AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 274851341X
Éditeur : Syros (04/04/2013)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 119 notes)
Résumé :
Lucen est condamné à six mois de travaux forcés au sein de la forêt pourrissante, au terme desquels il sera exécuté par pendaison. Il découvre peu à peu les règles de vie des parias dans cet environnement clôt et âpre, et où l'air est si chargé de gaz qu'il est à peine possible de respirer. Au même moment, Firmie, seule et vulnérable veut coûte que coûte croire au retour de son amoureux dont elle porte l'enfant. Elle sait que l'argent que Lucen a gagné peut lui perm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
murielan
  19 janvier 2014
Suite et fin de cette dystopie écrite par Yves Grenet.
On suit à nouveau le parcours de Lucen, désormais considéré comme terroriste et qui doit survivre dans le camp de prisonniers de la forêt pourrissante, de Firmie, enceinte et qui garde l'espoir de le revoir en vie tout en faisant face à un cruel chantage, de Ludmilla qui s'est engagée dans la résistance au mépris des convictions de son père et enfin de Gerges, hanté par la mort de sa mère et qui lui est entré dans la milice aux côtés de son père.
Ce second tome de Nox est à la hauteur de mes espérances. J'ai beaucoup apprécié la façon dont chaque protagoniste s'exprime à tour de rôle pour nous donner une vision d'ensemble des évènements. Leurs chemins se croisent pour que chacun puisse accomplir sa destinée.
Les enjeux de pouvoirs, les manipulations, les trahisons mais aussi les réseaux d'aide et de résistance sont bien décrits et l'intrigue est bien menée.
A lire !
Commenter  J’apprécie          150
orbe
  22 avril 2013
La lutte des classes continue. C'est une lutte pour la survie. Lucen doit être exécuté mais avant il lui faut tenir six mois dans un camp de travail particulièrement dur. Firmie, enceinte se terre mais elle est vite victime de chantage de la part du furtif qui l'héberge. Elle est contrainte d'accepter de donner son enfant contre quelques mois de sursis, espérant contre toute attente le retour de son bien aimé. Dans la ville haute, Ludmilla doit jongler entre la vigilance continue de son père et de sa gouvernante et les exigences du groupuscule à qui elle a décidé de prêter allégeance. Elle noue des liens réels avec le fiancé imposé par les activistes... Bien sûr, les chemins vont encore se croiser et les destins prendre un chemin inattendu...
Trahison et entraide sont étroitement mêlé dans ce final. ¨Personne ne peut arriver à s'en sortir seul et à la fois chacun se méfie des autres. Les personnages évoluent peu mais la vie se charge de les bousculer. Nous entendons à tour de rôle la voix des quatre protagonistes principaux. Les événements s'accélèrent jusqu'à la conclusion finale. Mais dans un monde où la pollution est un enjeu vital, existe t-il un ailleurs possible?. A lire !

Lien : http://0z.fr/v0_WO
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
orbe
  15 avril 2013
La lutte des classes continue. C'est une lutte pour la survie. Lucen doit être exécuté mais avant il lui faut tenir six mois dans un camp de travail particulièrement dur. Firmie, enceinte se terre mais elle est vite victime de chantage de la part du furtif qui l'héberge. Elle est contrainte d'accepter de donner son enfant contre quelques mois de sursis, espérant contre toute attente le retour de son bien aimé. Dans la ville haute, Ludmilla doit jongler entre la vigilance continue de son père et de sa gouvernante et les exigences du groupuscule à qui elle a décidé de prêter allégeance. Elle noue des liens réels avec le fiancé imposé par les activistes... Bien sûr, les chemins vont encore se croiser et les destins prendre un chemin inattendu...

Trahison et entraide sont étroitement mêlé dans ce final. ¨Personne ne peut arriver à s'en sortir seul et à la fois chacun se méfie des autres. Les personnages évoluent peu mais la vie se charge de les bousculer. Nous entendons à tour de rôle la voix des quatre protagonistes principaux. Les événements s'accélèrent jusqu'à la conclusion finale. Mais dans un monde où la pollution est un enjeu vital, existe t-il un ailleurs possible?. A lire !

Lien : http://0z.fr/v0_WO
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
TiaRosam
  24 octobre 2013
Deuxième et dernier volet de la courte série Nox.
Alors que le premier se passait essentiellement dans la ville basse, dans ce deuxième tome, on accompagne les personnages dans leurs missions au sein de la ville haute.

Les différences entre la ville haute et la ville basse se marquent ici plus dans la justice et la répression que dans le mode de vie au quotidien qui était davantage l'objet du premier tome. Cette différence se marque au point où on en oublie presque qu'en bas, quand ils vont au cinéma par exemple, les spectateurs doivent aussi pédaler.
Ce sont des détails qui nous plongent dans leur monde et comme on passe davantage de la nox à la ville haute, on perd parfois la notion de ce quotidien d'en-bas qui est pourtant nécessaire pour marquer la dualité de l'univers dans lequel Grevet nous emmène.



Dans sa globalité, c'est un très bon roman ! Plein de suspense ! Tout un monde qui tient assez bien la route ! Et rempli de graines de réflexions...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cats26
  24 avril 2014
Avec ce 2ème tome, on a la fin de la série. J'ai bien aimé même si j'ai trouvé cela moins abouti de "Méto" et la fin m'a semblé trop rapide!
Le monde décrit bipolaire est intéressant, entre la partie sous la Nox, la pollution où les gens tentent de survivre et celle du haut ensoleillée et non polluée qui ressemble à notre monde mais qui dépend du monde du bas.
Après bien des épreuves, des moments de suspense où l'on se dit que cela va mal finir (bravo à Yves Grenet pour ce rythme qu'il sait si bien créér), les personnages principaux arrivent à découvrir la vérité sur leur monde ou leurs proches, à retrouver ceux qu'ils aiment, à trouver une paix intérieure.
Cela parle d'engagement, de sacrifice, d'amitié, de trahison, de déception à travers les épreuves que traversent les personnages.
On retrouve le style de l'auteur de "Méto" qui arrive à nous accrocher à son histoire et qui ne nous lâche pas. Là encore, on passe d'un chapitre à l'autre d'un personnage à l'autre, d'un point de vue à l'autre, d'une angle de l'histoire à l'autre, c'est magistral!
Une très bonne dystopie donc et courte car il n'y a que deux tomes et c'est un auteur français!
A partir de 14-15 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
orbeorbe   15 avril 2013
Arrivés en bas, nous nous trouvons immédiatement plongés au plus profond de la nox car ici tous les pauvres logent à la même altitude. Les gens les plus aisés habitent le quartier des ascenseurs.
Commenter  J’apprécie          230
boumabouma   21 mai 2013
- Accusé, commence-t-il, au vu des preuves accumulées et sans contestation possible, je vous déclare coupable de crimes de sang en association avec une organisation terroriste.
Commenter  J’apprécie          40
StellabloggeuseStellabloggeuse   29 avril 2014
Sans perdre une minute, je me rends à l’embarcadère pour prendre un dirigeable. C’est pour moi une première. J’essaie de ne pas le montrer, mais je n’en mène pas large. Quand l’engin s’ébranle, je m’accroche à un cordage. Ses mouvements sont lents et bientôt j’oublie presque le danger pour me concentrer sur la beauté du spectacle. Cette mer de fumées, dont je connais pourtant l’odeur et les dangers, est si belle vue d’ici. Le soleil qui perce par moments les nuages illumine le ciel. Ces gens autour de moi ont-ils conscience du bonheur auquel ils ont droit chaque jour ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
StellabloggeuseStellabloggeuse   29 avril 2014
Comme un père qui réprimande son gamin, il veut m’obliger à reconnaître toutes mes fautes, être sûr que je ne lui cache rien et que j’éprouve des remords. Son ton agressif m’énerve et je me retiens plusieurs fois de me lever et de le planter là avec ses certitudes et ses leçons de morale. Qui est-il pour me parler ainsi ? S’est-il retrouvé à la porte de chez ses parents, sans le sou, avec une femme enceinte à nourrir et à soigner ? A-t-il vécu ne serait-ce qu’une semaine sous la nox ? A-t-il déjà senti la mort l’envahir après un effort physique mal contrôlé ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ApiApi   29 août 2013
Nous ne vivons pas toujours dans l'harmonie, mais les conflits ne durent jamais. La solidarité est dictée par la nécessité. Personne ne peut vivre en marge car nous dépendons tous les uns des autres.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Yves Grevet (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Grevet
Meto T.2 - Trailer
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Meto, la maison

Combien d'enfants logent dans la maison?

82
45
70
64

10 questions
122 lecteurs ont répondu
Thème : Méto, Tome 1 : La maison de Yves GrevetCréer un quiz sur ce livre
.. ..