AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246798125
320 pages
Grasset (07/03/2012)
4.07/5   7 notes
Résumé :
Au long de ces pages, j'ai voulu chausser les lunettes de Freud pour traiter de sujets aussi divers que la politique, le tabac,le cinéma ou la chansonnet aussi de leur résonance intime avec mon parcours.Ces essais de psychanalyse appliquée à des questions de société témoignent de mon désir de comprendre les ressorts d'un monde souvent énigmatique et tentent d'en déchiffrer les enjeux inconscients.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
brigittelascombe
  12 août 2012
"J'ai appris à faire avec mes failles et à transformer mes faiblesses en créativité".
Rien que pour ces paroles d'homme sage, fan du romancier Philippe Grimbert, je ne pouvais que me faire dédicacer (vendredi aux Nocturnes littéraires de Bormes les Mimosas) son dernier essai, afin de mieux connaitre le psychanalyste et surtout le psychanalysé Philippe Grinberg qui s'assied sur son propre divan pour dévoiler entre autres), avec pudeur,ses cicatrices (et celles des autres connus ou inconnus à commencer par Freud lui même).
Avec Freud au quotidien, l'auteur à chaque chapitre, débute par un souvenir qui lui est propre, lié à des sujets variés ( de société): Inconscient, rêves, psychanalyse, chansons, tabac, films, politique, il s'en réfère à Freud (et également à Lacan...) et le décortique de manière psychanalytique (moult jeux de mots (maux).
"Tout est langage" a dit Lacan, a titré Dolto et c'est par la parole, cet "art voué à nous rendre majeurs" que Philippe Grimbert passe pour relater Freud et son interprétation des rêves (ayant subi lui même "un accouchement onirique"), Freud ce "grand fumeur" aux théories souvent dites "fumeuses" (tabac lié à l'addiction apportant jouissance et autodestruction), Freud dont les théories transparaissent à travers les images liées à la photographie ou au cinéma. Il évoque le rapport au temps, décortique Hitchcock (et sa relation à la mère "toute puissante), étudie la théorie du double dans le film Harry un ami qui vous veut du bien, aborde le cas Sarkosy se mettant en échec par ses comportements d'ado.. et bien sûr confie son secret, trame de Un secret, qui lui a apporté la reconnaissance du public.
Un essai original (de par ses thèmes) très fouillé psychologiquement, émaillé de nombreuses citations, cas cliniques et références. Un essai qui accomplit son petit bonhomme de chemin pour nous mener à l'écrivain reconnu (Un secret a été couronné par le grand prix des Lectrices de Elle en 2005, le Goncourt des Lycéens en 2004 et a été adapté au cinéma) et l'adulte accompli qu'est devenu Philippe Grimbert.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
CarolinePhoenix
  19 mai 2017
Bien que ses idées aient été controversées, Sigmund Freud était l'un des scientifiques les plus influents dans les domaines de la psychologie et de la psychiatrie. Cela fait plus de 100 ans que Freud a publié ses théories, mais il influence encore ce que nous pensons de la personnalité et de l'esprit. Un bon roman pour ceux qui ne connaissent pas le personnage.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ProseSProseS   14 mai 2015
Le rire est une chance, celle de transformer le kilo de plomb de la vie en kilo de plumes, lequel, quoi qu'on en dise, vous fait moins de mal quand il vous tombe sur le pied. Une chance, pour celui qui sait manier l'esprit ou l'humour, de tendre entre le monde et lui un voile qui en change la couleur. Oui le rire est vraiment une chance offerte à l'homme. (...).
La vie est un cadeau, certes, mais parfois empoisonné ! Elle se montre généreuse en matière d'angoisses, de chagrins ou de contrariétés contre lesquels nous nous montrons souvent impuissants. Le rire est la meilleure arme pour les combattre et les tenir momentanément à distance par le biais de l'humour, de la dérision, du comique ou du trait d'esprit. Autant de flèches à disposition dans notre carquois, qui, lorsqu'elles font mouche, tiennent en respect l'adversaire, surtout lorsqu'il s'agit du plus redoutable d'entre eux : nous-même. (..)
Et Freud de préciser : L'humour semble dire : "Regarde ! Voilà le monde qui te semble si dangereux ! Un jeu d'enfant ! Le mieux est donc d'en plaisanter !" (...)
Cependant, une injustice demeure, une inégalité que l'on aimerait pouvoir niveler. Freud la souligne dans la conclusion de son ouvrage : tous les hommes ne sont pas également capables d'adopter l'attitude humoristique, c'est là un don rare et précieux... Rire de soi, des autres, de ses malheurs, est en effet un don inestimable qui nous donne l'occasion, l'espace d'un instant de nous affranchir des malheurs du monde, des contraintes que nous nous imposons et dont la société se montre prodigue. Alors souhaitons au plus grand nombre de bénéficier de cette chance qui, par la grâce d'un trait d'esprit ou d'un regard humoristique, nous permet d'oublier le temps d'un éclat de rire notre difficulté d'être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   12 août 2012
"En France, tout finit par des chansons", a-t-on coutume de dire et il serait bien tentant de transformer le célèbre dicton en: "Enfance, tout commence par des chansons", formule qui traduirait une réalité psychique.La chanson, notre première nourriture, ce stimulant dans lequel nous avons puisé autant de force que dans le sein maternel, serait donc une nécessité vitale, une sorte de "voie lactée"?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   12 août 2012
L'homme est un être de parole, formule qu'il faut entendre stricto sensu. L'homme est "de parole" comme l'arbre est de bois, comme la statue est de pierre.C'est sa matière, ce qui le constitue.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   12 août 2012
Le mot juste est-il celui qui serre, emprisonne-à la façon d'un soulier un peu juste- celui qui, l'espace d'un instant,rend impossible à la signification de se défiler?
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   12 août 2012
Freud disait qu'un deuil normal durait un peu plus d'un an.Avec mes vingt ans, évidemment je me situais dans le domaine du deuil pathologique.C'est ainsi:le deuil se mesure à l'aune du trauma qui l'a inauguré.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Philippe Grimbert (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Grimbert
Karine Henry, de la librairie Comme un roman, présente son coup de c?ur pour "Rudik, l'autre Noureev", de Philippe Grimbert. Christelle Siméon, de la librairie Drugstore Publicis, nous présente "Rudik, l'autre Noureev", de Philippe Grimbert.
De retour de sa première visite en Russie depuis son célèbre saut vers la liberté, Noureev est extrêmement déprimé et en confie la raison à son psychanalyste, marquant le début d'une cure peu orthodoxe. Mais qui va réellement mener la danse ?
De retour de sa première visite en Russie depuis son célèbre saut vers la liberté, le danseur étoile Rudolf Noureev, très déprimé, consulte Tristan Feller, psychanalyste du Tout-Paris. Le thérapeute est rapidement déstabilisé par la personnalité hors du commun de « Rudik » , qui impose un cours peu orthodoxe à la cure : plongée dans l'histoire d'une légende vivante mais aussi affrontement entre les deux hommes durant lequel se déploient jeux de pouvoir et de fascination. À travers ce roman d'une analyse exceptionnelle, c'est à un voyage au-delà des masques que nous convie Philippe Grimbert.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quizz sur Le Secret de Phillipe Grimbert #DefiBabelio

Quel est le nom du personnage principal?

Maxime
On ne sait pas
Joseph
Simon

4 questions
378 lecteurs ont répondu
Thème : Un secret de Philippe GrimbertCréer un quiz sur ce livre