AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B01DE1NS0K
Éditeur : (31/03/2016)

Note moyenne : 4.73/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Résumé :
Le talentueux Simon, auteur érotique trentenaire au succès relatif et à l'humeur passablement grincheuse, désespère d'être rangé dans les mêmes rayons que la plupart des romans de gare. Désinvolte et sûr de lui, il apprend pourtant que son dernier manuscrit a été accepté à l'unanimité par le comité de relecture, à l'exception d'une voix. Stupéfait, il ne veut pas en rester là. Qui est cet impudent qui a osé retoquer son roman? Pour qui se prend-il ? I... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Chrichrilecture
  06 décembre 2016
Vive Simon
Une histoire pleine de sentiments, de romantismes, de quiproquos. Une écriture différente pour ce genre de lectures. Une histoire avec des personnages attachant, touchant qui vous donnent envie de découvrir la suite. J'espère que dans le 2ème tome puisque hélas il y a deux tomes ; Simon va fonder une belle famille recomposée. Seul point négatif 2 tomes.
Pour conclure une belle histoire plus sentimentale qu'érotique
Commenter  J’apprécie          210
gabrielleviszs
  13 juin 2016
Lorsque l'auteur, Léon de Griffes est venu me demander si j'avais envie de lire son livre tout en sachant que je ne suis pas une adepte de la littérature érotique j'ai pris le temps de la réflexion. La peur de ne pas aimer est bien présente dans ce cas, mais comme j'avais déjà eu l'occasion de lire un autre de ces livres sous le même thème, je me suis dit pourquoi pas. Je le remercie par ailleurs pour me l'avoir fait parvenir.
La couverture va bien avec le thème d'ailleurs, même si je n'en suis pas fan – exact je suis une insensible.
Concernant l'histoire, nous faisons la connaissance de simon, un auteur d'érotisme – tiens donc – qui va pour une fois dans sa vie d'écrivain avoir un avis négatif à son dernier livre de la part d'une personne dans le comité de relecture – ô rage ô désespoir, pourquoi tant de haine ? Simon est outré, qui a bien pu oser refuser son livre? Sacrilège ! Forcément une prude, une femme qui n'aime pas le sexe ! Et j'en passe. La rencontre entre les deux sera inévitable – vraiment bien fait pour faire avancer le shimiliblick – et va laisser des traces chez l'un comme chez l'autre. Autant l'avouer, Louise – car oui, c'est bien une femme qui a mis son véto – a beau être charmante, elle n'en est pas moins stricte dans ce qu'elle décide. Et le fait de ne pas aimer ce roman va les confronter à un défi.
D'accord du départ, promis je n'ai pas eu d'à-priori, je me suis dit que l'histoire ne cassait pas trois pattes à un canard. Un homme, une femme, une confrontation... Mais au final il y a une véritable histoire et pas juste deux personnes qui ne sont pas d'accord et qui vont terminer ensemble. Et des personnages qui sont travaillés.
L'histoire d'abord. Oui elle est érotique et ce livre ne doit pas être lu par les plus jeunes car certaines scènes sont très explicites. Mais il n'y a pas que cela dans le récit. Les événements vont arriver, des obstacles ainsi que des quiproquo et surtout des caractères bien définis qui ne va pas forcément aller dans le "bon" sens. Un auteur, une lectrice et un certain nombre de problèmes qui s'accumulent. Lorsqu'un jeu se met en place entre les deux, ils apprennent à se connaître par le biais des mots.
Les personnages ensuite. Si j'ai mis une aussi bonne note à ce livre c'est à cause, ou grâce aux personnages. Simon est un auteur érotique oui, mais dans la réalité il est gêné dès qu'il parle de sexe et c'est encore pire dans l'intimité. Il m'a bien fait rire. Cet homme va-t-il réussir à se remettre en question face à un sentiment qu'il ne semble pas connaître? Comme l'indique le résumé, il semble beau garçon, mais déteste se regarder et en jouer. Il aime écrire l'érotisme sans sentiments, sans véritable passion, sans une vraie histoire ?
Quant à Louise, elle cache bien son jeu, d'ailleurs nous ne savons toujours pas qui elle est réellement. Je sens que son nom de famille est important, sauf qu'il n'est pas donné ! Affaire à suivre dans le prochaine épisode pour cette miss. Nous avons également Marie-Lee qui m'a fait pitié. Impossible de la détester, elle paraît si peu saine dans sa tête que j'ai eu mal au coeur pour elle malgré ce qu'elle fait subir à sa meilleure amie. Ses propres sentiments et envies sont en cause et ne réfléchis pas aux conséquences qu'une fois qu'il est trop tard.
Tout petit bémol, c'est un érotisme – oui, je le savais en acceptant – donc forcément certaines scènes sont développées et j'avoue en avoir sauté une. Je dis bien petit bémol, parce que ce n'est pas du porno – ouf – l'écriture est fluide, les mots bien choisis. Attention, pensez qu'il s'agit d'un homme qui parle, donc les mots ne sont pas forcément les mêmes que ceux d'une femme, quoique ici, Louise est surprenante. Et puis ses fameux gros seins... Mais qu'est-ce que les mecs ont avec cela? Ce ne sont que deux globes qui sont accrochés là, sur la poitrine, c'est parce que vous n'en avez pas en fait, avouez ? Oups, je m'égare.
En d'autres termes, provocation et subtilité sont les maîtres mots de ce premier volet. Des surprises qui ne se voient pas venir et cela m'a plu. de bons personnages et une histoire qui tient bien la route. Émotions, trahisons, doutes, mauvaises surprises, personnages qui nous apprennent des choses sur le passé d'autres. Voir Simon perdre ses repères est jouissif. Mais une question me trotte dans la tête, tous les auteurs qui écrivent de l'érotisme décrivent leurs fantasmes ?
PS : pardon pour mon avis qui est quelque peu en dehors des clous, mais écrire un avis classé "normal" pour cette lecture qui est pleine d'humour et de piquant, impossible de rester sage !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/simon-tome-1-a-demi-mot-leon-de-griffes-a126148132

Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
emilie17021845
  23 février 2017
Simon est un auteur de romance érotique à succès. Lorsque l'une de ses relectrices ne valide pas son roman, trouvant qu'il manque de sentiments, cela l'intrigue. Il souhaite alors la rencontrer afin de découvrir qui elle est et pourquoi elle à réellement refusé son manuscrit.
Simon est un personnage fascinant, si au premier abord il parait imbu de lui-même, il nous charme vite. Il aime le sexe facile, se fiche du regard des autres, se cache derrière une carapace.
Louise est donc la mystérieuse relectrice de Simon. de prime abord c'est une femme très froide et distante, dans un premier temps difficile à comprendre, j'ai pris beaucoup de plaisir à la connaitre. Son manque de confiance en elle et sa méfiance envers les hommes est touchante, de plus cela deviendra encore plus difficile devant la force de son attirance pour Simon.
Le moins que l'on puisse dire c'est que leur relation est plus que chaotique, ils se feront du mal sans même s'en rendre compte. Ils seront également entouré de personnes qui ne voient pas leur relation d'un bon oeil, ce qui est loin de simplifier les choses.
Il me tarde de lire le tome 2, car je pense qu'il nous apportera son lot de rebondissements, et surtout j'ai envie de voir l'évolution de leur relation, en apprendre plus sur leurs passés.
Pour finir la plume de Léon de Griffes est agréable, il nous emporte sans aucune difficulté dans l'univers et les aventures de nos personnages, nous offrant beaucoup de plaisir à lire. A voir le point de vue du personnage masculin est une chose que j'apprécie, alors en plus écrit par un homme, c'est cocktail enivrant assuré. Une lecture enivrante, intense en émotions et aux scènes érotiques émoustillantes.
Merci à Léon de Griffes pour ce service presse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marlene_lmedml
  02 avril 2016
Je dois vous dire que j'étais ravie de découvrir le roman de Léon, parce qu'habituellement je suis plus habituée de le lire sous forme de nouvelles assez courtes et étant donné que j'adore en général ce qu'il écrit j'étais très curieuse de découvrir comment il allait mener cette romance érotique ! Je rassure tous les fans de l'auteur, ce roman est très "torride" ! Vous voici rassurés je peux maintenant vous livrer mon avis sur ce premier tome :)
Simon est auteur érotique, c'est un homme un peu grincheux mais c'est surtout qu'il aimerait vraiment que son travail d'auteur soit reconnu. Alors stupéfaction pour lui lorsqu'une des lectrices du comité de lecture de sa maison d'éditions n'approuve pas son dernier manuscrit.
Mais qui est-elle ? Et pour quelles raisons n'est-elle pas emballée par le texte de Simon ?
Cette charmante inconnue s'appelle Louise, et pour elle Simon ne met pas assez d'émotions dans ses écrits, à ses yeux ça manque de profondeur et de subtilité ! Simon sera tout de suite intriguée par cette jeune femme au physique délicieux ! Il la provoquera pour connaître les moindres détails sur ses goûts littéraires mais pas que....
Simon n'est pas du genre à s'engager il se contente des plaisirs charnels sans sentiments, mais l'arrivée de cette Louise remettra-t-elle toutes les certitudes de Simon en question ?
Verdict ? Ce premier tome est vraiment prometteur, il nous plonge dans les pensées de Simon, ce jeune homme si sûr de lui, un peu arrogant sur les bords mais ça fait son charme ! Simon c'est un beau gosse qui plaît indéniablement aux femmes et il n'a d'ailleurs aucun problème à trouver des partenaires de jeux érotiques ! Mais...Tout va être chamboulé avec l'arrivée de Louise dans sa vie !
Léon de Griffes a encore su me faire adhérer à son histoire pour diverses raisons, d'une part sa plume, et oui j'aime sa façon d'ecrire, ici ce fut un exercice quelque peu différent pour lui étant donné que c'est un roman et non pas un texte court ! Il a su gérer avec brio la part érotique de son récit, il en distille un peu tout au long de l'histoire ce qui fait que la tension sexuelle ne retombe presque pas ce qui rend le lecteur captiver par ce magnétisme charnel ! Et le côté psychologique est très intéressant aussi, voir Simon se remettre en question, essayer de savoir ce qu'il ressent, c'est nouveau pour lui et ça le rend encore plus craquant !
J'ai aimé le côté "auteur érotique" et j'espère retrouver cette facette de Simon dans la suite bien entendu, j'ai adoré les personnages de Simon et de Louise, j'ai aimé les voir évoluer et essayer de comprendre ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre. Par rapport au héros, le personnage de Louise semble quelque peu effacé ce qui lui donne une part de mystère, ce qui la rend d'autant plus désirable. J'ai adoré détester le personnage de Marie-Lee qui est sensé être la meilleure amie de Louise, je n'ai pas réussi à lui trouver d'excuse pour sa façon de se comporter ! Mais ça a rendu l'histoire d'autant plus intéressante !
Léon nous laisse sur un fin pleine de promesse pour la suite que j'attends avec impatience !
N'hésitez pas à découvrir ce roman, au rendez-vous de la sensualité et des sentiments.
Lien : http://chroniqueslivres.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
monparadisdeslivres
  31 mars 2016
Un auteur connu pour ses nouvelles érotiques. Léon de Griffes. Et cette fois-ci l'auteur a décidé de faire le grand saut dans la romance érotique avec le premier opus de sa série Simon, « À demi-mot ». Un premier essai très prometteur …
Simon est un brillant auteur de littérature érotique. Si on apprécie ses oeuvres pour leur qualité brut, en tant que personne c'est une autre histoire. Et lorsqu'une nouvelle relectrice donne un avis défavorable sur son dernier livre à paraître pour manque d'un peu de romance, sa fierté en prend un coup. Et il est déterminé à démontrer à cette jeune femme coincée et froide de surcroît qu'elle a tout faux sur toute la ligne. Bien qu'elle soit perplexe, Louise accepte. Commence alors un challenge où chacun va ressentir de nouvelles sensations entre Jeux de séduction, Inspiration, Passion, Luxure et Plaisirs …
Avec une plume fluide, palpitante et exquise, l'auteur nous offre un Délicieux roman. Je découvre pour la première fois les écrits de Léon de Griffes et je suis impressionnée. Une intrigue bien originale et qui est menée avec subtilité. Je ne m'attendais à du tout à ce genre de lecture. Tout est parfaitement doser pour assouvir les sens du lecteur. de la Passion. de la Romance. Des Émotions. de la Sensualité. de l'Érotisme à l'état pur. C'est juste Wow, je n'aurai jamais pensé autant apprécier toutes ces scènes. Des scènes à couper de souffle, Hot de chez Hot et à vous faire rougir de plaisir. Et tout cela sans une once de Vulgarité. Un vrai Régal.
Deux protagonistes qui attiseront votre curiosité au plus haut point et qui vont vous surprendre par bien des manières. Malgré son côté cynique et arrogant, Simon va plaire à plus d'une. Mais ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'il soit troublé et indéniable attiré par Louise. Elle est aux antipodes du genre de femmes qu'il a l'habitude de fréquenter. Et pourtant Louise est très mystérieuse …
Les personnages secondaires sont eux aussi intéressants et ont leur importance dans l'histoire. Certains vont vous plaire comme cette éditrice mère poule. Tandis que d'autres vous paraître peu confiants comme cette soit disant meilleure amie.
En conclusion, ce premier opus de Simon, « À demi-mot » de Léon de Griffes est un très bon début. Il a tout ce qu'il faut pour passer un Excellent moment de lecture. Et il me tarde de lire la suite des aventures de Simon et Louise.
Attention, ce livre n'est pas à mettre dans n'importe quelles mains. Il est réservé au public averti de plus de 18 ans.
Lien : http://wp.me/p5AuT9-1uz
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   05 décembre 2016
Pour lui, le sentiment amoureux n’était pas de l’amour et inversement. Ou plutôt, la passion des débuts n’était pas de l’amour. La passion était facile et volage, éphémère et intangible. L’amour était difficile, risqué, durable et concret. L’amour demandé des engagements, des efforts, des attentions, à tous moments. La passion se suffixée a elle-même, elle s’auto entretenait, elle produisait assez d’énergie pour alimenter les fougues.
Il existait des théories, comme quoi la passion se dissipait forcément au bout de quelques temps. Certaines étapes d’une relation, dans la durée, était difficile à franchir. Il y avait le cap des deux mois, celui des premiers ébats, quand son partenaire était inévitablement un prince charmant ou une princesse enrobé dans un mirage sensoriel surpuissant. Puis il y avait le cap des six mois, souvent celui des premières lassitudes, de la routine, de l’amertume. C’était un cap assez facile à tenir si aucun élément provocateur ne venait s’immiscer entre les deux amants. L’étape des deux ans était nettement plus costaude. C’était souvent à ce moment-là que l’un des deux demandait d’avantage d’engagements : s’installer ensemble ou sortir la carte de crédit pour s’offrir un luxueux rassemblement d’amis et de parents destiné à officialiser l’union. C’était une étape critique, probablement la plus critique. Simon ne savait absolument pas comment gérer cette étape. Alors quant à imaginer franchir celle des sept années de vie communes…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ChrichrilectureChrichrilecture   01 décembre 2016
Sa main droite fila sous sa nuisette pour venir caresser habilement ses lèvres gorgées de désirs. Elle était restée frustrée de sa rencontre avec le beau Simon et elle eut envie de se soulager. Sauf qu’à la place d’imaginer Simon, c’est Louise qui vint illuminer ses fantasmes. Elle l’avait déjà vue nue et le souvenir de cette iamge venait embellir son rêve de plaisir.
Commenter  J’apprécie          190
ChrichrilectureChrichrilecture   22 novembre 2016
S’il y avait bien un domaine ou il pouvait s’enorgueillir d’une véritable expertise, c’était dans le cunnilingus.
Aucune de ses ex n’avait jamais émis un reproche concernant ses aptitudes et les cris que poussait Maria lui confirmaient son talent. Il léchait, happait, suçait, fouillait, grignotait, léchait, tournait, embrassait, tant et si bien qu’elle finit par lâcher une longue plainte qu’elle ponctua d’expression très explicite dans sa langue natale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
ChrichrilectureChrichrilecture   04 décembre 2016
La mythologie érotique laissait souvent entendre que les asiatiques étaient très étroites. Ce n’était pas son cas. La queue coulissa sans encombre jusqu’à ce que la belle brune sentît les abdos de Simon claquer contre ses fesses. Elle se voyait tourner de l’œil tellement la sensation était indéfinissable. Il l’embrassa dans la nuque et elle feula de plaisir. Ses mains puissantes la soulevaient et la rabaissaient en rythme tandis que son bassin ne bougeait pas, à peine avançait il quand il la laissait s’enfoncer au plus profond. Il ne la baiser pas, il se branlait avec son corps, tel un jouet, une poupée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
gabrielleviszsgabrielleviszs   13 juin 2016
l devait se mortifier, mais il ne voulait absolument pas aller trop vite. Il savait le risque de tout faire rater parce qu’il pouvait être trop oppressant, trop pesant. Et puis, il aimait aussi son indépendance et ne voulait pas qu’elle le pensât toujours disponible.
Pourtant, il avait envie de la voir, de la toucher, de la sentir. Il se demanda si ce n’était qu’une attirance physique, mais il constata que ses pensées ne tournaient pas autour de son corps nu et des choses que cela pouvait évoquer, non il pensait vraiment à elle, à son sourire, à ses yeux, à sa manière de marcher ou de parler. C’était un sentiment incroyable. Lui qui avait toujours détesté perdre le contrôle, il se blottissait dans cet abîme sans fond avec une insouciance confondante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : famille recomposéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre