AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246546214
Éditeur : Grasset (14/05/1997)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Quatre contes, illustrés par les images de la télévision et choisis parmi Les contes de la Folie Méricourt" et "Les contes d'ailleurs et d'autre part" sont présentés en Format poche et sont illustrés d'après Claude Lapointe :

-Le marchand de fessées
- Sadko
- Le voyage de Saint Déodat
- Madame la Terre est basse.

Une nouvelle présentation joyeuse et dynamique, économique pour découvrir le génie Gripari qui amène à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Under_the_Moon
  22 janvier 2016
J'avais très envie de retrouver l'auteur des fameux contes de la rue Broca que j'avais beaucoup aimé en primaire.
Ce recueil est une sélection de 4 contes pris dans deux ouvrages différents, et je n'en ai apprécié que deux... d'où la note un peu légère.
Toutefois je reconnais à Pierre Gripari un immense mérite qu'est celui d'être doué dans les énumérations fleuries pleines de vocabulaire assez recherché pour les jeunes enfants.
Commenter  J’apprécie          180
Tagrawla
  20 mai 2013
Le marchand de fessées est peut-être le conte le plus efficace de Gripari pour ce qui est de faire rire les enfants !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Under_the_MoonUnder_the_Moon   22 janvier 2016
Car il en est ainsi : de même qu'une goutte d'eau ressemble à une autre goutte d'eau, toutes les filles de l'océan sont des copies les unes des autres. Elles ont les mêmes yeux profonds, du même vert changeant, le même regard liquide, la même taille ondoyante, les mêmes bras enveloppants, la même démarche souple, les mêmes pieds glissants, les mêmes cheveux verdissants qui frémissent et qui dansent. Et chacune est l'ondine, qui d'une mer, qui d'un fleuve, qui d'un lac, qui d'une rivière, d'un ruisseau, d'une source ou d'une simple mare...

(dans "Sadko")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Under_the_MoonUnder_the_Moon   22 janvier 2016
Et la peste, mon père, et toutes les maladies ? Dieu les a bien voulues aussi, pas vrai ? Est-ce que c'est une raison pour ne pas se soigner ?
Commenter  J’apprécie          40
Under_the_MoonUnder_the_Moon   22 janvier 2016
[...] l'imagination est une force, une force véritable, énorme, qui travaille lentement, dans la patience et le repos, mais souvent supérieure à la volonté même.
Commenter  J’apprécie          10
Under_the_MoonUnder_the_Moon   22 janvier 2016
La religion, chez nous, c'est comme la cuisine et le soin des moutards, c'est l'affaire des femmes.
Commenter  J’apprécie          20
Under_the_MoonUnder_the_Moon   22 janvier 2016
Les créatures des eaux sont insensibles à la pitié, et elles ignorent le pardon.


(dans "Sadko")
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Pierre Gripari (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Gripari
Pierre Gripari lit "Les derniers jours de l'Eternel" (1990)
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

la sorcière de la rue Mouffetard

Comment s'appelle la petite fille que la sorcière veut manger ?

Carla
Neilia
Nadia
Camillia

4 questions
94 lecteurs ont répondu
Thème : La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca de Pierre GripariCréer un quiz sur ce livre