AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246828648
198 pages
Grasset (05/05/2021)
3.39/5   41 notes
Résumé :
Paul, psychologue et écrivain, donne régulièrement des conférences au sujet du deuil dont il s’est fait une spécialité, jusqu’à ce que la mort se manifeste à lui sous la forme d’un arrêt cardiaque. Rien de grave : une pile viendra suppléer à l’organe déficient, mais ce bref séjour au royaume des ombres ne lui épargne pas le vrai drame, celui qui guette en réalité sa femme Irène :
« Est-il écrit que nous devons tous mourir d’une blessure d’enfance dont nous n’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,39

sur 41 notes
5
3 avis
4
8 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

isabelleisapure
  09 juin 2021
« Les morts ne nous aiment plus » nous emmène dans un monde où l'on n'a pas vraiment envie d'aller. le monde de l'au-delà.
Paul, le narrateur, « spécialiste de la douleur » donne régulièrement des conférences sur le thème du deuil.
Lorsque la mort se manifeste une nouvelle fois dans sa vie personnelle, Paul pense perdre pieds.
Toutefois, un an après le décés accidentel de son épouse il finit par céder aux sirènes d'un énigmatique inventeur qui prétend avoir trouvé le moyen de permettre aux inconsolables de dialoguer avec leurs chers disparus.
Philippe Grimbert aborde dans ce nouvel opus un sujet douloureux.
Il le fait avec sobriété et élégance. Même si l'on ressent parfaitement le chagrin, l'auteur ne tombe à aucun moment dans le piège du larmoyant.
L'écriture est sobre en parfait accord avec le sujet abordé.
Comment dominer sa peine ?
Comment survivre ?
Autant de questions posées, à chacun de trouver les réponses.
Je remercie les Editions Grasser qui m'ont permis cette lecture via NetGalley.
#Lesmortsnenousaimentplus #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
cathe
  05 octobre 2021
Le narrateur est écrivain, psychanalyste, et spécialiste du deuil
Il fait des conférences sur le sujet et sait soutenir les gens dans la douleur
Mais quand lui-même a une expérience de mort imminente suite à un malaise, puis quand sa femme meurt subitement, il ne maitrise plus sa douleur et cherche comment survivre
C'est alors qu'il fait appel à Jacob Shade qui propose, ni plus ni moins, de fabriquer des « avatars » de défunts qui, correctement programmés, peuvent dialoguer sur écran avec les vivants…
J'avais beaucoup apprécié les autres romans de Philippe Grimbert, il sait raconter des histoires et intégrer des ressentis très personnels dans la psychologie de ses personnages grâce, sans doute, à son expérience de psychanalyste.
Mais là j'ai trouvé que le roman reposait sur une seule (bonne) idée, celle de pouvoir dialoguer avec ses proches décédés grâce à un avatar minutieusement reconstitué.
Une société américaine propose déjà de récolter toutes les traces numériques d'une personne pour générer un avatar.
Philippe Grimbert met en scène cette idée mais n'a pas réussi, chez moi, à incarner suffisamment son narrateur pour m'émouvoir.
En revanche il réussit à mettre en garde contre de telles pratiques vraiment inquiétantes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          364
mariech
  18 mai 2021
C'est toujours un immense plaisir de retrouver la plume sensible de Philippe Grimbert , même si je n'ai jamais retrouvé l'émotion intense ressentie à la lecture du secret .
Dans son dernier roman , l'auteur évoque la problématique du deuil , comment surmonter la perte de la personne qui a partagé plusieurs décennies avec nous.
Un roman qui prend un tournant étonnant en parlant du rôle des nouvelles technologies dans l'approche de la mort .
Commenter  J’apprécie          210
chrysalde
  04 septembre 2021
J'aime beaucoup beaucoup la plume de Philippe Grimbert ... et le titre me parlait donc c'est tout naturellement que je l'ai emprunté à la bibliothèque, sans absolument savoir de quoi il s'agissait ... de plus, après ma lecture uppercut des impatientes de Djaïli Amadou Amal, il me fallait quelque chose de simple, de correct, mais pas de trop fort ...
Alors certains diront qu'un livre sur le deuil et la disparition d'une épouse dans un accident de voiture, c'est "fort".
Mais ici, pas de pathos, pas de larmes inutiles, au contraire. On a affaire à un psychanalyste spécialiste du deuil, il peut donc en parler avec détachement. Mais ici il s'agit de sa propre épouse. Donc évidemment, c'est moins facile à accepter.
Jusqu'à "perdre la raison" tout en continuant à analyser froidement ses actes et ses décisions.
Rongé par la culpabilité, il va finir par confier son sort aux mains d'un personnage qui manie l'intelligence artificielle de main de maître et qui lui promet monts et merveille.
Tous les ingrédients sont présents pour un grand livre:
- soit à la manière des derniers Marc Levy, en l'écrivant du point de vue de l'informaticien de génie,
-soit à la manière de Stephen King, un être aimé qui parle de l'au-delà et qui inspire l'auteur
- soit encore à la manière de Spike Jonze et de sa Samantha dans le film "her" …
Mais ici, rien de tout ça. le livre ne décolle jamais vraiment, ni dans le mélodrame ni dans le suspens ni dans le thriller.
Cette lecture m'a satisfaite parce que l'auteur écrit bien et qu'il parle de son coeur augmenté, artificiel qui part à la rencontre d'un coeur virtuel et que j'y ai trouvé un écho particulier à ma vie personnelle. Mais je ne peux pas dire que je sors bluffée, époustouflée, enthousiasmée par ce livre, bien moins en tout cas que par un secret ou la petite robe de Paul du même auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83
Rollye
  06 juillet 2022
"Les morts de ne nous aiment plus" de Philippe Grimbert, évoque de façon très sensible l'impossible deuil, l'impossible consolation, et l'impossibilité d'admettre l'inacceptable après la perte d'un être cher.
Paul vient de perdre sa femme, sa compagne de toute une vie, dans un accident de voiture et sombre peu à peu dans la solitude et les abîmes du désespoir.
L'auteur, Philippe Grimbert, lui-même psychanalyste dans sa vie personnelle, sait grâce à une écriture extrêmement fine et sensible nous faire ressentir le monde intérieur de Paul, en proie à un chagrin abyssal, l'enfermant et le poussant dans une solitude et au désintérêt pour ses proches, notamment sa fille qui tente en vain de le sortir de sa torpeur...
C'est l'immensité de ce chagrin qui va pousser Paul, lui le conférencier spécialiste du deuil à prendre contact avec un charlatan des temps modernes, qui grâce aux nouvelles technologies (l'intelligence artificielle) lui promet de renouer le dialogue avec Irène, sa femme, sa chère disparue.
Philippe Grimbert a travers cette recherche eperdue et vaine, nous parle en filigrane, de l'impossibilité pour nos sociétés modernes d'accepter la mort.
Il se révèle à nouveau après « le secret » comme un grand écrivain du monde intérieur et de la sensibilité...


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LeFigaro   20 mai 2021
Dans ce roman bouleversant, un écrivain endeuillé tente de dialoguer avec sa femme disparue. Une histoire au confluent de la série Black Mirror et du mythe d’Orphée.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
patatarte2001patatarte2001   29 janvier 2022
Maintenant que les mots de Jacob Shade s'étaient solidement incrustés dans mon esprit, je savais qu'ils y chemineraient comme une écharde sous ma peau qui allait immanquablement s'infecter.
Commenter  J’apprécie          30
luocineluocine   24 avril 2022
« C’est une curieuse expérience de constater que ma vie ne tient qu’à un fil, celui qui relie cette pile à mon cœur, un cœur qui ne bat plus pour personne »
Lui confiai-je, Peu après la mort d’Irène, un jour où l’absence de mon épouse me pesait plus encore que d’ordinaire et me rendait impossible cet exercice dans j’avais pourtant la maîtrise : faire bonne figure. Une autre fois où je retrouvais un peu de mon humour, je parvins à lui demander :
« Docteur vous qui savez redonner du rythme à ceux qui défaillent, pouvez-vous faire quelque chose pour les cœurs brisés ? »
Il répondit en souriant :
« Et vous, qui savez si bien écrire sur le deuil, votre sagesse et votre plume ne peuvent-elles vous aider à traverser cette épreuve ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
luocineluocine   24 avril 2022
Quelques années auparavant, Agnès avait rencontré l’homme de sa vie qui allait devenir son mari, puis le père du petit miracle devant lequel Irène et moi sommes retombés en enfance. Seule ombre au tableau : la complicité qui me liait à ma fille s’était émoussée. Il m’était difficile de percevoir encore dans la femme épanouie celle qui, autrefois blottie dans mes bras, me confiait ses secrets. La grossesse puis la maternité d’Agnès avait naturellement installé une nouvelle distance : la fille aimée était maintenant avant tout une épouse et une mère. J’ai su faire bonne figure afin que personne n’aperçoive, sous les attentions et la tendresse d’un grand-père, la nostalgie d’un père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2021
En cette époque révolue où l’inspiration était au rendez-vous, mes livres tenaient les menaces à distance. Ce sont les poèmes d’Irène qui l’aidaient à survivre ; elle avait compris que son inspiration ne pouvait puiser dans le tragique mais dans les infimes détails du quotidien. Son regard de petite fille s’y était attaché afin qu’aucun spectre ne vienne la tourmenter : une fourmi patinant sur la vitre, une goutte d’eau hésitant à plonger du bord d’un toit, les dessins enfantins d’un nuage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2021
À chacun son âge imaginaire : pour certains l’innocence et la cruauté des premières années, pour d’autres les angoisses et les éruptions de l’adolescence. Comment pouvais-je croire en la réalité du temps qui passait quand une part de moi restait jeune, tapie dans le refuge nostalgique de mon enfance ? C’est de cette place que je contemplais le monde pendant que celui-ci me renvoyait dans les cordes. Que me jetait au visage le miroir quand je ne l’évitais plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Philippe Grimbert (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Grimbert
Karine Henry, de la librairie Comme un roman, présente son coup de c?ur pour "Rudik, l'autre Noureev", de Philippe Grimbert. Christelle Siméon, de la librairie Drugstore Publicis, nous présente "Rudik, l'autre Noureev", de Philippe Grimbert.
De retour de sa première visite en Russie depuis son célèbre saut vers la liberté, Noureev est extrêmement déprimé et en confie la raison à son psychanalyste, marquant le début d'une cure peu orthodoxe. Mais qui va réellement mener la danse ?
De retour de sa première visite en Russie depuis son célèbre saut vers la liberté, le danseur étoile Rudolf Noureev, très déprimé, consulte Tristan Feller, psychanalyste du Tout-Paris. Le thérapeute est rapidement déstabilisé par la personnalité hors du commun de « Rudik » , qui impose un cours peu orthodoxe à la cure : plongée dans l'histoire d'une légende vivante mais aussi affrontement entre les deux hommes durant lequel se déploient jeux de pouvoir et de fascination. À travers ce roman d'une analyse exceptionnelle, c'est à un voyage au-delà des masques que nous convie Philippe Grimbert.
+ Lire la suite
autres livres classés : fausses-couchesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quizz sur Le Secret de Phillipe Grimbert #DefiBabelio

Quel est le nom du personnage principal?

Maxime
On ne sait pas
Joseph
Simon

4 questions
381 lecteurs ont répondu
Thème : Un secret de Philippe GrimbertCréer un quiz sur ce livre