AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Nadael


Nadael
  28 mars 2011
Ce livre est original par sa forme puisqu'il est composé de deux parties asymétriques : deux cents pages pour l'une et vingt pages pour l'autre. Dans la première partie, une atmosphère théâtrale règne avec une unité de lieu - un appartement -, une unité de temps - une soirée festive - et des changements de décors - pièces de l'appartement -. En revanche, la seconde partie ressemble à un bilan ; l'évolution du personnage principal sur une vingtaine d'années et la mise en évidence du poids de cette fameuse fête sur le reste de sa vie, un fardeau qu'il traîne.
En lisant, on a l'impression d'assister à la représentation d'une pièce de théâtre. Les personnages foisonnent et virevoltent autour du premier rôle endossé par Benjamin, âgé d'une trentaine d'années. Il y a d'un côté l'introspection de ce dernier, qui se pose beaucoup de questions quant à son avenir dans l'entreprise familiale et sur la relation qu'il entretient avec son père, dont il devrait probablement prendre la place... mais un coup de théâtre est si vite arrivé... de l'autre, on suit Edmond, plus âgé, qui lui, a des doutes sur son mariage, s'est querellé avec son meilleur ami et se sent terriblement vieux. Gravitent alors autour d'eux les invités qui palabrent, dansent, boivent, se toisent, se jugent, se méfient, se sourient, se moquent, se racontent, s'ennuient.
J'ai beaucoup aimé le style de l'auteure, qui manie avec habileté la métaphore, utilise différents niveaux de langage et un riche vocabulaire, selon les personnages et leur milieu. Les  jeux de scènes  sont très agréables à lire également : quiproquos et situations cocasses, voire abracadabrantes. On passe allègrement du comique de situation au mélodrame, tout en changeant de pièces ; on suit les personnages tour à tour dans la salle de bain, dans une chambre d'enfant, dans le dressing, sur le balcon. Les différents lieux sont d'ailleurs choisis selon l'ambiance souhaitée et l'état d'esprit des personnages.
Cependant, j'ai regretté que le vent tourne si vite justement ; Benjamin passe par plusieurs phases d'émotions, de sentiments en l'espace de quelques heures, ce qui malmène la vraisemblance. Et puis, je n' ai pas éprouvé beaucoup d' empathie pour les personnages, qui sont, il faut l'admettre, pas très chaleureux.

Lien : http://lesmotsdelafin.wordpr..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus