AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782375540251
192 pages
Éditeur : Slalom (24/05/2017)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Les Koboltz ont pour véritable obsession de ne pas polluer la planète. Ils ne mangent aucun animal, cultivent leurs céréales, leurs fruits et légumes sans produits chimiques, et traitent absolument tous leurs déchets. Alors quand les hommes décident de créer un insecticide pouvant entraîner une véritable catastrophe écologique, le petit peuple vivant sous terre décide de mener une mission afin d'empêcher la création de ce poison. Mais pour cela, ils vont avoir besoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
kadeline
  31 mai 2017
Les Koboltz c'est l'histoire d'une équipe de petits personnages type mini-pousse ou Arriety qui ont une mission écologique à remplir.
Tout d'abord un petit point sur le travail réalisé sur l'ouvrage : il y a un super travail sur l'objet livre. La version numérique noir et blanc est déjà très belle mais l'absence de couleurs laisse sur sa faim.
Niveau plume, l'auteur arrive à associer différents aspects rarement trouvés ensemble et de manière très réussi. le style est très poétique. La narration prend la forme d'un conte tout en intégrant des aspects un peu documentaires permettant d'apprendre des choses sur la nature, l'écologie et les sciences. Et le gros point fort d'après moi est d'arriver à associer poésie, documentation et conte en restant accessible à un jeune public.
Pour l'histoire c'est une très belle idée qui regroupe de l'action, de l'humour et un petit je ne sais quoi qui rend la lecture géniale. À aucun moment les lecteurs ne sont pris pour des idiots, et même moi en tant qu'adulte je me suis fait avoir par un des rebondissements.
Les personnages sont atrachants, haut en couleur et imparfaits tout en restant credibles. Ils se mettent dans des situations très drôles qui permettent de rendre le récit plus léger malgré les thèmes abordés. de plus, chose rare quand on aborde la pollution à aucun moment le ton n'est moralisateur. L'auteur arrive à faire passer le message sans émettre de jugement qui donne mauvaise conscience. C'est juste la façon de faire qui permet une prise de conscience qu'on peut s'attribuer.
S'il faut mettre un petit point négatif à cette lecture c'est au sujet de la fin qui est un peu trop rapide, qurlques pages de plus pour prendre le temps auraient été sympa.
Gros coup de coeur pour cette petite histoire toute en tolérance que je vais sûrement de me procurer en version papier. Merci @netgalley et les éditions Slalom pour cette superbe découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
Goewin
  20 juin 2017
Coup de coeur ! Passionnant, captivant et tellement d'actualité.
Tout d'abord je dis un grand merci aux Éditions Slalom et à NetGalley pour ce Service Presse. J'ai immédiatement eu le coup de foudre pour ces adorables petits êtres facétieux pas plus hauts qu'une pomme, qui considèrent toute différence comme une richesse, sont très unis, « ne mangent aucun animal, cultivent leurs céréales, leurs fruits et leurs légumes sans produits chimiques, et traitent absolument tous leurs déchets. Ne pas polluer la planète est une véritable obsession pour eux. » Ils ont créé une armée chargée de la dépolluer et ils espèrent que les hommes prendront conscience du danger qu'ils courent et lui font courir. L'auteur a eu la chance de les découvrir alors qu'il n'était qu'un enfant. Il a tissé des liens d'amitié avec eux et les Koboltz l'ont choisi « pour sensibiliser les jeunes générations à la préservation de la Terre. » C'est grâce à cela qu'il peut nous conter la Mission Uluru. Les humains sont en train de créer un insecticide très dangereux qui tuerait tous les insectes sans distinction et risque d'entraîner la disparition des abeilles. Dans ce cas il n'y aurait plus de pollinisation ce qui serait une véritable catastrophe humanitaire. Un groupe est donc constitué et envoyé en mission auprès de Rakiriko, un koboltz qui a été banni par le Grand Impérial et qui seul peut les aider. En effet, il connaît le secret de l'invisibilité et il est magicien, il pourra donc détruire l'insecticide. Un koboltz ne peut se rendre invisible que pendant 1 heure et le commando envoyé sur terre doit non seulement détruire l'insecticide mais également découvrir le contenu des ordinateurs et vider les mémoires des disques durs. Trouveront-ils Rakiriko et celui-ci acceptera-t-il de les aider ?
Je suis d'abord tombée sous le charme de la couverture où nous découvrons les bouilles sympathiques de notre commando. Les illustrations en 3D de Sylvain Even sont absolument magnifiques. Ensuite c'est la plume de Benoit Grelaud qui m'a conquise. L'auteur nous entraîne dans un monde féérique et plein de poésie. Il a un talent certain pour donner des explications simples, je pense en particulier aux conséquences du premier essai atomique sur les êtres vivants et la nature, les dommages causés par les sacs plastiques, le rôle des abeilles… Tous deux nous offrent une histoire passionnante où le réel se mêle harmonieusement à la magie et au fantastique. Les personnages sont attachants et ont chacun leur caractère. L'humour est très présent. Et j'ai particulièrement aimé qu'un des personnages soit malentendant et qu'un autre bégaie. Ce livre non seulement nous sensibilise à la protection de la nature et des animaux, mais il nous donne également l'exemple pour accepter les handicaps.

Alors c'est un livre qui s'adresse d'abord aux enfants à partir de huit ans mais je pense qu'il n'y a pas d'âge pour apprendre et que Les Koboltz feront énormément de bien aux adultes. Alors foncez ! N'hésitez pas à découvrir Les Koboltz !
Je termine en donnant la parole à Benoit Grelaud : « Avec mon ami dessinateur Sylvain Even, nous avons décidé de nous engager auprès des jeunes pour construire un monde plus respectueux de l'environnement, des espèces animales menacées et des peuples (notamment amérindiens) les plus fragiles. Au travers des aventures des koboltz, nous souhaitons sensibiliser le plus grand nombre d'entre-eux à la protection de la Planète. Ce sont eux, les citoyens et décisionnaires de demain. Rejoignez-nous ! »
https://www.facebook.com/LesKoboltz/

Lien : http://au-pays-de-goewin.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
Julitlesmots
  03 juin 2020
À la sortie de ce livre, je me suis dit qu'il plairait à mon fils. Je me souviens avoir foncé à la librairie pour le commander… Bon, il a été lu, mais avec deux ans de retard… Mon fils me dit souvent : « quand j'ai trop de livres, je suis perdu et je ne sais pas par lequel commencé »… Il aura fallu le confinement pour qu'il se décide et que je le lise également, pour qu'on en parle. En ce moment, il lit « Sweet Sixteen » d'Annelise Heurtier, je lui laisse prendre de l'avance, et le rejoindrais…
C'est une lecture pleine d'enseignement pour les futures générations, pour les amoureux de la faune et de la flore et sensibles à l'écologie.
Les Koboltzs sont sympathiques et plein d'ingéniosité. L'auteur a su créer un univers à part entière, dans lequel chaque gamin pourra plonger facilement et s'identifier à ces personnages à l'imagination sans borne. le fait qu'ils soient végétariens fait écho au mouvement qui exclut la consommation de chair animale et peut apporter une réflexion sur cet aspect. Que l'on soit adulte ou enfant, on apprend pas mal de choses, de manière sympathique, sans aucune nuance moralisatrice qui pourrait éloigner le lecteur de ces sujets. L'auteur le fait de manière ludique et tout en finesse. Plusieurs thèmes sont abordés, comme le recyclage, la pollution, ce qui permet aux enfants, de s'y intéresser et d'être respectueux de la Terre.
Ce fut un moment plaisant, tellement le propos est intelligemment mené, avec beaucoup d'humour.
Je regrette juste que nous n'ayons pas découvert ce livre au moment de sa sortie, en deux ans, la réflexion de mon fils s'est aiguisée, et même s'il a trouvé ça intéressant, il a trouvé que c'était trop enfantin. Je dirais donc que pour un grand lecteur, c'est un livre que l'on découvre facilement avant neuf ans…
Lien : https://julitlesmots.com/202..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
leslecturesdeVal
  04 novembre 2017
du coté de l'histoire: Les Koboltz sont des petites créatures à l'aspect bien humain et qui ont pour but de tenter de sauver notre planète de la pollution grandissante. Mais malheureusement, les humains ne leur facilitent pas la tâche en ne cessant d'inventer des substances chimiques et de nouveaux engins qui ne font que polluer encore plus notre planète. Les Koboltz ont pour mission de déjouer les plans des humains et essayer de détruire tout ce qui pourrait anéantir la planète. le groupe de Koboltz que nous allons suivre part justement en mission pour tenter de supprimer un dangereux insecticide qui pourrait créer une énorme catastrophe pour l'écologie et la survie de la terre. Mais voilà pour mener à bien cette périlleuse mission, ils vont avoir besoin des talents de Rakiriko, un autre koboltz, magicienb de surcroit, qui a été banni de leur population voilà déjà pas mal de temps. Les voilà partis à sa recherche mais Rakiriko acceptera-t-il vraiment de les aider ? Arriveront-ils à sauver la planète? C'est ce que nous allons découvrir dans ce premier volume de cette très jolie série.
Du coté de l'écriture: J'ai vraiment beaucoup aimé le thème de ce roman et les beaux messages qu'il fait passer sur l'écologie et les méfaits de toutes ces substances et machines que nous utilisons au quotidien mais qui malheureusement sont des méfaits pour notre environnement. L'auteur ici, aborde avec cette histoire un sujet que très peu exploré dans le cadre de la lecture jeunesse et qui pourtant est primordiale en ce moment. Avec des mots simples et une histoire très agréable, Benoit Grelot nous transporte très rapidement dans le monde des Koboltz, ces petits êtres vraiment très attachants. Ils ont tous un tempérament bien différent et se rapprochent véritablement des êtres humains. Cette histoire est très ludique et nous explique avec merveille les dangers que nous faisons endurer à notre planète et les magnifiques illustrations de Sylvain Even qui accompagnent à merveille l'histoire complètent agréablement notre lecture. Les chapitres sont cours se qui rend la lecture facile pour nos jeunes lecteurs.
En conclusion: Je me suis franchement régalée avec cette histoire, le sujet est magnifique et l'univers de Benoit Grelaud est juste magique. Je tire également mon chapeau pour le travail de sylvain Even sur les illustrations (tout en 3D) que je trouve juste fabuleuses. Cette nouvelle série plaira j'en suis certaine à nos jeunes lecteurs qui suivront avec délice les aventures de ces petits êtres vraiment très attachants. J'ai hâte de découvrir la suite de cette série que je trouve réellement très intéressante.
Je la conseille vraiment, c'est un cadeau idéal pour les jeunes lecteurs qui se délecteront de découvrir ce peuple fantastique des petits Koboltz.
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
ChemsBook
  25 mai 2017

J'ai aimé : La plume de l'auteur, les messages délivrés, les illustrations.
J'ai moins aimé : /

Tout d'abord, je remercie les éditions Slalom ainsi que NetGalley pour leur confiance.
On découvre un tout nouveau peuple les Koboltz, de toutes petites créatures ressemblant aux humains et qui vivent sous terre. Un jour un des Koboltz va faire la rencontre d'un jeune garçon. Une jolie amitié entre eux se créer et le petit humain va lui compter l'histoire de son peuple qui est en voie d'extinction à cause des hommes. Trente ans plus tard le jeune garçon est devenu un homme et c'est à travers cette histoire qu'il va vous raconter les aventures des Koboltz.
Dès que j'ai commencé le livre, j'ai su que j'allais passer un super moment. le prologue m'a tout de suite plongée dans l'histoire et j'avais hâte de poursuivre ma lecture. On rencontre un jeune groupe de Koboltz qui font partie d'une des équipes d'intervention et nous allons les suivre durant leur aventure. Benoit Grelaud nous décrit des personnages diversifiés et différents les uns des autres. Des grands, des gros, des petits. de couleur blanche ou de couleur noir. Un des personnages est même malentendant et dans un roman jeunesse, je trouve cela simplement géniale. Ils sont drôles et extrêmement attachants. La plume de l'auteur est totalement immersive et fluide. Un vrai plaisir de lecture.
La suite de la chronique sur mon blog : http://unpetitbout2moi.blogspot.fr/2017/05/les-koboltz-mission-uluru
Lien : http://unpetitbout2moi.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SharonSharon   23 février 2018
Je vous invite maintenant à suivre l'histoire d'une des plus fameuses équipes de cette cité bretonne : un petit groupe de jeunes Koboltz avec qui j'ai tissé de vrais liens d'amitié.
Commenter  J’apprécie          50
SharonSharon   27 février 2018
Lorsqu'ils sont énervés, les Sinoks dégagent une forte odeur, très acre, comme peuvent le faire le putois ou la mouffette. Ou le Koltrann souffrant de soucis digestifs....
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Benoit Grelaud (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoit Grelaud
Luçon: Benoit Grelaud, le maître des clés L'auteur luçonnais, Benoit Grelaud, était en dédicace ce week-end à la librairie Arcadie. Il présentait le 2ème tome de sa trilogie "Le maître des clés", un ouvrage qui connait un joli succès en librairie. Il travaille déjà sur ses prochains livres.
autres livres classés : RecyclageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
122 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre