AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782748526240
352 pages
Éditeur : Syros (07/03/2019)

Note moyenne : 3.37/5 (sur 38 notes)
Résumé :

Alors que son père vient de trouver la mort sur la route du piton Maïdo, à la Réunion, Soën est miné par de terribles doutes.
Pourquoi des policiers ont-ils fait le voyage depuis Paris pour enquêter sur les circonstances du décès ?
Pourquoi son père avait-il menti à tous sur l'existence de sa propre famille en métropole ?
Pour comprendre, Soën va suivre la seule piste dont il dispose, celle d'événements survenus en Turquie trente ans pl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  02 décembre 2019
Yves Grevet est un auteur en littérature jeunesse/ado de talent, notamment pour ses sagas comme U4 ou Méto. Malheureusement, il n'a pas réussi à me conquérir avec ce one-shot où l'on va suivre Soën, un adolescent dont le père meurt mystérieusement. le principal défaut que je reproche à ce polar est son rythme. En effet, j'ai trouvé que l'intrigue mettait trop de temps à démarrer et j'ai ressenti des longueurs ponctuellement au fil des chapitres. Il faut également reconnaître que je ne me suis pas attachée aux protagonistes, si bien que je n'ai pas ressenti l'envie frénétique d'avancer dans ma lecture. C'est dommage, car le concept d'enquêter sur Gilles, ce père aux nombreux secrets, était prometteur ! L'auteur avait réussi à piquer ma curiosité lorsque Soën et sa mère ont découvert que Gilles avait dissimulé beaucoup d'informations sur lui, à commencer par une famille, sa véritable identité ainsi qu'un passé trouble. J'ignore comment j'aurais réagi en apprenant que celui que j'ai connu m'avait toujours menti ou que j'avais des proches cachés quelque part… Mais le narrateur a fait preuve d'énormément de sang-froid et de maturité. C'est un héros réfléchi, sympathique et déterminé. le suivre dans ses recherches n'est pas désagréable même si, à mon grand regret, je l'ai trouvé assez banal. J'aurais souhaité qu'il soit un peu moins lisse ou avec quelques traits de caractère plus piquants.
Le livre est composé de deux narrations se déroulant à des époques différentes. D'un côté, on est en 2017 où l'on suit Soën qui va enquêter avec sa mère sur cet accident qui ressemble plutôt à un assassinat… Et de l'autre, on va découvrir le passé d'Yvon, alias Gilles, lorsqu'il était un jeune enseignant. Celui-ci a couché son quotidien dans un carnet de voyage que va trouver notre petit héros en fouillant dans ses affaires. L'action se passe en 1984, en Turquie. Or, bien que le contexte historico-politique soit intéressant et dépaysant, cette seconde intrigue ne m'a pas spécialement plu. J'ai trouvé le quotidien d'Yvon assez ennuyant, lent et très descriptif. Pour être enfin captivée, il m'a fallu atteindre le dernier tiers du livre, lorsque l'on va mettre en avant la relation avec la belle bulgare Polya. Ce qu'il s'est passé avant cela était tellement long ! J'ai d'ailleurs lu en diagonale quelques paragraphes, car je n'avais que faire de ses journées au collège/lycée ou des échanges avec ses camarades de chambrée.
J'ai refermé ce thriller avec une grosse pointe de déception. de coutume, l'alternance passé/présent donne du rythme au récit cependant, ce ne fut pas le cas ici. Cette lecture fut laborieuse. Finalement, seules les révélations que faisaient Soën m'ont permis d'aller au bout de ce livre. Ainsi, je n'ai vraiment pas accroché et j'ai eu envie d'abandonner à plusieurs reprises…
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
victoryhelene
  01 juin 2019
Yves Grevet est un auteur pour la jeunesse plutôt prolifique. Ancien instituteur, il sait décrypter notre monde moderne en se plaçant à hauteur d'adolescent, et en adoptant son langage. Après les dystopies (l'excellente trilogie METO notamment) ou les intrigues policières par exemple, il s'attaque cette fois au roman d'espionnage.
Ses héros sont des adolescents comme les autres mais qui savent se montrer responsables, matures et altruistes. Soën appartient à cette lignée de héros positifs.
Ayant perdu son père dans des conditions mystérieuses, il enquête et remonte le passé de celui-ci. Il met alors le doigt dans un engrenage phénoménal, dévoilant un secret de famille qui fait l'effet d'une bombe.
Deux époques se font écho, l'île de la Réunion depuis 2017 et la Turquie depuis 1984. A plus de 30 ans d'écart, ces deux mondes côtoient les affres de la sphère politique avec son fléau terroriste. On découvre donc les dessous de la diplomatie, l'existence de dossiers secret défense, les réseaux terroristes Gladio…
Malgré la simplicité de la psychologie des personnages et de leurs rapports, le lecteur peut apprécier les rebondissements de l'histoire, s'attacher à la curiosité et à la ténacité du protagoniste principal, et s'émouvoir des liens entre le père et le fils.
Dans une langue simple et accessible, Yves Grevet sensibilise la jeunesse en la divertissant. de la Réunion, à Ankara, en passant par Paris, et sur fond politique, le jeune lecteur pourra suivre cette fiction haletante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
lirado
  08 août 2019
Le résumé de ce thriller signé Yves Grevet m'a tout de suite accroché et c'est avec empressement que je me suis lancée dans cette lecture.
L'histoire superpose deux intrigues. D'un côté on suit en 2017, Soën, un adolescent qui vient d'apprendre la mort brutale de son père, probablement due à un assassinat et qui décide donc d'en savoir plus en menant une enquête longue et laborieuse qui le mène de révélation en révélation. de l'autre, on plonge dans le carnet de voyage d'Yvon, le père de Soën, alors que celui-ci était enseignant en Turquie en 1984-1985. Les deux intrigues sont évidemment liées et permettent au fur et à mesure d'éclaircir les nombreuses zones d'ombre du passé du père de Soën et de comprendre pourquoi il a été tué.
Passé l'enthousiasme du début, tandis que les premiers éléments mystérieux sont distillés par Yves Grevet, j'ai eu du mal à me laisser emporter par le roman. Je me suis peu à peu ennuyée, attendant des rebondissements qui peinaient à se présenter. C'est notamment le carnet secret d'Yvon qui a eu du mal à me tenir en haleine. En effet, je n'ai pas réussi à me laisser embarquer par l'histoire de son quotidien en Turquie, trop descriptif et plat à mon goût. Je ne suis d'ailleurs pas certaine que des adolescents s'identifient et se passionnent pour l'histoire d'un jeune enseignant en Turquie ou la situation politique franco-turque des années 80... En tout cas, moi j'ai fini par décrocher !
L'enquête de Soën est plus intéressante et plus plaisante à lire. Comme l'ado, on a envie de comprendre l'assassinat du père et connaître les mystères de son passé. Malheureusement le fait que l'enquête de Soën soit entrecoupée par le récit du séjour d'Yvon en Turquie donne l'impression que l'enquête traîne en longueur et j'ai fini par m'essouffler. J'ai donc jeté les armes et je n'ai malheureusement pas terminé Comment mon père est mort deux fois.
En conclusion, malgré une bonne idée de départ, la construction du récit, la longueur de certains moments et l'écriture trop plate n'ont pas donné un souffle suffisant à ce thriller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Jangelis
  07 mars 2019
Une enquête qu'on ne lâche pas.
On l'aborde par deux côtés, dont on devine qu'ils vont peu à peu se rejoindre.
D'une part, le récit de Soën en 2017, d'autre part celui d'Yvon, en 1984.
Soën, malgré son prénom breton, vit à la Réunion, une vie tranquille entre des parents enseignants, des grands-parents réunionnais, des copains et ... la plage.
Mais ce jour là, cette vie plutôt facile prend fin, quand il apprend la mort de son père.
Et à la tristesse va très vite s'ajouter l'incompréhension. Qui était réellement son père ?
Il appert rapidement que cet accident n'en est pas vraiment un.
Mais l'affaire semble vite classée et Soën va devoir mener son enquête, avec l 'aide de sa famille, et de son amie Ida. Enquête complexe et parfois dangereuse.
Parallèlement, nous suivons Yvon qui, plutôt que de faire le service militaire, préfère partir en Turquie, comme enseignant de français.
Nous découvrons avec lui ce pays, qui vit encore dans le souvenir d'Atatürk, même si ça change peu à peu. Et nous suivons la vie de ces jeunes Français expatriés pour quelques mois, avec des motivations et des modes de vie divers.
C'est très intéressant de découvrir le pays par leurs yeux.
Mais nous allons aussi découvrir des réalités bien plus complexes, relations entre les États, données géopolitiques et historiques, espionnage et secrets d'État.
Yvon nous apparaît peu à peu en train de se laisser prendre dans un engrenage, alors qu'il n'a rien fait pour se mettre en danger.
On apprend beaucoup de choses dans ce roman (qui m'a paru extrêmement bien documenté, même si je ne suis pas spécialiste de la période et des lieux). Et sa construction est passionnante, avec les deux histoires qui se répondent. On découvre peu à peu des indices, avec Soën, ou sans lui. On croise des personnages plus ou moins sympathiques mais toujours bien campés et intéressants.
On s'émeut à l'idée de ce qui aurait pu être, et on suit volontiers Soën, un garçon comme on voudrait en croiser souvent.
On croit sans cesse avoir deviné, et le suspens dure jusqu'à la toute fin du récit.
J'ai juste un petit bémol sur le public concerné (ceux qui me suivent savent que ça m'arrive souvent !!)
Il est édité dans une collection que je suppose pour ados. Mais vue l'intrigue profondément ancrée dans l'histoire et la politique, et même si c'est bien expliqué, ça me parait assez complexe. Plutôt Young Adult voire adulte. Disons que rares sont les ados que je connais qui se plongeraient dans une telle histoire pourtant palpitante.
Yves Grevet est un auteur que j'apprécie beaucoup, qui écrit dans des genres très différents.
Celui-ci ne sera pas mon roman préféré de lui. Il en a tant écrit de bien !! Mais sans doute un de ceux qui me marqueront le plus. D'ailleurs, j'ai du mal à passer à autre chose.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
EternelAdo
  04 mars 2019
(Mode fan activé) Un nouveau Yves GREVET!!! 😍😍😍 le plaisir de retrouver tout son talent, son style précis et travaillé, ses inspirations historiques et culturelles. Ici autour des différences entre "Métros" et français d'Outre-mer ou encore lorsqu'il situe une partie de son récit en Turquie pendant la Guerre Froide. Car dans "Comment mon père est mort 2 fois", nous avons droit à deux récits, pour deux narrateurs. Soën qui vient de perdre son père dans des circonstances mystérieuses et le passé de ce dernier qui nous est livré sous forme de "journal de bord" alors qu'il était jeune enseignant à Ankara.
Un passé trouble, loin de la vie bien tranquille que sa femme et son fils lui connaissaient sous une toute autre identité à la Réunion... Quel est l'impact d'un tel secret sur sa famille? Soën a besoin de comprendre, de reconnaître son père. C'est ce qui le motive dans cette enquête, cette quête de la vérité. L'autre récit nous ramène 30 ans en arrière, en Turquie. Yvon, loin de sa vie réunionnaise, y découvrait la Turquie et sa culture, les relations diplomatiques dans un contexte tendu. C'est aussi et surtout un pan de sa vie, des rencontres, des amitiés, l'amour...
Rien d'étonnant quand on connaît Monsieur GREVET, ses personnages sont parfaitement croqués, d'un réalisme hallucinant! En fait, tu as l'impression que l'auteur te raconte une histoire vraie où toutes ressemblances avec des faits et personnes seraient voulues à 200%. Difficile à vérifier quand les services secrets sont impliqués 😜 mais le résultat est là et l'enquête en est d'autant plus prenante. Yves GREVET distille les informations avec maîtrise de sorte que je n'ai personnellement pas pu lâcher ce roman avant de l'avoir terminé. Fortement conseillé par l'éternel Ado! 😉

Votre avis m'intéresse...

https://www.facebook.com/eternelAdo/
https://www.instagram.com/eternelado/
https://journalduneternelado.blogspot.fr/
Lien : https://journalduneternelado..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JangelisJangelis   07 mars 2019
"Alors, Yvon, vous avez fait la connaissance du très distingué capitaine Duval ? C'est un sacré phénomène celui-là, nostalgique de Pétain, anticommuniste, antisocialiste aussi sans doute, ancien para en Indochine et en Algérie, proche de l'OAS. Il appartient à une espèce en voie de disparition.
- C'est là, a lancé un autre, que je vois que je ne suis pas très écologiste. Je suis carrément pour la disparition de certaines espèces !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   07 mars 2019
Je découvre par exemple avec surprise que les Turcs, qui sont presque tous musulmans, ne sont pas des Arabes et que leur langue s'écrit comme la nôtre. J'apprends que les femmes turques ont eu le droit de vote en 1934, soit dix ans avant les Françaises.
Commenter  J’apprécie          30
JangelisJangelis   07 mars 2019
- Vous ne lisez pas les journaux ?
[...]
- Il faut toujours lire la rubrique internationale en premier, si vous voulez comprendre le monde dans lequel vous vivez.
Commenter  J’apprécie          40
z0ez0e   25 mai 2020
François Truffaut, a déclarer mon amie avec fougue, un grand réalisateur de la nouvelle vague, a dit « les films sont plus harmonieux que la vie ». Je crois qu’il a raison.
Commenter  J’apprécie          10
z0ez0e   23 mai 2020
Par hasard, répète ma mère, tout bas. Vous y croyez au hasard, inspecteur ?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Yves Grevet (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Grevet
Meto T.2 - Trailer
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Meto, la maison

Combien d'enfants logent dans la maison?

82
45
70
64

10 questions
145 lecteurs ont répondu
Thème : Méto, Tome 1 : La maison de Yves GrevetCréer un quiz sur ce livre

.. ..