AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Danielle Marcotte (Adaptateur)Léonard Félix (Illustrateur)
ISBN : 2895403155
Éditeur : Les 400 coups (12/04/2007)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Un roi cherche à se débarrasser d'un bébé, dont la rumeur populaire affirme qu'il épousera un jour sa fille. Mais cet enfant est " né coiffé " : tout ce qu'il entreprend réussit. De sorte que les efforts du roi échouent, et le poupon devient un valeureux jeune homme. Dans un effort désespéré pour se défaire de celui-ci, le roi confie au jeune homme une mission impossible : rapporter trois ch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Nastasia-B
  29 septembre 2016
Je ne suis pas loin de penser que ce conte des frères Grimm est mon préféré, à tout le moins, l'un de mes préférés. Un conte ni trop simpliste, ni trop empreint de religion comme on pourrait le craindre au vu du titre et dont le thème s'appuie à la fois sur le destin et la confiance que l'on doit accorder à la jeunesse.
Un très joli conte, donc, et je ne suis pas surprise qu'il ait fortement inspiré des auteurs jeunesse actuels (je pense, entre autres, à Béatrice Tanaka et son album La Montagne Aux Trois Questions, par exemple). Alors je vous concède que si l'épisode de l'abandon du nouveau-né sur la rivière par décision du roi est un appel du pied évident au récit biblique de la jeunesse de Moïse, le reste du conte ne me semble pas trop contaminé par des influences religieuses exacerbées.
La destinée : un enfant est né " coiffé " (Je remercie Nathalie alias Nastie 92 de m'avoir expliqué que cela signifie " né avec un morceau de membrane fœtale collé sur la tête " et que c'était censé porter chance au nouveau-né.) et tout lui réussira jusqu'à obtenir la main de la fille du roi. Dit autrement, l'amour a ses raisons que la volonté parentale ne contrôle pas. Qu'il le veuille ou non, roi ou pas roi, ces deux-là se rencontreront et finiront ensemble, ça peut déplaire à certains mais c'est comme ça, c'est le destin.
Deuxième axe du conte : faire confiance à celui qui entre dans la famille. À plusieurs reprises dans l'histoire la question est posée au jeune homme « Que peux-tu ? » et lui de répondre : « Je peux tout. » Et malgré tous les freins et chausse-trappes que s'ingéniera à placer le roi sur le trajet de " l'enfant-coiffé ", celui-ci parviendra jusqu'aux bras de sa fille et une fois mariés, au lieu de se montrer beau joueur, le roi contrarié en rajoutera une couche en surimposant une ultime épreuve réputée insurmontable : prélever trois cheveux d'or au diable en personne.
Dit autrement, à peine le mariage célébré, le père dénie à son gendre toute possibilité de le surprendre en bien. Il ne lui laisse pas sa chance et souhaite l'écarter rapidement pour réparer ce qu'il considère être une mésalliance. N'est-ce pas une bien belle leçon à méditer pour nous autres qui avons ou qui auront des fils ou des filles à marier ?
Et, bien au-delà de l'institution discutable du mariage, n'est-ce pas une bien belle philosophie de vie encore plus générale ? Donnons la chance au nouvel associé ou collègue avant de le juger négativement, donnons la chance à l'étranger de montrer ce dont il est capable, donnons la chance au jeune et à sa façon de faire de surprendre notre vieille expérience, etc.
Bien évidemment, ceci n'est que mon avis de diablesse un poil tiré par les cheveux et j'aime autant vous laisser découvrir ce conte par vous-même si ce n'est déjà fait pour en savoir le fin mot et constater que tout bien pesé, ce que je viens d'en dire ne signifie pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12210
Pergame
  29 octobre 2016
Après avoir lu un commentaire sur la page d'accueil de babelio, j'ai eu très envie de lire ce conte de Grimm. Chose faite. Il se lit très facilement. Il m'a beaucoup fait pensé à une tragédie greque au regard de la fatalité à laquelle on ne peut pas échapper. Plus particulièrement le mythe d'Oedipe qui conjugue à la fois ce destin inévitable avec le questionnement (le sphinx et le diable). Merci pour cette belle découverte qui me change des princesses.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   29 septembre 2016
Au bout d'un certain temps, le roi regagna son château pour s'apercevoir que la prophétie s'était accomplie et que l'enfant né coiffé avait été marié avec sa fille.
— Comment la chose est-elle arrivée ? demanda le roi. Les ordres que j'avais donnés dans la lettre étaient tout différents !
La reine lui montra la lettre, en lui disant qu'il n'avait qu'à voir lui-même ce qu'elle contenait, et le roi, en la lisant, s'aperçut bien qu'elle était d'une autre main que la sienne. Il se tourna vers le jeune garçon pour lui demander comment il se faisait qu'il eût eu en sa possession une autre lettre que celle qu'il lui avait remise, et comment le changement s'était effectué.
— Je ne sais pas du tout comment cela a pu se faire, répondit le garçon, à moins que la substitution n'ait eu lieu pendant la nuit, quand je suis resté dans la forêt.
— Cela ne se passera pas comme cela, dit le roi furieux. Celui qui veut avoir ma fille doit me rapporter de l'enfer trois cheveux d'or du diable, arrachés de sa tête. Et si tu veux garder ton épouse, il te reste à m'apporter ce que j'exige !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Videos de Jacob Grimm (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacob Grimm
L'Allemagne des frères Grimm - Arte
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Il était une fois...

Dans le conte ''Blanche-Neige'' des frères Grimm, le chasseur remplace les organes de Blanche-Neige par ceux d'un animal. De quel animal s'agit-il ?

Une biche
Un marcassin
Un faon
Un lapin

5 questions
187 lecteurs ont répondu
Thème : Blanche-Neige et autres contes de Jacob GrimmCréer un quiz sur ce livre