AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782072727788
176 pages
Éditeur : Gallimard (06/04/2017)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Musicien inclassable, le compositeur soviétique Alfred Schnittke (1934-1998) donna peut-être parmi ses plus belles portées au XXe siècle.
De la musique de film à la musique religieuse, toute son œuvre, éminemment personnelle, est une ode à la liberté de créer.
Pour cette raison, Alfred Schnittke eut de nombreux détracteurs au sein du système de la culture soviétique. Il fit des envieux, qui devinrent parfois des ennemis. Il eut surtout de grands amis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

critiques presse (1)
LeMonde   07 juillet 2017
Comment créer sous un régime totalitaire ? Dans « Cadence secrète », Paul Greveillac évoque les audaces et les accommodements d’un compositeur soviétique.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   26 juillet 2017
L’abat-jour crème avait la forme d’une cloche pétrifiée ou d’une branlante tour de refroidissement nucléaire. La poussière se prenait dans ses galons décousus, indélogeable, et l’on était immanquablement sujet aux éternuements lorsqu’on gravitait dans l’orbite de la vieille lampe. Pourtant, c’était là qu’on voulait être. Non pas parce que la lampe reposait sur une commode bourrée de publications diverses et variées sans doute passionnantes (tout autant sinon plus poussiéreuses que l’abat-jour lui-même) mais parce que, gravitant également dans l’orbite de l’abat-jour, reposait le demi-queue. Et qu’il était idéal de s’accouder à la commode pour en écouter jouer. À ce piano, tout le monde pouvait s’asseoir. Les propriétaires n’étaient pas regardants et, même, considéraient avec soulagement l’étranger de passage qui savait extraire de leur instrument une autre existence que celle à laquelle eux-mêmes, en s’excusant presque, le limitaient. Sous l’abat-jour, l’ampoule était grillée. Le salon était plongé dans la pénombre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Paul Greveillac (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Greveillac
Il est des hommes pour qui l'art est le théâtre de toutes les ambitions et de tous les risques. Il paraîtrait même que certains en sont morts. Avec Paul Greveillac ("Art Nouveau", Gallimard), Dominique Maisons ("Avant les diamants", La Martinière) et François Vallejo ("Efface toute trace", Viviane Hamy). Animée par Laure Dautriche, journaliste à Europe 1.
autres livres classés : compositeurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
340 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre