AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253107840
Éditeur : Préludes (03/05/2017)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 53 notes)
Résumé :
Zoey est la sœur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton.
Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey
n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  03 juin 2018
Un titre très joli qui m'intriguait fortement et une petite déception…
Tout commence par une fête de famille à laquelle Zoey , notre héroïne, officie en tant que traiteur ,"Zoey Kitchen", une petite entreprise new-yorkaise qui n'emploie que deux personnes, Zoey, la chef, et son assistante , devenue sa meilleure amie ,Sally.
Autour de Zoey, sa famille s'agite : mère maladroite affectivement, petit frère espiègle, meilleur ami , ex venu avec sa nouvelle dulcinée( qui n'est autre que la meilleure amie d'enfance de Zoey pour laquelle il l'a plaquée) , un critique culinaire sexy et bien sûr quelques voisins ...
Tous les ingrédients sont réunis pour que ça explose. C'est dommage qu'après ça retombe comme un soufflé.
L'auteur continue à allumer quelques feux de l'amour, ici et là, mais j'ai trouvé leurs échanges hystériques. Tout le monde se dispute à commencer par l'héroïne volcanique et son amoureux . Je n'ai pas adhéré au caractère de Zoey que j'ai trouvée puéril et casse pied , C'est toujours embêtant de ne pas s'attacher au caractère de l'héroïne principale, surtout quand la maison d'édition vous la présente comme la nouvelle Elizabeth Bennet… S'il suffisait qu'une héroïne ait un peu de caractère, pour qu'elle soit comparée à celle de Jane Austen … Rien dans cette histoire ne fait penser à celle d'Orgueil et Préjugés, ni la structure familiale, ni la trame, ni les caractères des personnages, ni l'aspect pécunier : rien !
Zoey est tellement occupée à se regarder le nombril qu'elle ne voit pas les histoires d'A , qui se nouent autour d'elle. Quelques chapitres plus tard, elle comprendra tout et (re)deviendra une gentille fille , sauf que c'est les vilaines qui sont libres de faire ce qu'elles veulent.
Heureusement que Elie Grimes nous régale de quelques jolies répliques, de celles qui font sourire et qu'on emporte au paradis…
Les gentilles filles ne disent toujours, que du bien des livres qu'elles lisent ; les autres font ce qu'elles veulent mais se sentent toujours un peu coupables , et précisent (parce qu'on ne sait jamais , hein, des fois que le paradis existe …) , qu'elles ont tout de même passé un moment sympa .
La recette de la tarte au citron (à la fin du roman ), mérite d'être lue en entier par les vilaines filles , les autres abstenez-vous, cela vous donnerait de vilaines pensées… ( Une histoire de dressing et de ce qu'on peut y faire ..)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          431
stokely
  08 mai 2017
Une petite nouvelle auteur pour ce genre de livres "chick lit", cependant ce terme est plutôt réducteur pour ce livres car on y parle aussi de cuisine, de famille, d'amitié.
Nous suivons ici Zoey jeune trentenaire qui a monté son entreprise de traiteur Zoey's Kitchen elle est épaulé par son assistante Sally qui s'occupe de mettre en avant son entreprise sur les réseaux sociaux notamment Zoey étant plutôt réfractaire à ces nouvelles technologies.
Il y a également Adrian le meilleur ami de Zoey depuis l'enfance qui va se retrouver nu dans la chambre d'enfance de Zoey avec celle-ci. Zoey est également la reine des gaffes car cette péripétie arrive le lendemain du buffet qu'elle a concocté pour ses parents avec un bar à cocktails.
Dalton le frère à Zoey est également un personnage intéressant à suivre entre protection de sa soeur et "chantage" pour couvrir certaines de ses actions. La grand-mère de Zoey et Dalton qui se nomme Nana ressemble également trait pour trait à sa petite-fille ce qui est normal car c'est d'elle que vient son amour de la cuisine.
Et puis il faut également un beau jeune homme qui est incarné ici par Matthew critique littéraire.
Il y a donc tous les ingrédients réunis ici pour passé un bon moment avec cette lecture, si vous aimez ce type de roman vous ne serez pas déçu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Gaoulette
  08 février 2018
Et bien c'était mal parti pour ce chick lit mais Elie Grimes a réussi à faire monter la pression lentement.
Pour un bon chick lit, il me faut une héroïne percutante et à l'aise avec son public.
Tout commence avec un banquet familial où Zoey la trentaine, traiteur, doit faire face aux railleries de sa famille, l'humour pénible de son frère et son meilleur ami Dalton et Adrian, son ex qui s'est fiancé avec son ami d'enfance. Rien ne va pour elle. Et en plus elle rencontre ce jour là un critique culinaire super sexy où elle ne trouvera rien de mieux que se défouler sur lui. A partir de là, tout part en l'eau de boudin....
J'ai eu du mal le premier tiers. J'attendais patiemment que Zoey me fasse rire. Et ce que je trouvais normal chez cette jeune femme est un comportement zarbi pour entourage/ Et voilà les scènes cocasses. Zoey n'a pas le chic de se retrouver dans des situations complexes, elle est une situation hilarante en elle-même. Et sans le voir venir, j'ai rigolé.
Zoey veut être une gentille fille ou une vilaine? Telle est la question qu'Elie Grimes exploite à travers son roman.
Ce roman est rafraichissant, un zest de Bridget Jones. Zoey est une femme passionnée et passionnante.
Que dire de sa bande de dégénérée : Adrian je ne l'ai pas vu venir et je l'ai adoré. Dalton le petit frère qu'on rêverait toute d'avoir. Dommage que Sally ne soit pas plus développée. L'auteure s'est plus concentrée sur le trio que l'amitié fille. Et que dire de Matthew, et bien moi aussi je lui aurais rentré dedans...
Un chick lit touchant car l'auteure consacre une part importante à la famille pour apporter de la douceur. A lire pour se changer les idées et donner le sourire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          153
Analire
  05 juillet 2017
Il paraît que les titres à rallonge, c'est la mode : ça attire le regard et demande plus de temps de réflexion. C'est vrai. En tout cas, c'est le titre énigmatique qui m'a donné envie de lire ce livre.
Zoey est une jeune femme épanouie dans sa vie professionnelle, puisqu'elle a ouvert il y a peu sa propre entreprise de traiteur, avec son assistante et amie Sally. Une passion de la cuisine qu'elle tient de sa grand-mère Nana, qui a vendue énormément de livres de recettes dans le monde entier. Tout semble paisible dans la vie de Zoey, jusqu'à ce qu'elle rencontre Matthew Ziegler, critique gastronomique reconnu, qui compte bien noter la cuisine de Zoey. Comme si ce stresse ne suffisait pas, il fallait que ce Matthew provoque des émotions ambigus à Zoey.
Les gentilles filles ne gâchent pas la nourriture, ne prennent pas de taxi avec des inconnus, ne sortent pas le soir, restent pudiques en toutes circonstances… c'est du moins l'idée que se fait Elie Grimes des gentilles filles. Alors notre protagoniste, est-elle une gentille fille ? Bien qu'elle en ait tout l'air, je vous laisse le soin de le découvrir par vous-même. En tout cas, c'est une fille attachante et pleine de ressources. Elle se veut indépendante des autres, mais reste très attachée à sa famille. Elle est entreprenante, courageuse et dotée d'un fort caractère qui ne laisse pas indifférent.
Zoey va se retrouver dans des situations improbables, qui ont tout l'attrait pour faire rire le lecteur. Sans conteste, ses maladresses et étourderies ont au moins le mérite de nous distraire.
De l'humour à revendre, certes, mais beaucoup d'amour aussi. de l'amour familial, notamment entre Zoey et sa grand-mère Nana, Zoey et son frère Dalton, ou nouvellement Zoey et sa mère Fran, qui pourtant, a toujours été mondaine et froide. de l'amour amical, entre Zoey et son amie et assistante Sally, ou Zoey et son meilleur ami d'enfance Adrian. Mais aussi de l'amour passion, avec un début de relation énigmatique avec Matthew, critique gastronomique. C'est bien connu, les gentilles filles ont un grand coeur.
Une histoire dynamique, qui reprend tous les grands codes de la chick-lit : histoires d'amour, humour, légèreté… Néanmoins, j'aurais souhaité peut-être un peu plus d'originalité dans le récit, un petit quelque chose en plus qui m'aurait permis de me souvenir plus précisément de ce livre. Car, pour être honnête : même si j'ai passé un bon moment de lecture, l'histoire risque de disparaître totalement de mon esprit dans les semaines à venir.
Voici la recette de ce chick-lit savoureux : une cuillerée d'histoires légères, agrémentées d'un zeste d'amour. Pour pimenter ce récit, une dose d'humour, puis faites mijoter à feu doux. Enfourner quelques heures au four, mais attention, ne le laissez pas cuire trop longtemps, car c'est bien connu : les gentilles filles savent cuisiner. Vous obtenez ainsi une comédie romantique délicieuse.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Cristina21
  15 juillet 2017
Pour faire une pause parmi mes lectures plutôt sombres, je voulais une histoire légère et rafraîchissante. Ayant lu quelques critiques positives à propos de ce roman, je ne regrette pas mon choix car il a tenu ses promesses.
Amitié, liens familiaux, amour et humour sont les ingrédients de cette comédie sucrée-salée très plaisante. Une écriture fluide et des dialogues dynamiques pour des chapitres qui s'enchaînent au rythme des rebondissements et retournements de situation. On s'attache facilement à Zoé, pétillante, un peu gaffeuse, et au caractère bien trempé. Quant aux autres personnages, ils sont tous intéressants à leur manière.
Il y a quelques clichés, je vous l'accorde, mais ils ne gâchent en rien la lecture de ce roman, que l'on peut classer dans les listes chick-lit et feel-good, qui se démarque des autres et nous faire sourire. Tout comme certains d'entre vous, il m'a fait un peu penser à la série Friends. Une lecture pleine de fraîcheur en cette période estivale.
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   02 juin 2018
Comme s'il suffisait d'évoquer son nom, Laurie apparut dans le champs de vision de Zoey.Le qualificatif de princesse lui allait bien. La jeune femme portait une robe au- dessus du genou, d'un rose tout à fait estival, qui mettait en valeur son bronzage sans marque et ses cheveux blond cendré, aux vagues soigneusement agencées, qui tombaient sur ses épaules nues. (…). Rien que ses jambes auraient poussé Barbie à aller se cacher dans son camping-car pour s'enfiler un survêtement et descendre tout un pot de glace aux noix de pécan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243
iris29iris29   03 juin 2018
- Et toi, tu es vraiment une gentille fille. Mais que dit ton frère sur les gentilles filles ?
- Elles vont au paradis . (…)
- C'est tout à fait juste ; les vilaines filles vont là où elles veulent.
Elle attrapa le bras de sa petite-fille, le serra tendrement et lui murmura, malicieuse :
- Sois une mauvaise fille, ma chérie.
Commenter  J’apprécie          161
iris29iris29   03 juin 2018
- Dépêche-toi de nous faire rentrer, ordonna Zoey à son amie. Sinon, il se pourrait qu'il y ait un meurtre.
- Le coffre est déjà plein, Thelma, sourit Sally.
Commenter  J’apprécie          161
vertescollinesvertescollines   12 mars 2018
Alors qu’elles entraient dans cette cuisine où elle avait passé toute son enfance et appris les bases de tout ce qu’elle savait désormais, sa grand- mère se pencha vers elle.
-Ce garçon est redoutable, tu sais ? dit-elle. Il a le diable au fond des yeux.
-Je l’ai remarqué aussi, confirma Zoey, avec une moue.
-Et toi, tu es vraiment une gentille fille. Mais que dit ton frère sur les gentilles filles ?
-Elles vont au paradis. Ce n’est pas de lui, Nana. Il l’a pris sur Internet.
-Peu importe. C’est tout à fait juste : les vilaines filles vont là où elles veulent.
Elle attrapa le bras de sa petite fille, le serra tendrement et murmura, malicieuse :
-Sois une mauvaise fille, ma chérie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AnalireAnalire   29 juin 2017
Rend coup pour coup mais ne sois jamais déloyale. Jamais. Ce sont les lâches qui ont besoin d'avoir recours à ce genre de méthodes. Les lâches et les gens sans intelligence.
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre
.. ..