AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749306671
Éditeur : Vents d'Ouest (17/04/2013)

Note moyenne : 3.16/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Portrait d'une génération désenchantée.

Calista est étudiante le jour et baby-sitter la nuit, et sa vie ne la fait pas vraiment rêver... Une nuit, sa copine Anna, libre et extravertie, s'incruste dans l'appartement où travaille Calista. Anna découvre les lieux avec envie : beau quartier, 150 m², dressing de rêve, écran au mur... Alors comme un défi, Anna lance à Calista : et si elles séduisaient le mari à qui appartient cet appartement ? Et si elles v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  17 septembre 2013
Calista est une jeune fille pleine de vie. Elle essaie tant bien que mal de poursuivre ses études avec les quelques sous que lui donnent ses parents. Mais, cela étant insuffisant, elle travaille chez Mac Do et fait du baby-sitting, notamment chez un couple, Jean et Inès. Leur petite fille Emma adore lorsque Calista vient la garder car elle a droit à une petite histoire avant d'aller dormir et une sucette si elle est sage. Calista est une jeune fille sérieuse, beaucoup moins délurée que sa meilleure amie Anna, une blonde sexy, extravertie et qui profite de ses charmes. Elle collectionne les amants d'un soir même si elle est en couple avec Hugo. Un soir où Calista se fait raccompagner chez elle par Jean, Anna les aperçoit et trouve ce quadragénaire tout à fait à son goût. Pour le fun, la rigolade et parce que cet homme est plein aux as et pourrait leur permettre de vivre gracieusement, elle fait un pari avec son amie: la première qui réussit à mettre cet homme dans son lit a gagné. Les deux amies vont alors tout faire pour passer du temps avec lui, sans penser aux conséquences de leurs actes...
Une belle jeune fille en première de couverture qui a l'air de s'offrir à nous, de quoi attiser ma curiosité! Et c'est finalement une jolie histoire que nous offre Tehy. Un pari fou entre deux amies va finalement bouleverser la vie de tous les protagonistes et révéler la part d'ombre de chacun. Sans mièvrerie ni morale, cet album simple et moderne est à la fois touchant et dramatique. Les personnages, au caractère bien trempé, sont finalement humains, tantôt attendrissants tantôt cyniques. On se laisse prendre au jeu du pari et on attend fébrilement le dénouement. Avec un dessin vraiment charmant, efficace et juste, un trait fin et des couleurs vivantes, Grelin donne une certaine fausse légèreté à cette histoire qui se voulait innocente.
Une petite tentation... j'y ai succombé...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Belzaran
  18 octobre 2015
Paru initialement sous le nom du « Sourire de la babysitter », cette série a connu une renaissance en paraissant sous la forme d'un copieux one-shot (plus de 150 pages quand même). En effet, la première mouture avait été arrêtée au premier tome. On ne peut donc qu'être un peu méfiant, mais pourquoi pas. Rebaptisé « Une petite tentation », cette histoire parle donc d'une babysitter et de sa copine qui se lancent le défi de piquer le mec quadra et avec une bonne situation dont la première garde la fille. S'engage donc un jeu de séduction avec d'un côté la timide et de l'autre la déluré. le tout est paru chez Vents d'Ouest.
Nous avons donc affaire ici à une classique histoire sentimentale. La tentation, le désir, les sentiments… On n'est même plus dans un triangle amoureux, mais plutôt dans un hexagone ! Cependant, très vite on s'aperçoit que les personnages sont stéréotypés. Plus choquant, les femmes sont toutes des garces et les hommes des êtres humains beaucoup plus sentimentaux et fidèles… Étrange parti pris !

Pour un jeune public ?
Des personnages caricaturaux ne sont pas forcément un problème. On pourrait se voir dans un vaudeville sympathique. Hélas, les situations sont tout aussi fausses. A aucun moment, on ne croit vraiment à tout ça. Entre une babysitter qui s'exhibe en soutif devant trois quadras ou un ex qui se taille les veines au cutter dans le couloir d'un immeuble, tout cela laisse un peu dubitatif. de même, les deux jeunes filles sont étudiantes ET mineures. Je n'ai pu m'empêcher de tiquer sur ce genre de détails. Plusieurs fois, j'ai eu l'impression que ce livre était plutôt destiné à un jeune public. Mais pourtant, vu où il est édité, ça ne semble pas être le cas. Quant à la conclusion de l'ouvrage, elle va vraiment dans le sens d'une publication pour ado et/ou jeunes adultes.
Malgré tout, la lecture ménage son suspense et ses surprises. La fin est trop moralisatrice et casse un peu finalement la dynamique de l'ouvrage. le trait de Grelin est dynamique et plaisant. Ses filles sont sexy et illustrent très bien la notion de tentation… Cependant, les expressions de visage un peu manga m'ont gêné par moments. Clairement, ça ne fait pas partie de mes codes graphiques ! Les couleurs également, très modernes, ne me parlent pas. C'est clairement une question de goût. Grelin a un style moderne où il mélange de nombreuses influences (franco-belge, manga, voire Disney). de même, la colorisation fait partie de canons du genre. Je regrette cependant un choix de faire des grandes cases finalement assez avares de décors. Cela augmente la pagination pour pas grand-chose. Mais encore une fois, ça semble être une tendance du moment.
« Une petite tentation » est un récit sexy où les jolies filles peu vêtues sont bien présentes. Inscrit dans une mouvance qui se veut moderne, je ne suis pas sûr que cet ouvrage puisse toucher réellement autre chose qu'un lectorat bien jeune qui fermera les yeux sur les incohérences du récit et sur les caricatures de l'ensemble. Pour ma part, j'ai pris plaisir à dévorer les filles des yeux. Peut-être que l'idée de faire un « roman graphique » n'était pas bien pertinente. Il semblerait qu'en 60 pages, tout aurait pu être dit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Livresse_des_Mots
  04 mai 2013
« Une Petite Tentation », c'est l'histoire d'une étudiante qui fait du baby-sitting chez un couple riche . Un soir sa meilleure amie la rejoint à l'improviste et, alors qu'elle lui fait visiter l'appartement luxueux de ses employeurs, les deux se prennent à rêver... Et si elles trouvaient un homme riche, et vivaient dans appartement comme celui-ci ? Et si elles séduisaient cet homme-là, viraient sa femme et s'incrustaient chez lui ? Leur rêve se transforme en défi, à savoir la première qui parviendra à le séduire.
Ce roman graphique m'a fait froid dans le dos et m'a laissé une impression mitigée. Ce que je peux dire sans hésiter, c'est qu'il est particulièrement troublant et intéressant. C'est une histoire d'amitié, d'amour et de séparation. Il parle de cruauté et de trahison, il évoque l'envie (au sens négatif du terme), la cupidité, la convoitise, l'ambition démesurée de ces deux jeunes femmes, et dénonce leur immoralité. Celle d'une en particulier : nous avons Calista, l'introvertie sentimentale qui se laisse malheureusement entraîner dans cette néfaste aventure par son amie extravertie, dévergondée, sans scrupule et manipulatrice. Autant Calista peut éveiller la sympathie malgré ses côtés naïf, faible et influençable, autant Anna n'a éveillé en moi que du dégoût et de la pitié. Elle est belle, elle a l'air innocente, mais c'est une redoutable perverse. J'aime autant vous prévenir que la gent féminine en prend pour son grade dans ce roman graphique, entre Anna, sa copine immature et l'épouse – la pauvre épouse, victime trahie par son mari, qui n'a pas hésité non plus à prendre du bon temps avec son amant – on ne se sent pas vraiment flattée. Les personnages féminins ne sont pas reluisants, on est loin d'avoir là des modèles de vertu. C'est une histoire vraiment écoeurante, où règnent le mensonge, l'hypocrisie et la tromperie... Nous sommes déjà témoins de ça tout le temps dans la réalité, alors c'est douloureux de tomber sur un roman graphique, qui, au lieu de nous faire rêver et espérer avec de belles illustrations, nous met le nez dans la boue (surtout pour les sensibles comme moi, qui rêvent de romantisme et de tendresse !).
Autre bémol : j'ai trouvé le personnage d'Anna vraiment trop caricatural, le trait a été un peu trop forcé. Et l'histoire est quand même très consensuelle...
Je vais terminer en disant que j'ai été très sensible au dessin. Il est dynamique, coloré, très enlevé, et j'ai aimé les expressions des visages, les airs angéliques des filles, leurs courbes voluptueuses, tout ça dissimulant à la perfection toutes leurs mauvaises arrières pensées.
Bref, j'ai aimé, pas aimé ? Je n'en sais finalement rien, j'ai juste trouvé ce roman graphique dérangeant et très triste.
Lien : http://www.livressedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BookShellFairy
  13 juillet 2013
Si l"image en première de couverture vous rappelle vaguement quelqu'un, ça n'est pas sans hasard. Figurez-vous que l'auteur de cette BD avait déjà sorti un premier tome "Le sourire de la baby-sitter : Tome 1 : Calista". Et sur la couverture, Calista s'affichait avec un magnifique sourire.
Autant vous le dire tout de suite (et là vous allez cesser de sourire) : le tome 2 ne viendra jamais. L'auteur s'étant fâché avec la maison d'édition. le projet repart de zéro. Et au final, cette année : une nouvelle version complète en one shot est disponible (celle-ci, au cas où vous n'auriez pas suivi ^^) !
Étant curieuse de connaître la fin, je me lance. La trame est respectée : Deux adolescentes, Calista et Anna, décident de gagner 20 ans de leur vie en prenant la place de la femme d'un quadra qui gagne bien sa vie (en l'occurrence, il s'agit du couple chez qui Calista fait du baby-sitting).
J'ai adoré les personnages ! Calista (ma préférée), un peu paumée, complexée, étudiante vivant chez son frère pendant son absence qui se lance dans ce pari sans trop y croire. Anna, la délurée, immorale à souhait (quoique...) qui enchaîne les mecs comme des cacahuètes apéritives. Bref, deux filles totalement opposées ! Chacune va avoir ses ruses de sioux pour le faire craquer...
Ce livre est plutôt pas mal. J'apprécie énormément les dessins. Les filles sont pulpeuses tout en étant réalistes. Par contre, je suis restée sur ma faim (ou ma fin, au choix). Si je trouve l'avant-chute originale, la dernière planche me perturbe totalement...
Bref, je vous le recommande quand même ; )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bibeli
  12 juillet 2013
Calista est une jeune étudiante pleine de vie. Pour payer ses études, elle fait du baby-sitting chez Jean et Inès, les parents d'une petite Emma. Calista habite dans l'appart' de son frère, parti quelques semaines à l'étranger, et va héberger quelque temps sa meilleure copine, Anna. Celle-ci vient de se faire jeter dehors par Hugo, son petit ami depuis deux ans. En effet, Anna n'est pas une fille fidèle et elle s'est fait prendre en flagrant délit. En discutant un soir, Anna lance un défi à Calista : la première des deux qui parviendra à séduire Jean aura gagné le pari. Sauf qu'Anna est aussi extravertie, sûre d'elle et allumeuse que Calista est sur la réserve et n'ose pas. Vers quoi va les mener ce jeu dangereux ?
La couverture est très attrayante, lumineuse, avec une héroïne sexy et élégante. J'ai beaucoup aimé les illustrations, qui tirent un peu vers le graphisme manga, ainsi que les couleurs, modernes et éclatantes. Niveau scénario, on s'attache vite à Calista et à Anna ; à travers elles, il y a une réflexion sur le passage à l'âge adulte, les choix déterminants qu'on va devoir faire pour construire son avenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (6)
ActuaBD   08 août 2013
Après plusieurs années d’attente, la symbiose du duo de Grelin et Jim fait à nouveau mouche avec un récit dense, sexy et social plein de surprises et d’humour.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bibliobs   12 juillet 2013
«Une petite tentation», de Jim et Grelin, mêle cruauté et polar et se lit d'une traite.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
BDGest   28 mai 2013
Une petite tentation se lit d'un trait, avec un sourire en coin et l'indignation contenue envers cette collection de garces. Efficace, frais et jouissif, sans être révolutionnaire, c'est une lecture très plaisante.
Lire la critique sur le site : BDGest
Bedeo   15 mai 2013
On se demande parfois ce qui se passe dans la tête des jeunes femmes, en voici un échantillon assez coquin, taillé comme une tranche de vie. C’est le genre d’histoire qui peut arriver tous les jours.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BoDoi   14 mai 2013
Tout est fait pour moderniser le genre « comédie de moeurs », doper à la boisson énergétique l’histoire des maris, maîtresses et amants dans le placard.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   03 mai 2013
Portée par cet excès de sensualité superbement attisée et entretenue, l'histoire bénéficie d'un rythme bien soutenu et se déguste d'une seule traite. Cette fébrilité ambiante habilement stimulée par les donzelles faussement innocentes nous incite évidemment à savoir comment tout ça va se terminer.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LilizLiliz   31 juillet 2013
C'est un sentiment bizarre, l'amitié. On aime des gens, on les admire. On grandit avec eux. On pourrait donner notre vie pour eux. Mourir dans l'instant, juste par amitié. Puis on s'embrouille, chacun prend une route différente. Et on se perd de vue, on devient des inconnues l'une pour l'autre.
Commenter  J’apprécie          80
marina53marina53   17 septembre 2013
Discuter avec la tentation, c'est être sur le point d'y céder.
Miguel de Unamuno
Commenter  J’apprécie          250
AlphaflyAlphafly   05 juillet 2015
Tous, ne vous y trompez pas: l'ambition est un sentiment on ne peut plus noble. Ce qui pervertit ce sentiment noble, c'est l'obsession de l'ambition et les ramifications du désir qui s'étendent en chacun de nous, et qui, tel un poison, pervertissent nos sentiments.
Commenter  J’apprécie          10
zuthoszuthos   17 juillet 2015
J'adore Paris



Mon Sous-tif me serre..
Ça gène pas si je me mets à l'aise?
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : vie parisienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3442 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre