AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9522735035
Éditeur : Atramenta (28/11/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Adèle, belle blonde aux formes épanouies, est tour à tour professeure, agent secret ou encore photographe. Elle incarne nos fantasmes, elle prend à contre-pied nos préjugés, elle se joue de nos sens, elle espère réveiller en chacun ses désirs inavouables. Parfois elle fera l'expérience de ses propres démons et réveillera des plaisirs endormis.Ce recueil est composé de quatre nouvelles qui explorent nos rêves, nos idéaux, nos fantasmes, nos désirs. Laissez-vou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  02 février 2015
Je remercie l'auteur, Léon de Griffes pour l'envoi de ce service presse, mais également Tamy pour cette rencontre virtuelle. La couverture est douce, comme la jeune femme présentée, nous mettons ainsi un visage et un corps à l'héroïne avant même de rentrer dans l'histoire ou plutôt les histoires. Je parle d'histoires, car nous avons des chapitres dans chacune d'entre elles, montrant l'évolution d'Adèle.
Sachez que l'auteur a déjà eut un compte rendu de ce qui va suivre, même si ce n'était pas dans le détail et que par conséquent, il sait déjà mon ressenti. Je savais déjà qu'il s'agissait d'un recueil d'érotisme, où nous retrouvons une jeune femme, du prénom d'Adèle, (oui, oui, le titre est en parfaite adéquation avec le récit :p ) dont l'auteur nous raconte certaines de ces vies : imaginez qu'Adèle pourrait être n'importe quelle femme de notre temps.
4 histoires pour une jeune femme, 4 vies différentes.
Adèle derrière le bureau
Adèle derrière le masque
Adèle derrière l'objectif
Adèle derrière la caméra
En voyant les titres, cela m'a fait penser aux « Martine », mais ne vous y prenez pas, ce n'est pas du tout pour le même âge ! Passons cet aparté et revenons au livre. Nous retrouvons Adèle tour à tour professeur, secrétaire/assistante d'un super-héro, photographe et actrice de porno. La première ne m'a pas attiré plus que cela, le fantasme du professeur se devrait de rester un fantasme, même pour montrer une nouvelle méthode d'apprentissage (merci à l'auteur pour ces trois derniers mots :p ) La seconde m'a bien fait rire, le super-héro ou plutôt super-zéro est très caricaturé, mais parfaitement bien mise en scène. L'avant dernière est plus voyeurisme, en même temps avec un objectif cela tombait sous le sens. Mais tout comme la précédente, une petite morale est en place. Quand à la dernière, j'ai apprécié la façon dont l'auteur montre comment l'entourage d'une personne qui fait le métier d'actrice de porno la voit. Je pense que tu as raison Léon, c'est probablement celle-ci ma préférée, même s'il y a un passage qui aurait pu être supprimé à mes yeux (la démonstration), j'ai trouvé qu'elle était plus vraisemblable, plus approfondie également dans les émotions, les sentiments.
Ce que j'ai apprécié dans la lecture, c'est d'avoir une petite réflexion sur ce qui vient de se produire dans chaque histoire. Également le personnage d'Adèle, qui a chaque fois est bien travaillé. Tantôt en quête de solutions, tantôt en replis sur elle-même, l'auteur nous la montre parfois faible, parfois forte, mais elle arrive au bout du compte à obtenir ce qu'elle veut (ou presque, parfois son but peut-être modifié, mais le meilleur est là entre ses mains.) Surmonter ses angoisses, ses doutes pour s'épanouir, ce que toute femme aimerait. le regard des autres est important dans tous les récits. Celui qui regarde, observe, envie, veut, dénigre, soutient, rejette, attaque, critique, réconforte... J'ai vu ce livre comme une attention perpétuelle à l'autre d'une manière ou d'une autre.

Ce que je reproche, c'est le côté érotisme qui n'en ait pas un. Il s'agit de pornographie pour ma part. Je m'explique avant de vous voir monter sur vos grands chevaux que je suis intransigeante pour ce type de livre. Pour moi l'érotisme est un terme qui désigne un ensemble de sensations, de ressentis, qui permet d'éveiller un désir sexuel physique et mental, tout en restant suggestif dans les termes. Les scènes écrites se doivent de rester évocatrices, ensorcelantes, envoûtantes voire troublantes et suggestives. L'imagination doit rester de mise dans le domaine de l'érotisme. La pornographie est le terme utilisé pour des scènes crues, explicites au niveau de la sexualité. La lecture de ce recueil « les vies d'Adèle » devrait être mise dans la catégorie pornographie de part toutes les descriptions, explications de comment tels ou tels personnages agit dans le domaine de la sexualité.
Un livre pour Adultes assurément !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-vies-d-adele-leon-de-griffes-a114518898
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jbyaly
  19 juin 2015
Quand j'ai commencé ce roman, je ne me suis pas mise de barrière. En effet souvent quand une romance érotique est écrite par un homme, on peut vite basculer dans le vulgaire (je vous rassure avec beaucoup d'auteures femmes également)
Mais là j'ai été plus qu'agréablement surprise.
L'auteur Léon de Griffes m'a conquise avec son écriture simple, sans trop de détails, juste avec ce qu'il faut d'érotisme et sensualité.
Les aventures d'Adèle, c'est Heïdi ou martine à la montagne, à l'école mais version Cochonne si je peux faire simple.
La première scénette Adèle professeur, j'ai rigolé tout le long de ma lecture. Tout simplement c'est le fantasme de beaucoup d'hommes d'avoir une prof sexy et bien sûr de pouvoir lui faire certaines choses et j'en suis certaines beaucoup d'étudiants auraient de meilleurs résultats.
Est-ce un fantasme de l'auteur ? (ben quoi c'est un intriguant)
Je ne vais pas vous détailler tous les mini scéranii, mais mon préféré c'est Adèle actrice Porno. Vous allez vous dire youpi le cliché. Ben NON.
L'auteur à démontré dans ce scénario plus de fragilité dans l'écriture, une sensibilité autre. En effet c'est un sujet surement très difficile à aborder pour les jeunes femmes faisant ce métier et surtout se retrouvé juger par sa famille et ses ami(e)s. La fin j'ai adoré, deux thèmes exploités très simplement mais avec beaucoup de finesses.
Certains scénarii sont plus drôle que d'autres ou plus intense. Mettant en scène du F/F, M/M, F/F/M, ou même beaucoup plus, c'est d'ailleurs celui de l'avant -goût qui m'a le plus déplu dans la structure, j'ai eu l'impression que c'était la première fois qu'elle n'était pas maître de ses décisions et j'ai eu plus de mal, même si la fin laisse envisager plus de choses.
Une très jolie découverte érotique, avec plein de sensualité et d'ouverture d'esprit.
Lien : http://jewelrybyaly.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Leslecturespassionneesdeceline
  10 novembre 2016
J'adore cet auteur, un cocktail explosif d'histoires érotiques très bien écrites et qui nous font frissonner, mais pas que … les tirades vous feront également sourires 😀
Nous voici donc plonger dans différents univers où Adèle incarne différentes vies (fantasmes pour ses Messieurs, mais également pour vous Mesdames je dirais 😉 ) Cinq nouvelles dans ce recueil, l'auteur ne manque pas d'imagination … :
* Adèle derrière le bureau : sacrée Adèle, elle a trouvé la solution pour attirer l'attention de ses élèves. Mais également pour réveiller un besoin et une envie qu'elle ignorait ! Sept élèves, autant de fantasmes à réaliser.Je suppose que si tous les professeurs travaillaient comme elle, on le serait très vite. Des génies à tous les coins de rue … N'est-ce pas?
*Adèle derrière le masque : Secrétaire d'un héros. Dans cette vie Adèle est un peu « blonde ». (Désolée, mais c'est tellement vrai !) Heureusement, elle a quand même un brin de cervelle … Surtout quand elle comprend enfin la situation. La remise en question m'a fait sourire. Car oui, un moment donné, on pourrait penser qu'elle est vraiment naïve.
Le fantasme du héros oui … Mais il est parfois là où l'on ne l'attend pas !
*Adèle derrière l'objectif : Un couple … Une demande … Un réveil des sens ! Cette demande anodine n'a pas fini de surprendre la photographe. Ces démons vont refaire surface. Pourtant, elle sera bien guidée par l'envie et le plaisir. le côté de la blonde victime me touche beaucoup. Une fin agréable (pour tous ^_^ )
*Adèle derrière la caméra : une actrice de film oui … mais pas le même genre d'action dont certains films sont primés aux oscars. 😉 Entre l'apprentissage et l'espionnage, nous avons de quoi faire en petite scènes coquines. Mais notre Adèle aimerait aussi trouver l'amour… Quel week-end … que de révélations … et de propositions !
*Adèle au sein du pouvoir : petit bonus :p
Je vous conseille ces petites nouvelles à déguster sans modération ! Je suis sûre qu'elles seront vous toucher, d'une certaine manière ;) Ma préférée restera la photographe, car pour moi, elle est tout simplement touchante. le masque m'a bien fait rire, le bureau m'a fait rêver … La caméra m'a fait sourire … Et vous ?
Lien : https://leslecturespassionne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
francoiseg62
  24 juin 2015
Tout d'abord, je remercie la maison Angels Édition ainsi que l'auteur Léon de Griffes pour cet ouvrage rafraîchissant.
Voici mon avis sur Les vies d'Adèle — Recueil, tome 1 de Léon de griffes :
En ouvrant mon service-presse, je me suis aussitôt plongé dans les aventures d'Adèle — ou plutôt les facettes d'Adèle.
C'est toujours dur d'écrire un avis sur un recueil. En tout cas, en ce qui me concerne, je trouve l'exercice un peu compliqué. Alors, je vais rester relativement concise.
Tout d'abord, je tiens à dire que j'adore la couverture. La couverture, la mise en scène, je trouve qu'il y a un petit quelque chose qui se dégage et j'aime énormément.
Ensuite, l'ouvrage est divisé en 4 parties, une par nouvelle. Alors j'ai été un poil déçu de la mise en page sur la version ebook - mais pas sur l'ensemble, je rassure de suite. J'aurais aimé avoir un petit quelque chose en plus, surtout quand on passe à une autre nouvelle, ou plutôt dans la mise en page du titre de la nouvelle suivante (J'espère que c'est clair ^^).
Dans chacune de ses histoires, j'ai trouvé une femme pétillante qui assume pleinement sa sexualité. Léon de Griffes a su manier ses aventures avec une pointe de réalisme et d'humour, parfois, agrémenté d'une touche d'érotisme simple et sans prise de tête.
La première nouvelle était touchante. Adèle représente l'interdit, le fantasme de beaucoup de jeunes garçons. Elle est enseignante, sexy — je vous laisse découvrir la suite et en tirer vos conclusions. Je pense que c'est ma préférée. La lecture est douce et précieuse et j'en ai apprécié la saveur.
Au fil de ses histoires, on découvre une Adèle tantôt sûre d'elle-même, tantôt un peu moins, voire vraiment incertaine parfois, mais toujours avec une personnalité différente. J'ai beaucoup aussi aimé le mélange dans les couples qu'elle rencontrait ainsi que les expériences qui en ressortaient.
Je ne ferais pas un résumé des nouvelles, parce que ce n'est pas le but, mais je vous conseille le recueil pour vous divertir, vous détendre et passer un bon moment au milieu de la sensualité.
Enjoy !
Lien : http://book-attitude.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Elcantou
  22 novembre 2015
Je remercie Léon de Griffes pour l'envoi de son livre.
Ce livre se compose de quatre histoires différents:
Adèle derrière le bureau,
Adèle derrière le masque,
Adèle derrière l'objectif,
Adèle derrière la caméra
En fait c'est un recueil d'histoire érotique mettant en scène une jeune femme, Adèle, dans diverse vies.
Dans Adèle derrière le bureau nous la retrouvons professeur, qui à une nouvelle méthode d'apprentissage pour ses 7 élèves dissipés. Cela ferait fantasmer les hommes qui voudrait bien reprendre des études
Dans Adèle derrière le masque elle se retrouve secrétaire et assistante de son patron super héros. Son patron est très caricaturé avec le masque et la tenue, la mise en scène est pas mal c'est un peu l'arroseur arrosé!
Dans Adèle derrière l'objectif nous la retrouvons photographe qui cherche par tout les moyens à avoir du boulot ( ce n'est pas évident en campagne mis à par les mariage, baptême,..). Elle va faire un shooting un peu spécial pour un couple de jeune marié. Une vrai séance de voyeurisme !
Dans Adèle derrière la caméra nous la retrouvons actrice porno qui va à l'anniversaire de son père et se retrouve avec toutes la famille qui viens de découvrir son métier.
Dans toutes ces histoires nous avons des scènes très chaude, l'auteur à sur décrire les émotions et les sentiments à la perfection.
Que rajoutez si ce n'est que l'auteur nous met en appétit pour la suite des aventures d'Adèle qui à mon avis surpasserons les premières histoires.
L'écriture est simple avec les détails suffisants avec juste la dose nécessaires d'érotisme et de sensualité.
J'ai adoré lire ces histoires sur les différentes vies d'Adèles qui sont toutes très coquines et qui m'ont fait passez un bon moment de divertissement et de détente.
Lien : http://lesreineslivresque.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   02 février 2015
Et elle n’en avait pas besoin, elle était rusée. Elle posa sa main sur celle de sa belle-sœur et lui dit :- Adèle est actrice, mais elle n’aime pas trop en parler, parce que, tu sais comment c’est, dans ce métier, ça va, ça vient… Adèle sentit sa gorge se nouer. Ça aurait pu être très drôle si ce n’était pas cette fois-ci tombé dans l’oreille de son père, légèrement éméché par les bouteilles de rouge qui tournaient depuis le début du repas. Il se tourna vers sa sœur :

- Oui, oui, ma fille est une grande actrice porno et j’en suis très… très fier ! Il avait probablement voulu chuchoter. Au final, même Nadège qui était dans la cuisine l’avait entendu par-dessus le brouhaha. C’est probablement le mot « porno » qui planta le silence autour de la table. Les regards fuyants, les raclements de gorges gênés. Adèle devint blême. Il fallait qu’elle surmonte cette épreuve. Un jour ou l’autre, ils auraient su de toute manière. Elle assumait pleinement devant la caméra, devant des milliers de personnes, elle pouvait encore assumer devant sa famille. Elle hésita à se lever, mais ne le fit pas, ça aurait ajouté une dimension dramatique qu’elle voulait éviter à tout prix.

- Bon, ben je crois que tout le monde est au courant maintenant. Je suis bien actrice porno, en effet, et j’adore mon métier. Donc bon… j’imagine que ça peut choquer certains d’entre vous, que ça peut étonner, alors n’hésitez pas, enfin… après le repas par exemple, venez en discuter avec moi, y a rien de tabou, et moi je serais ravie de… décrisper un peu… tout ça. Elle apprécia le sourire d’Antoine. Très rapidement, les discussions reprirent, quelquefois on entendit un « c’est un métier comme un autre » ou un « elle a bien raison, faut savoir se faire plaisir » ou encore des « ça doit bien payer ça, non ? » accompagné de rires gras et salvateurs. Son père avait réalisé la « gaffe qu’il avait faite et lui fit un sourire contrit. Elle le rassura avec un clin d’œil et le repas se termina ainsi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : pornographieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox



Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
269 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre