AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012356001
Éditeur : Hachette Littératures (20/03/2002)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Malgré la légèreté de son titre "Chantons sous la psy" est un livre sérieux. Sérieux comme peut l'être une chanson. Chaque chanson aurait donc son secret qui "s'attache à notre âme et la force d'aimer" ? L'auteur tente de déchiffrer le message latent qui s'adresse à l'auditeur dans des titres de chanson. Il voit dans chaque titre un message codé que nous percevons à notre insu.

>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
aaahhh
  13 juillet 2012
C'est une bien jolie idée qu'a eue là Philippe Grimbert avec cette psychanalyse appliquée aux chansons ! Évoquant tour à tour quelques-uns des grand succès des dernières décennies, l'auteur se propose de chercher l'énigme qui se cache derrière ces hits et qui en explique le succès. En effet, son hypothèse est la suivante : Si certaines chansons deviennent tellement populaires c'est parce qu'à la manière des lapsus et des rêves, une part d'Inconscient est mise à jour à travers elles et vient toucher le public. le chanteur sans le faire exprès, laisse parler quelque chose de son inconscient dans l'écriture de ses paroles, et ce quelque chose est capté par le public à son insu et sans qu'il en ait conscience. On aimerait donc tant telle rengaine parce qu'au fond elle nous parle de notre amour incestuel pour notre mère, et on se déhancherait avec joie sur telle autre car elle conjure notre peur de la mort…
A travers une dizaine de « cas cliniques » en musique, Philippe Grimbert nous parle de son amour pour la chanson et de sa passion pour la psychanalyse et l'on se laisse bercer avec plaisir au rythme de la mélodie des chapitres qui s'enchaînent.
Mettre nos chansons préférées sur le divan, c'est bien sûr l'occasion d'un petit rappel des concepts fondamentaux de la psychanalyse, et si j'ai appris des choses sur la musique, c'est surtout sur Freud et Lacan que l'auteur m'a renseignée en reprenant, au fil des chapitres, les fondements de leurs théories respectives. C'est un aspect du livre qui m'a plu et déplu à la fois puisque j'ai été très intéressée par ces explications théoriques que j'ai parfois trouvées très à propos, comme si en effet elles collaient parfaitement au « patient-chanson » et l'expliquait à merveille. Mais dans certains chapitres, il m'a semblé que la chanson n'était que prétexte à l'étalage du savoir psychanalytique, et là, même si ce dernier m'intéresse beaucoup, j'ai quand même été moins enthousiaste, car j'ai parfois eu l'impression que l'auteur « sur-interprétait » et collait à la chanson des intentions qu'elle n'avait pas dans le seul but de pouvoir aborder telle théorie intéressante…
Voilà donc un petit bémol, qui a par moments rendu ma lecture plus sceptique et moins agréable.
Un deuxième aspect qui a quelque peu gâché mon plaisir vient du fait que la plupart des chansons traitées ne sont pas de ma génération, aussi ai-je été moins intéressée que si j'avais connu et aimé les chanteurs en question. Bien sûr je ne peux pas en faire le reproche à Grimbert, qui n'était pas censé connaitre mes goûts musicaux mais il n'empêche que j'aurais mieux aimé découvrir les messages cachés de Julien Clerc, de Renaud ou d'Indochine que ceux de Trenet et Mistinguett… Je dois dire cependant que le choix de titres de l'auteur ne manque pas de goût (même si ce ne sont pas toujours les miens) et des chansons comme L'aigle noir, Etienne, et Love on the Beat sont un vrai délice à redécouvrir sous sa plume !
Pour conclure je dirais que je sors de cette lecture avec un sentiment ambigu et mitigé. J'ai moins aimé, c'est certain, Philippe Grimbert l'essayiste que Philippe Grimbert le romancier, dont j'ai dévoré et adoré tous les livres. Il y a du bon et du moins bon dans « Chantons sous la psy ». C'est un ouvrage qui malgré le grand intérêt de son thème, ne se lit pas facilement et est par moments un peu ennuyeux. Il est néanmoins très riche, autant dans sa relecture des chansons françaises populaires que dans sa présentation de la théorie psychanalytique, et en cela, il vaut certainement le détour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
aaahhhaaahhh   09 juillet 2012
La dimension symbolique, celle qui vient recouvrir le Réel du monde, du corps, du sexe, de la mort même, à la manière d'un filet dont l'être parlant est également prisonnier. Si les mots n’existaient pas pour en circonscrire les contours, ce réel serait terrifiant et les limites précises, ces contraintes que le langage impose à notre fonctionnement psychique, sont en fait des garanties de notre bonne santé mentale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
aaahhhaaahhh   09 juillet 2012
La chanson détient ce pouvoir singulier qui la distingue de tous les autres arts, elle possède cette vertu de rassemblement et d'identification que bien des politiques pourraient lui envier car personne n’échappe à son influence.
Commenter  J’apprécie          62
aaahhhaaahhh   09 juillet 2012
Je me serai payé une chanson, comme on se paie une bière, une chanson pour moi tout seul. Un petit rien : trois couplets, deux refrains, mais qui, l'espace d'un instant, ouvriront une parenthèse enchantée, abolissant le temps pour me rendre mes souvenirs et mes émotions, dans leur fraicheur d'autrefois.
Commenter  J’apprécie          40
aaahhhaaahhh   09 juillet 2012
Une dimension autre, étrangère aux critères de l’esthétique musicale et de la qualité littéraire, produisait sans doute ses effets au travers de ces chansons et y exerçait son pouvoir : un message inconscient, échappant à l'auteur lui-même, mais rendu perceptible au public par des voies obscures.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Philippe Grimbert (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Grimbert
Karine Henry, de la librairie Comme un roman, présente son coup de c?ur pour "Rudik, l'autre Noureev", de Philippe Grimbert. Christelle Siméon, de la librairie Drugstore Publicis, nous présente "Rudik, l'autre Noureev", de Philippe Grimbert.
De retour de sa première visite en Russie depuis son célèbre saut vers la liberté, Noureev est extrêmement déprimé et en confie la raison à son psychanalyste, marquant le début d'une cure peu orthodoxe. Mais qui va réellement mener la danse ?
De retour de sa première visite en Russie depuis son célèbre saut vers la liberté, le danseur étoile Rudolf Noureev, très déprimé, consulte Tristan Feller, psychanalyste du Tout-Paris. Le thérapeute est rapidement déstabilisé par la personnalité hors du commun de « Rudik » , qui impose un cours peu orthodoxe à la cure : plongée dans l'histoire d'une légende vivante mais aussi affrontement entre les deux hommes durant lequel se déploient jeux de pouvoir et de fascination. À travers ce roman d'une analyse exceptionnelle, c'est à un voyage au-delà des masques que nous convie Philippe Grimbert.
+ Lire la suite
autres livres classés : psychanalyseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quizz sur Le Secret de Phillipe Grimbert #DefiBabelio

Quel est le nom du personnage principal?

Maxime
On ne sait pas
Joseph
Simon

4 questions
333 lecteurs ont répondu
Thème : Un secret de Philippe GrimbertCréer un quiz sur ce livre