AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700229134
Éditeur : Rageot Editeur (31/03/2004)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 223 notes)
Résumé :
Programmé pour tuer? L'"Omnia 3", un ordinateur très sophistiqué, totalise déjà six victimes. L'inquiétante machine est-elle seule responsable de cette incroyable série de meurtres? La jeune policière Logicielle en doute. Mais derrière l'écran se cache un adversaire aussi inattendu que dangereux...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
babel95
  23 mai 2015
Un ordinateur peut-il être un tueur ? Telle est la question saugrenue que pose Germain à Logicielle.
Germain est un inspecteur de police de la région parisienne qui, à quelques années de la retraite a demandé sa mutation à Bergerac. Logicielle, qui se prénomme en réalité Laure-Gisèle, est son ancienne stagiaire. Elle est devenue lieutenant de police dans la région parisienne, à Saint-Denis.
Plusieurs décès suspects ont attiré l'attention de l'inspecteur Germain. Au total ce sont cinq hommes d'une cinquantaine d'années qui ont été retrouvés morts devant leur ordinateur. Tous demeuraient dans le département de la Dordogne, et ils possédaient tous un ordinateur identique, un OMNIA 3, modèle très puissant disposant de commandes vocales et optiques. A noter, les victimes avaient absorbé des amphétamines, substances dopantes permettant de conserver longtemps une attention soutenue…
A l'invitation de Germain, Logicielle accepte de se rendre dans le Périgord…. Une enquête originale vient de débuter. Logicielle remarque qu'une des victimes était en train d'utiliser une application nommée LTPG, dont il ne reste malheureusement pas trace. A ce stade de l'enquête, tout semble désigner les ordinateurs… Fait troublant, toutes les victimes habitaient au sud-ouest du Périgord, à quelques kilomètres les unes des autres….
Logicielle se procure le fameux programme LTPG. Il s'agit d'un programme qui offre aux participants d'un jeu virtuel de se procurer des oeuvres d'art à des conditions exceptionnelles. le programme se déroule grâce au contrôle optique.. Il permet de réaliser une visite virtuelle d'un château contenant des merveilles. le joueur doit faire preuve d'astuce, de rapidité, de réflexes , rester les yeux rivés sur l'écran, sans pouvoir bouger. Il faut tenir à tout prix pendant des heures….d'où le recours aux amphétamines….
Logicielle comprend que ce parcours virtuel est un piège…. Il a été mis au point pour attirer précisément les six victimes.L'enquête s'accélère…. Logicielle aidée de Max comprend ce qui se cache derrière le programme La Tour Prends Garde, qui l'a créé… Un piège machiavélique, l'oeuvre d'un informaticien, jeune homme à l'enfance détruite…
Tout s'explique ? Non, ce serait trop simple, ce jeune homme est mort depuis plusieurs mois…….
Les enquêtes de Logicielle : l''ordinatueur, roman de la série « Heure Noire », destinée plus particulièrement aux adolescents peut séduire un public adultes qui aime les romans policiers.
A noter, un glossaire qui reprend tous les termes spécialisés utilisés dans le roman, un petit "plus" pour tous ceux qui s'intéressent à l'informatique sans en maîtriser forcément tous les aspects techniques.
Les personnages sont attachants, l'intrigue menée tambour battant.
L'informatique, l'utilisation des capacités d'un ordinateur surdoué sont au centre du roman et plairont aux ados ; pourtant, c'est bien plus la vengeance, le piège ourdi par Achille qui va ensuite retenir l'attention des lecteurs... Comment prendre au piège des bourreaux et les détruire d'une manière originale, en les poussant à bout…. Une belle histoire dont la fin reste ouverte. En effet, Logicielle est invitée par le coupable à l'accompagner dans ce château virtuel, dans ce monde si étrange qui se cache «de l'autre côté de l'écran » et nous aimerions bien l'accompagner….

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MllePeregrine
  29 décembre 2011
Un roman policier accessible aux ados dès 12ans qui fait passer un bon moment. Logicielle, jeune policière spécialiste en informatique, doit résoudre une enquête pour le moins étrange: 6 victimes sont retrouvées mortes devant leur ordinateur...Ce peut-il que l'ordinateur se transforme en ordinatueur?
Même si en effet, les avancées informatiques de nos jours rendent désuètes les explications de ce que sont une B.A.L ou un DVD.Rom, l'histoire n'en reste pas moins intéressante. Entre Paris et les châteaux du Périgord, l'auteur nous fait vivre une histoire riche en rebondissements!
Facile à lire, c'est un livre qui plaît souvent aux jeunes adolescents!
Commenter  J’apprécie          170
sabine59
  18 décembre 2017
Découvrez cette enquête de Logicielle, personnage déjà présent dans d'autres tomes précédents : non, ce n'est pas un robot, mais Laure-Gisèle, lieutenant de police, surnommée ainsi en raison de ses prouesses en informatique!
Christian Grenier, bien connu pour ses oeuvres jeunesse , signe ici une histoire attirante et pleine de rebondissements. Comme le titre l'indique, l'équipe policière à laquelle appartient Logicielle s'interroge sur un ordinateur utilisé par plusieurs hommes, et devant lequel ils meurent... Un ordinateur qui tue ? Serait-ce un roman d'anticipation? Eh bien, pas du tout ! Il faut chercher plutôt les points communs de ces six victimes...C'est vrai que certaines explications sont un peu tirées par les cheveux, mais l'ensemble est prenant et plait souvent à mes classes de 4ème. Certains élèves lui reprochent justement quelques complications dans l'intrigue.
Si vous aimez les morts mystérieuses, le Moyen-Âge, et les logiciels permettant d'y retourner, les châteaux, le Périgord, ce livre pourrait vous intéresser... ou un de vos enfants...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
ValerieLacaille
  13 avril 2017
Je connaissais déjà Christian Grenier à travers différents romans jeunesse mais je n'avais encore jamais lu d'enquête menée par Logicielle, son héroïne récurrente dans la collection "Heure noire". C'est chose faite désormais avec le tome 2 des "Enquêtes de Logicielle - L'Ordinatueur".
Il est question ici d'un programme mystérieux, dont l'acronyme est LTPG (je ne révèlerai pas sa signification!) et qui fonctionne sur une nouvelle génération d'ordinateurs, les OMNIA 3, qui comportent toutes les sophistications dernier cri de l'époque (nous sommes à la fin du XXe siècle, ne l'oublions pas!).
Alors qu'un troisième décès dans des conditions étranges - "personnes mortes d'un arrêt du coeur devant leur ordinateur"- vient d'être révélé, le commissaire Delumeau charge sa jeune inspectrice de Police de mener l'enquête, notamment dans le Périgord, où elle fera équipe avec un enquêteur du Libournais qu'elle connaît déjà très bien, Germain.
Quel est donc ce nouvel ordinateur que seules les personnes aisées peuvent s'offrir? Que cache le logiciel LTPG? Et surtout, en quoi peut-il être responsable de la mort de plusieurs personnes?
Logicielle va devoir mener une enquête tortueuse tout en s'empêchant de ne pas tomber, elle non plus, dans le panneau de l'addiction aux écrans!
J'aime décidemment beaucoup l'écriture de Christian Grenier! A faire lire à nos ados!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Koneko-Chan
  24 janvier 2014
J'ai lu ce livre en 2004 et je viens de m'en faire une relecture sous une impulsion (une chance qu'il soit à la bibliothèque) et j'ai retrouvé cette nostalgie que j'aime tant quand j'y repense. Je ne peux pas parler de ce livre sans parler de ma première lecture.
C'était une lecture obligatoire lorsque j'étais en cinquième. En fait, je crois qu'on devait juste étudier quelques chapitres et non lire le livre en entier ? Enfin bref, toujours est-il qu'au collège, j'étais un peu la grande lectrice de la classe, au risque de passer pour une extra-terrestre parce que je préférais mettre le nez dans mes bouquins plutôt que dans les magasins de maquillage et de vêtements : un livre à lire à un rythme de 1-2 chapitres par semaine ? Très peu pour moi, je dévorais ça en une soirée au grand étonnement de mes camarades de classe (et des dames du CDI qui me voyaient chaque jour aller emprunter la suite). Ce livre n'y a pas échappé et - avec Kamo l'idée du siècle de Mr Pennac - il fut ma plus belle découverte en terme de lecture obligatoire.
Nous avons donc ici un petit thriller axé sur les ordinateurs et nouvelles technologies. Bien sur, aujourd'hui, le contexte a bien changé avec toutes les avancées apportées par le numériques. Mais ça ne gâche en rien la lecture. Un ordinateur capable de provoquer une crise cardiaque ? Notre héroïne Logicielle n'y croit pas un seul instant ! Elle va ainsi mener l'enquête avec son collègue Max et son ami Germain.
J'ai beaucoup apprécié les personnages dans ce livre. Logicielle contre un peu les stéréotypes comme quoi ce sont les hommes les pro de l'informatique et des logiciels. L'auteur y fait même allusion lors d'une conversation entre Logicielle et le directeur de la boite qui produit les Omnia 3, en insistant bien sur le respect qui apparait petit à petit lorsque Logicielle nous montre ses talents. Comme quoi on se moque bien des stéréotypes ! Ensuite, on a Max, ce cher Max ! Aussi drôle qu'attachant, je l'ai beaucoup apprécié. Et j'espère que Logicielle lui laissera sa chance ^^ Pour Germain, j'ai un avis plutôt réservé puisqu'on le voit peu... Il faudra que je lise les autres enquêtes de Logicielle pour m'en faire une idée !
En ce qui concerne les décors, l'auteur fait de jolies descriptions bien compréhensibles, même pour la gamine de 12 ans que j'étais à l'époque ! Je me souviens avoir souhaité me procurer le logiciel du livre pour pouvoir visiter le château, tellement ça m'intriguait.

C'est un livre que j'ai vraiment pris plaisir à relire, même si je trouve la couverture toujours aussi flippante (un vestige de cette époque qui me semble aujourd'hui lointaine, sans doute).
Lien : http://miyu-neko.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
babel95babel95   23 mai 2015
Elle progressait dans un boyau étroit, entendait l'écho humide et lointain de gouttes d'eau. Une chauve-souris jaillit, la frôla et Logicielle se mordit les lèvres pour ne pas hurler. Elle aboutit à un cul-de-sac, recula, escalada plusieurs blocs effondrés. L'obscurité devenait très épaisse. Après une reptation difficile, elle aperçut une lueur au bout du tunnel.
- Je crois que j'aperçois la sortie, murmura-t-elle.
Un vertige inexpliqué la saisit. Une paroi avait jailli devant elle et défilait en accéléré, lui donnant l'illusion d'une chute, elle tombait dans un gouffre sans fond ! Elle cria et ferma involontairement les yeux. Il y eu un choc horrible, un bruit de chair et d'os broyés.
Elle se retrouva une nouvelle fois assise sur son siège. Elle passa la main sur son front moite de sueur.
- Logicielle, dit Max, tu devrais t'arrêter. Tu sais qu'il est sept heures du soir ?
- Quoi ? Sept heures ?
- Oui. Et nous n'avons même pas déjeuné. Voilà plusieurs heures que tu te bats avec ce programme.
Elle n'était guère étonnée. Lorsqu'on joue ou travaille sur ordinateur, le temps s'écoule différemment, Logicielle en avait souvent fait l'expérience.
- Stop ! insista Max. Tu es épuisée.
C'est en se levant qu'elle s'en rendit compte : elle titubait et son regard s'était brouillé.
Elle imagina la colère des utilisateurs du programme lorsque ceux-ci, au prix de mille difficultés et après avoir vaincu les obstacles d'un long parcours, étaient parvenus à entrer dans le château... et se voyaient soudain renvoyés à la case départ à cause d'une inattention ou d'un simple battement de cils !
- Voilà pourquoi les victimes utilisaient des amphétamines, murmura-t-elle.
- Eh... j'espère que tu ne vas pas jouer à ça ?
- Non. D'abord on n'obtient ces médicaments que sur ordonnance. Et puis je suis plus jeune qu'eux, je dois être plus résistante. Enfin, bien que les médecins légistes m'aient affirmé le contraire, je crains que l'usage immodéré de ces drogues ne soit en partie responsable des accidents cardiaques des victimes...
- Oui, murmura Max, j'imagine l'état du joueur : quinze ou vingt heures de veille et d'attention intensive.... une angoisse permanente... une bonne dose d'autosuggestion. Et pour achever la future victime, une émotion violente qui la saisit au moment où elle est épuisée.
- Que veux-tu dire ?
- C'est un truc d'illusionniste. Demain, je te montrerai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
babel95babel95   23 mai 2015
- Max ! hurla-t-elle. Max !
Elle ouvrit sa porte à la hâte pour découvrir un spectacle d'horreur : assis
devant l'écran de l'OMNIA 3 qui scintillait d'étranges couleurs mouvantes, Max étouffait, pétrifié dans une expression de douleur aiguë, bouche ouverte, yeux exorbités, en état d'hypnose.
- Max !
Elle se précipita au moment où une lueur éblouissante jaillissait de l'écran, mêlant son éclat fulgurant à celui des éclairs de l'orage. Elle ceintura Max, bouscula sa chaise. Ils tombèrent sur le sol. D'un coup, la musique s'arrêta et l'écran s'éteignit.
- Max, réponds-moi, je t'en supplie !
Un râle sortit de la gorge de son collègue affalé à terre, comme s'il reprenait son souffle après une apnée prolongée. Il redressa péniblement la tête, ouvrit les yeux et eut des difficultés à accomoder. Il bredouilla d'une voix rauque :
- Logicielle ? c'est toi ?
- Oui, Je suis là. Max, que s'est-il passé ?...

C'était ..... c'était horrible ! j'ai erré pendant des heures dans les souterrains. Je suis tombé dans des oubliettes, je me suis égaré dans un labyrinthe, je me suis heurté plusieurs fois à des grilles ou à des culs-de-sac... J'ai fini par approcher du Trésor ! Pyrrha me guidait ; ou plutôt la musique qui accompagnait ma progression s'enflait ou s'amenuisait pour me guider. Ma respiration et mon rythme cardiaque ont fini par épouser cette cadence. Quand je suis arrivé devant un étrange tumulus, j'ai su qu'il était temps de me déconnecter : ouvrir ce tumulus représentait un vrai danger. Mais j'étais incapable de résister...
- Tu as ouvert le tombeau ? dit Logicielle.
- Oui. Et alors j'ai fait face à l'horreur absolue.
Son corps fut saisi d'un tremblement incontrôlable ; il se prit la tête entre les mains.
- C'était une vision de cauchemar ; Logicielle, jamais je n'oublierai...
Elle le prit par les épaules, le réconforta d'une voix douce.
- Le monstre ne t'a pas dévoré, Max. Il t'a épargné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
babel95babel95   23 mai 2015
Tout à coup, elle comprit l'origine de son malaise : sa progression dans le souterrain était escortée par une musique imperceptible, un chant funèbre que psalmodiaient des choeurs lointains, une prière lugubre que scandaient des coups sourds et réguliers. Bientôt, elle s'aperçut que le rythme de cette mélodie s'accélérait insensiblement et que, l'angoisse aidant, les battements de son coeur accompagnaient cette cadence infernale sans qu'elle pût les ralentir.
Et cependant, elle avançait, sans avoir la force ni la volonté de freiner ou de reculer, dans un état proche de l'hypnose.
Alors, elle sut qu'elle approchait du but. Loin, très loin, à l'arrière-plan de sa conscience troublée, une voix faible lui intimait l'ordre de s'arrêter, de fermer les yeux, de se réveiller. Mais une volonté plus puissante que la sienne la poussait à se hâter ; telle une somnambule qui erre dans un cauchemar, elle se précipitait vers un désastre qu'elle savait ne plus pouvoir ni vouloir éviter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
babel95babel95   23 mai 2015
Glossaire

OMNIA 3 : Ordinateur à Mémoire Neuronique et Intelligence Artificielle de troisième génération. Ce type d'ordinateur est ici imaginé par l'auteur. Au Japon sont déjà commercialisés certains ordinateurs à commandes vocales et optiques. Le dispositif de commande optique dont est doté OMNIA 3 est déjà en fonction en France, dans les casques intégrés des pilotes d'avions de chasse. Certaines recherches très sérieuses portent même sur des ordinateurs qui pourraient fonctionner avec la pensée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Koneko-ChanKoneko-Chan   24 janvier 2014
- Et nous, dit Logicielle, on s'amuse, peut-être ?
- Ça ma vieille, c'est l'inconvénient d'avoir un métier passionnant : on bosse même pendant ses loisirs. Ceux qui exercent une profession qu'ils détestent ne connaissent vraiment pas leur chance...
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Christian Grenier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Grenier
Extrait de "Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres" de Christian Grenier lu par Audrey d'Husltère. Editions Audiolib.
Livre audio disponible en téléchargement et en librairie.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/virus-liv-3-ou-la-mort-des-livres-9782367627441
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'ordinatueur est-il un tueur ?

Quel est le véritable prénom de Logicielle ?

Laura-Gisèle
Laure-Gisèle
Laure-Gisale
Laure-Gisèla

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Les enquêtes de Logicielle, tome 2 : L'ordinatueur de Christian GrenierCréer un quiz sur ce livre
.. ..