AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de OmbreetPoussiere


OmbreetPoussiere
  12 juillet 2018
Ce livre était là, sur le comptoir de la librairie, attendant d'être rangé sur son étagère. Moi, j'étais à côté, patientant pour retirer une commande. Mon regard s'est posé sur la couverture et sur le visage du garçonnet au visage tendu et au point levé, puis j'ai lu le titre et j'ai demandé si je pouvais ajouter ce livre à ma commande.
John Howard Griffin, l'auteur est un homme que j'aurais aimé rencontrer. Il a bourlingué, connaît la France, a pris part à la Résistance durant la deuxième guerre mondiale entre autres choses et surtout est convaincu que la ségrégation qui perdure en cette seconde moitié de XXeme siècle dans le Sud des USA est une aberration. Il décide d'avoir recours à des moyens médicamenteux pour transformer son apparence physique et devenir Noir afin de pouvoir évoluer dans la société Noire et se faire une idée de ce qu'est réellement la condition de personne de couleur en 1959 dans les Dixielands.
C'est un livre qui me semble bouleversant et dérangeant car il peut faire resurgir de chacun d'entre nous des pensées très profondément enfouies. Il invite à « Se voir, tel que l'on est ». Et pas uniquement en fonction de la couleur de sa peau mais également en tant qu'homme ou femme confronté(e) à la misère, à la détresse, à la différence, à d'autres qui voudraient nous ressembler mais n'y parviennent pas.
Je vous invite à découvrir cette belle expérience de vie que nous offre l'auteur et pourquoi pas à en discuter ultérieurement.
Commenter  J’apprécie          439



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (42)voir plus