler son univers avec l'Histoire mais avec des intrigues intéressantes. de plus, les personnages sont un gros point, même si on ne s'attache pas forcément à Luca, Freize et Ishraq sont très captivants. On mène l'enquête, on découvre les indices et on veut connaître le ou les responsables… A part certains thermes qui ne sont pas très jeunesse, c'est un bon livre à découvrir !
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Elamia
  04 mars 2017
Une lecture agréable correspondant tout à fait à mes attentes du moment.
Entre deux révisions du capes, j'aspire à des lectures fluides et simples, sans prise de tête. Depuis le temps qu'il trainait dans ma pal, c'est ainsi que j'ai enfin découvert le mystère Isolde. Je connaissais Philippa Gregory uniquement de réputation, pour ses fameuses biographies historiques romancées. Mais ce roman plutôt axé jeunesse, me donne encore plus envie de lire ses romans sur la Renaissance anglaise.
Dans le mystère Isolde, le style d'écriture est plutôt commun, avec de nombreuses répétitions. Ça reste très bien écrit et j'ai vite été plongée dans le récit. Point positif, elle ne nous assomme pas avec maint et maint personnages, et se cantonne principalement à ses protagonistes, ce qui évite de s'emmêler les pinceaux et de se prendre la tête avouons-le.
Le postulat de départ ainsi que le scénario qui suit sont relativement simples.
Luca Vero, un jeune frère, est mandaté par le pape pour voyager et établir la carte des peurs, autrement dit, mener l'enquête dans des endroits frappés par d'étranges évènements.
La première étape le conduit, lui, son valet ainsi qu'un clerc qui sert de scribe, dans un couvent dans lequel les soeurs se mutilent et ont d'atroces visions. Moi qui suis fan des ambiances Moyen-âgeuses un peu bizarres, avec de la magie et de l'ésotérisme, j'étais servie. D'ailleurs toute l'ambiance du roman, m'a énormément plu. le côté religieux bien présent ne m'a pas dérangée plus que ça, puisque c'est une époque grandement influencée par la présence de l'Eglise. Luca joue donc les inquisiteurs, mais l'on se doute bien qu'avec son jeune âge, il a du mal à se montrer ferme et impitoyable. Surtout lorsque sa route croise celle de deux jeunes filles au physique appréciable...
Bien que Luca soit agréable car on lui pardonne facilement ses erreurs et son inexpérience, Freize est peut-être le personnage le plus intéressant de ce premier tome. Il est plein d'humour, malgré un certain cynisme, mais sait aussi faire preuve de compassion. Il a une personnalité à part, et j'ai hâte de voir comment il va évoluer par la suite.
L'histoire est séparée en deux parties distinctes. Dans un premier temps, le couvent où Isolde est abbesse tient lieu de décor. Il s'y passe des évènements étranges et tragiques, et ce temps du récit prend la tournure d'une chasse aux sorcières. Plus tard, l'inquisiteur arrive dans un village victime d'un loup-garou, et là encore, il doit démêler le vrai du faux.
Je dois dire que j'étais agréablement surprise par la seconde partie du roman. Finalement, l'épisode du couvent bien qu'étant l'intrigue principale mettant en place la série, ne tient pas tout le roman entier.
Une bonne découverte, et j'espère briser la malédiction des séries (que j'abandonne souvent), en lisant rapidement le tome 2.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
orbe
  05 novembre 2013
Enquête sur des phénomènes étranges. Un jeune serviteur de l'église, à l'esprit particulièrement aiguisé et apte à remettre en cause certaines croyances se voit chargé de parcourir le monde chrétien afin d'accomplir des missions, de dévoiler le vrai des superstitions. Il est accompagné d'un joyeux compagnon et d'un clerc chargé de rapporter ses actions. Mais son pouvoir est aussi terrible puisqu'il a la charge de décider des sanctions. Dans ce premier volume qui peut se lire indépendamment, Luca Vero va être confronté à un couvent où la folie règne puis à un loup-garou. Arrivera t-il à réussir à démêler ces deux épineuses affaires?

Un roman d'aventure historique. le cadre du Moyen-Age est très présent avec les questions des croyances, de la religion ou encore de la condition féminine. Si le héros est le moine Luca, c'est son acolyte Freize qui souvent apporte le bon sens et l'humanité dans les solutions à apporter. Deux autres personnages principaux complètent le récit : Isolde, une noble Dame déchue et sa servante Maure Ishaq. Cette dernière amène une dimension supplémentaire au récit en incorporant les connaissances du Moyen-Orient. Mais, l'intérêt principal du récite réside dans l'agencement et la construction des énigmes. le lecteur ne peut qu'être passionné par les défis à relever. Une série à suivre.

Lien : http://t.co/Ipy1vuHgMq
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
Ewylyn
  04 novembre 2013
Hérétiques est une série à surveiller, c'est un roman historique, avec une pointe de policier grâce aux enquêtes De Luca, le tout se déroulant dans l'Italie du moyen-âge. le mystère Isolde introduit cette série très sympathique et je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour cet envoi.

La couverture est sobre, mais jolie, elle m'a de suite intriguée, quant au résumé il promet de belles choses, le roman tient ses promesses et je suis ravie d'avoir pu lire le nouvel ouvrage de Philippa Gregory (auteure de Deux soeurs pour un roi). Au lieu de nous parler de personnages réels et de nous en conter la vie, elle s'est autorisé un nouvel exercice, celui de nous faire découvrir le destin de protagonistes entièrement fictifs. Cependant, elle est fidèle à elle-même et L Histoire est présente. La plume de l'auteure nous conduit directement dans les moeurs du moyen-âge, au coeur des affaires religieuses et au sein de la peur de tous : les hérésies, la sorcellerie.

Le style de Philippa Gregory est soutenu, c'est tellement agréable à lire. Les mots sont travaillés avec soin, mais on parvient facilement à comprendre les enjeux, la religion, on peut tous y trouver son compte. Je vous assure qu'il est facile de compréhension, et nous avons là une très belle plume, avec des descriptions fournies et des répliques bien pensées. L'auteure sait s'y prendre pour rendre L Histoire intéressante et prenante.

Dans ce premier tome se mêle, Histoire, suspense et romantisme. Je confirme, c'est un savoureux mélange et il est savamment orchestré, on entre facilement dans l'histoire et on se laisse guider, les révélations, les indices, le dénouement, cette intrigue autour de cette mystérieuse abbaye vaut le détour. D'autant plus que la frontière entre surréaliste et réalité est mince et qu'il est facile de se trouver accusé de sorcellerie. J'ai bien aimé le fait qu'on n'assiste pas à une chasse aux sorcières, je vous explique : à l'époque, vous étiez brûlé, sans que l'on recherche la vérité. Ici, Luca enquête, il doit faire preuve de neutralité pour ne pas tomber dans la facilité, et j'adore le concept, c'est novateur et bien mené.

Le suspense est bien dosé, le romantisme est peu voyant, ce ne sont juste que des pistes par-ci par-là, mais ça me convient totalement. Ce premier tome a pour principale préoccupation d'introduire nos héros et leur combat, celui d'un Ordre mystérieux à la solde du Pape. le pari est réussi et sincèrement, j'en redemande !

Les personnages sont plutôt sympathiques. Ils ont leurs qualités et leurs défauts, mais ils savent être attachants pour la plupart. Je vais commencer par mes deux chouchous, Ishraq et Freize. La première est la servante d'Isolde, elle vient du Proche-Orient et quelle femme ! J'aime sa vision du monde et sa philosophie, elle est intelligente et forte, courageuse et brillante, dès les premières lignes, je l'ai adorée. Quant à Freize, il est plus dans un aspect comique, il est bienveillant, drôle, il donne l'impression d'être idiot, mais pour ma part, il en est très loin. Je lui trouve un certain génie et un bon grain de folie faisant de lui un serviteur original. Ensuite, j'ai bien aimé Isolde, c'est une femme trahie par les hommes, elle devient abbesse contre son gré, elle prend à coeur l'avenir de son monastère, elle est cinglante et possède une forte personnalité. J'ai apprécié son intrigue, sa relation avec Ishraq, son courage, c'est un personnage qui ne demande qu'à évoluer. Celui que j'ai le moins apprécié est sans doute Luca, il est sympathique, il est persévérant, il cherche la vérité et non un coupable. Je sais apprécier ses qualités, cependant, il se révèle parfois agaçant, il joue un petit peu trop au chef. Je pense qu'il va mûrir au fur et à mesure qu'il progressera dans ses enquêtes, c'est l'une des raisons qui me poussent à connaître la suite.

En somme, l'intrigue est bien menée, le récit mêle avec brio le thriller et L Histoire avec une touche d'amitié et de romance. Les émotions sont présentes, les rebondissements intéressants et les dénouements subtils, dès la première ligne on entre dans un univers particulier, celui du moyen-âge, une époque marquée par la religion et ses affaires d'hérésie et de sorcellerie. Les thèmes et l'ère temporelle me touchent et il n'est pas nécessaire de s'y connaître pour apprécier le roman, l'auteur sait se faire comprendre. La plume de Philippa Gregory est de très bonne qualité et ses personnages sont sympathiques, tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce premier tome, un récit palpitant et une bonne introduction à une série tout aussi exaltante. Cette lecture s'est révélée agréable et prenante et je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour cet envoi. Je lirais la suite avec autant d'enthousiasme.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   23 octobre 2013
Ils entendaient la musique quand ils traversèrent la cour. Une procession de religieuses en habit blanc, portant des torches et chantant comme un chœur d'anges flottant dans la lumière nacrée du petit jour, leur éclairait le chemin. Luca recula, et même Freize fut réduit au silence devant la beauté et la perfection de ces voix qui s’élevaient vers le ciel matinal. Puis les deux hommes, rejoints par le frère Pietro, suivirent le chœur dans l’église et prirent place dans une alcôve, au fond. Deux cents moniales debout, voilées d'une guimpe blanche, emplissaient les stalles du chœur, de part et d'autre de l'autel drapé, et les rangées qui lui faisaient face.
La messe était chantée ; le prêtre qui officiait déclama les paroles sacrées en latin, d'une belle voix de baryton, et les jolies voix claires des religieuses lui répondirent. Luca admira la voute, les belles colonnes sculptées de fruits et de fleurs, et, au-dessus d'eux, les étoiles et les lunes d'argent peintes sur la pierre, tout en appréciant la pureté des répons.
Qu'était-ce donc qui tourmentait ces saintes femmes? Comment, après des nuits agitées, pouvaient-elles se réveiller tous les matins a l'aube pour entonner ces chants sublimes a la gloire de Dieu?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
orbeorbe   03 novembre 2013
Je t'enverrai voyager de par le monde avec un ordre de mission, continua l'homme. Tu iras là où je te dirai d'aller et tu étudieras ce que tu trouveras. Tu me feras des rapports. Tu pourras juger et punir ce que tu considéreras comme des méfaits. Tu pourras exorciser les démons et les esprits impurs. Tu pourras tout remettre en question tout le temps. Mais comme je te l'ai dit, tu seras mon serviteur et celui de Dieu. Tu obéiras à l'Ordre et à moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
SioSio   06 novembre 2013
- Comment deux jeunes filles comme vous et votre esclave pourraient-elles faire ce voyage sans que quelqu'un vous dévalise... ou pire ? demanda Freize sans ménagement. Ils vont vous faire la peau.
Elle le regarda et lui sourit.
- Ne pensez-vous pas que Dieu nous protégera ?
- Non, dit-il platement. D'après mon expérience, Il s'occupe rarement des problèmes évidents.
Commenter  J’apprécie          30
CathaDouaiCathaDouai   29 février 2016
La prêtrise n'a pas besoin d'hommes qui pensent par eux-même
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Philippa Gregory (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippa Gregory
Bande annonce de la série The Spanish Princess (2019), basée sur les romans The Constant Princess et The King's Curse de Philippa Gregory
autres livres classés : inquisitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Dernière Reine, de Philippa Gregory

Henri VIII a eu plusieurs épouses, Catherine Parr était la...

La deuxième
La quatrième
La sixième

12 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : La dernière Reine de Philippa GregoryCréer un quiz sur ce livre
.. ..