AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266219081
Éditeur : Pocket (01/01/2012)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 73 notes)
Résumé :
Que faisait Mariah Cox, bibliothécaire simple et discrète, dans une splendide robe de haute couture derrière le pub d'un village ? Qui l'a abattue d'une balle en plein cœur ? Faute de témoin, le commissaire Jury est prêt à donner sa langue au chat. Car il ne manque que la parole au chat noir du pub pour révéler ce qu'il s'est passé. Un chat noir... C'est de mauvais augure. L'assassin pourrait ne pas en rester là…

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
joedi
  14 juin 2011
Une enquête du commissaire Richard Jury. Les faits se déroulent à Londres et sa périphérie.
Trois jeunes femmes assassinées, leurs points communs : elles portent des chaussures de grand luxe, sont escorts girls, et mènent une double vie.
Mis à part les trois victimes, aucune violence dans ce roman tout en nuance. Un chien et une chatte, celle-ci kidnappée, dialoguent, chose étonnante dans un roman policier. Un commissaire fin psychologue et tout se déroule dans une ambiance sereine.
C'est le premier livre que je lis de cette auteure et je dois avouer qu'au début j'étais déroutée mais finalement j'ai bien apprécié ce roman d'une écrivaine de romans policiers pas comme les autres.
Commenter  J’apprécie          143
emi13
  06 août 2016
Le commissaire Richard Jury doit mener une enquête ou trois jeune femme sont assassinées, le mode du tueur et de tirer une balle en plein coeur. Qu'ont elle en commun a part d'être des escortes girls, toute les trois portent des chaussures de luxe .Elle sont tuée sans violence mais pourquoi ! Entre ses visites à l'hôpital ou sa collègue et maitresse Lu Aguilar qui fut blessée, vient de tomber dans le coma. Pour Jury c'est une grande peine c'est la femme qu'il aime. Jury et ses coéquipiers vont avoir du mal à démêler cette enquête.
Commenter  J’apprécie          80
beatriceferon
  02 février 2015
Le commissaire Richard Jury se voit confier une enquête. Une très belle femme rousse vêtue luxueusement: robe Saint Laurent, sandales Jimmy Choo a été assassinée. Mais qu'allait faire une personne de sa classe dans un pub miteux comme le Black cat?
Le seul témoin est-il le chat?
Richard Jury est très humain: il ne peut supporter de voir souffrir un chien et, non seulement le fait soigner, mais encore s'occupe de lui trouver un bon maître. Il se soucie aussi du sort du chat, lorsque la petite fille du pub lui demande d'enquêter sur sa disparition. D'un autre côté, il a des défauts. Par exemple, il a un a priori envers un homme avec lequel , semble-t-il, il a eu des démêlés et qu'il considère comme coupable, mais avec qui il ne refuse pas, à l'occasion, de boire des vins prestigieux.
Ce n'est donc pas un superhéros, il n'est pas infaillible.
Le roman fait souvent référence aux films d'Hitchcock et, si vous aimez les belles chaussures, allez donc jeter un coup d'oeil aux sites de Jimmy Choo ou de Christian Louboutin: de vrais bijoux!
Toutefois, je n'aimais pas certains aspects du livre: les animaux qui se parlent entre eux et agissent comme des êtres humains, des allusions à d'autres épisodes de la série qui, si on ne les a pas lus, restent obscurs. Enfin, je n'ai absolument rien compris à la substitution des chats. Si quelqu'un peut me l'expliquer, cela me fera grand plaisir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sayyadina
  09 janvier 2013
Ce roman aux premiers abords ne me donnait pas envie, ni par sa couverture ni par sa 4ème de couverture, il aurait bien fini comme "Des souris et des hommes" ou des Guillaume Musso, sur une table entrain de prendre la poussière mais grâce au challenge de Chapelier Fou, j'ai pu le lire et j'ai pas été déçue de ce roman car il y a plein de choses que j'adore :
- C'est un policier à l'ancien temps, pas d'armes à feu réellement utilisée (sauf l'assassin pour tuer), un réel suspens (on ne se doute pas vraiment de l'identité jusqu'à la fin)
-C'est british (et même un peu trop caricatural avec l'anglais qui boit que du thé le long de la journée, ça me parait bien lourd)
- Ca s'adresse aux femmes qui sont un peu (beaucoup ?) férue de mode et particulièrement de chaussures de créateurs (qui peut résister à des Louboutin ?! )
- Les animaux se "parlent" entre eux (donc en plus d'être policier, il est légèrement fantastique)

J'ai vraiment trouvé ce roman fascinant, j'ai eu du mal à le lacher certains jours et certaines nuits bien sur il y a des passages moins compréhensibles car je ne connais pas la vie du commissaire et je crois qu'on en apprends en fonction des romans que nous lisons car j'ai eu du mal à comprendre la relation qui l'unissait avec Lu Aguilar (qui semblait être plus que de simples collègues).

J'aimerais bien lire d'autres romans de cet auteur car je me suis relativement attachée à Jury.
Lien : http://sayyadina.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Wolkaiw
  23 janvier 2014
Je trouvais le titre du livre ainsi que le résumé assez attrayant. Erreur ? Je le pense.
J'ai vraiment eu du mal à me plonger dans ce roman, les noms de marques s'enchaînent sans que l'on y comprenne réellement quelque chose... Il en est de même pour les descriptions insignifiantes. Quand bien même, avec toutes ces descriptions, je ne parvenais pas à imaginer ne serait-ce qu'un lieu... j'ai dû reprendre plusieurs passages pour comprendre qui parlait... car les animaux aussi parlent...
L'on assiste également à une visite de Londres, nombre de nom de rues sont citées sans pour autant que cela soit utile à l'histoire... j'avouerai que je n'ai pas apprécié ce livre, l'intrigue en elle-même ne m'a pas plus, de même pour les personnages qui, je trouve, manque de relief... ils n'ont pas l'ethos singulier que l'on peut généralement attribuer à un personnage.
J'ai tout de même fini ce livre, car bien écrit. C'est une déception pour moi..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
joedijoedi   12 juin 2011
- J'étais sûre de vous trouver là, dit Phyllis. J'arrive de l'hôpital. Désolée, Richard, mais Lu Aguilar est entrée dans le coma ce matin.
Jury la regarda, attéré en partie par cette nouvelle, et en partie par sa propre réaction. Dans cette fraction de seconde qui suit l'annonce d'un malheur arrivé à quelqu'un d'autre, où l'égoïsme et l'insensibilité prennent le pas sur l'image de bonté et de sollicitude que nous entendons donner de nous-mêmes, il avait éprouvé du soulagement. Il se leva d'un bond, résolu à effacer cet instant de sa conscience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
grandcaffegrandcaffe   07 septembre 2014
Le plus difficile ,quand on vieillit, ce n'est pas le manque d'argent ni la maladie, c'est la solitude. Les gens oublient que vous existez. C'était la définition de la vieillesse la plus poignante que Jury eût jamais entendue.En même temps cela sonnait comme une épitaphe. Kate disparue, Myra s'attendait à sombrer dans l'oubli, mais elle gardait cette pensée pour elle-même. Elle n'était pas du genre à s'apitoyer sur son sort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
joedijoedi   12 juin 2011
"Elle ne souhaite pas être maintenue en vie artificiellement."
A présent, Jury ne voyait plus que du blanc autour de lui, comme s'il avait été projeté dans une contrée polaire. Blancs, les couloirs, les murs, les draps, le visage de Lu.
Un silence absolu régnait dans la chambre, à peine troublé par les bips réguliers des écrans et des machines.
La main de Lu était aussi froide que du marbre. Durant une seconde, il la crut morte et faillit céder à la panique, puis il approcha son visage du sien et perçut un souffle frêle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
emi13emi13   03 août 2016
Dans cette fraction de seconde qui suit l'annonce d'un malheur qui peu arrivé à quelqu'un d'autre, où l'égoïsme et l'insensibilité prennent le pas sur l'image de bonté et de sollicitude que nous entendons donner de nous-mêmes, il avait éprouvé du soulagement. Il se leva d'un bond, résolu à effacer cet instant de sa conscience.
Commenter  J’apprécie          60
joedijoedi   13 juin 2011
Le plus difficile, quand on vieillit, ce n'est pas le manque d'argent ni la maladie, c'est la solitude. Les gens oublient que vous existez.
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Martha Grimes (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martha Grimes
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour sa 22ème chronique, le 23 mai 2018, Fabien présente la romancière américaine Martha Grimes et le roman policier "cozy". Fabien Delorme est aussi conteur. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.fabiendelorme.fr/ Ou sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/fabiendelormeconteur La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1644 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre