AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253065470
668 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (05/01/1994)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Un égyptologue propose ici une synthèse à la fois vivante et savante, portant sur l'ensemble de l'histoire de la terre des Pharaons (depuis la préhistoire jusqu'à la conquête d'Alexandre).
Etayée sur la chronologie la plus sûre à ce jour et nourrie des informations livrées par un matériel archéologique de plus en plus abondant, elle fait une large part à l'économie à la languistique, à l'anthropologie, etc., à côté d'approches plus classiques comme le récit d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
juten-doji
  22 décembre 2017
L'un de mes livres de chevet lorsque j'étudiais l'égyptologie à l'université. Il constitue une très bonne base pour l'étude de l'Egypte Antique, et l'on peut régulièrement s'y référer afin de trouver des informations que l'on peut approfondir par la suite. Il s'agit d'un format de poche, donc pratique, mais qui reste très complet dans ce a quoi il est destiné. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un livre d'histoire, le texte n'est donc pas enjolivé, mais cela n'enlève en rien son intérêt instructif.
Commenter  J’apprécie          80
Henri-l-oiseleur
  20 octobre 2015
En un volume maniable, et pas si long qu'on le dit, Nicolas Grimal fait tenir plus de trois mille ans d'histoire égyptienne. le livre est idéal pour les amateurs de bonnes synthèses, que la surabondance bibliographique, entre biographies à grand spectacle, beaux livres sur cette si photogénique civilisation, essais scientifiques et autres, risque de rebuter devant l'embarras du choix. Il contient l'essentiel de ce qu'il est bon de savoir quand on s'intéresse à l'Egypte ancienne, mais n'est pas conseillé, toutefois, à ceux qui commencent à entrer dans ce domaine : des ouvrages plus élémentaires existent sur le marché pour se familiariser avec cette civilisation si étrangère et si attachante.
Commenter  J’apprécie          40
Sileva76
  06 octobre 2016
Pour les passionnés de la période, ce livre est une très bonne synthèse de l'histoire de l'Égypte ancienne. Nicolas Grimal, professeur au Collège de France, reste un spécialiste incontournable. Ce livre est une vraie référence. Il est très documenté et tente de traiter de sujets compliqués au plus près des découvertes récentes (à l'époque d'écriture du bouquin). Ce n'est clairement pas un livre grand public. Il aborde des questions parfois ardues concernant la religion ou la datation, mais aussi la symbolique égyptienne, etc. C'est donc une mine, dans laquelle il est plaisant d'aller piocher des informations, mais ce n'est en aucun cas, de mon point de vue, une lecture facile qui peut se faire d'une traite, surtout sans un minimum de connaissances préalables. Dès lors, cette histoire est un bon complément pour un ou une passionné(e) de la période, mais je ne la conseillerais pas comme une porte d'entrée pour découvrir l'histoire égyptienne antique.
Lien : http://le-cours-du-temps.ove..
Commenter  J’apprécie          20
exarkun1979
  12 août 2012
J'ai été très déçu par ce livre d'histoire. Même mon prof plate de secondaire II rendait l'histoire de l'Égypte beaucoup plus intéressante que cet auteur. Ce livre est très long par moment. Je ne le conseille pas à quelqu'un qui connait peu l'Égypte.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
finitysendfinitysend   29 septembre 2012
Si en principe, chaque phonogramme conserve sa valeur idéogramatique , certains signes se spécialisent en fait dans la notation de certains phonèmes les plus courants . Ce sont essentiellement des signes utilitaires qui constituent une sorte d'alphabet de 26 lettres , à l'aide duquel il est théoriquement possible de noter tous les sons .
Commenter  J’apprécie          80
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   28 octobre 2015
On aurait pu s'attendre à ce que la première Période Intermédiaire fût une époque d'obscurantisme et de recul intellectuel. Il n'en a rien été. Ces troubles ont au contraire stimulé la réflexion des Egyptiens : face à l'effondrement de certaines valeurs de la société, ils ont cherché à redéfinir leur place dans l'univers. La carence du pouvoir royal et les affrontements autour du trône ont encore affaibli l'image de la royauté, qui avait déjà commencé ... à s'effriter à la VI° dynastie. L'Etat a cessé d'être un cadre rigide et sécurisant, et l'individu s'est trouvé privé de sa protection, livré à la violence de la loi du plus fort. L'angoisse née de cette situation nouvelles s'est exprimée dans des oeuvres littéraires qui, quoique appartenant à des genres différents, sont toutes marquées du même pessimisme.

p. 194
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   03 février 2019
La France se trouvait ainsi occuper une place de premier plan dans l'égyptologie naissante. L'œuvre des successeurs de Champollion allait confirmer ce rôle, principalement celle d'A. Mariette sur le terrain. La façon dont celui-ci conduisit le dégagement de grands sites comme Saqqara ou Tanis est à peu près indéfendable aux yeux de l'archéologie moderne. Il n'en reste pas moins qu'il ne se contenta pas d'être le fouilleur heureux du Sérapeum, de Karnak ou de Tanis. Il sut exploiter ses propres trouvailles et celles, plus ou moins fortuites, que le hasard l'amena à connaître. Il parvint surtout, à force de fermeté, à faire jeter par le vice-roi Saïd les bases d'un organisme capable de mettre fin au départ massif des antiquités vers les collections européennes et d'assurer leur conservation sur place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   03 février 2019
Quelques grandes figures se détachent chez ces voyageurs, devenus plus « professionnels » depuis Thévenot : archéologues et antiquaires comme le Père Vansleb, Lucas ou Fourmont, médecins comme Granger, explorateurs comme Poncet et Lenoir. Peu à peu, l'Égypte ancienne apparaît à travers quelques grands sites : on redécouvre vers 1668 Karnak, connu dès la fin du XVe siècle par la carte d'Ortelius et le récit du Vénitien Anonyme, et Memphis presque un siècle plus tard. Un premier ouvrage consacré exclusivement aux pyramides paraît même à Londres en 1641.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   03 février 2019
La civilisation égyptienne donne, au premier abord, l'impression d'un tout cohérent, auquel une durée hors du temps commun confère une place particulière dans l'histoire de l'humanité. Elle semble apparaître, toute constitué, vers le milieu du IV millénaire avant notre ère, pour se résorber seulement à la fin du IV siècle après Jésus-Christ, et ces presque quarante siècles laissent une impression de stabilité immuable autour d'une institution politique que rien, pas même les invasions, n'est venu remettre en cause.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire du monde ancien>Egypte jusqu'à 640 ap. J.C. (109)
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2114 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre