AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070724437
243 pages
Gallimard (31/12/1998)
4.17/5   18 notes
Résumé :
Un jour lointain, quelqu'un me dit : "Tu devrais lire Tchékhov. Il me semble que c'est une littérature pour toi."Maintenant j'ai l'impression que j'ai appris à lire dans son ?uvre et qu'à travers l'individu nommé Tchékhov qui vécut si loin d'ici, il y a un siècle, je reconnais et j'aime tout ce que l'on peut savoir d'un homme, les qualités et aussi les défauts. Comme le dit Alexandre Zinoviev, à propos de Tchékhov précisément, chacun cherche dans autrui le reflet de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ileana
  02 janvier 2019
L'essayiste a parfaitement cerné la sensibilité de Tchekhov. En s'appuyant sur de nombreux extraits, il dessine son portrait. La biographie se révèle par petites touches.
Les thèmes abordés : la suite d'échecs et des succès au théâtre, son mariage tardif, son enfance maltraitée, la nécessité d'écrire pour nourrir ses parents, l'épisode sur l'île de Sakhaline chez les bagnards, son agnosticisme, quelques bribes sur ses goûts littéraires, sa brève rencontre avec Tolstoï etc.
Tchékhov ne croit pas au bonheur : « j'ai ouï dire que Mme S est infiniment heureuse … Oh ! La malheureuse »'. p86 - génial !
« le sens ? … Tenez, regardez la neige qui tombe, quel sens ça a-t-il ? », s'interroge un personnage dans la pièce Les Trois Soeurs, p 153
« Des imbéciles, des paresseux, des inutiles abondent dans son oeuvre. Mais ce sont en même temps des victimes. Faut-il rire de leurs malheurs ou les plaindre ? Lui-même ne le sait pas toujours. Il passe de la misanthropie à la pitié, de la froideur à la révolte contre la souffrance ». p90
Tchékhov « oscille sans cesse entre deux extrêmes : le goût du néant et la tentation de se perdre aux confins de la sainteté en se vouant aux autres. » p92
« A mon avis, après avoir écrit un récit, il faut en supprimer le début et la fin. » p141
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ivredelivres
  25 juin 2021
Roger Grenier a obéi au conseil de l'ami et a lu Tchékhov.
Grenier aime bien écrire sur les autres, amis intimes ou personnes admirées. On peut citer entre autres Camus ou Fitzgerald.
Comme il a un vrai talent de biographe, à petites touches légères, comme un peintre, il nous fait le portrait de l'écrivain à travers de petits textes colorés.
Pas de réelle chronologie mais plutôt des fils rouges que Roger Grenier suit patiemment, le théâtre, l'enfance douloureuse, le père violent à Taganrog, le mariage, la vie en famille, le cabinet du médecin et pour terminer l'ombre de la tuberculose.
Le Tchékhov médecin ET écrivain « La médecine est ma femme légitime et la littérature ma maîtresse. Quand l'une m'ennuie, je couche chez l'autre. »
On aperçoit au fil des pages un Tchékhov qui ne croit pas au bonheur et qui toujours prend comme à Sakhaline, la défense des humbles, des meurtris, se dévouant sans cesse pour sa famille, ses frères, les pauvres.
Un homme qui ne croit pas que la vie ait un sens.
« Tenez, regardez la neige qui tombe, quel sens ça a-t-il ? » ainsi s'interroge un personnage dans Les Trois Soeurs.
Roger Grenier nous dit : « Des imbéciles, des paresseux, des inutiles abondent dans son oeuvre.»
Ou encore : « Il passe de la misanthropie à la pitié, de la froideur à la révolte contre la souffrance ».
Pour lui Tchékhov « oscille sans cesse entre deux extrêmes : le goût du néant et la tentation de se perdre aux confins de la sainteté en se vouant aux autres. »
Mais l'écrivain ne peut s'empêcher de rêver « Il faut montrer la vie non telle qu'elle est, ni telle qu'elle doit être, mais telle qu'elle doit nous apparaît en rêve. » Dit-il dans La Mouette.
Son théâtre est souvent vu comme dramatique alors que Tchékhov lui y voyait une farce et Roger Grenier le compare à Woody Allen quant à la dérision et l'humour noir.
J'ai aimé ce petit livre bourré de citations extraites des oeuvres de Tchékhov, de son journal et de sa correspondance.
Il est la version un peu mélancolique de la biographie de l'écrivain et nous restitue bien l'univers russe de l'homme.
Pour les amateurs de littérature russe


Lien : http://asautsetagambades.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hapax
  03 février 2013
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AeternaAeterna   12 novembre 2017
Glace

Olga s'approche de Tchékhov mourant et veut poser un sac de glace pilée sur sa poitrine. Il la repousse en disant :
"On ne met pas de glace sur un coeur vide."
Commenter  J’apprécie          20
AeternaAeterna   12 novembre 2017
Lorsqu’ils ont constaté la vanité de la philosophie, les personnages se remettent à parler de n’importe quoi. La construction des pièces est invisible. Ce théâtre est sans action, ou tout au moins sans péripéties. Il semble fait de l’heure qui passe, des choses tues, d’un peu de musique. Parfois un coup de pistolet vient briser le silence. Ce n’est pas un dénouement. Comme le dit Macha, à la fin des Trois sœurs « Il faut vivre.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AeternaAeterna   12 novembre 2017
Chaque instant semble raté. Leur succession laisse un goût d’inaccompli qui est le vrai sujet. Aussi ce théâtre donne t-il plus qu’un autre l’impression du temps qui s’écoule. On sait que rien ne va changer, que tout va se répéter. Éternellement, on parlera de l’avenir sans y croire, après avoir pleuré sur le passé.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Roger Grenier (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roger Grenier
Rencontres de Chaminadour 2021 : « Lydie Salvayre sur les grands chemins de Georges Bernanos ».
Invitée d'honneur des Rencontres de Chaminadour 2012. Au cours des années 1970, Sylvie Germain suit des études de philosophie auprès d'un professeur qu'elle admire, Emmanuel Levinas. Son mémoire de maîtrise porte sur la notion d'ascèse dans la mystique chrétienne, et sa thèse de doctorat concerne le visage humain (Perspectives sur le visage : trans-gression ; dé-création ; trans-figuration). C'est sur les conseils de Roger Grenier, à qui elle envoie un recueil d'écrits, qu'elle se lance dans l'écriture de son premier roman, le Livre des nuits, Gallimard, 1984 ; Jours de colère, Gallimard, 1989 - Prix Femina. Ce n'est qu'en 2005, avec Magnus, Albin Michel, qu'elle se fait connaître du grand public en remportant le Goncourt des lycéens. En 2013, elle publie Petites scènes capitales, Albin Michel, un roman qui confronte l'âme au passage du temps. Brèves de solitude, Albin Michel, 2021, est son dernier roman.
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
652 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre