AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700229703
Éditeur : Rageot Editeur (24/09/2003)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 73 notes)
Résumé :
A l'occasion du premier concert d'un jeune et mystérieux pianiste, Jeanne découvre la musique.
C'est le double coup de foudre !
Dès lors, elle se met en tête de percer l'identité du séduisant virtuose. Et elle s'initie, avec l'aide de Pierre, un camarade de lycée musicien, à ce nouvel univers qui l'entraînera sur les traces de son père, un compositeur méconnu ...

Pierre est décidément obligé d'assurer ce concert à la place de s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
zael11
  19 mars 2011
Ce livre est le miroir de la fille de 3e B. C'est le journal de Jeanne qui relate sa complicité et son amour naissant pour Pierre, leur vie au lycée ainsi que sa passion pour la musique classique grâce à au concert d'un mystérieux pianiste dont le visage était caché par de longs cheveux. Elle souhaite alors découvrir qui est ce fameux pianiste et mène l'enquète...
Ce livre est à lire avant La fille de 3eB (journal de Pierre) car même si le deux romans se déroulent en même temps (chacun relatant les même faits de leur point de vue), le mystère sur lequel enquète Jeanne tout au long du Pianiste sans visage est, dès les premières pages, dévoilé dans La fille de 3e B; Pierre connaissant le fameux secret.
Si vous souhaitez concerver le mystère et enquèter en même temps que Jeanne, il faut lire :
1 le pianiste sans visage
2 la fille de 3e B
J'ai préféré le pianiste sans visage pour le petit mystère qui entoure l'histoire et qui donne un peu de piquant.
Facile à lire et agréable, ces deux romans sont des classiques de littérature jeunesse à connaitre. Destinés à des collègiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
marlene50
  20 novembre 2018
Jeanne découvre un intérêt grandissant pour la musique classique, en assistant à un concert avec sa grand-mère.
Puis petit à petit sa belle-mère lui avoue qu'à la cave se trouve des cantines remplies de vinyles et enregistrements que possédait son père qui est décédé brutalement lors d'un incendie.
Jeanne va se lier d'amitié avec Pierre qui a lui aussi la passion de la musique classique et va la guider dans ses choix d'oeuvres musicales.
Bien sûre une charmante romance se mêle à l'histoire, mais aussi le souvenir, et l'amour d'une fille pour son père disparu alors qu'elle n'avait que trois ans.
Elle va le faire revivre à travers ses partitions.
On devine évidemment qui se cache derrière le pianiste sans visage.
Mais sans être spécialement férue de musique classique et grande connaisseuse de toutes les oeuvres citées en référence, l'auteur à réussi à me faire vibrer au son des notes de piano et de cette jolie histoire.
Commenter  J’apprécie          90
CathouPecheux
  04 octobre 2018
J'ai apprécié ce roman parce que pour les amateurs de musique il est intéressant. Cela parle d'amour entre une fille et un garçon. Jeanne essaye de trouver le garçon sans visage qui a remplacé un autre pianiste. Il est facile à lire, il n'est pas compliqué, l'écriture n'est pas trop grosse et pas trop petite. le livre parle de jeunes lycéens qui vont à un concert de musique classique. Jeanne et ses amis y vont. Jeanne essaye de dévisager le pianiste qu'elle a vu en concert. Il avait les cheveux longs. On ne voyait pas son visage. Elle veut rencontrer le garçon. Elle essaye de récupérer des informations par Pierre qu'elle a rencontré sur un banc près du métro. Elle demande à Florian et Pierre de lui prêter des CD de musique classique pour les écouter. Elle écoutait la radio qui parlait du pianiste sans visage. (Je me suis arrêté ici) J'ai choisi jeanne parce qu'elle découvre de nouvelles choses. Elle se passionne de musique. Elle veut se mettre au piano. Je l'ai apprécié parce qu'elle est gentille avec les garçons et elle est un peu timide comme moi. «Il parut très surpris et sourit avec une sorte d'indulgence : - s'intéresser à la musique je trouve que c'est toujours une bonne idée. Quel que soit le moyen employé. - Ma mère juge que je suis trop vielle pour commencer. C'est vrai ? -La musique, c'est comme le sport. » J'aime cette citation parce qu'il n'est jamais trop tard pour commencer quelque chose.
Je conseille je lui mets 5 étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
paupo91
  30 juin 2012
deuxieme version d'une histoire émouvante et tres belle ... a lire pour les passionnés de musique/.....moi je prefere l'autre version celle raconter par le pianiste mais elle reflète toute les deux un point de vue intéressant a lire et découvrir (le musicien et la novice)
bonne lecture!!!
Commenter  J’apprécie          70
Eden_Zorjunn
  20 janvier 2013
C'est une histoire passionnante très bien écrite et parfaitement adapté à des collégiens. Il est très court, ce qui permet de le lire rapidement. Il est facile à lire et captivant. On entre dans la peau de Jeanne. On vit avec elle sa quête, le développement de ses sentiments, sa passion de la musique. Une fois qu'on a commencer, on ne s'arrête plus. Ce livre est vraiment à lire !
Si vous n'aimez pas le point de vu d'une jeune fille, vous pouvez trouver l'histoire du point de vu de Pierre. Cela se nomme « La fille de 3èmeB ».
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
marlene50marlene50   20 novembre 2018
Les garçons, je crois, ont l'art d'entreprendre les choses les plus sottes et les plus inattendues quand ce n'est vraiment pas le moment, et de ne rien tenter quand la situation devient propice.
Commenter  J’apprécie          100
marlene50marlene50   20 novembre 2018
Oriou (un professeur de Français) a lui aussi le chic pour faire l'autopsie de n'importe quel poème.
Si bien que le moindre texte de Rimbaud soigneusement décortiqué par ses soins ressemble à la fin de l'heure, au cadavre disséqué d'une grenouille.
Après ça, on comprend parfaitement comment le poète s'y est pris. Mais son texte est devenu aussi fané que la fleur d'un herbier.
Commenter  J’apprécie          30
CathouPecheuxCathouPecheux   04 octobre 2018
«Il parut très surpris et sourit avec une sorte d’indulgence : - s’intéresser à la musique je trouve que c’est toujours une bonne idée. Quel que soit le moyen employé. - Ma mère juge que je suis trop vielle pour commencer. C’est vrai ? -La musique, c’est comme le sport. » J’aime cette citation parce qu’il n’est jamais trop tard pour commencer quelque chose.
Commenter  J’apprécie          30
marwan30marwan30   11 novembre 2014
s"il vout plait je doit choisir un extrait le plus mieux de l'histoire et je dois dire pourquoi ? Merci
Commenter  J’apprécie          100
marlene50marlene50   20 novembre 2018
Comment expliquer ce qui se produisit alors ?
J'en suis bien incapable.
Il s'agit d'un ensemble.
Mais l'œuvre et la façon dont elle était interprétée me touchaient soudain.
C'était comme une porte qui s'ouvrait.
Ou comme une vague qui m'aurait emportée.
Oui, une vague, car j'étais tout à coup dans un autre élément ; et je me laissais bercer, stupéfaite.
Ainsi, c'était cela, la musique classique ?
Et, je l'avais ignoré si longtemps ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Christian Grenier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Grenier
Extrait de "Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres" de Christian Grenier lu par Audrey d'Husltère. Editions Audiolib.
Livre audio disponible en téléchargement et en librairie.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/virus-liv-3-ou-la-mort-des-livres-9782367627441
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz autour du livre "virus L.I.V 3 ou la mort des livres"

Pourquoi Allis est-elle différente des autres Voyelles ?

car ses parents sont des zappeurs
car elle utilise des écrans pour pouvoir communiquer
car elle arrive à communiquer avec Soon, le chef des zappeurs

11 questions
324 lecteurs ont répondu
Thème : Virus L.I.V.3 ou la mort des livres de Christian GrenierCréer un quiz sur ce livre